Devenez un expert des aides de la CAF !

caf Quelles sont ces aides ? Comment en bénéficier ? Voici notre tour d’horizon des prestations de la Caisse d’Allocations Familiales

Une Caisse d’Allocations Familiales (CAF), est un représentant à l’échelle départementale de la Caisse Nationale d’Allocations Familiales (CNAF). Cette-dernière est rattachée à l’organisme de la Sécurité Sociale. Les CAF représentent 33 000 salariés et proposent une assistance locale et une distribution des aides.  

La CAF vous propose un ensemble de prestations sociales, d’aides, qui accompagnent les particuliers tout au long de leurs étapes de vie.

De manière générale, pour bénéficier des aides de la CAF, vous devez répondre à des critères de ressources et de situation (familiale, professionnelle, géographique). Chaque prestation possède sa propre grille d’attribution. Les prestations de la CAF sont versées mensuellement et ne sont pas imposables.

Penser à consulter notre simulateur d’allocations familiales !


Les aides au logement

Les aides au logement sont des prestations phare de la CAF. Elles s’organisent sous trois branches : 

  • l’Aide Personnalisée au Logement (APL),
  • l’Aide au Logement Familiale (ALF)
  • l’Aide au Logement Sociale (ALS).

 

 

L’Aide Personnalisée au Logement

C’est l’aide au logement la plus perçue par les français. Elle s’adresse à toutes les catégories d’habitants : locataires, colocataires, sous-locataires, propriétaires, résidents en foyer ou en logements sociaux…

Cependant, l’APL est attribuée en fonction de vos ressources et celles de votre foyer (éventuellement celles de vos parents si vous êtes toujours rattaché à leur foyer fiscal) et s’attribue ainsi selon certains plafonds de ressources, qui évoluent selon votre zone géographique : zone 1 (Île-de-France), zone 2 (agglomérations de plus de 100 000 habitants et Corse), zone 3 (reste du territoire). Le découpage en zone géographiques permet d’adapter aux marchés immobiliers le montant des subventions et des plafonds à ne pas dépasser pour en bénéficier.

 

L’aide au Logement Familiale

De la même manière, l’Aide au Logement Familiale est une aide financière qui vise à alléger votre loyer ou vos mensualités en cas de prêt pour une accession à la propriété. La composition familiale de votre foyer est toutefois la première condition à remplir pour bénéficier de l’ALF : votre montant d’aide variera principalement en fonction de la composition de votre foyer. Vous pouvez accéder à cette aide si vous n’êtes pas éligible à l’APL.

 

L’aide de Logement Sociale

L’Aide de Logement Sociale intervient si vous ne pouvez bénéficier ni de l’Aide Personnalisée au Logement, ni l’Aide de Logement Familial, selon certains critères autres que vos ressources (les plafonds sont similaires pour les 3 aides). Ainsi, vous pouvez bénéficier de l’ALS si vos ressources respectent certains plafonds selon votre lieu de résidence (zones géographiques 1, 2 ou 3).

L’ALS est l’aide la plus attribuée aux étudiants, contrairement à la croyance populaire qui veut que l’APL soit l’aide étudiante au logement par excellence.

Ces trois aides au logement ne sont pas cumulables. 

 

 

Aides financières et sociales

Les subventions attribuées par votre Caisse d’Allocation Familiale ne se limitent pas à une aide au logement. Vous pouvez également bénéficier d’un revenu minimum et régulier que la CAF vous attribue afin de vous permettre traverser des périodes difficiles, telles que le chômage ou encore le handicap.

 

Le Revenu de Solidarité Active

Le Revenu de Solidarité Active (RSA) vous assure un revenu minimum. De manière générale, vous pouvez en bénéficier si vous êtes âgé de plus de 25 ans et que les ressources mensuelles de votre foyer sur une période de 3 mois qui précèdent votre demande ne dépassent un certain plafond.

Votre lieu d’habitation ne rentre pas en compte, mais la composition de votre foyer oui : les plafonds sont différents si vous êtes seul ou en couple, et en fonction du nombre de personnes à votre charge. De vos ressources découle également un montant forfaitaire, qui évolue selon les mêmes critères que les plafonds, à savoir la composition de votre foyer.

De manière générale, on peut calculer le RSA ainsi :

RSA = montant forfaitaire – (autres ressources + forfait logement).

