RSA jeunes parents : tout savoir !

Si vous avez déjà un enfant à charge ou que vous êtes bientôt parent : vous pouvez toucher le RSA ! Le montant du RSA dépend de vos ressources et de la composition de votre foyer. On vous explique tout sur le RSA jeunes parents.


Quelles sont les conditions pour toucher le RSA jeunes parents?

Si vous êtes français

Pour percevoir le RSA jeunes parents vous devez être citoyen français et résider en France de manière stable et effective. Vous pouvez toucher le RSA jeunes parents même si vous êtes âgé de moins de 25 ans.

Vous devez aussi avoir au moins un enfant né ou à naître et remplir certaines conditions de ressources. Attention : vous ne pourrez pas toucher le RSA si vous êtes en congé parental, sabbatique, sans solde, disponibilité, si vous êtes élève, étudiant ou stagiaire non rémunéré (sauf si vous êtes parent isolé).

Si vous êtes étranger

Pour percevoir le RSA jeunes parents vous devez être citoyen français et résider en France de manière stable et effective. Vous pouvez toucher le RSA jeunes parents même si vous êtes âgé de moins de 25 ans.

Vous devez aussi avoir au moins un enfant né ou à naître et remplir certaines conditions de ressources. Attention : vous ne pourrez pas toucher le RSA si vous êtes en congé parental, sabbatique, sans solde, disponibilité, si vous êtes élève, étudiant ou stagiaire non rémunéré (sauf si vous êtes parent isolé).

Si vous êtes européen vous devez respecter une de ces conditions :

  • Avoir un droit de séjour en France et y vivre depuis au moins 3 mois lors de votre demande,
  • avoir eu un travail déclaré en France et être sans emploi (inscrit à Pôle emploi) lors de votre demande,
  • posséder un emploi déclaré en France et être en arrêt maladie au moment de la demande,
  • avoir un emploi déclaré en France et être en en formation professionnelle au moment de la demande.

Si vous êtes étranger d’un autre pays vous devez respecter les conditions suivantes :

  • Avoir depuis au moins 5 ans un titre de séjour permettant de travailler en France (sauf pour les personnes de nationalité algérienne).

Vous devez également respecter une des conditions suivantes :

  • être titulaire de la carte de résident ou d’un titre de séjour équivalent ;
  • avoir le statut de réfugié ;
  • être déclaré apatride ;
  • bénéficier de la protection subsidiaire.

Pour bénéficier du RSA jeune actif vous deviez également avoir travaillé pendant au moins 2 ans à temps plein (au moins 3 214 heures) au cours des 3 ans précédant la date de votre demande. Cette condition ne s’applique pas aux parents isolés (célibataires, divorcés, séparés, veufs ayant des enfants à charge).

Obligations du bénéficiaire

Vous et la personne avec qui vous vivez en couple êtes soumis à des conditions de recherche d’emploi. Si les ressources de votre foyer sont, en moyenne, inférieures à 500 € par mois, vous devez :

  • rechercher un emploi,
  • ou entreprendre les démarches nécessaires à la création de votre entreprise,
  • ou suivre les actions d’insertion qui vous sont proposées.

Ces obligations sont précisées dans votre projet personnalisé d’accès à l’emploi (PPAE), établi avec votre conseiller Pôle emploi.

Vous ne pouvez pas refuser plus de 2 offres raisonnables d’emploi telle que définie dans votre PPAE.

Droits du bénéficiaire

Vous et la personne avec qui vous vivez en couple avez le droit à une orientation personnalisée selon votre situation :

  • Si vous êtes capable de reprendre un emploi dans l’immédiat, vous êtes orienté vers Pôle emploi ou vers un autre organisme de placement (par exemple : une maison de l’emploi).
  • Si vous ne pouvez pas reprendre un emploi dans l’immédiat (problème de logement ou de santé), vous êtes orienté vers les services sociaux du département ou vers un organisme d’insertion.

Il existe un contrat de travail ouvert aux bénéficiaires du RSA : le CUI. Le contrat unique d’insertion (CUI) est un contrat aidé, votre employeur perçoit une aide financière en contrepartie de la mise en place d’un tutorat.

Comment est calculé le montant du RSA jeunes parents ?

Les ressources prises en compte

Les ressources prises en compte dans le calcul du montant du RSA sont :

  • un montant forfaitaire qui varie selon la composition du foyer et le nombre d’enfants à charge,
  • les ressources prises en compte du foyer.

Le calcul se fait ainsi : montant forfaitaire – ressources prises en compte du foyer (moyenne mensuelle des ressources perçues au cours des 3 mois avant votre demande).

Les ressources prises en compte sont :

  • Revenus d’activité salariée et non salariée ;
  • Indemnité de volontariat dans certains cas ;
  • Indemnités journalières de maternité, paternité, adoption, accident du travail, maladie professionnelle ;
  • Indemnités de chômage partiel ;
  • Allocations chômage ;
  • Allocations logement ;
  • Pensions, retraite, rentes ;
  • Allocations journalières d’accompagnement d’une personne en fin de vie ;
  • Dédommagement versé aux victimes de l’amiante ;
  • Libéralités ;
  • Prestations compensatoires ;
  • Ressources exceptionnelles (vente d’une maison, immeuble, terrain, héritage, gains aux jeux, etc.) ;
  • Capitaux placés ;
  • Rente d’orphelin ;
  • Certaines prestations familiales (allocations familiales, complément familial, allocation de soutien familial, etc.) ;
  • Allocation aux adultes handicapés (AAH) et l’Allocation supplémentaire d’invalidité (ASI) ;
  • Prime forfaitaire mensuelle pour reprise d’activité ;
  • Loyers d’un immeuble loué ;
  • Valeur locative d’un logement, local ou terrain non loué ;
  • Allocation d’entretien perçue de la part de l’aide sociale à l’enfance en tant que tiers digne de confiance.

