APPEL GRATUIT
phone01 84 80 37 31
Simulez toutes vos aides en 2 min.

Quelles sont les aides cumulables avec le Contrat Engagement Jeune (CEJ) ?

Article rédigé par Sessime Ananou le 24 juin 2024 - 9 minutes de lecture

Dans le cadre de sa mission d’accompagnement des jeunes vers l’emploi et l’autonomie, le Contrat Engagement Jeune (CEJ) offre une opportunité précieuse aux jeunes âgés de 16 à 25 ans (et jusqu’à 30 ans pour les jeunes en situation de handicap) pour intégrer le marché du travail et bénéficier d’un parcours professionnel adapté à leurs besoins. En complément de ce dispositif, de nombreuses aides financières et sociales sont disponibles pour soutenir les jeunes dans leur insertion professionnelle. Cet article a pour objectif de présenter ces différentes aides cumulables avec le CEJ, afin d’éclairer les bénéficiaires sur les possibilités qui s’offrent à eux et de favoriser leur réussite dans leur parcours professionnel.

Simulez votre éligibilité au CEJ en 2 min. Gratuit.
Simulation gratuite

Qu’est-ce que le Contrat d’Engagement Jeune ?

Le Contrat d’Engagement Jeune (CEJ) est un dispositif visant à favoriser l’insertion professionnelle des jeunes âgés de 16 à 25 ans (et jusqu’à 30 ans pour les jeunes en situation de handicap) en France. Ce contrat, proposé par Pôle Emploi, consiste en un engagement réciproque entre le jeune demandeur d’emploi et son conseiller. Le jeune s’engage à suivre un parcours d’insertion professionnelle personnalisé, comprenant des actions de formation et de recherche active d’emploi, tandis que Pôle Emploi s’engage à lui fournir un accompagnement individualisé, des offres d’emploi ciblées et des aides spécifiques si nécessaire. Le CEJ peut prendre différentes formes en fonction de la situation du jeune, telles que des contrats de travail, des contrats en alternance, des stages ou des périodes de formation en entreprise. Son objectif principal est de permettre aux jeunes de développer leurs compétences, d’accéder à un emploi durable et de construire leur projet professionnel.

Découvrez les démarches pour recevoir l’allocation CEJ.

L’importance du cumul d’aides pour les jeunes bénéficiaires

L’importance du cumul d’aides pour les jeunes bénéficiaires réside dans le renforcement de leur accompagnement vers l’autonomie et l’insertion professionnelle. En cumulant différentes aides, les jeunes peuvent bénéficier d’un soutien financier et social plus complet, leur permettant de surmonter les obstacles liés à leur insertion sur le marché du travail. Cela leur offre également davantage de flexibilité et de possibilités pour réaliser leurs projets professionnels, accéder à la formation, ou encore assurer leur mobilité. En outre, le cumul d’aides peut contribuer à réduire les inégalités sociales en offrant aux jeunes les plus vulnérables un accès équitable aux ressources nécessaires pour réussir leur parcours professionnel. Ainsi, le cumul d’aides représente un levier essentiel pour favoriser l’autonomie, l’égalité des chances et l’inclusion sociale des jeunes bénéficiaires du Contrat Engagement Jeune et d’autres dispositifs d’accompagnement vers l’emploi.

Les aides au Logement cumulables avec le Contrat d’Engagement Jeune

Description des aides au logement (APL, ALS, etc.)

L’Aide Personnalisée au Logement (APL) est une aide financière attribuée en fonction des ressources et de la composition du foyer, destinée à réduire le montant du loyer ou des mensualités d’emprunt. L’Allocation de Logement Social (ALS) fonctionne sur le même principe, mais s’adresse aux personnes ne pouvant bénéficier de l’APL en raison de leur situation. Ces aides sont calculées en tenant compte du montant du loyer, des ressources du foyer, de la composition familiale et de la zone géographique du logement.

