Renégociation de crédit à la consommation : comment faire ?

negociation de credit consommation

Le crédit à la consommation est un crédit affecté ou non-affecté à l’achat d’un bien ou d’un service. Si le prêt immobilier peut être renégocié, le crédit à la consommation possède une législation plus opaque concernant la révision de ses conditions de remboursement. Dans cet article, nous vous dirons tout sur la renégociation du crédit à la consommation.


Qu’est-ce qu’un crédit à la consommation ?

Le crédit à la consommation est un crédit accordé à un particulier par une banque ou un établissement de crédit.

Le montant de ce crédit est compris entre 200 et 75.000 €, sur une durée minimum de trois mois.

Si plusieurs prêts à la consommation peuvent être cumulés, il ne faut cependant pas que la totalité des mensualités de crédit de l’emprunteur soit supérieur à 33 % de ses revenus, afin de le prémunir du surendettement.

Le crédit à la consommation comporte deux catégories distinctes :

  • Les crédits affectés pour l’achat d’un bien précis ;
  • Les crédits non-affectés pour un usage libre de la somme empruntée.

Le crédit affecté est destiné au financement d’un bien ou d’un service indiqué dans le contrat. Il a la particularité d’être entièrement dépendant du bien à financer, et réciproquement. Il est néanmoins important d’indiquer sur le contrat de vente qu’il est conditionné à l’obtention du crédit.

Le crédit non-affecté permet à l’emprunteur d’utiliser la somme empruntée comme il le souhaite. Il s’agit d’une solution de financement très flexible puisqu’elle ne demande aucune justification pour la destination des fonds.

Depuis quelques années, le crédit à la consommation est strictement encadré par la loi afin de limiter tout abus.

Pour en savoir plus sur le crédit à la consommation, vous pouvez consulter notre article complet dédié à cette thématique.

Est-il possible de renégocier un crédit à la consommation ?

L’opération de renégociation de prêt concerne uniquement le prêt immobilier et non le crédit à la consommation.

En effet, une fois le contrat signé, la législation certifie que l’emprunteur ne peut pas revenir en arrière. Il vous est ainsi impossible de renégocier votre crédit à la consommation en vue de réduire les mensualités ou la durée de remboursement.

Cela s’explique par le fait que pour les banques ou organismes prêteurs, le crédit à la consommation possède des durées et montants trop faibles. Il n’est ainsi pas suffisamment rentable pour ces derniers.

C’est pour cela que vous devez être particulièrement vigilant au moment de choisir votre crédit et votre créancier. Un taux annuel effectif global (TAEG) qui semblait vraiment intéressant lors de la signature du contrat peut rapidement vous sembler bien cher après ses variations.

Toutefois, si vous éprouvez des difficultés à rembourser vos mensualités, des recours existent :

  • Le report d’échéance deux fois par an au maximum ;
  • La mise en pause du crédit.

Selon les banques, vous pourrez bénéficier du report d’une ou plusieurs échéances, de façon totale ou partielle.

La mise en pause du crédit consiste à mettre en suspension le remboursement des mensualités sur une période donnée.

Pour le crédit à la consommation, seul le rachat de crédit est possible. Son principe est de réduire le montant de la mensualité en les faisant racheter par un établissement spécialisé, que ce soit une banque ou un intermédiaire bancaire.

Qu’est-ce que le rachat de crédit ?

Le rachat de crédit englobe trois types de rachats dont les prêts à la consommation. Il regroupe l’ensemble de vos mensualités en cours en un crédit unique et prévient le surendettement.

Pour cela, le nouvel établissement contacté solde l’ensemble des crédits auprès des différents créanciers et les remplace par un nouveau contrat à un taux plus attractif mais d’une durée plus longue.

Ainsi, vous pouvez en faire la demande, que vous soyez :

  • Locataire ;
  • Propriétaire ;
  • Salarié ;
  • Ou bien fonctionnaire.

Le rachat de crédit évite également d’être fiché à la Banque de France en tant qu’interdit bancaire. Il est cependant tout à fait possible que votre rachat de crédit vous soit refusé.

Comme les crédits à la consommation ne sont pas renégociables, le rachat de crédit apparaît donc comme la solution la plus efficace.

Pour faire une demande de rachat de crédit, il vous faut élaborer un dossier comme pour une demande de prêt immobilier.

Il vous faudra alors fournir les pièces suivantes :

  • Votre état civil ;
  • Vos revenus et vos charges ;
  • Votre taux d’endettement (qui ne doit pas être supérieur à 33 %) ;
  • Votre patrimoine immobilier (et l’acte d’achat si vous êtes propriétaire).

