Allocation adulte handicapés 2020

L’allocation adulte handicapés (AAH) est une prestation sociale versée par la CAF aux personnes qui sont en situation de handicap. Destinée aux personnes ayant des handicap de tout type, vous êtes peut-être éligible à cette aide. Mes Allocs vous dit tout sur les conditions d’éligibilité de l’allocation adulte handicapés 2020 !


Allocation adulte handicapés 2020 : qu’est-ce que c’est ?

L’allocation adulte handicapés est une prestation sociale versée par la CAF aux personnes ayant un handicap qui les empêchent de travailler. Vous pouvez en bénéficier si vous remplissez l’intégralité des conditions en vigueur.

Elle est attribuée selon des critères médicaux et sociaux qui sont évalués par la commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées (CDAPH). Son versement prend fin à partir de l’âge minimum légal de départ à la retraite en cas d’incapacité de 50 % à 79 %.

À noter : Depuis le 1er janvier 2017, les bénéficiaires de l’Allocation Adulte Handicapé (AAH), dont le taux d’incapacité est supérieur ou égal à 80%, n’ont plus l’obligation de faire valoir leurs droits à l’allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA) pour conserver leur prestation d’AAH au-delà de l’âge légal de départ à la retraite.

Simulez votre AAH 2020 en 2 min. Gratuit.
Simulation gratuite

Conditions d’attribution

Pour bénéficier de l’AAH vous devez remplir les 3 conditions en vigueur, à savoir :

  • Être âgé plus de 20 ans ou plus de 16 ans si vous n’ouvrez plus droit aux prestations familiales
  • Vivre en France de manière stable et permanente
  • Être atteint d’une incapacité supérieure à 80% ou de 50 à 79% corrélée à une restriction d’accès à l’emploi “substantielle et durable”. Pour rappel, ce taux est évalué par la commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées (CDAPH), en fonction d’un barème “pour l’évaluation des déficiences et incapacités des personnes handicapées”
  • Les revenus du bénéficiaire, y compris ceux de son conjoint ou concubin, ne doivent pas dépasser les plafonds de ressources de l’AAH

Conditions de revenus

L’AAH est attribuée sous conditions de revenus. Les revenus à prendre en compte sont ceux de l’année N-2. Autrement dit pour une demande en 2020, ce sont les revenus perçus en 2018 qui seront pris en compte.

Pour les travailleurs en milieu ordinaire

Pour les travailleurs qui ont une activité professionnelle en milieu ordinaire, vos revenus ne sont pas pris en compte pour une durée de 6 mois. À l’issue de cette période, le montant de l’AAH est réduit, en effet, la CAF applique un abattement prenant en compte vos revenus.

Prise en compte des revenus professionnels

Salaire brut mensuel Taux d’abattement Revenus pris en compte
Jusqu’à 461,82 €

80 %

20 %
Plus de 461,82 € 40 % 60 %

Pour les travailleurs en ESAT

Les travailleurs en ESAT reçoivent une rémunération qui est garantie, puisque cette dernière est versée par l’État. Notez que le montant peut varier entre 55 et 110 % du Smic horaire.

Le cumul de l’AAH que vous percevez et le montant de vos revenus ne doivent pas dépasser les plafonds suivants :

  • 1 539,42 euros par mois si vous êtes célibataire ;
  • 2 001,24 euros si vous vivez en couple ;
  • 2 232,15 euros si vous vivez en couple avec un enfant à charge.

Si vos revenus cumulés avec l’AAH dépassent un certain plafond, la CAF applique un abattement :

Abattement de la CAF

Rémunération garantie Taux d’abattement Rémunération garantie prise en compte
Entre 0,51 € et 1,01 € du Smic horaire brut

3,5 %

96,5 %
De 1,01 € à moins de 1,52 € du Smic horaire brut 4 % 96 %
De 1,52 € à moins de 2,03 € du Smic horaire brut 4,5 % 95,5 %
De 2,03 € à moins de 5,08 € du Smic horaire brut 5 % 95 %

Montant de l’AAH 2020

Depuis le 1er avril 2020, l’AAH a fait l’objet d’une augmentation de 0,3 % comme d’autres prestations telle que la prime d’activité. Grâce à cette mise à jour, le montant actuel de l’AAH s’élève à 902,70 euros.

