APPEL GRATUIT
phone01 84 80 37 31
Simulez toutes vos aides en 2 min.

Comment faire une simulation assurance emprunteur ?

Article rédigé par Constance de Cagny le 20 mai 2022 - 10 minutes de lecture

Une assurance emprunteur n’est pas obligatoire mais généralement demandée par les établissements prêteurs. Il agit comme garant en cas de difficultés de remboursements. Mes Allocs vous explique en détail comment faire une simulation assurance emprunteur.


L’assurance emprunteur

L’assurance de prêt immobilier ou bien l’assurance emprunteur représente un garant qui va prendre en charge ou bien seulement une partie de vos mensualités de remboursement ou bien du capital qui reste de votre crédit immobilier. Cela en cas d’évènement imprévu (décès, maladie, accident, etc.).

Cette assurance peut vous être proposée par votre banque actuelle, ou bien par un autre établissement afin de bénéficier d’une meilleure assurance de crédit immobilier à des prix plus intéressant. Il est nécessaire de vérifier que les garanties sont équivalentes.

L’assurance emprunteur prend en charge les risques de prévoyance lourde comme un décès par exemple ou encore en cas de perte totale et irréversible d’autonomie (PTIA) et arrêt de travail si vous n’êtes plus en mesure d’avoir une activité professionnelle.

En cas de décès ou bien de PTIA, votre assureur doit vous rembourser la totalité du capital restant dû qu’il restait à votre charge. Cela est de même en cas d’IPT invalidé permanente totale.

En revanche, notez que souscrire une assurance emprunteur n’est pas une obligation. Mais la plupart des banques, établissements prêteurs le demande. Cela permet de prendre en charge des contrats d’assurance vie épargne  ou ayant recours à une délégation d’assurance, de créance.

À noter : la Loi Lagarde vous permet de changer d’ assurance emprunteur, changer d’assurance au cours de la première année et cela sans pénalité.

Simulez toutes vos aides sociales en 2 min.
Simulation gratuite

Les conditions à respecter pour en bénéficier

Comme nous l’avons expliqué plus haut, l’assurance emprunteur est facultative. Même si dans la majorité des cas, les banques le demande.

Pour bénéficier d’un meilleur taux et être éligible, vous devez respecter les conditions suviantes, à savoir :

  • être âgé de 18 ans minimum
  • Avoir moins de 65 ans de préférence
  • Obligation de répondre à un questionnaire médical

Comment y souscrire ?

Dans un premier temps vous devez répondre à un questionnaire de santé, ce dernier aide à déterminer le niveau de garantie.

  • nombre et nature des hospitalisations passées et à venir ;
  • antécédents familiaux ;
  • mode de vie (pratique d’un sport, consommation d’alcool ou de tabac…) ;
  • présence de maladie chronique (asthme, diabète, dépression, rhumatismes, etc.) ;
  • traitements suivis ;
  • présence ou non d’arrêt de travail.

Le rachat de crédit d’un crédit immobilier

Un rachat de crédit est simplement le regroupement de tous les crédits que vous avez contractés. Il permet ainsi le refinancement des crédits en une seule mensualités. Cela dans le but de s’adapter à vos finances.

Généralement, lorsque l’on demande un rachat de crédit on change d’établissement bancaire. Pour bénéficier de meilleures conditions de remboursement. En revanche, le montant du prêt, le coût total restera le même.

De même, votre contrat d’assurance de prêt immobilier peut être changé afin de trouver une meilleure offre.

À noter : vous pouvez vous renseigner sur la Loi Lagarde. Cette dernière intervient pour éviter le surendettement.

Les types de rachats de crédits :

  • Le rachat de crédit immobilier : si vous avez souscrit un prêt ou plusieurs pour acheter un bien immobilier
  • Le rachat de prêt-relais : un prêt relais est mis en place si vous avez souscrit un prêt mais que vous n’avez pas encore totalement remboursé vos mensualités mais que vous en avez déjà contracté un autre pour un autre bien immobilier
  • Le rachat de prêt à la consommation : le plus souvent, les crédits à la consommation concernent l’achat de véhicule ou d’électroménager. Il est possible de les regrouper en un seul prêt ou de rassembler des crédits à la consommation et immobiliers.

Qui peut bénéficier d’un rachat de crédit ?

Un rachat de crédit est réalisé en cas de situation financière complexe. Les personnes suivantes peuvent en faire la demande :

  • Les personnes inscrites dans le fichier des incidents de paiement par carte bancaire ou chèque (FCC) ;
  • Les personnes en situation de surendettement trop importante (crédit à la consommation, crédit immobilier, etc. Dans ce cas, il vaut mieux s’orienter vers une procédure judiciaire de surendettement.

À quel moment faire une demande de rachat de crédit ?

Vous pouvez demander un rachat de crédit quand votre situation financière ne vous permet plus de vivre correctement, ni de vous acquitter de vos factures, de vos crédits en cours.

Cela vous permet également d’adapter vos remboursements en cas d’achat immobilier, de naissance, d’achat de véhicule, perte d’emploi, etc.

Simulez toutes vos aides sociales en 2 min.
Simulation gratuite

Le coût d’un rachat de crédit 

Un rachat de crédit implique des coûts qui peuvent varier d’une personne à une autre. Plusieurs éléments sont pris en compte pour calculer son coût, notamment votre solvabilité, les assurances souscrites, mais également votre situation professionnelle et personnelle.

