Rachat de crédit immobilier : conditions, montants, démarches

rachat de credit immobilier

Le rachat de crédit immobilier vous permet de regrouper l’ensemble de vos crédits en une seule mensualité. Dans cet article, nous vous aiderons à comprendre les fondamentaux de cette opération financière.


Qu’est-ce que le rachat de crédit immobilier ?

Chaque année, plusieurs millions de ménages ont recours au crédit, et un grand nombre d’entre eux se retrouve à accumuler les crédits.

Pour autant, il est tout à fait possible de financer tous ses crédits. Le regroupement de crédit fusionne les crédits en cours en un seul et vous permet d‘améliorer votre situation financière lorsque l’endettement devient trop lourd. Il réadapte également vos remboursements.

De plus, cette solution permet de bénéficier de meilleures conditions que celles allouées lors de l’emprunt initial, ce qui vous permet de financer un nouveau projet de manière plus simple et sereine.

Selon la Banque de France, le taux de rachat de crédit immobilier actuel est de 37%. Cela signifie que vous pouvez faire baisser votre remboursement jusqu’à 37% de ce qui vous reste à payer.

Quels sont les différents types de rachats de crédits ?

Le rachat de crédit englobe trois types de rachat :

  • Le rachat de prêts à la consommation : les crédits à la consommation concernent généralement l’achat de véhicule ou d’appareils électroménagers. Il est possible de les regrouper en un seul prêt ou de rassembler des crédits à la consommation et/ou immobiliers.
  • Le rachat de prêt-relais : il est mis en place dès lors que vous avez contracté un prêt personnel pour un bien, et que vous n’avez pas fini de le rembourser que vous en avez déjà contracté un autre pour un second bien. Ce cas se produit souvent lorsqu’une vente prend du temps à se concrétiser.
  • Le rachat de crédits immobiliers. Ce dernier s’applique lorsque vous avez un prêt pour acheter un bien ou plusieurs prêts en même temps pour plusieurs biens immobiliers.

Le rachat de votre crédit est envisageable pour pratiquement tous les types de crédits logements et crédits à la consommation :

  • Les crédits auto ;
  • Les crédits travaux ;
  • Les prêts personnels ;
  • Les crédits renouvelables ;
  • Les découverts bancaires ;
  • Les prêts immobiliers sous toutes leurs formes (taux fixe ou variable, avec ou sans hypothèque).

Comment fonctionne le rachat de crédit immobilier ?

Lorsque vous effectuez un achat, que ce soit pour consommer des produits ou pour un bien immobilier, vous pouvez faire une demande de crédit. Pour un achat immobilier, le prêt est très souvent inévitable.

Afin d’obtenir la somme demandée, votre organisme financier vous demande de rembourser cette somme avec un taux d’intérêt chaque mois. Le rachat de crédit peut vous permettre de faire baisser ce taux d’intérêt. Le pouvoir d’achat est amélioré mais impacté sur du plus long terme.

Pour cela, il vous faut faire des comparatifs, des simulations de rachat de crédit pour voir ce qui est le plus avantageux dans votre situation. Vous pouvez dès maintenant utiliser notre simulateur gratuit pour découvrir tous vos avantages.

Le rachat de crédit immobilier est ouvert à toute personne souhaitant modifier ses conditions de remboursement en durée ou en terme de taux d’intérêt :

  • Que vous ayez pour objectif de restructurer vos dettes pour éviter un surendettement : il est toujours intéressant d’étudier toutes les solutions avant de monter un dossier de surendettement qui vous limitera par la suite ;
  • Que ce soit un rachat de prêt fonctionnaire : si vous êtes fonctionnaire, vous pouvez en bénéficier ;
  • Que vous ayez besoin d’un rachat de crédit senior : en faisant un rachat de prêt immobilier senior, surtout avant la retraite, peut vous permettre de diminuer vos mensualités en anticipant votre baisse de pouvoir d’achat. Il est également possible d’inclure une nouvelle somme d’argent pour un nouveau projet.

En fonction de la catégorie à laquelle vous appartenez, les conditions ne seront pas forcément les mêmes.

Le rachat de crédit évite également d’être fiché à la Banque de France en tant qu’interdit bancaire.

Cependant, il est tout à fait possible que votre rachat de crédit soit refusé pour plusieurs raisons :

  • Un fichage au FICP (Fichier national des incidents de remboursement des crédits aux particuliers) ou FCC (Fichier central des chèques) ;
  • Un taux d’endettement trop élevé ;
  • Un conflit avec votre créancier.

Quand et comment faire un rachat de crédit immobilier ?

Le nouvel établissement s’engage à rembourser tous les prêts en cours à la place de l’emprunteur et établit un seul contrat de crédit.

Vous n’avez plus qu’un seul crédit à rembourser, avec un taux et une mensualité uniques.

Si cette opération est rentable, elle n’est pas gratuite. En effet, pour un regroupement de prêt, vous devez inclure :

  • Les indemnités de remboursement anticipé ;
  • Les frais de notaire éventuels ;
  • Les frais d’assurance ;
  • Les frais de dossier.

Pour proposer un nouveau contrat qui vous permet de réduire le montant de votre mensualité, l’organisme financier totalise les sommes de toutes vos dettes en cours.