Vous devrez ensuite faire vérifier vos garanties financières en cas de non-respect des mensualités du rachat de crédit.

Il peut alors s’agir :

  • D’une tierce personne qui fait office de caution ;
  • De justificatifs concernant votre situation financière ;
  • D’une hypothèque sur votre patrimoine immobilier ;
  • D’un justificatif selon lequel votre situation personnelle est saine.

Après avoir étudié votre solvabilité, l’organisme prêteur va vous faire une proposition qu’il faut renvoyer signée. Vous recevez une notification d’acceptation ou de refus de votre demande dans les semaines suivantes.

Il est bon de savoir qu’il n’existe aucune loi qui impose à un souscripteur à souscrire à une assurance emprunteur. Toutefois, cette dernière est particulièrement recommandée pour vous prémunir en cas d’invalidité ou de décès par exemple.

Nous vous invitons à effectuer une simulation de rachat de crédit directement via notre simulateur gratuit et rapide.

Pour en savoir plus sur les conditions et taux du rachat de crédit, vous pouvez consulter notre article complet.

Comment renégocier un regroupement de crédit ?

Pour obtenir un rachat de crédit à la consommation au meilleur taux, il vous faut étudier attentivement les termes et les conditions de votre contrat.

En effet, la loi limite les possibilités de renégocier un crédit à la consommation en cours.

La loi L-312-14-1 du code de la consommation est formelle : “en cas de renégociation de prêt, les modifications sont apportées sous la seule forme d’un avenant”.

Sur ce dernier se trouveront :

  • L’échéancier des amortissements ;
  • Les conditions de variation du taux ;
  • Le capital restant dû en cas de remboursement anticipé.

Le client dispose d’une période de dix jours pour accepter ou refuser la proposition dès la réception de l’ensemble des informations concernant la renégociation.

Comment réduire ses mensualités de crédit à la consommation ?

Si vous n’avez qu’un seul crédit à la consommation en cours, il vous sera difficile d’obtenir une réduction des mensualités avec votre créancier.

En revanche, si vous cumulez différents crédits au sein d’un ou plusieurs établissements prêteurs, il peut vous être intéressant de faire une opération de rachat de crédit chez un établissement concurrent.

Contrairement à la renégociation de crédit, le regroupement de prêts implique de changer de banque ou d’organisme de crédit.

Pour se faire, il vous faut :

  • Déposer une demande de rachat de crédit dans l’établissement de votre choix ;
  • Le nouveau créancier va ensuite étudier votre dossier ;
  • Votre dossier est accepté.

Une fois votre dossier accepté, le nouveau créancier va solder le ou les crédit(s) concernés puis contracter un nouveau contrat de crédit avec de nouvelles modalités.

Avec une offre de rachat de crédit complète, vous pouvez espérer une très forte baisse sur votre prélèvement mensuel.

Il vous faut en revanche tenir compte de deux éléments :

  • La baisse des mensualités entraîne automatiquement un allongement de la durée de remboursement du crédit ;
  • Toute opération de rachat de crédit implique une majoration du coût total d’un ou de plusieurs crédits objets du regroupement.

Pour connaître les meilleurs taux pour votre crédit à la consommation ou faire le calcul, vous pouvez utiliser ce simulateur rapide et gratuit ou contacter directement notre équipe d’experts Mes-Allocs pour bénéficier d’un accompagnement personnalisé.

La Rédaction
Chaque jour, Mes Allocs, le 1er expert en aides financières 100% en ligne publie des guides pour vous orienter sur les aides financières.

Consultez nos autres guides récents
Peut-on demander un crédit sans justificatif ?
Prêt personnel sans justificatif, est-ce possible ?
Crédit en ligne : demande, conditions, montants
Calculette crédit à la consommation : faites le calcul !
Quels sont les meilleurs taux de crédit à la consommation ?
Quels sont les meilleurs organismes de crédit ?
Prêt consommation : fonctionnement, conditions, calcul
Microcrédit : fonctionnement, montants, conditions
Crédit sans emploi : conditions et montants

Explorez d’autres thématiques
Tout savoir sur le crédit à la consommation !
Tout savoir sur le rachat de crédit !
Tout savoir sur l'ACCRE !
Comment trouver le contact votre CAF ?
Tout savoir sur les aides au logement !
Les prêts de la CAF : quels sont-ils ?
Tout savoir sur les aides à la mobilité !
Tout savoir sur le chômage en France !
Tout savoir sur les bourses étudiantes !
Testez votre éligibilité aux aides financières Simulation gratuite
3 200€ reçus en moyenne par an