APPEL GRATUIT
phone01 84 80 37 31
APPEL GRATUITAPPEL GRATUITphone01 84 80 37 31
Simulez toutes vos aides en 2 min.
Article mis à jour le 01/06/2021

Comment réussir sa reconversion professionnelle ?

La reconversion professionnelle n’est plus un sujet tabou. De plus en plus de gens prennent la décision de trouver le métier qui rend heureux. L’important est de vous poser les bonnes questions avant d’entreprendre votre reconversion. Mes Allocs vous explique en détail comment avoir une reconversion professionnelle réussie !


Comment réussir sa reconversion ?

La reconversion professionnelle est un processus qui s’appuie avant tout sur la compréhension de soi, ses besoins et ses motivations. Vous devez vous poser les bonnes questions :

  • Pourquoi vouloir tout arrêter ?
  • Quel est le métier envisagé ?
  • Quelles sont vos motivations ?
  • Est-ce que ce “nouveau” métier a des débouchés ?

 

 

 

Besoin d’aide dans votre reconversion ?
En savoir plus sur notre programme

Faire un bilan de compétences

Le bilan de compétences est un dispositif prise de conscience qui peut vous aider à faire un point sur votre situation professionnelle, mais également personnelle. Cela permet d’analyser vos compétences, vos motivations, et d’appréhender ce changement de vie professionnelle.

Les personnes suivantes peuvent en bénéficier :

  • les salariés du secteur privé,
  • les demandeurs d’emploi : la demande doit être faite auprès de Pôle emploi, de l’APEC ou de Cap emploi,
  • les salariés du secteur public (fonctionnaires, agents non titulaires, etc.) : textes spécifiques mais dans des conditions similaires aux salariés.

S’informer, tester le métier envisagé

Avant d’envisager de changer de métier, prenez le temps de vous renseigner sur ce futur métier et notamment la demande sur le marché de l’emploi.

Le dispositif PMSMP (période de mise en situation en milieu professionnel) mise en œuvre par le Pôle Emploi permet de découvrir un métier, de vous faire aimer un métier.

Besoin d’aide dans votre reconversion ?
En savoir plus sur notre programme

CV et lettre de motivation

Votre CV doit résumer l’ensemble de vos expériences et de vos formations professionnelles. N’oubliez pas de mentionner votre dernière formation qui bien entendu est en lien avec le métier que vous souhaitez exercer. C’est ensuite la lettre de motivation reconversion professionnelle qui sera la plus importante.

Vous devrez la réaliser en précisant pourquoi vous avez changé de métier, mais surtout, pourquoi vous avez opté pour ce métier en particulier. Cela donnera envie aux recruteurs d’en savoir plus sur vous et vous pourrez décrocher un ou plusieurs entretiens.

Concrétiser votre projet de reconversion

Vous avez pris la décision de changer de métier, de secteur d’activité. Il est important que les pistes correspondent à ce que vous aimez faire, mais elles doivent aussi intégrer les contraintes et la réalité du marché du travail. Si vous êtes salariés il faudra penser à votre démission pour votre reconversion professionnelle.

Pour être solide et vous apporter une satisfaction, votre métier choisi doit donc répondre à 2 critères particuliers : être cohérent et concorder avec vos envies et priorités, être viable en termes d’avenir et de débouché sur le marché du travail. Sans cela, vous risquez une forte déception et de vous trouver à nouveau dans une situation inconfortable, stressante et insatisfaisante.

Quel est le prix d’une reconversion professionnelle ?

Vous pouvez obtenir un financement pour votre reconversion professionnelle via le CPF, si elle est courte, ou via le CIF (congé individuel de formation) si elle est longue, deux ans maximum. Pôle emploi peut aussi participer au financement. Cela dépend notamment du prix de votre projet de reconversion professionnelle.

Plusieurs dispositifs sont en vigueur pour vous soutenir dans votre projet professionnel, par exemple :

  • Le congé individuel de formation (CIF)
  • Le compte personnel de formation (CPF)
  • L’aide individuelle à la formation (AIF)

Le CPF

Le Compte Personnel de Formation est sans doute l’un des dispositifs les plus connus. Il vous permet de financer votre reconversion, votre nouveau projet. Que vous soyez salarié(e), apprenti(e), indépendant(e), profession libérale, demandeur/se d’emploi ou fonctionnaire, dès lors que vous êtes un(e) actif/ve, vous avez un Compte personnel de formation (CPF).

Pour en bénéficier vous devez vous rendre sur le site www.moncompteactivite.gouv.fr. Vous devrez activer votre compte, ensuite vous pourrez faire votre recherche de formation.

À noter : Depuis le 1er janvier 2019, votre compte CPF n’est plus crédité en heures, mais bien en euros. Les heures acquises avant cette date sont converties en euros, à raison de 15 euros par heure.

Selon votre situation professionnelle, votre CPF sera alimenté de la manière suivante :

  • Salariés : vous acquérez 500 euros par an, sachant que votre compte est plafonné à 5 000 euros.
  • Salariés de niveau BEP (brevet d’études professionnelles) ou CAP (certificat d’aptitude professionnelle) : vous acquérez 800 euros par an et votre compte est plafonné à 8 000 euros. Cela est valable que vous travailliez à temps complet ou à temps partiel à partir de 50 % d’un temps complet.
  • Salariés à temps partiel (moins de 50 % d’un temps complet) Exemple : si vous travaillez à 30 % d’un temps complet (10h30 hebdomadaires), vous acquérez 150 euros par an.
  • Personnes en situation de handicap (en ESAT, en contrat de soutien et d’aide par le travail) : vous bénéficiez aussi d’un CPF. Celui-ci est crédité de 800 euros par an, et plafonné à 8 000 euros.

Le Conseil en évolution professionnelle (CEP), un accompagnement sur-mesure

Le CEP peut servir à vous donner les informations utiles sur le marché du travail, vous aider à vous poser les bonnes questions, à élaborer votre projet et à vous accompagner pour le réaliser.

Besoin d’aide dans votre reconversion ?
En savoir plus sur notre programme

Notre équipe rédactionnelle est constamment à la recherche des dernieres actualités, mises à jours et réformes au sujet des aides financières en France.
Voir notre ligne éditoriale ici.

Autres questions fréquentes

Fabiola
Fabiola est rédactrice au sein de l'équipe Mes Allocs, spécialisée en sciences politiques et affaires publiques. Diplômée de l'HEIP, elle rejoint Mes Allocs après une première expérience à l'Assemblée Nationale.

Consultez nos autres guides récents
L'aide à l' installation dans un nouveau logement
Tout savoir sur la recherche emploi massage
Quelles sont les études infirmières ?
Jeune expatrié en France : quelles sont les aides ?
Quel est mon quotient familial annuel ?
Comment s'organise le conge maternite jumeaux ?
L'aide à la mobilité pour les couples
Diplôme onglerie : formation, métier, salaire
L'aide à la mobilité pour les jeunes

Explorez d’autres thématiques
Tout savoir sur l'aide aux familles
Congé sabbatique : définition, durée, conditions
Assurance habitation : conditions, prix, couverture
Comment obtenir une prime vélo électrique ?
Découvrez quelles sont vos aides pour demenagement !
Tout comprendre sur l'assurance emprunteur
Testez votre éligibilité aux aides financières Coaching financé