APPEL GRATUIT
phone01 84 80 37 31
Simulez toutes vos aides en 2 min.

Indemnité chômage : calcul mensuel

Article rédigé par Eric Zotoglo le 19 janvier 2024 - 7 minutes de lecture

L’allocation chômage encore connue sous le nom d’Allocation d’aide au Retour à l’Emploi (ARE) est une aide versée par Pôle Emploi. C’est un revenu de remplacement que vous pouvez percevoir si vous avez été involontairement privé d’emploi. Nos experts vous expliquent comment faire le calcul mensuel de l’indemnité chômage.

Un budget à réduire ?
Contactez gratuitement un conseiller pour réduire vos factures d’électricité / gaz / Internet / assurances.

01 86 26 77 05

Horaires : 8h - 19h30 (lun - ven) et 9h30 - 18h30 (sam). Service partenaire Selectra.
Simulez toutes vos Aides en 2 min.
Simulation gratuite

Comment calculer ses droits au chômage ?

Les rémunérations prises en compte dans le calcul des indemnités chômage

Le calcul du droit au chômage  varie en fonction de votre ancien salaire. Si vous étiez à temps partiel, vous ne recevrez pas la même somme que celui qui travaille à temps plein.

Le calcul du droit au chômage est surtout fonction de vos anciens salaires bruts, primes inclues. Ces salaires doivent correspondre à votre rémunération habituelle, être soumis aux cotisations de Pôle Emploi et avoir été perçus durant la période de référence c’est-à-dire dans les 24 mois précédant la fin de votre dernier emploi ou 36 mois si vous avez 53 ans ou plus. Sont donc pris en compte au cours de cette période :

  • Le salaire fixe mensuel
  • Le salaire variable (commissions sur ventes…)
  • Les heures supplémentaires dans la limite de 208 heures par mois
  • Les différentes primes et gratifications (prime de bilan par exemple)
  • La prime de 13ème mois.

Les rémunérations non prises en compte dans le calcul des indemnités chômage

Pas toutes les rémunérations sont prises en compte dans le calcul des indemnités chômage. Parmi les rémunérations non prises en compte, on peut citer :

  • Les indemnités de congés payés
  • Les indemnités de licenciement
  • Les heures de travail payés et effectués au-delà de 208 heures par mois.

Comment calculer son indemnité chômage mensuel ?

Le salaire journalier de référence (SJR)

Le salaire journalier de référence (ou SJR) sert de base de calcul au montant de l’allocation de retour à l’emploi. Plus il est élevé et plus le montant de vos indemnités sera élevé. La détermination du SJR est la même qu’il s’agisse de calculer les indemnités chômage temps partiel ou temps plein.

Pour calculer le salaire de référence servant de base au calcul du SJR, Pôle emploi prend en compte les 24 mois qui précédent votre dernier jour travaillé et payé. Lorsque votre contrat de travail se termine au cours d’un mois (le 15 par exemple), la période de référence s’arrêtera au mois précédent la fin de votre contrat.

Toutes les rémunérations que vous avez perçues durant votre contrat de travail ne sont pas à prendre en compte pour calculer le salaire de référence et donc le SJR qui en découle.

En premier lieu, il faut que les rémunérations perçues durant les 24 derniers mois correspondent bien à cette période. Exemple pour la prime de 13ème mois que vous avez reçu seul le montant concernant vos 24 derniers mois sera pris en compte dans le calcul de votre chômage au prorata.

Pour calculer le salaire journalier de référence, on fait :

SJR = Total des rémunérations brutes perçues durant les 2 années précédant la fin de votre dernier contrat de travail / Nombre de jours calendaires (jours travaillés ou non compris entre le 1er jour du premier contrat et le dernier jour du dernier contrat sur la période de 2 ans)

Exemple :Vous avez perçu durant les 24 mois précédant votre perte d’emploi un total de rémunération brute de 50 000 €. Cette somme est divisée par 731 jours calendaires. Votre salaire de référence est : 50 000 / 731 = 68,39 €.

Le calcul de l’indemnité chômage mensuelle à temps plein

La méthode de calcul de votre chômage est la suivante lorsque vous êtes en chômage à temps plein.

  • Tout d’abord, lorsque vous vous inscrivez en tant que demandeur d’emploi, Pôle emploi fait la somme des salaires bruts et des primes des 24 derniers mois.
  • Puis, l’organisme calcule votre SJR, en rapportant cette somme au nombre de jours couverts par votre ou vos contrats de travail de ces 24 derniers mois.

Tout ceci entre dans le cadre du calcul de l’allocation d’Aide au retour à l’emploi (ARE).  Il s’agit de la principale allocation versée par l’Assurance chômage.

Votre allocation journalière est calculée à partir de vos anciens salaires mensuels bruts perçus. Pour calculer le montant de l’allocation, Pôle Emploi retient le montant le plus élevé entre :

  • 40,4% du salaire journalier de référence + 12,95€

ou

  • 57% du salaire journalier de référence (SJR)

Ce montant trouvé est le montant de l’allocation chômage journalière.

