APPEL GRATUIT
phone01 84 80 37 31
Simulez toutes vos aides en 2 min.

Quelles sont les aides disponibles pour les jeunes sans emploi ?

Article rédigé par Léo Martin le 15 février 2024 - 8 minutes de lecture

Plusieurs dispositifs sont conçus pour venir en aide aux jeunes et aux étudiants. Toutefois, être jeune et sans emploi peut entraîner des situations de grande précarité, surtout lorsque le soutien financier des parents n’est plus disponible pour couvrir les besoins essentiels.

 

Simulez toutes vos Aides en 2 min.
Simulation gratuite

Le contrat d’engagement jeune 

Le Contrat Engagement Jeune (CEJ) représente un dispositif d’accompagnement individuel vers l’emploi instauré par l’État depuis le 1er mars 2022, en remplacement de la Garantie Jeune. Ce programme, assorti d’une aide financière, s’étend sur une période de 6 à 12 mois. Au cours d’un programme hebdomadaire de 15 à 20 heures, chaque participant bénéficie de l’assistance d’un conseiller dédié pour élaborer un projet professionnel et faciliter son insertion dans le monde du travail.

Le CEJ s’adresse aux jeunes âgés de 16 à 25 ans qui ne sont ni en études ni en formation, et qui sont sans emploi depuis plusieurs mois. La limite d’âge pour candidater à un Contrat Engagement Jeune est élargie à 29 ans pour les jeunes en situation de handicap. Bien que l’âge légal pour travailler soit fixé à 16 ans, cette limite peut être abaissée sous certaines conditions.

Pour rejoindre le CEJ, les jeunes intéressés doivent soumettre une demande auprès d’une Mission locale ou de Pôle emploi. Leur situation est ensuite évaluée lors d’un entretien visant à déterminer leur éligibilité à cet accompagnement vers l’emploi. En cas d’évaluation positive, le jeune peut alors conclure son contrat.

Une allocation CEJ mensuelle, pouvant atteindre 528 € sous conditions pour un jeune majeur, est octroyée. Pour un jeune mineur, cette aide est réduite à 211,20 €.

Le fond d’aide aux jeunes 

Le Fonds d’Aide aux Jeunes (FAJ) constitue un dispositif d’aide financière de dernier recours destiné aux jeunes en situation de précarité sociale ou professionnelle. Relevant de la compétence des départements, il peut être sollicité à plusieurs reprises au cours d’une année et tient compte des situations d’urgence.

Les aides du FAJ peuvent inclure :

  • Le financement de produits de première nécessité tels que des denrées alimentaires ou des produits d’hygiène.
  • Le soutien à l’accès au logement.
  • La participation aux frais de déplacement lorsque d’autres aides ne sont pas accessibles.
  • La prise en charge totale ou partielle des frais de formation.
  • La facilitation de l’accès aux soins médicaux.

Les critères d’éligibilité peuvent varier d’un département à l’autre, mais généralement, les bénéficiaires doivent avoir entre 18 et 25 ans pour pouvoir bénéficier du FAJ. De plus, ils ne doivent pas être bénéficiaires du RSA, du RSA jeune, ni de l’AAH, et disposer de ressources limitées, voire être en situation d’endettement.

Il est impératif d’être accompagné par un travailleur social pour faire une demande de FAJ. Pour bénéficier de cet accompagnement, il convient de s’adresser à la Mission locale la plus proche, au CCAS ou à son foyer de jeunes travailleurs. Le montant du Fonds d’Aide aux Jeunes accordé par chaque département est décidé par le Conseil Général et varie généralement de 45 à 455 €. Bien que plusieurs types de soutiens soient possibles, l’aide totale ne peut dépasser 1 000 € par an. Il est également possible de cumuler le FAJ avec le Contrat Engagement Jeune (CEJ).

Le contrat initiative emploi jeune 

Dans le cadre du programme gouvernemental “Un jeune, une solution”, le Contrat Initiative Emploi (CIE) Jeune vise à faciliter l’insertion professionnelle des jeunes dans les entreprises du secteur marchand. Particulièrement ceux âgés de moins de 26 ans, et jusqu’à 30 ans s’ils sont en situation de handicap.

Un employeur du secteur marchand peut recruter un jeune en CIE en s’engageant à lui offrir un parcours d’insertion professionnelle. Deux conditions préalables sont nécessaires :

  • Désigner un tuteur pour encadrer le jeune recruté.
  • Mettre en place une formation pour le jeune.

Pour procéder à l’embauche d’un jeune en Contrat Initiative Emploi, l’employeur doit contacter Pôle emploi, la Mission locale, ou Cap emploi situé à proximité de l’entreprise.

L’aide financière accordée à l’entreprise pour un CIE Jeune représente 47% du salaire minimum interprofessionnel de croissance (SMIC).

La garantie jeune 

La Garantie Jeune est un programme soutenu financièrement par l’État et l’Union européenne Il a pour but d’offrir un accompagnement aux jeunes âgés de 16 à 26 ans qui se trouvent dans une situation précaire, sans contrat de travail, et ne sont ni employés, ni en formation, ni étudiants.

Son objectif principal est de faciliter l’insertion professionnelle des jeunes en mettant en place un parcours d’accompagnement actif, incluant des formations, des immersions en entreprise, et des périodes de mise en situation en milieu professionnel (PMSMP).

En complément de cet encadrement professionnel, les jeunes bénéficient également d’un soutien pour surmonter les divers obstacles liés à l’accès aux soins, à la mobilité, et aux démarches administratives.

