APPEL GRATUIT
phone01 84 80 37 31
Simulez toutes vos aides en 2 min.

Comment faire une simulation de chômage ?

Article rédigé par Léo Martin le 9 janvier 2024 - 7 minutes de lecture

Pour réaliser une simulation de votre allocation chômage, le simulateur de Pôle Emploi vous offre la possibilité d’évaluer vos droits à l’ARE. Cela vous permet ainsi d’avoir une vision plus claire de votre situation.

 

Simulez toutes vos Aides en 2 min.
Simulation gratuite

Définition 

Qu’est-ce que c’est l’allocation chômage ? 

Les allocations de chômage, désignées sous le nom d’Allocation d’Aide au Retour à l’Emploi (ARE), représentent une assistance destinée aux demandeurs d’emploi. Géré par Pôle Emploi, l’ARE vise à apporter un soutien financier temporaire aux individus qui se retrouvent involontairement sans emploi. Cette allocation leur permet de recevoir un revenu de substitution pendant leur période de transition professionnelle.

À qui s’adresse le simulateur de l’allocation chômage ? 

Le simulateur est conçu pour les personnes qui ont récemment perdu leur emploi. Pour déterminer votre éligibilité à l’Allocation d’Aide au Retour à l’Emploi (ARE), il est recommandé de consulter le simulateur sur le site de Pôle Emploi. Cela vous permettra de vérifier si vous remplissez les critères d’attribution et d’obtenir une estimation de vos droits.

Si vous avez quitté votre emploi, il y a probablement une possibilité de recevoir une allocation chômage. Cependant, l’octroi de cette allocation n’est pas automatique et dépend de votre situation particulière.

Le simulateur est accessible aux catégories suivantes :

  • Les intérimaires.
  • Les salariés du régime général. 
  • Les assistants maternels.

L’évaluation de vos droits au chômage se base sur le nouveau calcul en vigueur depuis le premier octobre 2021. Vous pouvez utiliser le simulateur que vous soyez inscrit à Pôle emploi (dans ce cas, les informations de votre dossier seront intégrées à votre simulation) ou non inscrit.

Quels sont les documents nécessaires ? 

Le montant de l’Allocation d’Aide au Retour à l’Emploi (ARE) varie d’une personne à l’autre. Cela dépend de divers facteurs, tels que le salaire perçu lors de votre dernier emploi, la durée de ce dernier contrat, la perception ou non de primes, etc. La simulation vise simplement à fournir une première évaluation.

Pour obtenir une estimation plus précise de votre allocation chômage, assurez-vous d’avoir tous les documents nécessaires, notamment votre fiche de salaire, une attestation de votre employeur, ainsi que des documents relatifs à d’éventuelles périodes de congés (maladie, maternité, etc.).

 

Simulez toutes vos Aides en 2 min.
Simulation gratuite

Comment calculer votre chômage ? 

Votre salaire journalier de référence

Il convient tout d’abord de calculer votre Salaire Journalier de Référence (SJR). Ce dernier est primordial pour le calcul de votre montant d’ARE. Il est établi ainsi :

SJR = salaire de référence / (nombre de jours calendaires)

Le salaire annuel de référence est l’ensemble de vos revenus professionnels (bruts) sur une période sélectionnée (ici, 24 mois).

Exemple : si vous avez travaillé du 1er janvier 2018 au 31 décembre 2019, à savoir 731 jours calendaires, et que vous avez perçu une rémunération de 30 000 € brute, votre salaire journalier de référence est de 41,03 € calculé ainsi :

SJW = 30 000 / 731 = 41,03 €.

Le montant brut de votre allocation chômage

Le calcul du montant brut journalier de l’ARE comprend :

  • Une partie fixe égale à 12,95 €,
  • Une partie variable, égale à 40,4% du salaire journalier de référence (SJR).

Cette somme ne peut pas être inférieure à 57% et supérieure à 75% du salaire journalier de référence.

Exemple : si votre Salaire Journalier de Référence (SJR) est de 82,10 €, votre montant journalier de l’ARE est de 46,80 €, calculé ainsi : ARE = 12,95 € + 40,4% x 82,10 € = 46,12 €, or 57% x 82,10 € = 46,80 €.

Montant minimal de l’ARE

Le montant net d’ARE que vous percevez ne peut pas être inférieur à 31,59 € par jour. Toutefois, le montant minimal net de l’allocation d’Aide au Retour à l’Emploi Formation (AREF), qui vous est accordée si vous suivez une formation prescrite par Pôle emploi, est de 22,61 €.

Attention : Lorsque votre durée de travail est inférieure à la durée légale ou conventionnelle, l’allocation minimale est proportionnellement réduite.

Cotisations

Un prélèvement égal à 3 % du SJR, destiné au financement des retraites complémentaires des bénéficiaires de l’assurance chômage, est effectué sur le montant brut de votre allocation journalière. Ce prélèvement ne peut réduire le montant de votre allocation journalière en dessous du montant net minimal d’ARE, à savoir 31,59 €.

L’ARE est également soumis à contribution sociale généralisée (CSG) et à contribution au remboursement de la dette sociale (CRDS). Toutefois, lorsque votre montant brut d’ARE est inférieur au montant du SMIC journalier, ou si le prélèvement de la CSG et de la CRDS conduit à diminuer votre montant net d’ARE en dessous du SMIC journalier, vous bénéficiez d’une exonération ou d’un écrêtement.

