APPEL GRATUIT
phone01 84 80 37 31
Simulez toutes vos aides en 2 min.
AAH

Quelles sont les maladies pour lesquelles je peux toucher l’AAH ?

Article rédigé par Sessime Ananou le 12 février 2024 - 5 minutes de lecture

L’Allocation aux Adultes Handicapés (AAH) est une prestation sociale visant à soutenir financièrement les personnes en situation de handicap. Contrairement à d’autres allocations, l’AAH n’est pas conditionnée à une maladie spécifique, mais elle dépend du taux d’incapacité de la personne. Ainsi, un large éventail de maladies et de handicaps peut justifier l’attribution de l’AAH. Mes Allocs vous explique les conditions d’éligibilité en mettant l’accent sur les maladies pour lesquelles cette allocation peut être accordée.

Un budget à réduire ?
Contactez gratuitement un conseiller pour réduire vos factures d’électricité / gaz / Internet / assurances.

01 86 26 77 05

Horaires : 8h - 19h30 (lun - ven) et 9h30 - 18h30 (sam). Service partenaire Selectra.

Quelles sont les conditions générales d’éligibilité à l’AAH ?

Définition de l’AAH

L’Allocation aux Adultes Handicapés (AAH) représente un soutien financier crucial pour les individus en situation de handicap, visant à assurer un niveau de revenu minimal. Conçue pour répondre aux besoins spécifiques des personnes incapables de travailler ou confrontées à une capacité de travail limitée en raison de leur handicap, l’AAH requiert la satisfaction de plusieurs critères.

Parmi ceux-ci, un taux d’incapacité d’au moins 80% est essentiel, mais une possibilité d’attribution existe également pour les taux compris entre 50% et 79%, à condition qu’une restriction substantielle et durable pour l’accès à l’emploi soit présente. De plus, il est nécessaire d’avoir au moins 20 ans, de résider de manière permanente en France, et de respecter un plafond de ressources déterminé.

La demande d’AAH doit être déposée auprès de la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH), et le versement de cette allocation est assuré par la Caisse d’allocations familiales (CAF) ou la Mutualité sociale agricole (MSA).

L’un des critères principaux pour bénéficier de l’AAH est le taux d’incapacité, évalué par la Commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées (CDAPH). Pour être éligible, la personne doit présenter un taux d’incapacité d’au moins 80%. Ce taux reflète la sévérité du handicap et son impact sur l’autonomie de la personne.

Restriction substantielle et durable d’accès à l’emploi

Outre le taux d’incapacité, l’AAH exige une restriction substantielle et durable d’accès à l’emploi. Cela signifie que le handicap doit entraîner des difficultés significatives et durables dans l’exercice d’une activité professionnelle. La CDAPH évalue la capacité du demandeur à participer au monde du travail en tenant compte de ses limitations fonctionnelles et de ses besoins d’accompagnement.

L’ensemble de ces conditions vise à garantir que l’AAH soit attribuée aux personnes dont le handicap a un impact significatif sur leur vie quotidienne et leur participation sociale, en assurant une prise en charge financière appropriée pour répondre à leurs besoins spécifiques.

Simulez vos aides en 2 min.
Simulation gratuite

Les maladies éligibles à l’AAH

Voici une liste de maladie qui pourraient etre éligibles à l’Allocation aux Adultes Handicapés (AAH) :

  • Les états dépressifs avérés
  • L’agoraphobie
  • La coxarthrose ou l’arthrose des doigts
  • Le diabète
  • La migraine
  • L’autisme
  • Le cancer
  • La dyslexie, dysphasie ou dyspraxie
  • La maladie de Crohn
  • Le trouble du déficit et de l’attention (TDA)
  • Le trouble de l’audition ou la surdité
  • La polyarthrite rhumatoïde
  • La sclérose en plaques
  • La spondylarthrite ankylosante
  • La trisomie 21

À noter : il est important de souligner que cette liste est indicative et non exhaustive. De plus, la simple présence d’une pathologie énumérée ne garantit pas automatiquement l’éligibilité à l’AAH. La CDAPH et la MDPH sont les seules instances habilitées à évaluer les conséquences spécifiques de chaque maladie, ainsi que le taux d’invalidité, pour déterminer les droits potentiels à l’AAH.

