Tout savoir sur le rachat de crédit !

rachat de credit

Le rachat de crédit permet de regrouper l’ensemble de vos crédits en une seule mensualité. Si son principe est simple, cet article vous aidera à comprendre les fondamentaux, les pièges et les bonnes pratiques essentiels à cette opération.

Testez votre éligibilité au rachat de crédit. Gratuit.
Simulation gratuite

Qu’est-ce que le rachat de crédit ?

Le rachat de crédit est une opération financière permettant de regrouper les mensualités de plusieurs crédits en cours en un crédit unique, et ainsi de n’être plus prélevé que d’une seule mensualité sur un montant total.

Son principe est relativement simple. Les ménages endettés s’adressent à un établissement autre que celui qui leur a initialement accordé les fonds. Ce dernier solde l’ensemble des crédits auprès des différents créanciers et les remplace par un nouveau contrat à un taux plus attractif mais d’une durée plus longue.

Quels sont les différents types de rachats de crédits ?

Le rachat de crédit englobe trois types de rachat :

  • Le rachat de prêts à la consommation. Les crédits à la consommation concernent généralement l’achat de véhicule ou d’appareils électroménagers. Il est possible de les regrouper en un seul prêt ou de rassembler des crédits à la consommation et/ou immobiliers.
  • Le rachat de prêt-relais. Il est mis en place dès lors que vous avez contracté un prêt personnel pour un bien, et que vous n’avez pas fini de le rembourser que vous en avez déjà contracté un autre pour un second bien. Ce cas se produit souvent lorsqu’une vente prend du temps à se concrétiser.
  • Le rachat de crédits immobiliers. Ce dernier s’applique lorsque vous avez un prêt pour acheter un bien ou plusieurs prêts en même temps pour plusieurs bien immobiliers.

Un rachat de crédit est envisageable pour pratiquement tous les types de crédit immobilier et crédit à la consommation :

  • Les crédits auto ;
  • Les crédits travaux ;
  • Les prêts personnels ;
  • Les crédits renouvelables ;
  • Les découverts bancaires ;
  • Les prêts immobiliers sous toutes leurs formes (taux fixe ou variable, avec ou sans hypothèque).

Comment fonctionne le rachat de crédit ?

Lorsque vous effectuez un achat, que ce soit pour consommer des produits ou pour un bien immobilier, vous pouvez faire une demande de crédit. Pour un achat immobilier, le prêt est très souvent inévitable.

Afin d’obtenir la somme demandée, votre organisme financier vous demande de rembourser cette somme avec un taux d’intérêt chaque mois. Le rachat de crédit peut vous permettre de faire baisser ce taux d’intérêt. Le pouvoir d’achat est amélioré mais impacté sur du plus long terme.

Pour cela, il vous faut faire des comparatifs, des simulations de rachat de crédit pour voir ce qui est le plus avantageux dans votre situation. Vous pouvez dès maintenant utiliser notre simulateur gratuit pour découvrir tous vos avantages.

À qui s’adresse le rachat de crédit ?

Le rachat de crédit est ouvert à toute personne souhaitant modifier ses conditions de remboursement en durée ou en terme de taux d’intérêt.

Que vous soyez locataire, propriétaire, salarié ou fonctionnaire, vous pouvez en faire la demande. De plus, le rachat de crédit permet la plupart du temps de sortir d’une situation financière critique. En fonction de la catégorie à laquelle vous appartenez, les conditions ne seront pas forcément les mêmes.

Le rachat de crédit évite également d’être fiché à la Banque de France en tant qu’interdit bancaire.

Cependant, il est tout à fait possible que votre rachat de crédit soit refusé pour plusieurs raisons :

  • Un fichage au FICP (Fichier national des incidents de remboursement des crédits aux particuliers) ou FCC (Fichier central des chèques) ;
  • Un taux d’endettement trop élevé ;
  • Un conflit avec votre créancier.
Testez votre éligibilité au rachat de crédit. Gratuit.
Simulation gratuite

Quand et comment faire un rachat de crédit ?

Pour effectuer une telle opération, il est recommandé d’utiliser les comparateurs de crédit ou de vous tourner vers votre banque pour trouver la meilleure offre. Il est également possible de passer par un courtier spécialisé, mais dans ce cas les frais seront plus élevés.

Tout d’abord, pour faire une demande de rachat de crédit, il faut élaborer un dossier comme pour une demande de prêt immobilier. Il vous faudra alors fournir les pièces suivantes :

  • Votre état civil ;
  • Vos revenus et vos charges ;
  • Votre taux d’endettement (qui ne doit pas être supérieur à 33 %) ;
  • Votre patrimoine immobilier (et l’acte d’achat si vous êtes propriétaire).

 

Ensuite, vous devez faire vérifier vos garanties financières en cas de non-respect des mensualités du rachat de crédit. Il peut s’agir :

  • D’une tierce personne qui fait office de caution ;
  • D’une hypothèque sur votre patrimoine immobilier ;
  • De justificatifs concernant votre situation financière ;
  • D’un justificatif selon lequel votre situation personnelle est saine.

 

Après avoir étudié votre solvabilité, l’organisme prêteur va vous faire une proposition qu’il faut renvoyer signée.

Vous recevez une notification d’acceptation ou de refus de votre demande dans les semaines suivantes.

Vous devez avoir en tête que la question de la temporalité est importante dans le cadre d’un rachat de crédit, puisqu’il faut prendre en compte les frais liés à ce rachat qui peuvent être élevés.

