APPEL GRATUIT
phone01 84 80 37 31
Simulez toutes vos aides en 2 min.

Peut-on toucher du chômage en France en travaillant à l’étranger ?

Article rédigé par Sessime Ananou le 4 mars 2024 - 8 minutes de lecture

L’expatriation est une aventure qui séduit de nombreux Français chaque année, que ce soit pour des raisons professionnelles, personnelles ou tout simplement pour découvrir de nouveaux horizons. Par ailleurs, des aides pour les expatriés permettent une transition sereine. Cependant, cette transition vers la vie à l’étranger peut aussi soulever des questions complexes, notamment en ce qui concerne le maintien des droits au chômage. La question que beaucoup se posent est : peut-on toucher du chômage en France et travailler à l’étranger en même temps ? Dans cet article, nous explorerons les conditions, les possibilités, et les défis liés à cette situation.

Simulez toutes vos aides en 2 min.
Simulation gratuite

Quelles sont les conditions pour toucher le chômage en France ?

En France, des aides Pôle emploi (France Travail) existent pour les expatriés.

Les critères d’éligibilité au chômage en France

L’accès aux allocations chômage en France est régi par des critères d’éligibilité précis. Pour prétendre au chômage, un individu doit généralement remplir les conditions suivantes :

  1. La perte involontaire d’emploi : pour bénéficier des allocations chômage, la personne doit avoir perdu son emploi de manière involontaire. Les licenciements, les ruptures conventionnelles, et parfois les démissions légitimes peuvent donner droit aux allocations.
  2. La durée minimale de cotisation : le demandeur doit avoir cotisé pendant une période minimale à l’Assurance Chômage. Cette période varie en fonction de l’âge et de l’historique professionnel.
  3. L’inscription à Pôle Emploi : il est nécessaire de s’inscrire rapidement à Pôle Emploi après la perte d’emploi et de renouveler cette inscription régulièrement.
  4. La Recherche Active d’Emploi : les bénéficiaires d’allocations chômage doivent attester de leurs démarches actives pour retrouver un emploi. Cela inclut la consultation régulière d’offres d’emploi et la participation à des entretiens.
  5. D’autres critères : il peut exister d’autres critères spécifiques, tels que la démission légitime, les sanctions, ou les congés sans solde, qui peuvent influencer l’éligibilité.

Le calcul de l’allocation chômage en fonction de l’historique professionnel

Une fois l’éligibilité établie, le montant de l’allocation chômage est calculé en fonction de l’historique professionnel du demandeur. Les principales variables incluent :

  1. Le Salaire de référence : le salaire de référence est généralement basé sur les revenus des mois précédant la perte d’emploi. Plus ce salaire est élevé, plus l’allocation sera substantielle.
  2. Le Taux de remplacement : le taux de remplacement représente la proportion du salaire de référence qui sera versée comme allocation chômage. Il peut varier en fonction du salaire et de la durée de cotisation.
  3. Les Plafonds et planchers : les allocations chômage peuvent être soumises à des plafonds et des planchers, ce qui signifie qu’il existe des limites minimales et maximales quant au montant qui peut être perçu.
  4. La Durée d’indemnisation : la durée pendant laquelle une personne peut recevoir des allocations varie également en fonction de l’âge et de l’historique professionnel.
  5. L’impact des périodes de travail à l’étranger : les périodes de travail à l’étranger peuvent influencer le calcul de l’allocation, en fonction des accords internationaux en vigueur.
Simulez toutes vos aides en 2 min.
Simulation gratuite

Travailler à l’étranger tout en touchant le chômage en France

Le maintien des droits au chômage tout en travaillant à l’étranger

Il est possible de continuer à percevoir des allocations chômage en France tout en travaillant à l’étranger, mais cela est soumis à des règles strictes et à des conditions spécifiques. Voici quelques éléments essentiels à prendre en compte :

Règles de coordination Européenne : si vous travaillez dans un pays de l’Union Européenne, de l’Espace Économique Européen ou en Suisse, vous pouvez maintenir vos droits au chômage français sous certaines conditions. Les pays membres de l’UE ont mis en place des règles de coordination pour garantir que les périodes de travail dans d’autres pays de l’UE sont prises en compte dans le calcul de vos droits.

Déclaration de l’activité à l’étranger : il est impératif de signaler toute activité à l’étranger à Pôle Emploi et à votre caisse d’Assurance Chômage en France. Cela doit être fait avant de commencer à travailler à l’étranger.

Respect des obligations en France : même en travaillant à l’étranger, vous devez continuer à respecter les obligations liées à votre statut de demandeur d’emploi en France, telles que la recherche active d’emploi et la mise à jour de votre situation.

Perte des droits au chômage : travailler à l’étranger peut avoir un impact sur le montant de vos allocations. Si votre revenu à l’étranger dépasse un certain seuil, vous pourriez perdre temporairement le droit aux allocations.

Les démarches administratives à suivre pour signaler son activité à l’étranger

Pour travailler à l’étranger tout en touchant le chômage en France, il est essentiel de suivre ces démarches administratives :

Une déclaration préalable : avant de commencer à travailler à l’étranger, déclarez votre activité à Pôle Emploi. Vous devrez fournir des détails sur votre emploi, tels que la nature du travail, la durée du contrat, et le pays d’exercice.

Un maintien des obligations : pendant votre emploi à l’étranger, continuez à remplir vos obligations en tant que demandeur d’emploi en France. Cela signifie rechercher activement un emploi, répondre aux convocations de Pôle Emploi, et signaler tout changement de situation.

