L’Allocation de Solidarité Spécifique (ASS) : jusqu’à 1 841 € par mois pendant votre recherche d’emploi !

ass

Que faire quand vous avez épuisé vos droits au chômage ? L’ASS prends le relais. 

L’Allocation de Solidarité Spécifique (ASS) est une aide qui vous est accordée quand vous avez épuisé vos droits au chômage, à savoir à l’Allocation de Retour à l’Emploi (ARE). Elle est attribuée par Pôle Emploi.

Pour plus d’information sur le chômage, consultez notre article dédié ici.


Pouvez-vous bénéficier de l’ASS ?

 Pour bénéficier de l’ASS, vous devez remplir les nombreuses conditions suivantes.

 

Vous devez être demandeur d’emploi

Vous devez être demandeur d’emploi. Pour être considéré comme tel, vous devez remplir toutes les conditions suivantes :

  • Vous êtes apte au travail,
  • Vous effectuez des actes positifs et répétés pour retrouver un emploi, créer ou reprendre une entreprise,
  • Vous avez épuisé vos droits au chômage ou à la rémunération de fin de formation (RFF).

 

 

Vous devez avoir travaillé au moins 5 ans 

Pour bénéficier de l’ASS, vous devez avoir travaillé au moins 5 ans (à temps plein ou à temps partiel, même involontaire) au cours des 10 dernières années avant la fin de votre dernier contrat de travail. Si vous avez cessé votre activité pour élever un enfant, les 5 ans sont réduits d’1 an par enfant dans la limite de 3 ans. 

Exemple : vous avez élevé 4 enfants au cours des 10 dernières années précédant la fin de votre dernier contrat de travail. Pour bénéficier de l’ASS vous ne devez avoir travaillé que 2 ans (5 ans – 3 ans) sur les 10 dernières années précédant la fin de votre contrat de travail. 

Deux grandes catégories de périodes d’activités sont prises en compte :

  • Les périodes accomplies, quel que soit le type de contrat de travail (CDI, CDD, contrat en intérim, en alternance, etc.), en France ou en Europe,
  • Les périodes assimilées à des périodes de travail effectif (service national, formation professionnelle).

 

 

Plafonds et ressources prises en compte pour l’ASS 

Si vous vivez seul

Si vous vivez seul, pour percevoir l’ASS, vos ressources mensuelles ne doivent dépasser un montant de 1 171,80 € net. Ces ressources mensuelles sont évaluées sur les 12 derniers mois précédant le mois de votre demande (en faisant une moyenne).

Voici les ressources prises en compte (ou non), selon votre situation, dans ce calcul :

Ressources Prise en compte
Ressources mensuelles Oui, si elles sont supérieures à 1 171,80 € par mois en moyenne sur les 12 derniers mois
Allocation de solidarité spécifique Oui
Allocation d’assurance chômage précédemment perçue Non
Prestations familiales Non
Allocation de logement Non
Majoration de l’ASS Non
Pension alimentaire Non
Gratification versée à l’occasion d’un stage obligatoire en entreprise Non
Revenus d’activité perçus au cours des 12 mois avant votre demande Non si leur perception est interrompue à la date de votre demande et s’ils n’ont pas donné lieu à un revenu de substitution (indemnités journalières de sécurité sociale, allocations de préretraite, par exemple)

 

Si vous vivez en couple  

Si vous vivez en couple, pour percevoir l’ASS, vos ressources mensuelles ne doivent dépasser un montant de 1 841,40 € net. Ces ressources mensuelles sont évaluées sur les 12 derniers mois précédant le mois de votre demande (en faisant une moyenne).

Voici les ressources prises en compte (ou non), selon votre situation, dans ce calcul : 

Ressources Prise en compte
Ressources mensuelles Oui, si elles sont supérieures à 1 841,40 €
Allocation de solidarité spécifique Oui
Allocation d’assurance chômage précédemment perçue Non
Prestations familiales Non
Allocation de logement Non
Majoration de l’ASS Non
Pension alimentaire Non
Gratification versée à l’occasion d’un stage obligatoire en entreprise Non
Revenus d’activité perçus au cours des 12 mois avant votre demande Non si leur perception est interrompue à la date de votre demande et s’ils n’ont pas donné lieu à un revenu de substitution (indemnités journalières de sécurité sociale, allocations de préretraite, par exemple)

 

 

Condition d’âge pour percevoir l’ASS

 Il n’y a pas d’âge minimum pour percevoir l’ASS. Vous devez simplement avoir rempli les conditions de ressources, celles qui concernent votre activité antérieure et bien sûr être demandeur d’emploi.

Toutefois, il existe un âge maximal : si vous avez atteint l’âge légal de départ à la retraite, à savoir 62 ans, vous ne pouvez plus bénéficier de l’ASS, si vous avez travaillé suffisamment de trimestres pour bénéficier d’une retraite à taux plein.

Attention : si vous avez cotisé suffisamment de trimestres pour percevoir une retraite à taux plein, vous ne pouvez pas bénéficier de l’ASS, même si vous n’avez pas encore atteint l’âge légal de départ à la retraite.

 

 

 

Quel est le montant de l’ASS ?

Le montant journalier maximal d’Allocation de Solidarité Spécifique que vous pouvez percevoir est de 16,74 € (soit 502,20 € pour un mois de 30 jours). Cependant, ce montant est susceptible de varier selon vos ressources : vous percevez un ASS différentiel, qui vient compléter vos ressources pour atteindre le plafond de ressources selon votre situation. Explications.