Si vous percevez une aide au logement ou si vous êtes hébergé gratuitement ou propriétaire de votre logement, un montant forfaitaire est ajouté à vos ressources. Ce forfait dépend du nombre de personnes au foyer.

Forfait logement en fonction du nombre de personnes au foyer

Nombre de personne dans le foyer Forfait logement
1 67,77 €
2  135,55 €
3 ou + 167,74 €

Montant du RSA  pour une personne seule

Le montant du RSA pour une personne seule est de 564,78 €.

Exemple : Pour un jeune parent avec un enfant et bénéficiaire d’une aide au logement, le montant du RSA est égal à 429,23 € (564,78 €135,55 €).

Simulez votre RSA en 2 min. Gratuit.
Simulation gratuite

Montant du RSA pour un couple

Montant du RSA pour un couple

Nombre de personne/ enfant à charge Montant 
0 847,17 €
1  1 016,60 €
2 1 186,04 €
Par personne ou enfant supplémentaire  225,91 €

Montant du RSA pour une famille monoparentale

Montant du RSA pour une famille monoparentale

Nombre de personne/ enfant à charge Personne seule Parent isolé
0 (femme enceinte)   725,24 €
1 847,17 € 966,99 €
2  1 016,60 € 1 208,74 €
Par personne ou enfant supplémentaire  225,91 € 241,74 €

Un parent isolé est une femme enceinte ou un parent avec au moins 1 enfant ou personne à charge qui se retrouve seul suite à un événement de vie. Cela peut arriver si votre conjoint décède ou si vous vous en séparez.

Vous pouvez alors bénéficier d’une augmentation du montant du RSA appelée majoration.

La durée de cette majoration varie en fonction de la date de l’événement :

  • Si l’événement survient après les 3 ans de l’enfant à charge, la majoration dure 12 mois et doit être versée durant les 18 mois après l’événement. Il faut donc déclarer ce type d’événement à votre CAF dans un délai de 6 mois après sa survenue.
  • Si l’événement survient avant les 3 ans de l’enfant à charge, la majoration dure jusqu’à ses 3 ans.

Demande et versement du RSA

Comment faire une demande de RSA ?

Vous pouvez faire une demande de RSA auprès de :

  • votre CAF (Caisse d’Allocation Familiale).
  • de votre MSA (Mutualité Sociale Agricole).
  • des services du département.
  • du CCAS de votre domicile ou d’une association habilitée par le département.

En fonction de votre département, vous pouvez déposer votre dossier sur place ou l’envoyer par courrier. Vous devez remplir les formulaires cerfa n°15481 (ou n°15482 si vous êtes non salarié) et le cerfa n°14130 et les envoyer à votre Caf. Un rendez-vous vous sera proposé après l’envoi de vos formulaires.

Mes Allos vous propose de faire une simulation pour connaître votre éligibilité !

Quand vais-je recevoir le RSA ?

Lorsque les services du département auront examiné votre dossier, vous recevez une notification d’attribution pour une période de 3 mois. La période de référence est le trimestre précédant le trimestre où vous percevez le RSA. Vous devrez déclarer vos ressources chaque trimestre auprès de la CAF. Il est impératif de la prévenir en cas de changement de résidence, de situation familiale ou professionnelle.

Le RSA vous est versé à partir du 1er jour du mois au cours duquel vous avez déposé votre demande. Il est versé chaque mois, à terme échu par la CAF de votre département : par exemple, le RSA du mois de juin est versé en juillet.

Le RSA n’est pas imposable.

Le RSA et les autres aides sociales

Peut-on cumuler d’autres aides avec le RSA ?

Avec le RSA vous pouvez bénéficier de :

  • La protection Universelle Maladie (PUMA) ;
  • La Complémentaire Santé Solidaire (CSS) ;
  • Taxe d’habitation et la redevance audiovisuelle ;
  • Réduction sociale téléphonique ;
  • Aides locales (gratuité des transports ou de la cantine) ;
  • Allocation logement.

Peut-on cumuler le RSA avec la prime d’activité ?

Vous pouvez cumuler le RSA et la prime d’activité si vous êtes éligible aux deux aides.

Pour toucher la prime d’activité :

  • Vos ressources perçues doivent être inférieur à 1,5 fois le SMIC (soit environ 1.684€) ;
  • Vous avez 18 ans ;
  • Vous résidez en France.

Autres questions fréquentes

La Rédaction
Chaque jour, Mes Allocs, le 1er expert en aides financières 100% en ligne publie des guides pour vous orienter sur les aides financières.

Consultez nos autres guides récents
RSA : Le recours administratif en cas de radiation
Comment faire une demande mobili-jeune ?
Puis-je toucher l'aide mobili-jeune ?
Crous : Quand la bourse peut être arrêtée ?
Pourquoi la bourse a-t-elle un retard ?
Modèle de lettre de contestation suivant un refus de RSA
RSA : comment faire un recours après une radiation ?
RSA : Que risquez-vous si vous en cas de fraude à la CAF ?
RSA : Quels sont les risques pour fraude à la CAF ?

Explorez d’autres thématiques
Aides par situation
Les differentes aides sociales selon votre region.
Aspa : montant, conditions, démarches, explication !
Tout savoir sur les aides à la formation
Tout savoir sur le crédit immobilier
Tout savoir sur la Caisse d'allocations familiales
La liste complète d'aides sociales en 2021
Tout savoir sur le crédit à la consommation !
Tout savoir sur le rachat de crédit !
Testez votre éligibilité aux aides financières Simulation gratuite
3 200€ reçus en moyenne par an
Skip to toolbar