Pour calculer le montant maximum de vos droits, la CAF s’appuie sur certaines informations telles que votre situation familiale et vos revenus.

Mes Allocs vous explique 3 situations :

  • Vous êtes célibataire et sans ressources : 902,70 euros par mois.
  • Vous percevez une pension ou une rente ou vous travaillez en milieu ordinaire : le montant de l’AAH correspond à la différence entre le montant de vos ressources et le montant de l’AAH pour une personne seule et sans ressources (soit 902,70 euros). C’est la raison pour laquelle, si la prestation sociale vous est accordée, vous devez réaliser une déclaration trimestrielle
  • Vous êtes hospitalisé, hébergé dans une maison d’accueil spécialisée ou incarcéré : l’aide financière est versée à taux plein pendant 60 jours. Passé ce délai, la somme est réduite à 270 euros par mois. Le montant de l’AAH est recalculé en fonction de votre situation à la sortie de l’établissement.

Complément AAH

En tant que bénéficiaire de l’AAH, vous pouvez cumuler d’autres aides appelés compléments AAH.

Deux compléments s’offrent à vous :

  • Le complément de ressources AAH : Il s’agit d’une aide destinée aux personnes handicapées dont l’accès au marché du travail est jugé très difficile (capacité de travail inférieure à 5%)
  • Ou la Majoration pour la Vie Autonome (MVA) : Cette aide vise à prendre en charge les frais engendrés par le handicap pour les personnes vivant dans leur propre logement. Son montant est de 104,77 euros par mois

Attention: vous ne pouvez bénéficier d’un seul complément AAH. Renseignez-vous bien avant de faire votre choix.

Cumule de l’AAH et d’autres revenus

AAH et retraite

Dans certains cas, vous pouvez cumuler ces deux allocations. Notez néanmoins que le montant de vos droits peut évoluer en fonction du taux de votre incapacité.

Depuis 2017, vous pouvez cumuler AAH et retraite, si votre taux d’incapacité est supérieur à 80%, au lieu de basculer sur le régime de l’Allocation de Solidarité aux personnes Âgées (ASPA). Cette mesure vous permet une simplification des démarches, car vous n’avez plus à effectuer un transfert de dossier, qui pouvait entraîner un temps de latence entre les deux allocations qui pouvait vous mettre en situation « d’insécurité », comme l’avait reconnu le gouvernement à l’époque de la réforme. 

Par ailleurs, bien que le montant de l’ASPA (868,20 € par mois pour une personne seule à taux plein) soit supérieur pour l’instant à celui de l’AAH (860 euros par mois pour une personne seule à taux plein), l’AAH va être revalorisé, comme chaque année, à 902,70 € depuis le 1er avril 2020. 

Attention : si vous percevez une pension de retraite, elle doit être inférieure au montant maximal d’AAH auquel vous pouvez prétendre. Dans ce cas, vous percevrez un montant d’AAH différentiel, qui viendra compléter votre pension de retraite pour atteindre le montant maximal d’AAH.

Si votre taux d’incapacité est compris entre 50% et 79%, vous ne pouvez pas cumuler AAH et retraite. Vous devez vous diriger sur le régime de l’ASPA à votre départ à la retraite. 

AAH et prime d’activité

Vous pouvez tout à fait cumuler la prime d’activité avec l’AAH. Pour cela vous devez respecter les plafonds en vigueur, notamment ceux liés aux plafonds de ressources. Vous pouvez en savoir plus grâce aux articles Mes Allocs sur la prime d’activité !

AAH et salaire

Vous pouvez tout à fait travailler et percevoir l’AAH. Notez néanmoins que la rémunération perçue sera prise en compte dans les conditions de ressources qui sont fixées pour toucher cette allocation. Toutefois, lorsque vous ne travaillez pas, mais que vous touchez l’AAH  et que vous êtes embauché, vous bénéficiez de conditions de revenus plus souples. Ainsi, les salaires de ses 6 premiers mois d’activité ne sont pas pris en compte dans le calcul de vos droits.

