APPEL GRATUIT
phone01 84 80 37 31
Simulez toutes vos aides en 2 min.

Rachat de crédit conso : ce qu’il faut savoir

Article rédigé par Marina Ada Ondo le 8 novembre 2022 - 7 minutes de lecture

Après un certain nombre de projets financés par des crédits à la consommation, ils finissent souvent par s’accumuler. Par conséquent, il peut être complexe de maintenir un bon équilibre financier avec plusieurs mensualités. Mes Allocs explique tout ce qu’il faut savoir pour inverser la tendance et faire un rachat de crédit à la consommation.


En quoi consiste le rachat de crédit conso ?

Le rachat de crédit à la consommation est une activité bancaire qui permet aux personnes qui ont cumulé plusieurs crédits en cours à la consommation de les rassembler en un seul afin de réduire leurs mensualités.

Si vous possédez un crédit immobilier que vous ne souhaitez pas regrouper avec les crédits à la consommation, il est possible d’y avoir recours. 

L’établissement bancaire se charge de rembourser les emprunts auprès des différents créanciers et accorde un nouveau crédit du montant du reste à régler. Elle peut également octroyer une trésorerie supplémentaire.

Les avantages du regroupement de crédits conso

Ce nouveau prêt est étalé dans le temps (jusqu’à 12 ans) ou proposé à un taux d’intérêt moyen inférieur, réduisant automatiquement les mensualités et donc le taux d’endettement. Les délais de remboursement varient en fonction de la nature des crédits à racheter et de la situation personnelle.

La diminution du montant des mensualités permet de bénéficier de plus de budget en fin de mois. Le but est d’augmenter le reste à vivre, à savoir la somme restant à disposition une fois réglé l’ensemble des charges mensuelles. Ce montant doit permettre de couvrir les dépenses quotidiennes (nourriture, vêtements, etc.). 

La réduction du taux d’endettement permet de se lancer dans un nouveau projet. Généralement, les banques définissent un taux d’endettement maximal de 33 % pour les nouveaux crédits. 

Unifier les versements peut permettre de prévoir les dépenses sur la durée. Face à un interlocuteur unique et une seule mensualité prélevée à date fixe, vous bénéficiez d’une meilleure visibilité budgétaire et d’une gestion financière simplifiée. 

Les prêts à la consommation à regrouper

Tous les crédits à la consommation peuvent être rassemblés en un seul

  • Un ou plusieurs prêts personnels, dont les crédits affectés types travaux ;
  • Les crédits auto ;
  • Les crédits renouvelables ou revolving ;
  • Les leasing ou Location avec Option d’Achat (LOA), sauf la 1re année, pour laquelle on peut proposer le rachat du véhicule au tarif prévu dans le contrat de LOA ;
  • Les découverts bancaires, considérés comme des prêts à la consommation ;
  • Une trésorerie complémentaire à inclure dans le rachat de crédit, pour financer un projet tel que l’achat d’une voiture ou des travaux. 

Il est également possible d’inclure des dettes personnelles dans le rachat de crédit consommation, à savoir :

  • Les retards d’impôts ;
  • Les charges de copropriété ;
  • Les retards de loyers ;
  • Les dettes familiales ou des sommes dues à des prêteurs privés ;
  • Les pensions alimentaires ;
  • Un prêt employeur ;
  • Les dettes d’huissier ;
  • Les factures impayées (électricité, internet, eau, gaz, etc.).

Regroupement de prêts conso : quelle est la durée et le montant maximum ?

Pour un locataire, le financement peut généralement être étalé jusqu’à 10/12 ans jusqu’à un maximum de 100 000 euros. Concernant un propriétaire, le financement peut s’étaler sur une durée allant jusqu’à 12/15 ans en général, avec un montant maximum de 200 000 euros.

À noter que pour les propriétaires, le rachat de crédit à la consommation n’inclut pas le prêt immobilier dans l’opération. Toutefois, un regroupement de crédits incluant le rachat d’un crédit immobilier existe. Il s’agit d’un rachat de crédit hypothécaire, où le crédit immobilier doit représenter plus de 60 % du montant total financé pour que le taux de regroupement de crédits appliqué soit celui de l’immobilier en matière de rachat de crédit.

Comment obtenir un rachat de crédit à la consommation ?

Effectuer ce type de rachat nécessite plusieurs étapes.

Déterminer l’objectif

En amont de la demande de rachat de crédit, il est essentiel de définir clairement l’objectif, soit :

  • Permettre le financement d’un nouveau projet en réduisant le taux d’endettement
  • Réduire le montant des mensualités pour augmenter le reste à vivre.

Calculer le taux d’endettement

Le calcul du taux d’endettement aide à déterminer la capacité d’emprunt. La formule consiste à additionner les dépenses fixes et les diviser par les revenus puis multiplier le résultat par 100. 

Les pièces justificatives

Il est également requis de regrouper les documents nécessaires à l’étude du dossier, parmi lesquels figurent : 

  • Les contrats de crédits et les tableaux d’amortissement ;
  • Les justificatifs de vos revenus ;
  • Les derniers relevés bancaires ;
  • La liste des charges fixes (loyer, hypothèque, etc.).

