Économisez jusqu’à 277 € sur vos factures grâce au chèque énergie !

cheque energie 5,8 millions de ménages en ont déjà bénéficié… Pourquoi pas vous ?

Le chèque énergie 2019 est une mesure du gouvernement qui a pour but de vous aider dans vos dépenses d’énergie (factures d’énergie : de gaz et d’électricité, rénovation énergétique…). Ce dispositif, mis en place le 1er janvier 2018, remplace les tarifs sociaux de gaz (TPP) et le tarif spécial de solidarité (TSS). C’est une véritable aide au logement qui a déjà soulagé la facture énergétique de 5,8 millions de français en 2019 !

Simulez vos aides au logement en 2 min. Gratuit.
Simulation gratuite

Le chèque énergie peut être utilisé pour :

  • Payer vos factures d’énergie comme L’électricité, le gaz naturel ou de pétrole liquéfié, le fioul domestique, le bois, la biomasse ou autres combustibles destinés à l’alimentation d’équipements de chauffage ou d’équipement de production d’eau chaude sont pris en compte.
  • Payer votre redevance en logement-foyer (vos dépenses en énergie ne sont pas à votre nom)
  • Payer des dépenses effectuées lors de rénovations énergétiques pour votre logement principal, si celles-ci remplissent les conditions imposées par le Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique (CITE), comme par exemple le remplacement de fenêtres simple vitrage par des fenêtres double vitrage.

Si vous percevez le chèque energie, la mise en service de l’enregistrement de votre contrat d’énergie est gratuite. Vous bénéficiez également d’un abattement (réduction forfaitaire ou proportionnelle appliquée sur la base de calcul d’un impôt) de 80% sur la facturation d’un déplacement rendu nécessaire par une interruption de votre fournisseur d’énergie pour défaut de paiement.

Chèque énergie et conditions de ressources

Pour percevoir le chèque énergie, le revenu fiscal de référence (RFR) de votre ménage de l’année précédent le calcul doit être inférieur à 10 700 € par unité de consommation (UC).

Les unités de consommation s’attribuent ainsi : 1 UC pour le premier adulte du ménage, 0.5 UC pour toute autre personne de plus de 14 ans, 0.3 UC pour les enfants de moins de 14 ans.

Exemple : si vous vivez avec un partenaire et 2 enfants âgés respectivement de 13 et 17 ans, votre unité de consommation s’élève actuellement à : 1 + 2 x 0.5 + 0.3 = 2.3. Vous pouvez donc bénéficier du chèque énergie si votre revenu fiscale de l’année précédente est inférieur à 2.3 x 10 700 = 24 610 €.

Simulez vos aides au logement en 2 min. Gratuit.
Simulation gratuite

Demande de chèque énergie

Vous n’avez aucune démarche à faire, si ce n’est de déclarer vos impôts sur impots.gouv. N’oubliez pas cette démarche, même si vous ne payez pas d’impôts, car l’administration fiscale s’occupe elle-même d’établir qui peut en bénéficier ou non, selon les critères d’attribution. Elle ne peut pas le deviner si vous êtes éligible au chèque énergie ou non! Le fichier est alors transmis à l’Agence de Services et Paiement (ASP) afin qu’elle se charge de vous adresser le chèque. Ce-dernier est nominatif et vous est envoyé sur format papier ou dématérialisé (par courriel).

Attention : si vous habitez un logement-foyer, l’ASP verse l’aide directement au gestionnaire de votre résidence qui diminuera en conséquence le montant de votre redevance.

Montant du chèque énergie

cheque energie À vos calculettes !

La valeur de votre chèque énergétique varie de 48 € à 227 € nets. Il est calculé en fonction du revenu fiscal de référence (RFR) de votre foyer et de votre consommation calculée en unités de consommation.

 

Les montants du chèque énergie sont les suivants :

Les montants du chèque énergie sont les suivants

Exemple : Vous vivez avec votre partenaire, et vous avez deux enfants âgés respectivement de 13 et 17 ans. Ainsi, votre nombre d’unités de consommation (UC) s’élève à 2,3 . Admettons désormais que votre revenu fiscal de référence est de 16 100 €, soit 16 100 / 2,3 = 7 000 € de revenu fiscal de référence par unité de consommation. Considérant que vous avez plus de 2 unités de consommation, vous pouvez obtenir un montant de 126 € de chèque énergie.

Simulez vos aides au logement en 2 min. Gratuit.
Simulation gratuite

Durée de la validité 

La date de validité de votre chèque énergie est inscrite directement sur le document. 

De manière générale, un chèque émis dans le but de couvrir une année civile (du 1er janvier au 31 décembre) sera valide jusqu’au 31 mars de l’année civile suivante.

Exemple : vous recevez un chèque énergie en mars 2019, dans le but de vous aider avec vos factures d’énergie ou de potentielles améliorations énergétiques de votre domicile. Ce chèque sera utilisable jusqu’au 31 mars 2020.

Si vous perdez votre chèque énergie, et que celui-ci est réémis, ou que votre chèque énergie est envoyé tardivement, la date du d’expiration du chèque énergie en question reste la même, à savoir le 31 mars de l’année suivant sa date d’émission.