Pour trouver l’allocation chômage mensuelle de Pôle emploi ou ARE, il faut prendre le montant de l’allocation journalière multiplié par le nombre de jours du mois concerné.

Exemple : Pour le mois d’Avril, si votre allocation journalière est de 50 €, vous devez la multiplier par le nombre de jours (31 jours) : 1550 € d’allocations chômage pour le mois d’Avril

Simulez toutes vos aides en 2 min.
Simulation gratuite

Le calcul de l’indemnité chômage mensuelle à temps partiel

La méthode de calcul de votre chômage est différente lorsque vous êtes en chômage à temps partiel.

Après un temps partiel, le calcul de votre allocation suit les mêmes règles que pour un emploi à temps plein mais il tient compte de votre temps de travail un peu particulier. Pour cela, Pôle emploi utilise un coefficient temps partiel. 

Le coefficient Temps Partiel est égal à votre nombre d’heures de travail hebdomadaire, divisé par l’horaire hebdomadaire légal (35 heures) ou conventionnel appliqué dans votre ancienne entreprise. Comme exemple, si vous travailliez 28 heures par semaine, et que la durée de travail dans votre entreprise est de 35 heures par semaine, le « coefficient temps partiel » sera de 28/35 = 0,8

Ce coefficient s’applique à la partie fixe comprise dans la formule de calcul de l’allocation et au montant de l’allocation journalière.

Votre allocation journalière est calculée à partir de vos anciens salaires mensuels bruts perçus. Pour calculer le montant de l’allocation, Pôle Emploi retient le montant le plus élevé entre :

  • 40,4% du salaire journalier de référence + (12,95€ x Coefficient Temps Partiel)

ou

  • 57% du salaire journalier de référence (SJR) x Coefficient Temps Partiel

Ce montant trouvé est le montant de l’allocation chômage journalière. Si le montant retenu est inférieur à 31, 59 € x coefficient temps partiel : Pôle emploi prend ce dernier montant comme votre allocation. Le montant de 31,59 € correspond à l’allocation minimale pour un emploi perdu à temps plein.

Exemple : Si vous travailliez 28 heures par semaine, et que la durée de travail dans votre entreprise est de 35 heures par semaine, le « coefficient temps partiel » sera de 28/35 = 0,8. En considérant la première formule de calcul, pour un salaire journalier de référence de 60 €, on aura une allocation journalière de 34,6€. Le calcul est de : 40,4%(60€)+(12,95€ x 0,8) = 34,6€

Pour trouver l’allocation chômage mensuelle de Pôle emploi ou ARE, il faut prendre le montant de l’allocation journalière multiplié par le nombre de jours du mois concerné.

Exemple : Pour le mois d’Avril, avec une allocation journalière est de 34,6 €, vous devez la multiplier par le nombre de jours (31 jours) : 1072,6 € d’allocations chômage pour le mois d’Avril

Simulez toutes vos aides en 2 min.
Simulation gratuite

 


Notre équipe rédactionnelle est constamment à la recherche des dernieres actualités, mises à jours et réformes au sujet des aides financières en France.
Voir notre ligne éditoriale ici.

Autres questions fréquentes
Eric Zotoglo
Eric est juriste spécialisée en droit du numérique et de la protection sociale. Il rejoint Mes Allocs après une première expérience dans le secteur du journalisme.


Consultez nos autres guides récents
Droits de succession : comment sont-ils calculés ?
Retraite
Renonciation à une succession : procédure et conséquences
Retraite
Est-ce que le Contrat d’Engagement Jeune (CEJ) est renouvelable ?
Contrat d'Engagement Jeune
Quelle est la différence entre l'AIJ et le CEJ ?
Contrat d'Engagement Jeune
Quelles différences entre Contrat Engagement Jeune et Garantie Jeune ?
Contrat d'Engagement Jeune
Quels sont les ateliers proposés dans le cadre du CEJ ?
Contrat d'Engagement Jeune
Le contrat engagement jeune (CEJ) est-il imposable ?
Contrat d'Engagement Jeune
Peut-on cumuler le Contrat d'Engagement Jeune (CEJ) et le Service Civique ?
Contrat d'Engagement Jeune
La demande du Contrat d’Engagement Jeune (CEJ) à Tours
Contrat d'Engagement Jeune

Explorez d’autres thématiques
Tout savoir sur le divorce
Divorce
Qu'est-ce que la retraite ?
Ticket restaurant 2024 : conditions, montants, utilisations
ticket restaurant
Ameli : aides, démarches, fonctionnement
Ameli
Smic 2024 : montant mensuel et horaire, net et brut
Aide alimentaire 2024 : aides, montants, démarches
aide alimentaire
Assurance animaux : comment ça marche ?
Assurance animaux
Tout savoir sur l'assurance auto en 2024
assurance auto
Tout savoir sur l'assurance santé en 2024
assurance santé
Demandeur d’emploi, découvrez toutes vos aidesSimuler mes aides