Selon la situation et le projet, d’autres documents peuvent également vous être demandés. Il faut savoir qu’il est impossible de réaliser un rachat de crédits conso sans justificatif, car le profil doit être examiné pour établir la faisabilité du rachat de crédits. En outre, l’organisme regroupant les prêts solde les anciens crédits auprès des différents organismes. Il faut donc connaître la situation exacte de chaque prêt, grâce aux tableaux d’amortissement notamment.

Solliciter un courtier

Il est possible de réaliser plusieurs simulations de crédit à la consommation en ligne et de déterminer l’organisme de rachat de crédit adéquat. Cela permet aussi d’enclencher la demande de regroupement par un bouton/formulaire dédié, sur le site de l’établissement concerné.  Il est aussi possible d’envoyer le dossier par courrier.

Vous pouvez également consulter un courtier en regroupement de crédit, dont le rôle est de comprendre les besoins et l’intérêt, afin d’obtenir la meilleure solution de rachat de crédit parmi les organismes bancaires, selon le projet et le profil. Le professionnel aide à constituer le dossier qui accompagne jusqu’à la mise en place de la solution de rachat de crédit. 

Comment obtenir le meilleur taux de rachat de crédit conso ?

Comme pour la souscription d’un « simple » prêt personnel, concernant un rachat de crédit, il est conseillé de comparer plusieurs offres. Chaque organisme prêteur a ses propres conditions et taux qui s’appliquent au rachat de crédits à la consommation. Si votre banque habituelle propose le rachat de crédits, il ne faut pas accepter directement l’offre, au risque de passer à côté d’un taux plus attractif ailleurs.

Par la suite, il faut effectuer une comparaison des propositions. Il s’agit de prendre en compte :

  • Le taux de crédit conso (TAEG) proposé ;
  • Le coût total du crédit in fine (emprunt + intérêts) ;
  • La durée du nouveau crédit qui ne peut excéder 12 ans (35 ans avec un crédit immo) ;
  • Le montant des échéances et le calendrier de remboursement.

N’oubliez pas de prendre en compte le Taux annuel effectif global (TAEG) et non le taux nominal. En effet, les frais divers et l’assurance peuvent augmenter significativement le coût total du crédit. Pour rappel, plus le crédit sera long, plus les mensualités seront faibles et le coût total élevé. 

Faut-il souscrire une assurance lors du rachat de prêts à la consommation ? 

Certains établissements de crédit exigent de souscrire une assurance rachat de crédit. Cette dernière prendra le relais pour garantir le remboursement du prêt en cas d’accident de la vie.

Le taux d’une assurance de prêt affecte le coût total de l’opération. Vous devez veiller au taux annuel de l’assurance. La loi Lagarde sur la délégation d’assurance permet de choisir un contrat auprès d’une compagnie d’assurance tierce, à savoir une assurance différente de l’assurance proposée par le prêteur. L’avantage est que le taux s’appliquera sur le capital restant dû et non sur le capital emprunté, le coût de l’assurance sera donc réduit par rapport aux remboursements. 

Simulez vos aides sociales en 2 min.
“Simulation

Notre équipe rédactionnelle est constamment à la recherche des dernieres actualités, mises à jours et réformes au sujet des aides financières en France.
Voir notre ligne éditoriale ici.

Autres questions fréquentes
Marina Ada Ondo
Marina est rédactrice au sein de l'équipe Mes Allocs, spécialisée sur les aides aux jeunes. Diplômée de l'ISFJ, elle rejoint Mes Allocs après une première expérience en communication chez Little Africa, une agence de communication à Paris. Sur son temps libre, Marina lit beaucoup et passe ses dimanches au musée.


Consultez nos autres guides récents
Comment déclarer un prêt étudiant aux impôts ?
Prêt étudiant
Quel prix pour un divorce par consentement mutuel ?
Divorce
Quel est le prix d'un avocat pour un divorce ?
Divorce
Prestation compensatoire dans le cas d'un divorce pour faute
Divorce
Quels documents pour une demande de prêt étudiant ?
Comment faire une demande de pret etudiant
Comment faire une demande de prêt étudiant ?
Prêt étudiant
Assurance de prêt étudiant : garanties, taux, comparatif et résiliation
Prêt étudiant
Prêt pour étudiant étranger : comment l'obtenir ?
Prêt étudiant
Comment demander un acompte sur salaire ?
Aide Juridique

Explorez d’autres thématiques
Pension d'invalidité : conditions, montants, démarches
Pension d'invalidité
Aide juridique : tout ce qu'il faut savoir !
Aide Juridique
Prêt étudiant : conditions, montant, démarches
Prêt étudiant
Tout savoir sur le divorce
Divorce
Qu'est-ce que la retraite ?
Ticket restaurant 2024 : conditions, montants, utilisations
Ticket restaurant
Ameli : aides, démarches, fonctionnement
Ameli
Smic 2024 : montant mensuel et horaire, net et brut
Aide alimentaire 2024 : aides, montants, démarches
Aide alimentaire
Ne passez plus à côté de vos aides.Simuler mes aides