Ainsi, le RSA est une somme qui vient compléter vos ressources afin que vous atteigniez le montant forfaitaire lié à votre situation.

 

L’allocation aux adultes handicapés

L’allocation aux adultes handicapés (AAH) est une subvention de la CAF qui vous permet de bénéficier d’un revenu minimal si vous êtes porteur d’un handicap (et reconnu comme tel par la Commission des Droits et de l’autonomie des Personnes Handicapées) qui vous limite fortement dans votre activité (ou vous empêche complètement d’exercer un métier). L’AAH concerne principalement les personnes dont le taux d’incapacité est supérieur ou égal à 80 %.

Cependant, si votre taux d’incapacité lié à votre handicap se situe entre 50 % et 79 %, vous pouvez tout de même bénéficier de l’AAH, sous certaines conditions. Vous ne percevrez plus l’AAH à partir de vos 62 ans (âge légal de départ à la retraite) : vous basculerez alors dans le régime de retraite pour inaptitude.

Le montant d’aide qui vous est attribué varie selon vos ressources, établies par une moyenne tous les 3 mois : différents plafonds sont établis en fonction de votre situation familiale (si vous vivez seul ou en couple).

Si vous ne dépassez pas les plafonds fixés, vous percevrez l’AAH selon le même principe que le Revenu de Solidarité active : une somme qui viendra compléter vos ressources afin d’atteindre la somme de 860 € (900 € à partir de novembre 2019), soit le montant maximum de l’AAH.

Ainsi, vous pouvez établir votre montant d’AAH de la manière suivante :

Montant d’AAH = Montant maximum d’AAH (860 €) – moyenne mensuelle de vos ressources perçues ces 3 derniers mois.

 

La Prime d’activité

La prime d’activité est née de la fusion entre le RSA activité et la prime à l’emploi, deux dispositifs jugés trop inefficaces : seuls 32 % des travailleurs concernés percevaient le RSA activité par exemple.

Pour bénéficier de cette subvention, vous devez percevoir mensuellement entre 25 % du SMIC net, soit 293 €, et 154 % du SMIC net, soit 1 806 €. Étant versée mensuellement, vos revenus sont réévalués tous les 3 mois, et le montant de la prime d’activité que vous percevez s’y adapte.

Le montant forfaitaire de la prime d’activité s’élève en moyenne à 551,51 € par foyer, mais encore une fois, cette somme est susceptible de varier selon vos revenus et la composition de votre foyer (selon un forfait). Le montant de prime d’activité que vous allez percevoir se calcul en effectuant la différence entre le montant forfaitaire de votre catégorie et l’ensemble de vos ressources.

 

 

Les aides à la petite enfance et à la garde d’enfants

caf La CAF vous aide avec votre jeune enfant !

La Caisse d’Allocations Familiales intervient également auprès des familles, afin de les soulager dans les dépenses liées à l’entretien et l’éducations d’enfants.

 

 

 

 

Les allocations familiales

Les allocations familiales sont une aide financière versée automatiquement aux familles qui élèvent au minimum deux enfants, sous conditions de revenus. Ces conditions de revenus sont établies en fonction de la composition du foyer. Toutefois, quelles que soient vos ressources, vous toucherez un montant d’allocation familiale. Il s’élève par exemple à 32,89 € par mois si vous avez deux enfants à charge.

 

Le complément familial

Le complément familial vous concerne si vous avez au moins 3 enfants à charge, âgés de 3 à 21 ans inclus. Vos revenus ne doivent pas dépasser certains plafonds, calculés selon la composition de votre foyer (parent isolé, couple avec un revenu, couple avec deux revenus, ainsi que le nombre d’enfants à charge). Il existe un montant de base, de 171,23 € mensuel, et un montant majoré de 256,86 €. L’accès à la majoration se décide là encore en fonction de vos revenus et de la composition de votre foyer.

 

L’allocation d’éducation de l’enfant handicapé

 Cette subvention vous aide dans les frais d’éducation et de soins si votre enfant est en situation de handicap. Elle vous est versée si vous assumez la charge de l’enfant en question. L’AEEH n’est pas soumise à des conditions de ressources. Les niveaux d’handicap de l’enfant s’échelonnent de 1 à 6, et les montants de même, de 231,37 € pour le niveau 1 à 1 254,14 € pour le niveau 6. Ces montants peuvent être toutefois majorés si vous êtes parent isolé.