Conditions d’éligibilité et modalités de demande

Pour bénéficier des aides au logement, les jeunes bénéficiaires du CEJ doivent répondre à certaines conditions d’éligibilité, notamment en ce qui concerne leurs revenus, la nature de leur logement et leur situation familiale. Les demandes d’APL ou d’ALS s’effectuent en ligne sur le site de la CAF ou auprès des guichets physiques de l’organisme. Les pièces justificatives nécessaires comprennent notamment les revenus, le bail de location, et tout document prouvant la situation du demandeur.

Avantages du cumul avec le CEJ pour faciliter l’accès au logement

Le cumul du Contrat d’Engagement Jeune avec les aides au logement offre plusieurs avantages aux jeunes bénéficiaires. En réduisant le montant du loyer ou des mensualités d’emprunt, ces aides permettent aux jeunes de consacrer davantage de ressources à leur insertion professionnelle, à leur formation ou à leur mobilité. De plus, elles contribuent à renforcer la stabilité résidentielle des jeunes en situation précaire, en leur offrant un soutien financier pour accéder à un logement décent. Ainsi, le cumul du CEJ avec les aides au logement constitue un levier important pour favoriser l’autonomie des jeunes et faciliter leur parcours vers l’insertion sociale et professionnelle.

Les aides au Transport cumulables avec le Contrat d’Engagement Jeune

Présentation des dispositifs d’aide au transport (carte jeune, abonnements à tarif réduit, etc.)

Parmi les dispositifs d’aide au transport figurent notamment la Carte Jeune, qui offre des réductions sur les trajets en train ou en bus pour les jeunes de moins de 28 ans, les abonnements à tarif réduit proposés par les réseaux de transport urbain, les chèques mobilité permettant de financer les déplacements domicile-travail, ainsi que les dispositifs de covoiturage ou d’auto-partage. Ces aides sont souvent proposées en partenariat avec les autorités locales, les entreprises et les associations pour répondre aux besoins de mobilité des jeunes.

Possibilité de cumul avec le CEJ pour faciliter les déplacements professionnels

Le cumul du Contrat d’Engagement Jeune avec les aides au transport offre de nombreux avantages aux jeunes en recherche d’emploi ou en formation. En réduisant les frais de déplacement, ces aides permettent aux jeunes de se rendre plus facilement à leurs entretiens d’embauche, à leurs formations professionnelles, ou à leur lieu de travail. Elles favorisent également la mobilité géographique des jeunes en situation précaire, en leur offrant un moyen abordable de se déplacer dans la recherche d’opportunités professionnelles. Ainsi, le cumul du CEJ avec les aides au transport contribue à renforcer l’autonomie des jeunes et à faciliter leur intégration dans le monde du travail.

Mes Allocs vous proposent de découvrir les conditions pour percevoir l’allocation du Contrat d’Engagement Jeune.

Les ressources cumulables avec le Contrat d’Engagement Jeune

Revenus d’activité salariée ou non-salariée

Dans le cadre du Contrat d’Engagement Jeune (CEJ), il est possible de cumuler vos revenus issus d’une activité salariée ou non-salariée. Que vous soyez en emploi à temps plein, à temps partiel ou en auto-entrepreneuriat, ces revenus peuvent être perçus en parallèle du CEJ, sous réserve du respect des conditions spécifiques du contrat et des dispositions légales en vigueur.

L’aide légale ou conventionnelle si vous êtes en activité partielle

Si vous vous retrouvez en situation d’activité partielle pendant la durée de votre Contrat d’Engagement Jeune, vous avez la possibilité de bénéficier de l’aide légale ou conventionnelle correspondante. L’activité partielle peut entraîner une diminution de vos revenus, mais cette aide peut compenser en partie cette perte de salaire, tout en vous permettant de continuer à bénéficier des avantages du CEJ.

Les indemnités journalières de la Sécurité sociale (IJSS) en cas d’arrêt maladie ou de congé maternité

En cas d’arrêt maladie ou de congé maternité, vous pouvez percevoir des indemnités journalières de la Sécurité sociale (IJSS). Ces indemnités, destinées à compenser la perte de revenus due à l’incapacité temporaire de travail, sont cumulables avec le Contrat d’Engagement Jeune. Cela vous permet de maintenir une certaine stabilité financière pendant cette période, tout en poursuivant votre accompagnement vers l’insertion professionnelle avec le CEJ.