Estimation et réponse à l’ARE

Comment estimer ses droits à l’ARE ?

Pour réaliser une simulation de chômage et évaluer vos droits, il est essentiel de suivre quelques étapes clés sur le site de Pôle Emploi.

  • Accédez au site officiel de Pôle Emploi.
  • Vérification de l’éligibilité : Le simulateur examine différents éléments liés à votre éligibilité, tels que votre historique d’emploi, la nature de votre perte d’emploi, et d’autres critères essentiels.

En fonction de votre situation professionnelle précédente, veuillez renseigner les informations suivantes :

  • Régime général ou intérimaire : Si vous êtes intérimaire, référez-vous à notre article traitant de l’attribution de l’ARE dans ce cas spécifique.
  • Période d’emploi.
  • Montant de votre salaire brut : Vous avez la possibilité de spécifier le montant mensuel, annuel ou le total de votre contrat.
  • Motif de fin de contrat.
  • Indemnités de congés payés : Cette information doit figurer sur votre dernière fiche de paie et/ou votre attestation employeur. Elle est cruciale pour calculer le délai de carence de vos allocations chômage.
  • Indemnité de licenciement : Facultative, cette rubrique concerne uniquement les fins de contrat avec le motif “licenciement”.
  • Horaire hebdomadaire : À ajuster si vous travailliez à temps partiel.
  • Période de préavis non effectuée payée : Indiquez uniquement si, pendant cette période, vous n’avez pas travaillé, mais avez été rémunérés par votre employeur.
  • “Événements” : Signalez les périodes de congé sans solde, congé sabbatique, disponibilité, ou toute autre période sans emploi ni rémunération, les arrêts maladie, les congés maternité, paternité, ou d’adoption.

Le résultat de la simulation à l’ARE 

Bien sûr, l’estimation fournie est directement liée aux informations que vous avez fournies. Il est donc essentiel d’être le plus précis possible lors de la saisie des données à l’étape 1.

Il peut arriver que le simulateur génère deux estimations différentes simultanément. Par exemple, si vous êtes demandeur d’emploi suite à un licenciement économique, le simulateur peut proposer deux options :

  • Une estimation relative à l’ASP (Allocation de Sécurisation Professionnelle).
  • Une estimation concernant l’ARE (Allocation de Retour à l’Emploi).

En effet, le simulateur prend en considération la possibilité que votre employeur vous ait proposé d’adhérer au Contrat de Sécurisation Professionnelle.

Quel que soit le résultat obtenu sur le simulateur, il est impératif de prendre contact avec Pôle Emploi afin de constituer votre dossier de demandeur d’emploi. En collaboration avec votre conseiller, vous pourrez préciser votre demande d’allocation et élaborer ensemble votre parcours de retour à l’emploi.

Comment demander l’allocation chômage ?

Enfin, pour demander l’Aide de Retour à l’Emploi (ARE), vous devez être inscrit à Pôle Emploi en tant que demandeur d’emploi. La procédure est mise en place de manière automatique, une fois votre inscription. Toutefois, il peut vous être demandé de fournir de nouvelles pièces justificatives. Vous pouvez alors faire appel à Mes Allocs pour toutes ces démarches !

 

Simulez toutes vos Aides en 2 min.
Simulation gratuite

Notre équipe rédactionnelle est constamment à la recherche des dernieres actualités, mises à jours et réformes au sujet des aides financières en France.
Voir notre ligne éditoriale ici.

Autres questions fréquentes
Léo Martin
Léo est rédacteur au sein de l'équipe Mes Allocs, spécialisé sur les thématiques pouvoir d'achat et aides. Il rejoint Mes Allocs après une première expérience en tant que journaliste chez La Gazette Cagnoise et Nice Presse.


Consultez nos autres guides récents
Comment bénéficier de l'aide de l’ANAH pour la rénovation d’une douche ?
Aide rénovation
Quelles aides financières pour l’installation d’une douche sécurisée ?
Aide rénovation
Douche sécurisée : prix, aides et installation
Aide rénovation
Quels sont les salaires dans les ressources humaines ?
Aide recherche emploi
Peut-on vider son compte bancaire avant un divorce ?
Divorce
La demande du Contrat d’Engagement Jeune (CEJ) à Verdun
Contrat d'Engagement Jeune
La demande du Contrat d’Engagement Jeune (CEJ) à Toulon
Contrat d'Engagement Jeune
Peut-on laisser la maison gratuitement au conjoint lors d’un divorce ?
Divorce
La demande du Contrat d’Engagement Jeune (CEJ) à Nantes
Contrat d'Engagement Jeune

Explorez d’autres thématiques
Tout savoir sur le divorce
Qu'est-ce que la retraite ?
Ticket restaurant 2024 : conditions, montants, utilisations
ticket restaurant
Ameli : aides, démarches, fonctionnement
Ameli
Smic 2024 : montant mensuel et horaire, net et brut
Aide alimentaire 2024 : aides, montants, démarches
aide alimentaire
Assurance animaux : comment ça marche ?
Assurance animaux
Tout savoir sur l'assurance auto en 2024
assurance auto
Tout savoir sur l'assurance santé en 2023
assurance santé
Demandeur d’emploi, découvrez toutes vos aidesSimuler mes aides