APPEL GRATUIT
phone01 84 80 37 31
Simulez toutes vos aides en 2 min.

Aide travaux renovation : comment en bénéficier ?

Article rédigé par Fabiola le 18 mai 2022 - 6 minutes de lecture

Lorsque vous décidez de rénover votre logement et de le rendre plus performant d’un point de vue énergétique, vous pouvez obtenir différentes aides financières. Elles se présentent sous la forme de prêts ou de subventions. Quelles sont ces aides ? Comment en bénéficier ?


Les aides à la rénovation : les prêts aidés

Les prêts aidés sont des aides financières. Ils permettent d’emprunter sans intérêt.

Pour les aides à la rénovation de votre logement, vous pouvez bénéficier de l’éco prêt à taux zéro ou du prêt de la CAF (Caisse d’Allocations Familiales).

L’Éco-PTZ : Éco-prêt à taux zéro

L’éco-prêt à taux zéro concerne les propriétaires bailleurs, occupants, ainsi que les copropriétaires.

C’est un prêt remboursable sur une période de 15 ans. Il est réservé au financement de travaux de rénovation énergétique, visant à réduire votre consommation d’énergie ainsi que d’éventuels travaux induits.

Aucune condition de ressources n’est exigée pour y avoir droit.

Simulez vos aides sociales en 2 min.
Simulation gratuite

Le montant maximal de l’éco-PTZ est de :

  • 7 000 € pour des travaux de rénovation des parois vitrées
  • 15 000 € pour une action simple de travaux d’une autre nature
  • 25 000 € pour 2 travaux
  • 30 000 € pour un ensemble de 3 travaux ou plus.

Jusqu’au 31 décembre 2021, vous pouvez demander une seconde fois cette aide pour effectuer des travaux de rénovation dans le même logement. Les deux éco-prêt ne peuvent pas dépasser la somme de 30 000 €.

Les prêts de la CAF

Si vous êtes affilié à la CAF, vous pouvez bénéficier d’un prêt pour des travaux de rénovation dans votre résidence principale.

Ce prêt peut être accordé aussi bien aux propriétaires qu’aux locataires. Pour pouvoir en bénéficier, il faut être bénéficiaire d’une prestation de la CAF et résider en France. Il n’y a pas formellement de conditions de ressources.

Le prêt peut atteindre 80 % du montant des travaux, dans la limite de 1 067 €. Le prêt est remboursable sur 3 ans maximum.

Aide à la rénovation : les aides financières

MaPrimeRénov’

Ma Prime Rénov sert à financer les travaux de rénovation énergétique et toiture. Elle remplace le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE). Dans le cadre du plan de relance de l’économie, le dispositif a été renforcé depuis le 1er octobre 2020.

Le montant de la prime est plafonné à 20 000 € par logement. Elle est versée à tout propriétaire pour financer les travaux de rénovation énergétique dans sa résidence principale. Le propriétaire doit en effet occuper son logement qui doit avoir été construit depuis plus de deux ans.

Les subventions et primes pour la rénovation

Plusieurs subventions peuvent être accordées par certains organismes pour vous permettre de réaliser vos travaux.

Les aides de l’ANAH – Habiter Mieux / Habiter Sain / Habiter Serein

L’Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat (ANAH) peut accorder une subvention pour faire des travaux. Cette subvention peut être accordée aux propriétaires occupants, aux propriétaires loueurs ou aux syndics de copropriété.

Les aides peuvent concerner différents types de travaux :

  • Habiter mieux sérénité : travaux qui apportent un gain énergétique d’au moins 25 %
  • Habiter mieux agilité : changement de chaudière ou mode de chauffage, isolation des murs extérieurs et/ou intérieurs, isolation des combles aménagés et aménageables
  • Habiter Sain / Habiter Serein : travaux d’installation ou de rénovation de réseaux d’eau, d’électricité ou de gaz ; installation d’une salle de bain et de toilettes.

La prise en charge des travaux n’est pas automatique et le montant de l’aide dépendra de la nature des travaux envisagés. L’ANAH peut prendre à sa charge jusqu’à 50 % du total du montant des travaux.

Pour en savoir plus sur les aides de l’ANAH, consultez cet article de Mes-Allocs.fr

Les aides de la caisse de retraite

Les retraités peuvent bénéficier d’aides financières pour effectuer des travaux dans leur résidence principale. Ces aides ont pour but de prévenir une perte d’autonomie.

Cette aide pourra servir aux travaux tels que :

  • Isolation thermique de votre logement
  • Changement de revêtement de sols
  • Accessibilité de votre logement
  • etc.