Simulez vos aides en 2 min.
Simulation gratuite

Quelle maladie peut être reconnue comme maladie invalidante ?

Les maladies reconnues comme maladies invalidantes

La reconnaissance d’une maladie comme invalidante dans le cadre de l’Allocation aux Adultes Handicapés (AAH) est conditionnée par une réduction significative et durable de la capacité d’une personne à exercer une activité professionnelle ou à accomplir les gestes de la vie quotidienne. Les critères d’attribution de l’AAH reposent sur le taux d’incapacité évalué par la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH).

Dossier à fournir pour obtenir l’AAH et son montant ?

L’obtention de l’Allocation aux Adultes Handicapés (AAH) nécessite la constitution d’un dossier à soumettre à la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH). Ce dossier doit notamment inclure le formulaire Cerfa 15692*01, à compléter, dater et signer. Il est également essentiel d’y joindre divers justificatifs, tels que :

  1. Un certificat médical détaillant la situation de handicap du demandeur.
  2. Des documents prouvant l’identité et la résidence en France du demandeur.

Le montant de l’AAH est déterminé en fonction des ressources du demandeur. À partir du 1ᵉʳ avril 2024, les montants versés aux bénéficiaires seront augmentés de 4,6 %. Par conséquent, pour une personne célibataire, le montant augmentera à 1 016 euros, contre 971,37 euros en 2023. par mois pour une personne seule. La Caisse d’allocations familiales (CAF) ou la Mutualité sociale agricole (MSA) est chargée du calcul de ce montant et du versement de l’AAH une fois que l’éligibilité du demandeur est confirmée.

Simulez vos aides en 2 min.
Simulation gratuite

Notre équipe rédactionnelle est constamment à la recherche des dernieres actualités, mises à jours et réformes au sujet des aides financières en France.
Voir notre ligne éditoriale ici.

Autres questions fréquentes
Sessime Ananou
Sessime est rédactrice chez Mes Allocs, spécialisée sur le pouvoir d'achat. Elle rejoint l'équipe Mes Allocs en août 2023 afin de simplifier l'accès à l'information sur les aides en général.


Consultez nos autres guides récents
Comment bénéficier de l'aide de l’ANAH pour la rénovation d’une douche ?
Aide rénovation
Quelles aides financières pour l’installation d’une douche sécurisée ?
Aide rénovation
Douche sécurisée : prix, aides et installation
Aide rénovation
Quels sont les salaires dans les ressources humaines ?
Aide recherche emploi
Peut-on vider son compte bancaire avant un divorce ?
Divorce
La demande du Contrat d’Engagement Jeune (CEJ) à Verdun
Contrat d'Engagement Jeune
La demande du Contrat d’Engagement Jeune (CEJ) à Toulon
Contrat d'Engagement Jeune
Peut-on laisser la maison gratuitement au conjoint lors d’un divorce ?
Divorce
La demande du Contrat d’Engagement Jeune (CEJ) à Nantes
Contrat d'Engagement Jeune

Explorez d’autres thématiques
Tout savoir sur le divorce
Qu'est-ce que la retraite ?
Ticket restaurant 2024 : conditions, montants, utilisations
ticket restaurant
Ameli : aides, démarches, fonctionnement
Ameli
Smic 2024 : montant mensuel et horaire, net et brut
Aide alimentaire 2024 : aides, montants, démarches
aide alimentaire
Assurance animaux : comment ça marche ?
Assurance animaux
Tout savoir sur l'assurance auto en 2024
assurance auto
Tout savoir sur l'assurance santé en 2023
assurance santé
Ne passez plus à côté de vos aides.Simuler mes aides