Vous recevrez votre chèque énergie chaque année, généralement vers la fin mars / début avril. 

Comment utiliser le chèque énergie ?

Pour régler votre dépense, vous avez la possibilité de remettre votre chèque énergie en main propre, ou de l’envoyer par courrier.

Celui-ci peut être versé uniquement à votre fournisseur d’énergie (EDF, ENGIE, ENI…), au gestionnaire de votre logement-foyer, ou encore à l’entreprise qui effectue des travaux de rénovation énergétique à votre domicile principal.

Lorsque votre chèque énergie est adressé à un de vos fournisseurs d’énergie, la valeur de vos factures chez ce fournisseur est déduite de votre chèque énergie. L’ordre de priorité est le suivant : réduction de factures non payées antérieures au versement du chèque, puis réduction de la facture à venir, si le montant du chèque le permet.

Quels autres avantages du chèque énergie ?

Si vous êtes éligible au chèque énergie, et que vous consommez du gaz ou de l’électricité, vous bénéficiez également des avantages associés suivants :

  • La mise en service gratuite d’un nouveau contrat, après un déménagement notamment,
  • Une réduction de 80% des frais de déplacement d’un technicien si vous ne pouviez pas payer votre facture et que votre fournisseur avait interrompu votre approvisionnement en énergie,
  • Le maintien de l’approvisionnement énergétique au régime souscrit durant toute la période hivernale (du 1er novembre au 31 mars) malgré les impayés,
  • Des relances plus espacées si vous n’arrivez pas à payer.

Attention ! Pour pouvoir bénéficier de ces avantages annexes, vous devez avoir utilisé votre chèque énergie auprès de votre fournisseur d’énergie.

 

Convertir votre chèque énergétique en chèque travaux

Vous l’avez compris, le chèque énergie ne se limite pas aux fournisseurs d’énergie, mais peut également vous aider à financer des travaux qui ont pour objectif l’économie d’énergie. Vous pouvez être confronté à certains cas :

  • Si vos travaux sont facturés avant l’expiration de votre chèque énergie, vous pouvez l’utiliser pour le règlement de la facture.
  • Si les travaux sont prévus après la date d’expiration de votre chèque énergie, vous pouvez échanger ce dernier contre un nouveau, en envoyant le chèque à l’administration fiscale. Le nouveau chèque énergie valable pendant deux années supplémentaires, mais qui ne sera utilisable uniquement pour des travaux d’économie d’énergie.

Vous pouvez cumuler les chèques travaux sur une durée maximale de 3 ans à compter de la date d’émission.

 

Si vous êtes un professionnel…

chèque énergie Si vous êtes un professionnel, certaines démarches sont à suivre.

Vous devez tout d’abord entreprendre une démarche d’adhésion auprès du ministère de la transition écologique et solidaire pour pouvoir vous faire rembourser les chèques énergie que vous recevez.

Une fois un chèque énergie reçu, vous devez effectuer demande de remboursement avant le 31 mai suivant la date d’expiration du chèque énergie en question.

Exemple : pour un chèque valable jusqu’au 31 mars 2019, vous devez demander le remboursement avant le 31 mai 2019.

Vous pouvez également vérifier la validité du chèque énergie en quelques clics en ligne sur le site du ministère de la transition écologique et solidaire.

        

Chèque énergie et gouvernement

C’est l’heure du bilan pour la réforme du gouvernement sur le chèque énergie, mise en place le 1er janvier 2018. Le résultat est contrasté. Il est établi que seuls 75% des chèques énergie distribués ont été utilisé par leurs bénéficiaires au 31 mars 2019, date limite de la validité de ceux distribués pour l’année civile 2018. Plusieurs facteurs sont pointés du doigts, notamment le manque d’information à propos des chèques énergie. Nous espérons que cet article vous aura aidé !

  

Avec quelles autres aides pouvez-vous cumuler le chèque énergie ?

Vous pouvez cumuler le chèque énergie avec de nombreuses aides au logement, telles que :

La Rédaction
Chaque jour, Mes Allocs, le 1er expert en aides financières 100% en ligne publie des guides pour vous orienter sur les aides financières.

Consultez nos autres guides récents
Comprendre le surendettement en quelques minutes
Commission de surendettement : Comment cela fonctionne ?
Tout savoir sur la Complémentaire santé solidaire!
Dossier de surendettement : démarches et conditions
Comment faire la demande de bourse lycée ?
Demande de bourse collège : conditions et démarches
Comment renouveler la carte famille nombreuse ?
Quel comparateur mutuelle santé choisir en 2020 ?
Comment obtenir les coupons sport ?

Explorez d’autres thématiques
Tout savoir sur l'ACCRE !
Comment trouver le contact votre CAF ?
Tout savoir sur les aides au logement !
Les prêts de la CAF : quels sont-ils ?
Tout savoir sur les aides à la mobilité !
Tout savoir sur le chômage en France !
Tout savoir sur les bourses étudiantes !
Tout savoir sur les aides liées à la santé !
Tout savoir sur l’Allocation aux Adultes Handicapés (AAH) !
Testez votre éligibilité aux aides financières Simulation gratuite