APPEL GRATUIT
phone01 84 80 37 31
Simulez toutes vos aides en 2 min.

Peut-on cumuler le Contrat d’Engagement Jeune (CEJ) et le Service Civique ?

Article rédigé par Sessime Ananou le 24 juin 2024 - 8 minutes de lecture

Le Contrat d’Engagement Jeune (CEJ) et le Service Civique sont deux dispositifs phares en France visant à améliorer l’insertion professionnelle et sociale des jeunes. Le CEJ offre un accompagnement intensif et personnalisé, tandis que le Service Civique propose une expérience enrichissante au service de l’intérêt général. La possibilité de cumuler ces deux programmes représente une opportunité unique pour les jeunes, leur permettant d’acquérir des compétences variées, de bénéficier d’un soutien financier et de renforcer leur employabilité. 

Simulez votre éligibilité au CEJ en 2 min. Gratuit.
Simulation gratuite

Présentation des dispositifs

Description et objectifs du Contrat d’Engagement Jeune (CEJ)

Le Contrat d’Engagement Jeune (CEJ) est un programme initié par le gouvernement français pour aider les jeunes âgés de 16 à 25 ans (jusqu’à 29 ans pour ceux en situation de handicap) à s’intégrer efficacement dans le marché du travail. Ce dispositif vise à fournir un soutien intensif et personnalisé pour favoriser l’emploi et la formation des jeunes.

Description du CEJ :

  • Accompagnement personnalisé : les jeunes inscrits au CEJ bénéficient d’un suivi individualisé par un conseiller dédié. Ce conseiller aide à définir et à suivre un projet professionnel adapté aux compétences et aspirations des jeunes.
  • Activités proposées : le programme inclut des ateliers de préparation à l’emploi, des formations, des stages, et des missions d’intérêt général. Ces activités sont conçues pour améliorer les compétences et l’employabilité des participants.
  • Engagement réciproque : les jeunes s’engagent à participer activement à leur parcours, en suivant les activités et formations proposées.

Objectifs du CEJ :

  • Réduire le chômage des jeunes : en offrant un accompagnement adapté, le CEJ vise à diminuer le taux de chômage chez les jeunes.
  • Améliorer l’employabilité : en renforçant les compétences et en offrant des expériences professionnelles, le CEJ prépare les jeunes à répondre aux exigences du marché du travail.
  • Faciliter l’insertion professionnelle durable : le CEJ cherche à aider les jeunes à trouver des emplois stables et durables, en les préparant de manière adéquate et en les soutenant tout au long de leur parcours.

Description et objectifs du Service Civique

Le Service Civique est un dispositif d’engagement volontaire destiné aux jeunes de 16 à 25 ans (jusqu’à 30 ans pour ceux en situation de handicap). Il offre l’opportunité de réaliser une mission d’intérêt général pendant une durée de 6 à 12 mois, en France ou à l’étranger, dans divers domaines.

Description du Service Civique :

  • Missions variées : les missions proposées couvrent un large éventail de domaines tels que la solidarité, la santé, l’éducation, l’environnement, la culture, les loisirs, le sport, la citoyenneté, et la mémoire et le patrimoine.
  • Indemnité : les volontaires reçoivent une indemnité mensuelle pour les aider à couvrir leurs frais de subsistance. Cette indemnité est en partie financée par l’État et en partie par l’organisme d’accueil.
  • Engagement volontaire : le Service Civique est un engagement volontaire et non salarié, permettant aux jeunes de se consacrer à une cause d’intérêt général tout en développant de nouvelles compétences.

Objectifs du Service Civique :

  • Contribuer à l’intérêt général : le Service Civique permet aux jeunes de s’engager dans des actions utiles pour la société, en répondant aux besoins collectifs.
  • Développer des compétences : en réalisant des missions variées, les jeunes acquièrent de nouvelles compétences et expériences, enrichissant ainsi leur parcours personnel et professionnel.
  • Favoriser la cohésion sociale : en s’engageant au service de la communauté, les jeunes contribuent à renforcer la solidarité et la cohésion sociale.

En combinant le CEJ et le Service Civique, les jeunes peuvent maximiser leurs opportunités d’insertion professionnelle tout en s’engageant activement pour l’intérêt général.

Le Contrat d’Engagement Jeune (CEJ) est cumulable avec plusieurs aides, notamment la prime d’activité. Renseignez-vous !

Simulez votre éligibilité au CEJ en 2 min. Gratuit.
Simulation gratuite

Avantages du cumul CEJ et Service Civique

Enrichissement des compétences et de l’expérience professionnelle

Cumuler le Contrat d’Engagement Jeune (CEJ) et le Service Civique permet aux jeunes de bénéficier d’un large éventail de formations et d’expériences, ce qui enrichit considérablement leur parcours professionnel.

  1. Diversité des expériences :
    • CEJ : les jeunes participent à des ateliers de préparation à l’emploi, des formations spécialisées, des stages, et des missions d’intérêt général. Ces activités sont conçues pour développer des compétences spécifiques et améliorer l’employabilité.
    • Service Civique : les missions d’intérêt général dans des domaines variés (solidarité, santé, environnement, culture) offrent une expérience pratique et concrète. Les volontaires développent des compétences interpersonnelles, techniques et organisationnelles.
  2. Développement de compétences transversales :
    • Communication et travail d’équipe : les jeunes apprennent à travailler en équipe, à communiquer efficacement, et à s’adapter à différents environnements professionnels.
    • Responsabilisation et autonomie : les missions du Service Civique, combinées aux activités du CEJ, responsabilisent les jeunes et leur apprennent à être autonomes dans la gestion de leurs tâches et projets.
  3. Réseautage et opportunités professionnelles :
    • Réseau professionnel : les stages, formations et missions permettent aux jeunes de rencontrer des professionnels et de se constituer un réseau utile pour leur future carrière.
    • Visibilité et reconnaissance : participer à des projets d’intérêt général et suivre des parcours personnalisés avec le CEJ accroît la visibilité des jeunes auprès des employeurs potentiels.

