APPEL GRATUIT
phone01 84 80 37 31
Simulez toutes vos aides en 2 min.

Prime d’expatriation : comment ça marche ?

Article rédigé par Fabiola le 18 mai 2022 - 4 minutes de lecture

La prime d’expatriation est versée à un salarié en contrepartie de séjours effectués à l’étranger dans le cadre d’une activité professionnelle. Son montant est variable, il s’agit d’un pourcentage qui s’ajoute au salaire de base. Mes Allocs vous explique tout en détail ici.


Qu’est-ce que la prime d’expatriation ?

La prime d’expatriation également appelée IE est une prime de mobilité, un supplément de rémunération versée au salarié si ce dernier accepte de partir travailler à l’ étranger dans le cadre d’une activité de l’entreprise.

Cette prime vient en complément de la rémunération de base du salarié, et a pour objet de compenser financièrement les désagréments familiaux et personnels liés à une expatriation pour motif professionnel, ce déplacement nécessitant une résidence dans un autre pays.

 

 

 

Simulez toutes vos Aides Sociales en 2 min. Gratuit.
Simulation gratuite

Méthode de calcul de la prime d’expatriation

Une indemnité d’ expatriation n’est pas obligatoire. En effet, elle n’est pas spécialement inscrite dans le contrat de travail d’un salarié. La méthode de calcul ainsi que les conditions peuvent varier selon la situation et la mission à l’ étranger :

  • Elle doit être encadrée par la convention collective dont dépend le secteur d’activité de l’entreprise
  • déterminées par l’usage au sein de l’entreprise (rémunération accordée au précédent titulaire du poste, ou aux autres travailleurs détachés)
  • Elle peut être négociée au cas par cas entre l’employeur et le salarié

Autrement dit, il suffit d’apporter un pourcentage défini au salaire de base d’un salarié. Selon les entreprises, le salaire brut est pris en considération, ou le salaire de base. En moyenne une prime d’expatriation représente 5 à 20 % du salaire de base.

Le montant de la prime d’expatriation dépend : 

  • De l’éloignement
  • De la durée et la fin de mission
  • Des difficultés de vie dans le nouveau pays
  • Du pays de destination
  • Des dangerosités du pays

Prime d’expatriation et fiscalité

La prime d’expatriation peut être défiscalisée. En effet, cette prime peut être exonérée d’impôt sur le revenu même si le salarié reste un résident français et continue a être imposé en France pour le salaire de base. Néanmoins, pour bénéficier de cette exonération plusieurs conditions sont à respecter, à savoir :

  • Le salarié a réalisé un séjour professionnel dans l’intérêt « direct et exclusif » de l’employeur.
  • Ce séjour a duré au moins vingt-quatre heures.
  • La prime versée est proportionnelle au nombre de séjours réalisés, à leur durée ainsi qu’au(x) pays de séjour.
  • Son montant a été déterminé préalablement au départ du salarié.
  • Son montant n’est pas manifestement excessif et, dans tous les cas, n’excède pas 40 % de la rémunération de base du salarié.

À noter : vous devrez être en mesure de fournir un document justifié par un déplacement nécessaire pour une activité professionnelle. salarié compte non tenu

Quelles sont les autres primes disponibles pour un expatrié ?

En plus de la prime d’expatriation comprise dans la rémunération annuelle, d’autres aides financières peuvent être accordées. Généralement ces dernières sont comprises dans le contrat d’ expatriation, et versée en contrepartie du déplacement. Cela permet une prise en charge d’une partie des frais de la vie quotidienne.

  • Une « prime du coût de la vie » (Cost of Living Allowance ou COLA), destinée à couvrir un coût de la vie plus élevé dans le pays de destination.
  • Une « prime de mobilité » qui, contrairement à la prime d’expatriation, correspond le plus souvent à un montant forfaitaire et sera payée en une ou deux fois, au début et/ou à la fin de la mission réalisée à l’étranger.
  • Une « prime d’installation » ou « prime de rideau », destinée à couvrir les frais du déménagement et les premières dépenses sur place.
  • La prise en charge de différentes dépenses directement par l’entreprise, sans avance de frais par le salarié (hébergement, restauration, scolarité des enfants, véhicule de fonction, carte de transport…). politique de confidentialité
Simulez toutes vos Aides Sociales en 2 min. Gratuit.
Simulation gratuite

Notre équipe rédactionnelle est constamment à la recherche des dernieres actualités, mises à jours et réformes au sujet des aides financières en France.
Voir notre ligne éditoriale ici.

Autres questions fréquentes
Fabiola
Fabiola est rédactrice au sein de l'équipe Mes Allocs, spécialisée en sciences politiques et affaires publiques. Diplômée de l'HEIP, elle rejoint Mes Allocs après une première expérience à l'Assemblée Nationale.



Consultez nos autres guides récents
Le calcul de la retraite complémentaire
Retraite
Les caisses de retraite complémentaire
Retraite
Retraite Ircantec : tout ce qu'il faut savoir
Caisse de retraite
La retraite : quel nombre de trimestres ?
Retraite calcul
Retraite ancien combattant : conditions, démarches, montant
aides au logement
Comment fonctionne la retraite des mines ?
Retraite
Qu'est-ce que la retraite minimum ?
Retraite calcul
La retraite brut/net : comment se fait le calcul ?
Retraite
Le calcul de la retraite pour la fonction publique
Retraite calcul

Explorez d’autres thématiques
Tout savoir sur l'Assurance Maladie !
assurance maladie
Tout savoir sur la retraite !
Tout savoir sur le Contrat d'Engagement Jeune
Tout savoir sur l'aide aux familles
Aide aux familles
Congé sabbatique : définition, durée, conditions
congé sabbatique
Assurance habitation : conditions, prix, couverture
Assurance habitation
Comment obtenir une prime vélo électrique ?
prime velo electrique
Découvrez quelles sont vos aides pour demenagement !
aide pour demenagement
Ne passez plus à côté de vos aides. Simuler mes aides