Le suivi des revenus : informez Pôle Emploi de tous les revenus que vous percevez à l’étranger, y compris votre salaire. Pôle Emploi ajustera ensuite vos allocations en fonction de ces revenus.

Le renseignements sur la protection sociale : renseignez-vous sur votre protection sociale pendant votre séjour à l’étranger. Vous devrez peut-être souscrire à une assurance santé privée ou respecter les réglementations locales en matière de sécurité sociale.

Le conseils juridiques : si vous avez des doutes ou des questions spécifiques à votre situation, il peut être judicieux de consulter un avocat spécialisé en droit de l’emploi international pour obtenir des conseils juridiques.

Il est essentiel de se conformer aux règles et aux procédures pour éviter des sanctions ou la perte de droits au chômage tout en travaillant à l’étranger.

Mes Allocs vous accompagne dans vos démarches administratives afin que vous ne perdiez ni vos droits ni vos aides au chômage.

Le statut d’expatrié et ses conséquences

Les implications fiscales et légales du statut d’expatrié

Le statut d’expatrié engendre des implications fiscales et légales importantes. Tout d’abord, votre résidence fiscale peut changer lorsque vous travaillez à l’étranger, impactant ainsi la façon dont vos revenus sont imposés et vos obligations en matière de déclaration fiscale dans votre pays d’origine et votre pays d’accueil.

De plus, la compréhension du système de sécurité sociale local est cruciale, car il influence votre couverture médicale et vos droits sociaux. Les contrats de travail à l’étranger varient en termes de conditions et d’obligations, nécessitant une compréhension approfondie.

Enfin, les conventions fiscales entre pays peuvent aider à éviter la double imposition, mais cela requiert souvent des démarches administratives et une planification fiscale minutieuse.

Les avantages et les limites de travailler à l’étranger tout en touchant le chômage en France

Travailler à l’étranger tout en percevant des allocations chômage en France présente à la fois des avantages et des limites :

  • Travailler à l’étranger vous permet de générer un revenu supplémentaire, ce qui peut contribuer à améliorer votre situation financière.
  • Vous pouvez continuer à développer vos compétences professionnelles et à maintenir votre employabilité en travaillant.
  • L’expérience de travail à l’étranger peut enrichir votre CV et ouvrir de nouvelles opportunités de carrière.

Les limites de travailler à l’étranger

Complexités administratives : travailler à l’étranger tout en étant inscrit au chômage en France peut entraîner des complexités administratives, y compris la nécessité de signaler votre activité et de suivre les règles de coordination internationale.

L’impact sur les allocations : vos revenus à l’étranger peuvent réduire le montant de vos allocations chômage en France. Dans certains cas, cela peut conduire à une suspension temporaire des allocations.

La protection sociale : vous devrez vous assurer d’avoir une couverture sociale adéquate à l’étranger, ce qui peut nécessiter l’adhésion à un régime d’assurance privée ou le respect des réglementations locales.

La durée limitée : les droits au chômage en France ont une durée limitée. Travailler à l’étranger peut réduire cette période d’indemnisation.

En fin de compte, travailler à l’étranger tout en touchant le chômage en France peut être une option viable, mais il est essentiel de comprendre les conséquences légales, fiscales et administratives pour prendre des décisions éclairées.

Bon à savoir : vous pouvez bénéficier du chômage après une expatriation. Renseignez-vous !

Simulez toutes vos aides en 2 min.
Simulation gratuite

Notre équipe rédactionnelle est constamment à la recherche des dernieres actualités, mises à jours et réformes au sujet des aides financières en France.
Voir notre ligne éditoriale ici.

Autres questions fréquentes
Sessime Ananou
Sessime est rédactrice chez Mes Allocs, spécialisée sur le pouvoir d'achat. Elle rejoint l'équipe Mes Allocs en août 2023 afin de simplifier l'accès à l'information sur les aides en général.


Consultez nos autres guides récents
Comment bénéficier de l'aide de l’ANAH pour la rénovation d’une douche ?
Aide rénovation
Quelles aides financières pour l’installation d’une douche sécurisée ?
Aide rénovation
Douche sécurisée : prix, aides et installation
Aide rénovation
Quels sont les salaires dans les ressources humaines ?
Aide recherche emploi
Peut-on vider son compte bancaire avant un divorce ?
Divorce
La demande du Contrat d’Engagement Jeune (CEJ) à Verdun
Contrat d'Engagement Jeune
La demande du Contrat d’Engagement Jeune (CEJ) à Toulon
Contrat d'Engagement Jeune
Peut-on laisser la maison gratuitement au conjoint lors d’un divorce ?
Divorce
La demande du Contrat d’Engagement Jeune (CEJ) à Nantes
Contrat d'Engagement Jeune

Explorez d’autres thématiques
Tout savoir sur le divorce
Qu'est-ce que la retraite ?
Ticket restaurant 2024 : conditions, montants, utilisations
ticket restaurant
Ameli : aides, démarches, fonctionnement
Ameli
Smic 2024 : montant mensuel et horaire, net et brut
Aide alimentaire 2024 : aides, montants, démarches
aide alimentaire
Assurance animaux : comment ça marche ?
Assurance animaux
Tout savoir sur l'assurance auto en 2024
assurance auto
Tout savoir sur l'assurance santé en 2023
assurance santé
Ne passez plus à côté de vos aides.Simuler mes aides