En tant que retraités, vous ne devez pas percevoir l’une des aides suivantes :

  • Allocation personnalisée d’autonomie
  • Allocation compensatrice pour tierce personne
  • Prestation de compensation du handicap
  • Majoration pour tierce personne ou allocation veuvage.

Le montant de l’aide peut atteindre 3 500 €. Il est déterminé en fonction de vos ressources et celles de votre partenaire, du montant des travaux.

Prime énergie – Coup de pouce économies énergie

Cette prime, versée principalement par les producteurs et distributeurs d’énergie, permet de payer certaines dépenses pour faire des économies d’énergie (remplacement de certaines chaudières, travaux pour isoler ses combles, réfection de toiture etc.).

Le montant de la prime dépendra de vos revenus et des travaux effectués.

Dispositif Denormandie

Le dispositif Denormandie permet aux particuliers achetant un logement à rénover dans certains quartiers de bénéficier d’une réduction d’impôt sur le revenu. Les travaux peuvent concerner aussi bien la rénovation énergétique, que l’assainissement ou la modernisation.

Les conditions pour bénéficier de ces réductions d’impôt sont les suivantes :

  • Acheter un bien à rénover dans l’une des 222 villes labellisées « Coeur de ville »
  • Effectuer des travaux représentant au moins 25 % du prix du logement acheté
  • Mettre votre logement en location non meublée sur une période longue durée, pendant 6, 9 ou 12 ans
  • Louer votre logement à un prix raisonnable à des ménages modestes en respectant certains plafonds de loyers et de ressources.

A noter, ces travaux d’amélioration énergétique doivent être réalisés par un professionnel RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

Les autres dispositifs d’aide à la rénovation

Pour lutter contre la précarité énergétique, de nouveaux soutiens financiers sont mis en place par le gouvernement en plus des outils existants.

La TVA à 5,5 %

Le taux de TVA réduit à 5,5 % concerne les propriétaires occupants ou bailleurs et les locataires, pour les logements de plus de 2 ans. Il concerne l’achat du matériel, la main-d’œuvre et la maintenance des matériaux et équipements répondant aux critères de performance énergétique définis, ainsi que les travaux induits.

Le chèque énergie

Depuis le 1er janvier 2018, le chèque énergie remplace les tarifs sociaux de l’énergie. Attribué sous conditions de ressources, le chèque énergie est une aide au paiement des factures d’énergie (électricité, gaz, fioul domestique, chauffage au bois, etc.).

Simulez vos aides sociales en 2 min.
Simulation gratuite

Notre équipe rédactionnelle est constamment à la recherche des dernieres actualités, mises à jours et réformes au sujet des aides financières en France.
Voir notre ligne éditoriale ici.

Autres questions fréquentes
Fabiola
Fabiola est rédactrice au sein de l'équipe Mes Allocs, spécialisée en sciences politiques et affaires publiques. Diplômée de l'HEIP, elle rejoint Mes Allocs après une première expérience à l'Assemblée Nationale.

Posez votre question à un expert


Vos questions
  • Jacqueline Decker

    Bonjour
    Pour solliciter une aide pour le ravalement d’une façade (sans travaux d’isolation), faut-il impérativement faire la demande avant le début des travaux SVP ? Merci. Cordialement

    • Cassandre Vanseveren

      Bonjour, pour bénéficier des aides pour les rénovations, il faut en effet obligatoirement faire la demande avant le début des travaux, et attendre que cette dernière soit validée.


Consultez nos autres guides récents
Financement de formation de la mission locale
aide formation
Tout savoir sur la prise en charge d'une formation par les OPCO
aide formation
Pôle Emploi VAE : conditions, montant, démarches
aide formation
Aide au déménagement UNEO : montant, conditions, démarches
aide déménagement + organisme
aide déménagement mairie : montant, conditions, démarches
aide pour demenagement
Quelle aide pour le calcul de la pension alimentaire ?
aide alimentaire
Comment bénéficier d'une allocation veuvage invalidité ?
aides au logement
Aide pour déménager CGOS : conditions, montant, demande
aide déménagement + organisme
Aide déménagement RSA : montant, conditions et démarches
aide au déménagement + cumul

Explorez d’autres thématiques
Tout savoir sur le Contrat d'Engagement Jeune
Tout savoir sur l'aide aux familles
Aide aux familles
Congé sabbatique : définition, durée, conditions
congé sabbatique
Assurance habitation : conditions, prix, couverture
Assurance habitation
Comment obtenir une prime vélo électrique ?
prime velo electrique
Découvrez quelles sont vos aides pour demenagement !
aide pour demenagement
Ne passer plus à côté de vos aides. Simuler mes aides