Tout au long de leur parcours, les jeunes peuvent recevoir une allocation forfaitaire pouvant atteindre 497,01 €.

Ce dispositif est principalement destiné aux jeunes qui ne sont pas éligibles au RSA en raison de leur âge.

Le RSA pour les jeunes sans emploi 

Le Revenu de Solidarité Active (RSA) jeune est une prestation sociale conçue pour assurer un revenu minimum aux jeunes adultes âgés de 18 à 25 ans.

Cette allocation s’adresse spécifiquement aux jeunes de 18 à 25 ans sans emploi qui remplissent initialement toutes les conditions requises, à l’exception de l’âge, pour bénéficier du RSA.

De plus, les bénéficiaires doivent se trouver dans l’une des situations suivantes :

  • Avoir travaillé au moins l’équivalent de deux ans à temps complet au cours des trois années précédant la demande de RSA jeune. En cas de périodes de chômage indemnisé au cours de ces trois ans, ces périodes de chômage viennent prolonger la période de référence pour l’activité professionnelle passée.
  • Être parent isolé et assurer seul la charge d’un enfant né ou à naître, ouvrant ainsi droit au RSA jeune.

Le versement du RSA jeune n’est pas automatique, et une demande doit être déposée. Les demandeurs doivent constituer un dossier conformément aux détails fournis dans l’article consacré à la demande de RSA.

L’allocation mensuelle maximale du RSA jeune est de 607,75 € pour une personne vivant seule et de 1 093,96 € pour un couple avec un enfant.

L’accompagnement de Pôle Emploi 

Bien sûr, tout jeune ayant cotisé suffisamment peut prétendre à l’Allocation d’Aide au Retour à l’Emploi (ARE). Cependant, cette allocation n’est pas la seule aide financière dont un jeune peut bénéficier.

En effet, si un jeune sans emploi est inscrit à Pôle Emploi, il peut également profiter de plusieurs formations courtes visant à améliorer son employabilité.

Pôle Emploi organise régulièrement des sessions pour enseigner aux personnes à rédiger des CV de manière efficace, à se préparer pour les entretiens d’embauche, à améliorer leur image professionnelle, à utiliser un ordinateur, etc. Ces formations sont conçues pour renforcer l’engagement des jeunes dans leur recherche d’emploi.

En outre, dans certaines situations, les jeunes sans emploi peuvent bénéficier d’aides pour passer des entretiens en dehors de leur département. Pôle Emploi peut, par exemple, financer les billets de train, les nuits d’hôtel ou les frais de nourriture pour encourager les demandeurs d’emploi à postuler en dehors de leur lieu de résidence en France.

Le volontariat 

Il existe divers services de volontariat offrant la possibilité aux individus de participer à des missions d’intérêt général, que ce soit en France ou à l’étranger. Voici quelques-uns des volontariats disponibles :

  • Le service civique, qui propose six contrats différents réalisables en entreprise, en association ou dans l’administration.
  • Le service national universel, destiné aux jeunes de 15 à 17 ans et se déroulant en dehors des heures scolaires.
  • Le volontariat dans les armées, permettant de découvrir les métiers de l’Armée de Terre, de l’Armée de l’Air, de la Marine nationale, du Service de santé des armées, ou de la Gendarmerie nationale.

Ces contrats sont généralement accessibles aux jeunes de 18 à 25 ans, à l’exception du SNU qui concerne les jeunes de 15 à 17 ans. La rémunération des services de volontariat varie en fonction du contrat signé.

 

Simulez toutes vos Aides en 2 min.
Simulation gratuite

Notre équipe rédactionnelle est constamment à la recherche des dernieres actualités, mises à jours et réformes au sujet des aides financières en France.
Voir notre ligne éditoriale ici.

Autres questions fréquentes
Léo Martin
Léo est rédacteur au sein de l'équipe Mes Allocs, spécialisé sur les thématiques pouvoir d'achat et aides. Il rejoint Mes Allocs après une première expérience en tant que journaliste chez La Gazette Cagnoise et Nice Presse.

Consultez nos autres guides récents
Comment bénéficier de l'aide de l’ANAH pour la rénovation d’une douche ?
Aide rénovation
Quelles aides financières pour l’installation d’une douche sécurisée ?
Aide rénovation
Douche sécurisée : prix, aides et installation
Aide rénovation
Quels sont les salaires dans les ressources humaines ?
Aide recherche emploi
Peut-on vider son compte bancaire avant un divorce ?
Divorce
La demande du Contrat d’Engagement Jeune (CEJ) à Verdun
Contrat d'Engagement Jeune
La demande du Contrat d’Engagement Jeune (CEJ) à Toulon
Contrat d'Engagement Jeune
Peut-on laisser la maison gratuitement au conjoint lors d’un divorce ?
Divorce
La demande du Contrat d’Engagement Jeune (CEJ) à Nantes
Contrat d'Engagement Jeune

Explorez d’autres thématiques
Tout savoir sur le divorce
Qu'est-ce que la retraite ?
Ticket restaurant 2024 : conditions, montants, utilisations
ticket restaurant
Ameli : aides, démarches, fonctionnement
Ameli
Smic 2024 : montant mensuel et horaire, net et brut
Aide alimentaire 2024 : aides, montants, démarches
aide alimentaire
Assurance animaux : comment ça marche ?
Assurance animaux
Tout savoir sur l'assurance auto en 2024
assurance auto
Tout savoir sur l'assurance santé en 2023
assurance santé
Ne passez plus à côté de vos aides.Simuler mes aides