Ensuite, il effectue une analyse sur :

  • Votre situation familiale ;
  • Vos dépenses courantes ;
  • Votre reste à vivre ;
  • Votre niveau d’endettement et votre capacité de remboursement.

Enfin, l’établissement créancier va établir une proposition de contrat. L’établissement bancaire vous laisse ensuite un délai de réflexion de 10 jours.

Si la réponse est favorable, un unique prêt personnel va alors se substituer à l’ensemble de vos crédits existants. Vous n’aurez ainsi plus qu’une échéance à rembourser chaque mois.

A noter que la procédure pour demander un crédit renouvelable est identique.

Quels sont les taux du rachat de crédit immobilier ?

Dans le cas du rachat de crédit immobilier, il faut veiller à bien faire attention au type de taux de prêt immobilier que vous aurez une fois le rachat de crédit accepté.

Ces différents taux sont au nombre de trois :

  • Le taux fixe. C’est un pourcentage qui est vu au moment de la signature et qui ne changera pas jusqu’à la fin de votre remboursement de prêt ;
  • Le taux flottant. Il va varier chaque année en fonction d’un indice ;
  • Le TAEG fixe (taux annuel effectif global). Ce pourcentage vous aide à connaître ce que va vous coûter votre emprunt en globalité. Il inclut la somme de votre emprunt et les frais qui se greffent autour.

Le premier et le second taux peuvent se proposer à vous comme un choix. Quant au troisième taux, il est intéressant de le connaître pour s’apercevoir du volume d’argent à rembourser.

Voici un tableau pour vous donner une idée globale des taux actuellement en vigueur au 20 février 2020 :

Durée d’emprunt Fourchette basse Fourchette moyenne Fourchette élevée
15 ans 0.64 % 1.00 % 2.42 %
20 ans 0.77 % 1.15 % 76 €
 25 ans 1.05 % 1.40 % 2.25 % 

Surveillez les baisses et hausses de taux qui sont fréquentes afin d’obtenir les meilleurs taux.

En fonction de votre capacité de remboursement, il est possible que votre banque puisse vous refuser votre renégociation de prêt. La capacité à emprunter va se définir autour de plusieurs critères comme le taux d’endettement, le reste à vivre ou l’apport initial.

Le second point, et probablement le plus important, concerne la durée du prêt. Si la baisse du taux d’intérêt n’est pas suffisante pour alléger vos dettes, cette opération va devenir possible grâce à l’allongement de la durée du nouveau crédit. En effet, le but final du regroupement de crédit est d’alléger les mensualités afin d’augmenter le reste à vivre, et donc votre pouvoir d’achat.

Vous devez savoir que le regroupement de prêt est pratiqué par la totalité des établissements bancaires et organismes de crédit.

Enfin, sachez que vous pouvez souscrire à une assurance facultative, souvent recommandée pour les risques liées à la santé ou au décès.

Quels sont les frais relatifs au rachat de crédit immobilier ?

Pour effectuer une restructuration de crédits, il faut compter :

  • Les IRA (Indemnités en cas de Remboursement anticipé) : ces frais représentent le montant du taux d’intérêt relevé durant les six premiers mois. Ils ne peuvent pas dépasser 3% du montant du capital restant dû. Il n’est pas possible d’éviter les IRA, sauf si lors de la souscription du crédit, vous avez négocié leur annulation en cas de remboursement avancé de la totalité de crédit ;
  • Le montant de la garantie : ce montant varie en fonction du type de garantie que le débiteur a choisi ;
  • Les frais de dossier.

Si l’on fait le total du calcul des frais de rachat de crédit immobilier, on arrive rapidement à 1.000 €, voire 2.000 €. Tout dépend des banques et de votre profil emprunteur. D’où l’intérêt d’effectuer une simulation afin de voir si la baisse des mensualités est suffisamment intéressante pour l’opération en vaille le coup.

Pour cela, vous pouvez utiliser notre simulateur pour obtenir les meilleurs taux ou contacter notre équipe d’experts Mes-Allocs afin d’avancer plus sereinement dans votre démarche.

 

La Rédaction
Chaque jour, Mes Allocs, le 1er expert en aides financières 100% en ligne publie des guides pour vous orienter sur les aides financières.

Consultez nos autres guides récents
Peut-on demander un crédit sans justificatif ?
Prêt personnel sans justificatif, est-ce possible ?
Crédit en ligne : demande, conditions, montants
Calculette crédit à la consommation : faites le calcul !
Quels sont les meilleurs taux de crédit à la consommation ?
Renégociation de crédit à la consommation : comment faire ?
Quels sont les meilleurs organismes de crédit ?
Prêt consommation : fonctionnement, conditions, calcul
Microcrédit : fonctionnement, montants, conditions

Explorez d’autres thématiques
Tout savoir sur le crédit à la consommation !
Tout savoir sur le rachat de crédit !
Tout savoir sur l'ACCRE !
Comment trouver le contact votre CAF ?
Tout savoir sur les aides au logement !
Les prêts de la CAF : quels sont-ils ?
Tout savoir sur les aides à la mobilité !
Tout savoir sur le chômage en France !
Tout savoir sur les bourses étudiantes !
Testez votre éligibilité aux aides financières Simulation gratuite
3 200€ reçus en moyenne par an