AAH et ASS

Vous ne pouvez plus cumuler l’AAH et l’allocation de solidarité spécifique (ASS) depuis le 1er janvier 2017. Mais si vous cumuliez ces deux aides avant 2017 et que vous respectez toujours les conditions d’attribution relatives à ces deux aides, vous pouvez continuer à en bénéficier.

Attention : Vous ne pouvez pas cumuler l’intégralité du RSA avec l’AAH. Si vous cumulez ces deux aides, le montant que vous touchez du RSA sera déduit du montant de votre AAH

Simulez votre AAH 2020 en 2 min. Gratuit.
Simulation gratuite

Comment faire une demande d’allocation adulte handicapés ?

Pour faire votre demande d’allocation adulte handicapés, vous devez remplir le formulaire Cerfa n° 15692*01. Quand vous l’aurez remplie, vous devrez l’envoyer à la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH). Votre demande est traitée dans un délai de 4 mois, si vous ne recevez aucune réponse au-delà vous pouvez considérer que votre demande a été rejetée et donc que vous ne remplissiez pas les critères d’attribution.

À noter : Pour les personnes dont le handicap n’est pas susceptible d’évoluer, vous pouvez percevoir l’AAH à vie. Si votre handicap n’est pas “stable”, l’attribution est revue tous les ans.

Quelle est la durée du versement ?

Il revient à la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH) de prendre la décision de vous verser l’aide ou non, en revanche c’est la CAF qui est en charge de vous verser l’AAH. La durée du versement varie selon votre situation personnelle :

  • Vous avez un taux d’incapacité supérieur ou égal à 80% : elle est versée pour une durée comprise entre 1 et 5 ans. Si le handicap du bénéficiaire a peu de chance d’évoluer favorablement, la durée de versement peut excéder 5 ans sans dépasser le seuil des 20 ans.
  • Vous avez un taux d’incapacité entre 50% et 79% : l’AAH est versée pour une période de 1 à 2 ans. La durée peut être poussée à 5 ans si le handicap du bénéficiaire a peu de chance d’évoluer positivement.

Déclaration trimestrielle de l’AAH

Comme pour la plupart des aides versées par la CAF, vous devez faire votre déclaration trimestrielle de ressources pour continuer à percevoir les versements. Si vous travaillez, vous devrez donc faire votre déclaration tous les 3 mois. En effet, la CAF vérifie que vous respectiez bien les plafonds de ressources de l’AAH. Cette dernière est en droit d’ajuster si nécessaire le montant de vos droits.

Vous pouvez faire votre déclaration trimestrielle en ligne, dans votre espace personnel CAF. Comme vous êtes déjà bénéficiaire, certaines de vos informations sont déjà inscrites sur la déclaration pré-remplie. Vous devrez les vérifier et au besoin les corriger.

Attention : en cas de retard dans votre déclaration, vos droits peuvent être suspendus.

Simulez votre AAH 2020 en 2 min. Gratuit.
Simulation gratuite
La Rédaction
Chaque jour, Mes Allocs, le 1er expert en aides financières 100% en ligne publie des guides pour vous orienter sur les aides financières.

Consultez nos autres guides récents
Comment bénéficier de l' AIF (Aide Individuelle à la Formation) ?
Quel est le contact de l'assistance bourse du Crous ?
Arrêt bourse et logement Crous : comment faire ?
Peut-on cumuler aide au logement et bourse crous ?
Comment accéder à un logement crous sans bourse ?
Comment faire une estimation de prime d' activité ?
Comment faire une déclaration prime d' activité MSA
Quel est le calendrier de paiement pour la prime d'activité msa ?
Prime d'activité msa : qu'est-ce que le revenu disponible ?

Explorez d’autres thématiques
Tout savoir sur les aides à la formation
Tout savoir sur le crédit immobilier
Tout savoir sur la Caisse d'allocations familiales
La liste complète d'aides sociales en 2020
Tout savoir sur le crédit à la consommation !
Tout savoir sur le rachat de crédit !
Tout savoir sur l'ACCRE !
Comment trouver le contact votre CAF ?
Tout savoir sur les aides au logement !
Testez votre éligibilité aux aides financières Simulation gratuite
3 200€ reçus en moyenne par an