APPEL GRATUIT
phone01 84 80 37 31
Simulez toutes vos aides en 2 min.

Smic net en Suisse

Article rédigé par Léo Martin le 14 février 2024 - 3 minutes de lecture

Dans le panorama européen des salaires, la Suisse se démarque souvent par des rémunérations qui suscitent l’envie de nombreux travailleurs du continent. En effet, ce pays alpin est réputé pour son niveau de vie élevé, ce qui se traduit par des salaires attractifs.

Cependant, derrière ces chiffres séduisants se cache une réalité plus complexe. En Suisse, le concept de salaire minimum, ou “salaire minimum de croissance”, revêt une toute autre signification.

Simulez toutes vos Aides en 2 min.
Simulation gratuite

Définition du Smic 

Plutôt que d’avoir un salaire minimum national fixé par la loi, en Suisse, les différentes branches professionnelles établissent leurs propres salaires minimums à travers des conventions collectives de travail (CCT), négociées entre les syndicats et les employeurs. Ce sont ces CCT qui établissent les normes salariales, plutôt qu’une législation fédérale. Environ la moitié des salariés suisses sont couverts par ces accords.

Ainsi, en Suisse, le concept de SMIC n’existe pas sous la forme d’un montant universel et immuable. Il se présente plutôt comme une multitude de salaires minimums, variant d’un canton à l’autre et d’une branche à l’autre. Cela crée une diversité de pratiques salariales en Suisse.

Les salaires en Suisse étant généralement élevés, la question d’un salaire minimum a longtemps été un sujet de débats animés. Les syndicats, en première ligne, ont milité en faveur d’un salaire minimum légal.

Smic selon les cantons 

À la suite d’initiatives populaires locales et sous la pression des syndicats, certains cantons suisses ont obtenu le droit de fixer leurs propres salaires minimums. Cinq cantons en particulier, à savoir Neuchâtel, Jura, Genève, le Tessin et le demi-canton de Bâle-Ville, ont déjà exercé cette possibilité, établissant ainsi leurs versions particulières du “SMIC” suisse.

Ces salaires minimums cantonaux reflètent la diversité de l’économie et du niveau de vie en Suisse. Voici un récapitulatif des salaires minimums respectifs de ces cantons :

Neuchâtel : Mis en place en 2017, le salaire horaire minimum est fixé à 20,77 francs, équivalant à 3 780 francs suisses par mois.

Jura : Établi en 2018, le salaire horaire minimum est de 20,60 francs, soit 3 749 francs suisses par mois.

Tessin : Depuis 2021, le salaire horaire minimum est de 19,50 francs, correspondant à 3 458 francs suisses par mois.

Bâle-Ville : Également depuis 2021, le salaire horaire minimum est de 19,50 francs, soit 3 822 francs suisses par mois.

L’introduction de ces salaires minimums cantonaux témoigne du dynamisme et de l’adaptabilité du modèle suisse, capable de répondre aux besoins locaux tout en maintenant un cadre national flexible.

Smic net à Genève

Le salaire minimum en Suisse est défini au niveau cantonal. En 2024, le salaire minimum est de 4’426 CHF brut par mois à Genève, soit environ 3’750 CHF net. En termes d’euros, cela équivaut à environ 4’450 € brut ou 3’800 € net, faisant de ce salaire minimum suisse l’un des plus élevés au monde.

Cette disparité s’explique par le système fédéraliste suisse, où chaque canton bénéficie d’une large autonomie en matière de politique sociale et économique. Contrairement à la plupart des pays européens, la Suisse ne dispose pas d’un salaire minimum national. À la place, elle repose sur les négociations salariales entre employeurs et employés, ainsi que sur les Conventions Collectives de Travail (CCT) qui établissent des salaires minimaux dans certaines branches.

Catégorie Montant en CHF Montant en Euros (approx.)
Salaire mensuel brut médian (2020) 6’665 CHF 6’300 €
SMIC à Genève (2024, Brut) 4’426 CHF 4’450 €
SMIC à Genève (2024, Net) 3’750 CHF 3’800 €

Simulez toutes vos Aides en 2 min.
Simulation gratuite

Notre équipe rédactionnelle est constamment à la recherche des dernieres actualités, mises à jours et réformes au sujet des aides financières en France.
Voir notre ligne éditoriale ici.

Autres questions fréquentes
Léo Martin
Léo est rédacteur au sein de l'équipe Mes Allocs, spécialisé sur les thématiques pouvoir d'achat et aides. Il rejoint Mes Allocs après une première expérience en tant que journaliste chez La Gazette Cagnoise et Nice Presse.

Consultez nos autres guides récents
Comment bénéficier de l'aide de l’ANAH pour la rénovation d’une douche ?
Aide rénovation
Quelles aides financières pour l’installation d’une douche sécurisée ?
Aide rénovation
Douche sécurisée : prix, aides et installation
Aide rénovation
Quels sont les salaires dans les ressources humaines ?
Aide recherche emploi
Peut-on vider son compte bancaire avant un divorce ?
Divorce
La demande du Contrat d’Engagement Jeune (CEJ) à Verdun
Contrat d'Engagement Jeune
La demande du Contrat d’Engagement Jeune (CEJ) à Toulon
Contrat d'Engagement Jeune
Peut-on laisser la maison gratuitement au conjoint lors d’un divorce ?
Divorce
La demande du Contrat d’Engagement Jeune (CEJ) à Nantes
Contrat d'Engagement Jeune

Explorez d’autres thématiques
Tout savoir sur le divorce
Qu'est-ce que la retraite ?
Ticket restaurant 2024 : conditions, montants, utilisations
ticket restaurant
Ameli : aides, démarches, fonctionnement
Ameli
Smic 2024 : montant mensuel et horaire, net et brut
Aide alimentaire 2024 : aides, montants, démarches
aide alimentaire
Assurance animaux : comment ça marche ?
Assurance animaux
Tout savoir sur l'assurance auto en 2024
assurance auto
Tout savoir sur l'assurance santé en 2023
assurance santé
Ne passez plus à côté de vos aides.Simuler mes aides