 

L’allocation de soutien familial

L’allocation de soutien familial vous est destinée si vous élevez seul votre enfant et que l’autre parent ne participe plus à son entretien depuis au moins 1 mois, ou si la pension versée est inférieure à 115,64 €. Son montant s’élève à 115,64 €. Si vous percevez une pension de la part de l’autre parent inférieure à cette somme, vous toucherez un montant complémentaire afin d’atteindre la somme de 115,64 €.

L’allocation de rentrée scolaire

Cette allocation vous est versée pour pallier les dépenses liées à la rentrée scolaire. Pour y être éligible, vous devez remplir des critères de ressources (être en-dessous de plafonds qui varient selon la composition de votre foyer), et avoir à votre charge au moins un enfant scolarisé, âgé de 6 à 18 ans. Si vous pouvez en bénéficier, son montant dépend de l’âge de vos enfants.

 

Les pensions alimentaires

 Dans certains cas, la CAF peut également prendre en charge les pensions alimentaires, si celles-ci ne sont pas versées.

 

 

Aides à la naissance

 La caisse d’allocations familiales vous accompagne également pour la naissance ou l’adoption d’un enfant.

 

La Prestation d’Accueil du Jeune Enfant (PAJE) 

Vous pouvez percevoir la Prestation d’Accueil du Jeune Enfant (PAJE) cette prime à la naissance à partir du septième mois de grossesse, si vous remplissez les critères de ressources. Encore une fois, il s’agit de montants à ne pas dépasser. L’aide est versée afin de vous aider dans les préparatifs à l’arrivée d’un enfant. Si vous pouvez en bénéficier, la PAJE s’élève à 944,51 €, quelques soient vos revenus. Vous pouvez percevoir une prime par enfant qui naît.

 

Prime d’adoption

Cette subvention a pour objectif de vous aider dans les préparatifs d’accueil d’un enfant adopté. L’obtention de cette prime dépend de plafonds, fixés selon la composition de votre foyer (que vous soyez seuls ou non, le nombre d’enfants déjà à votre charge). Ce sont les mêmes critères qui entrent en jeu dans le calcul de votre prime.

  

 

Aides au temps libre

caf La CAF peut faire partir votre enfant en colonie de vacances !

La CAF propose également un dispositif d’aide pour vous permettre de prendre des vacances familiales en France métropolitaine. Ces aides sont appelées VACAF.

Les Vacaf vont vous aider si vous partez en camping, en location, mais peuvent également servir à financer un séjour en centre de loisirs ou colonie de vacances pour l’enfant.

Les conditions de ressources pour en bénéficier varient chaque année et selon votre lieu d’habitation : chaque CAF départementale a les siennes. Cependant, vous devez déjà percevoir une prestation familiale. Le montant des Vacaf dépend de vos revenus, de votre nombre d’enfants à charge et des vacances que vous planifiez.

 

 

 

Autres prestations

La Caisse d’Allocations Familiales propose également diverses prestations pour faire face à certains évènements ponctuels de vie. Vous pouvez percevoir ainsi :

 

 

Comment demander ces aides ?

La demande s’effectue auprès de la CAF. Vous devez répondre à un questionnaire, remplir un formulaire et fournir certaines pièces justificatives. Heureusement, on s’occupe de toutes les démarches à votre place !

La Rédaction
Chaque jour, Mes Allocs, le 1er expert en aides financières 100% en ligne publie des guides pour vous orienter sur les aides financières.

Consultez nos autres guides récents
Comprendre le surendettement en quelques minutes
Commission de surendettement : Comment cela fonctionne ?
Tout savoir sur la Complémentaire santé solidaire!
Dossier de surendettement : démarches et conditions
Comment faire la demande de bourse lycée ?
Demande de bourse collège : conditions et démarches
Comment renouveler la carte famille nombreuse ?
Quel comparateur mutuelle santé choisir en 2020 ?
Comment obtenir les coupons sport ?

Explorez d’autres thématiques
Tout savoir sur l'ACCRE !
Comment trouver le contact votre CAF ?
Tout savoir sur les aides au logement !
Les prêts de la CAF : quels sont-ils ?
Tout savoir sur les aides à la mobilité !
Tout savoir sur le chômage en France !
Tout savoir sur les bourses étudiantes !
Tout savoir sur les aides liées à la santé !
Tout savoir sur l’Allocation aux Adultes Handicapés (AAH) !
Testez votre éligibilité aux aides financières Simulation gratuite