 

Si vous vivez seul

Ressources et montant de l’ASS pour une personne seule

Ressources moyennes mensuelles Montant mensuel de l’ASS
Moins de 669,60 € 502,20 €
Entre 669,60 € et 1 171,80 € 1 171,80 € moins le montant des ressources
Supérieures à 1 171,80 € Pas d’allocation

Exemple : si vos ressources sur les 12 derniers mois sont de 900 € nets par mois en moyenne, vous pouvez percevoir 271,80 € d’ASS, calculé ainsi : 1 171,80 € – 900 € = 271,80 €.

 

 

Si vous vivez en couple

Ressources moyennes mensuelles Montant mensuel de l’ASS
Moins de 1 339,20 € 502,20 €
Entre 1 339,20 € et 1 841,40 € 1 841,40 € moins le montant des ressources
Supérieures à 1 841,40 € Pas d’allocation

Exemple : si vos ressources sur les 12 derniers mois sont de 1 700 € nets par mois en moyenne, vous pouvez bénéficier de d’ASS, calculé ainsi : 1 841,40 € – 1 700 € = 141,40 €.

 

 

 

Versement de l’ASS

allocation de solidarité spécifique L’ASS est versée à terme échu.

L’Allocation de Solidarité Spécifique vous est versée mensuellement par Pôle Emploi à terme échu (par exemple : début avril pour l’allocation du mois de mars). L’ASS vous est attribuée pour une période de 6 mois, que vous pouvez renouveler. Une nouvelle demande vous est automatiquement envoyée par Pôle Emploi à la fin de votre période d’indemnisation.

Si vous êtes sans emploi, le versement de l’ASS peut cesser si vous vous trouvez dans l’une des situations suivantes :

  • Vos ressources sont supérieures aux plafonds établis
  • Vous ne faites aucun effort pour la recherche d’un emploi
  • Vous suivez d’une formation rémunérée 
  • Vous reprenez une activité non cumulable avec l’ASS
  • Vous percevez des indemnités journalières pour un congé maladie, un congé maternité ou un accident du travail
  • Vous êtes radié, par décision du préfet, des allocations
  • Vous percevez l’allocation de présence parentale ou l’allocation journalière d’accompagnement d’une personne en fin de vie
  • Vous pouvez être bénéficiaire d’une retraite à taux plein ou vous avez atteint l’âge limite d’activité

 

 

 

Comment effectuer votre demande d’ASS ?

Vous devez vous rapprocher de Pôle Emploi afin d’effectuer votre demande d’ASS. Vous devrez constituez un dossier de demande d’ASS en remplissant des formulaires et en fournissant des justificatifs de votre situation personnelle et professionnelle. Bonne nouvelle : Mes Allocs s’en charge à votre place !

 

 

Que peut-on cumuler avec l’ASS ?

 

ASS et AAH

Vous ne pouvez plus, depuis 2017, cumuler l’Allocation Adulte Handicapé (AAH) et l’ASS. Cependant, si vous aviez des droits ouverts à ces deux aides à la date du 31 décembre 2016, vous pouvez bénéficier de ces deux aides, tant que vous en remplissez les conditions d’éligibilité, sur une durée maximale de 10 ans à compter du 1er janvier 2017.

 

 

ASS et retraite

allocation de solidarité spécifique ASS et retraite ne sont pas compatibles.

Vous ne pouvez cumuler l’Allocation de Solidarité Spécifique avec votre pension de retraite. Ainsi, après 62 ans, vous ne pouvez plus percevoir l’ASS. Si vous pouvez bénéficier de votre pension de retraite à taux plein avant 62 ans, vous ne pouvez pas bénéficier de l’ASS à partir du moment où vous pouvez percevoir cette retraite à taux plein.

 

 

ASS et travail

Vous pouvez cumuler l’intégralité de l’Allocation de Solidarité Spécifique avec les rémunérations de votre activité professionnelle pendant 3 mois (consécutifs ou non) dans la limite de vos droits restants. Si votre activité professionnelle s’interrompt et que vous vivez une période d’inactivité d’au moins 3 mois civils consécutifs (et non au moins 3 mois consécutifs de date à date), une nouvelle période de cumul de l’ASS et de revenus professionnels est possible. À la fin de votre 6e mois d’activité, vous pourrez percevoir la prime d’activité en complément de rémunération.

 

 

ASS et chômage

Ce qu’on appelle chômage en France, c’est l’ARE, l’allocation de base de Pôle Emploi. Pour savoir si vous y avez droit, après une démission par exemple, ou une rupture conventionnelle, vous pouvez vous renseigner sur nos articles dédiés. N’hésitez pas à consulter comment le chômage se calcule !

L’ASS est incompatible avec l’ARE : le rôle de l’ASS est de vous assurer un minimum de ressources quand vous avez justement épuisé vos droits à l’ARE.

La Rédaction
Chaque jour, Mes Allocs, le 1er expert en aides financières 100% en ligne publie des guides pour vous orienter sur les aides financières.

Consultez nos autres guides récents
Comprendre le surendettement en quelques minutes
Commission de surendettement : Comment cela fonctionne ?
Tout savoir sur la Complémentaire santé solidaire!
Dossier de surendettement : démarches et conditions
Comment faire la demande de bourse lycée ?
Demande de bourse collège : conditions et démarches
Comment renouveler la carte famille nombreuse ?
Quel comparateur mutuelle santé choisir en 2020 ?
Comment obtenir les coupons sport ?

Explorez d’autres thématiques
Tout savoir sur l'ACCRE !
Comment trouver le contact votre CAF ?
Tout savoir sur les aides au logement !
Les prêts de la CAF : quels sont-ils ?
Tout savoir sur les aides à la mobilité !
Tout savoir sur le chômage en France !
Tout savoir sur les bourses étudiantes !
Tout savoir sur les aides liées à la santé !
Tout savoir sur l’Allocation aux Adultes Handicapés (AAH) !
Testez votre éligibilité aux aides financières Simulation gratuite