Il est bon de savoir qu’il n’existe aucune loi qui impose à un souscripteur à souscrire à une assurance emprunteur. C’est donc une assurance facultative qui est souscrite par les souscripteurs responsables.

Le rachat de crédit immobilier

Le rachat de crédit immobilier est le cas qui se présente le plus souvent.

Dans ce cas, il faut veiller à bien faire attention au type de taux que vous aurez une fois le rachat de crédit accepté.

Ces différents taux sont au nombre de trois :

  • Le taux fixe. C’est un pourcentage qui est vu au moment de la signature et qui ne changera pas jusqu’à la fin de votre remboursement de prêt ;
  • Le taux flottant. Il va varier chaque année en fonction d’un indice ;
  • Le TAEG fixe (taux annuel effectif global). Ce pourcentage vous aide à connaître ce que va vous coûter votre emprunt en globalité. Il inclut la somme de votre emprunt et les frais qui se greffent autour.

Le premier et le second taux peuvent se proposer à vous comme un choix. Quant au troisième taux, il est intéressant de le connaître pour s’apercevoir du volume d’argent à rembourser.

Voici un tableau pour vous donner une idée globale des taux d’emprunt actuels au 20 février 2020 :

Durée d’emprunt Fourchette basse Fourchette moyenne Fourchette élevée
98 € 0.64 % 1.00 % 2.42 %
113 € 0.77 % 1.15 % 2.77 %
126 € 1.05 % 1.40 % 2.25 %

En fonction de votre capacité de remboursement, il est possible que votre banque puisse vous refuser votre renégociation de prêt. La capacité à emprunter va se définir autour de plusieurs critères comme le taux d’endettement, le reste à vivre ou l’apport initial.

Selon la Banque de France, le taux de rachat de crédit immobilier actuel est de 37 %. Cela signifie que vous pouvez faire baisser votre remboursement jusqu’à 37 % de ce qui vous reste à payer.

Pour en savoir plus sur le rachat de crédit immobilier, vous pouvez consulter notre article dédié à cette thématique :

Le rachat de crédit est-il toujours intéressant en 2020 ?

Parfois, il vous sera préférable de conserver vos contrats car vos taux sont bas. Sur le long terme, le rachat de crédit vous coûtera plus cher et il vous faut donc choisir ce qui est le plus adapté pour vous.

Plus vous réduirez vos mensualités et donc votre taux d’endettement, plus la durée de remboursement sera longue. La seule question à se poser est donc temporelle.

Le but reste évidemment d’assainir nos finances.

La question des avantages fiscaux

Si certains prêts vous ont peut-être permis de bénéficier de quelques avantages fiscaux, le rachat de crédit peut vous faire perdre vos avantages.

Si vous avez acquis ou construit votre résidence principale entre 2007 et 2011, vous bénéficiez peut-être d’un crédit d’impôt sur les intérêts du prêt. Ce crédit étant calculé sur la base du premier prêt souscrit, et est donc perdu en cas de rachat de crédit.

Il est toutefois possible de conserver cet avantage dans le cas d’une renégociation, qui permet de faire baisser le coût du crédit. Dans le cas contraire, vous pouvez garder le crédit d’impôt, mais il restera calculé sur le premier taux, et pas sur le nouveau plus élevé.

De plus, dans le cadre de régimes vous donnant accès à différents avantages fiscaux pour l’achat immobilier à vocation locative, vous bénéficiez d’une déduction des revenus fonciers tirés de la location sur vos revenus imposables.

Lors d’un rachat de crédit, vous conserverez cet avantage fiscal si votre rachat de crédit :

  • Mentionne qu’il est souscrit dans le but de rembourser ou de remplacer le prêt initial ;
  • Et que les intérêts du nouveau prêt ne dépassent ceux du prêt initial.

Désormais que vous en savez plus sur le rachat de crédit, vous pouvez utiliser ce simulateur en ligne rapide et gratuit afin de comparer les meilleurs taux et faire une simulation de rachat de crédit ou contacter notre équipe d’experts Mes-Allocs afin d’avancer plus sereinement dans votre démarche en bénéficiant d’un accompagnement personnalisé.

La Rédaction
Chaque jour, Mes Allocs, le 1er expert en aides financières 100% en ligne publie des guides pour vous orienter sur les aides financières.

Consultez nos autres guides récents
Peut-on demander un crédit sans justificatif ?
Prêt personnel sans justificatif, est-ce possible ?
Crédit en ligne : demande, conditions, montants
Calculette crédit à la consommation : faites le calcul !
Quels sont les meilleurs taux de crédit à la consommation ?
Renégociation de crédit à la consommation : comment faire ?
Quels sont les meilleurs organismes de crédit ?
Prêt consommation : fonctionnement, conditions, calcul
Microcrédit : fonctionnement, montants, conditions

Explorez d’autres thématiques
Tout savoir sur le crédit à la consommation !
Tout savoir sur le rachat de crédit !
Tout savoir sur l'ACCRE !
Comment trouver le contact votre CAF ?
Tout savoir sur les aides au logement !
Les prêts de la CAF : quels sont-ils ?
Tout savoir sur les aides à la mobilité !
Tout savoir sur le chômage en France !
Tout savoir sur les bourses étudiantes !
Testez votre éligibilité aux aides financières Simulation gratuite
3 200€ reçus en moyenne par an