Soutien financier et allocation

Cumuler le CEJ et le Service Civique offre également un soutien financier qui peut être crucial pour les jeunes en transition vers l’emploi.

  1. Allocation du CEJ :
    • Montant : les participants au CEJ peuvent recevoir une allocation mensuelle pouvant aller jusqu’à 500 euros, en fonction de leur situation personnelle et de leur engagement dans le programme.
    • Soutien Continu : cette allocation aide les jeunes à subvenir à leurs besoins quotidiens pendant qu’ils suivent des formations et participent à des activités de développement professionnel.
  2. Indemnité du Service Civique :
    • Montant : les volontaires du Service Civique reçoivent une indemnité mensuelle d’environ 600,94 euros, dont une partie est prise en charge par l’État et l’autre par l’organisme d’accueil.
    • Cumul possible : les jeunes peuvent cumuler cette indemnité avec l’allocation du CEJ, ce qui améliore leur situation financière globale pendant la durée de leur engagement.
  3. Stabilité Financière :
    • Réduction de la précarité : le soutien financier combiné du CEJ et du Service Civique offre une stabilité financière qui permet aux jeunes de se concentrer pleinement sur leur développement professionnel et personnel sans la pression immédiate de trouver un emploi rémunéré.
    • Facilitation de l’insertion : une meilleure stabilité financière favorise l’insertion professionnelle en permettant aux jeunes de poursuivre des formations, des stages, et des engagements sans interruption due à des contraintes économiques.

En somme, cumuler le CEJ et le Service Civique offre aux jeunes une opportunité unique de renforcer leurs compétences, d’élargir leur expérience professionnelle et de bénéficier d’un soutien financier précieux, créant ainsi un tremplin vers une insertion professionnelle réussie et durable.

Démarches à entreprendre pour cumuler CEJ et Service Civique

L’inscription et suivi du CEJ

  1. Contact avec la Mission Locale :
    • Prendre rendez-vous avec la Mission Locale de son lieu de résidence.
    • Réaliser un entretien initial pour évaluer les besoins et établir un plan d’action personnalisé.
  2. Participation Active :
    • Suivre les activités proposées : ateliers, formations, stages, missions d’intérêt général.
    • Bénéficier d’un suivi régulier par un conseiller dédié.

Postulation et engagement dans le Service Civique

  1. Recherche et Candidature :
    • Rechercher des missions sur le portail officiel du Service Civique.
    • Soumettre sa candidature et passer des entretiens avec les organismes d’accueil.
  2. Signature et Début de la Mission :
    • Signer le contrat de Service Civique.
    • Commencer la mission tout en continuant à suivre le parcours CEJ.

Coordination avec la Mission Locale et les structures d’accueil

  1. Informer son Conseiller :
    • Tenir le conseiller CEJ informé de la mission de Service Civique.
    • Adapter le plan d’action CEJ en conséquence.
  2. Suivi et Évaluations :
    • Participer à des évaluations conjointes avec le conseiller CEJ et le tuteur de la mission.
    • Réaliser un bilan de compétences à la fin de la mission.
  3. Soutien Financier et Logistique :
    • Assurer la coordination des allocations et indemnités.
    • Recevoir une assistance administrative pour cumuler efficacement les deux dispositifs.

Ces démarches permettent aux jeunes de maximiser les avantages du CEJ et du Service Civique, renforçant ainsi leur parcours vers l’insertion professionnelle.

Il est également possible de cumuler le Contrat d’Engagement Jeune (CEJ) avec le chômage selon certaines conditions.

Simulez votre éligibilité au CEJ en 2 min. Gratuit.
Simulation gratuite

Notre équipe rédactionnelle est constamment à la recherche des dernieres actualités, mises à jours et réformes au sujet des aides financières en France.
Voir notre ligne éditoriale ici.

Autres questions fréquentes
Sessime Ananou
Sessime est rédactrice chez Mes Allocs, spécialisée sur le pouvoir d'achat. Elle rejoint l'équipe Mes Allocs en août 2023 afin de simplifier l'accès à l'information sur les aides en général.


Consultez nos autres guides récents
Comment déclarer un prêt étudiant aux impôts ?
Prêt étudiant
Quel prix pour un divorce par consentement mutuel ?
Divorce
Quel est le prix d'un avocat pour un divorce ?
Divorce
Prestation compensatoire dans le cas d'un divorce pour faute
Divorce
Quels documents pour une demande de prêt étudiant ?
Comment faire une demande de pret etudiant
Comment faire une demande de prêt étudiant ?
Prêt étudiant
Assurance de prêt étudiant : garanties, taux, comparatif et résiliation
Prêt étudiant
Prêt pour étudiant étranger : comment l'obtenir ?
Prêt étudiant
Comment demander un acompte sur salaire ?
Aide Juridique

Explorez d’autres thématiques
Pension d'invalidité : conditions, montants, démarches
Pension d'invalidité
Aide juridique : tout ce qu'il faut savoir !
Aide Juridique
Prêt étudiant : conditions, montant, démarches
Prêt étudiant
Tout savoir sur le divorce
Divorce
Qu'est-ce que la retraite ?
Ticket restaurant 2024 : conditions, montants, utilisations
Ticket restaurant
Ameli : aides, démarches, fonctionnement
Ameli
Smic 2024 : montant mensuel et horaire, net et brut
Aide alimentaire 2024 : aides, montants, démarches
Aide alimentaire
Ne passez plus à côté de vos aides.Simuler mes aides