Les ressources non cumulables avec le CEJ

Gestion des Ressources et Cumul avec l’ACEJ

L’Allocation Contrat d’Engagement Jeune (ACEJ) peut être ajustée en fonction des autres ressources perçues. Certaines sont cumulables, d’autres non. Voici un aperçu :

Cumulables : Revenus d’activité, Indemnités maladie/maternité, Aide en cas d’activité partielle.

Non cumulables : RSA, Prime d’activité en cas de reprise d’activité, Indemnités du service civique, etc.

Il est essentiel de comprendre ces règles pour éviter toute suspension temporaire de l’ACEJ. Découvrez les cas exceptionnels dans lesquels le CEJ est cumulable :

Les ressources partiellement cumulables avec le CEJ

Certaines ressources peuvent être partiellement cumulées avec le Contrat d’Engagement Jeune (CEJ), ce qui signifie que leur impact sur l’allocation peut varier en fonction de différents facteurs. Voici quelques exemples de ressources partiellement cumulables :

  1. Revenus d’activité : les revenus provenant d’une activité salariée ou non-salariée peuvent être cumulés avec le CEJ dans une certaine mesure. Cependant, le montant de l’ACEJ peut être ajusté en fonction du niveau de revenu perçu.
  2. Indemnités complémentaires : certaines indemnités complémentaires, telles que les primes de transport ou les indemnités kilométriques, peuvent être partiellement cumulées avec le CEJ, mais leur impact sur l’allocation peut être limité ou conditionné à certaines restrictions.
  3. Bourses d’études : les bourses d’études peuvent être partiellement cumulées avec le CEJ, mais leur impact sur l’allocation peut dépendre du montant et du statut du bénéficiaire (étudiant ou apprenti).
Simulez votre éligibilité au CEJ en 2 min. Gratuit.
Simulation gratuite

 


Notre équipe rédactionnelle est constamment à la recherche des dernieres actualités, mises à jours et réformes au sujet des aides financières en France.
Voir notre ligne éditoriale ici.

Autres questions fréquentes
Sessime Ananou
Sessime est rédactrice chez Mes Allocs, spécialisée sur le pouvoir d'achat. Elle rejoint l'équipe Mes Allocs en août 2023 afin de simplifier l'accès à l'information sur les aides en général.


Consultez nos autres guides récents
Comment obtenir une attestation de pension d’invalidité ?
Demande de pension d'invalidité
Notification de pension d’invalidité : tout ce que vous devez savoir
Demande de pension d'invalidité
Modèle de lettre : demande de pension d’invalidité à la CPAM
Demande de pension d'invalidité
Demande de pension d'invalidité : quelles sont les démarches ?
Pension d'invalidité
Combien de temps dure une pension d’invalidité ?
Pension d'invalidité
Pension d’invalidité après décès : conditions, montant et démarches
Pension d'invalidité
Quel salaire ne pas dépasser pour la pension d’invalidité ?
Pension d'invalidité
Pension d’invalidité pour problème cardiaque : comment en bénéficier ?
Pension d'invalidité
Pension d'invalidité pour cause de surdité : comment en bénéficier ?
Pension d'invalidité

Explorez d’autres thématiques
Pension d'invalidité : conditions, montants, démarches
Pension d'invalidité
Aide juridique : tout ce qu'il faut savoir !
Aide Juridique
Prêt étudiant : conditions, montant, démarches
Prêt étudiant
Tout savoir sur le divorce
Divorce
Qu'est-ce que la retraite ?
Ticket restaurant 2024 : conditions, montants, utilisations
Ticket restaurant
Ameli : aides, démarches, fonctionnement
Ameli
Smic 2024 : montant mensuel et horaire, net et brut
Aide alimentaire 2024 : aides, montants, démarches
Aide alimentaire
Ne passez plus à côté de vos aides.Simuler mes aides