Les frais d’assurance

Dans le cadre d’un rachat de crédit immobilier, les établissements financiers exigent la souscription d’une assurance emprunteur. En cas de problème de santé de l’emprunteur, c’est l’assureur qui prendra le relais dans le remboursement des mensualités.

La banque vous proposera automatiquement son assurance groupe. Vous pourrez, pour payer moins cher, bénéficier d’une délégation d’assurances proposée par un tiers.

Les frais de dossier

Comme pour toute opération bancaire, un rachat de crédit est soumis au paiement de frais de dossier, qui seront redevables à la banque ou au courtier qui vous propose le nouvel emprunt.

Vous pourrez réussir à obtenir un rabais, voire une exonération, selon la qualité de votre dossier et votre “profil emprunteur”, et selon votre établissement bancaire : ce dernier vous demandera sûrement de domicilier vos comptes bancaires dans l’une de ses agences.

Les frais de courtage

Si vous avez fait appel à un courtier en rachat de crédit, ou Intermédiaire en Opération Bancaire (IOB) pour vous accompagner dans vos démarches, ce dernier peut vous facturer des frais correspondant à sa commission. On parle alors de mandataire exclusif.

Dans un rachat de crédit, les coûts de courtage varient de 1% à 5% du montant du nouveau prêt en fonction de la difficulté technique que présente le dossier.

Les taux assurance emprunteur en vigueur

Voici les taux d’assurance emprunteur (TAEA), en 2022, que proposent les différents acteurs du marché pour un emprunt immobilier à un taux d’intérêt de 2,5 % sur 20 ans.

Coût des travaux en fonction du m²

– de 35 ans 35 à 45 ans 45 à 55 ans + de 55 ans
Banque Populaire 0,44 0,61 0,81 1
BNP Paribas 0,38 0,53 0,80 1,84
Caisse d’Épargne 0,45 0,56 0,67 0,81
Crédit Agricole 0,44 0,66 0,81 0,96
Crédit du Nord 0,42 0,57 0,77 0,91
Crédit Mutuel – CIC 0,43 0,67 0,79 1,21
HSBC 0,59 1 1,08 1,16
La Banque Postale 0,42 0,70 0,92 1,11
LCL 0,44 0,67 0,87 1,51

Les taux d’assurance crédit selon votre profil 

Le taux d’assurance emprunteur est fixé par l’établissement selon plusieurs critères.

Lorsque l’assuré présente un risque aggravé, l’assurance de la banque refuse bien souvent d’accepter son adhésion pour garantir son financement immobilier. Généralement, il s’agit d’assurés qui sont atteints d’une maladie ou d’une affection de longue durée, mais également les personnes qui pratiquent un métier considéré à risque ou les sportifs de haut niveau.

Le profil des emprunteurs évolue au fil du temps. Si l’assurance crédit n’est pas obligatoire, la banque estime généralement que les risques peuvent être importants sur la conclusion d’un crédit immobilier de longue durée. Les primo-accédants représentent une clientèle idéale pour la souscription de l’assurance de prêt immobilier jeune emprunteur, car selon leur profil ils représentent très peu de risques et bénéficient de taux avantageux.

A l’inverse, certaines banques refusent ou adaptent les conditions d’un prêt pour les seniors. Le risque de problèmes de santé étant très élevé, il est certain que la banque ne veut prendre aucun risque sur le remboursement du crédit. La délégation d’assurance de prêt immobilier senior permet de bénéficier de contrats individuels, présentant des clauses plus avantageuses, notamment sur l’âge de souscription et de cessation de certaines garanties.

Dans les deux cas, il est possible que l’on vous pose un questionnaire de santé.

Enfin, avant de souscrire un contrat d’assurance emprunteur, prenez le temps de comparer les offres et lisez soigneusement les documents qui vous sont remis. Surveillez principalement :

  • Les délais de carence, de franchise ou d’attente ;
  • Les exclusions de garantie ;
  • Les limites d’âge ;
  • Le mode de prise en charge (forfaitaire ou indemnitaire).

La Loi Hamon

La Loi Hamon est entrée en vigueur en 2014. Ainsi, depuis cette date, tous les foyers qui ont souscrit une assurance de prêt immobilier ont la possibilité de demander une résiliation à n’importe quel moment pendant la première année qui suit la date de signature du prêt immobilier.

En revanche, pour en bénéficier, vous devez respecter les conditions suivantes :

  • Vous devez obligatoirement fournir à l’établissement qui vous prête l’argent que vous avez souscrit une autre assurance que votre contrat actuel (par lettre recommandée). Cette dernière doit également préciser que le niveau de garantie est équivalent. Après cela, la banque a un délai de 10 jours pour prendre en compte ce changement ou bien vous signifier un refus. En revanche, en cas de non réponse dans les 10 jours elle risque une amende de 3.000 euros.
  • Vous devez rédiger votre lettre de résiliation à l’ établissement prêteur avec l’accord de la banque et l’adresser à l’assureur  au moins 15 jours avant la fin du délai de 12 mois suivant la  date  de signature de leur offre de prêt. Cette étape est en principe inutile quand il s’agit de résilier une assurance groupe.

La Loi Bourquin

La Loi Bourquin intervient en complément de la Loi Hamon. En effet, une fois le délai de la Loi Hamon écoulé c’est La loi Bourquin qui prend le relai.

Vous avez donc la possibilité de changer d’assurance le mois de la date anniversaire de fin de contrat. Et ensuite cela tous les ans le mois avant la date anniversaire. Il s’agit alors de résiliation annuelle, cela dans le but de bénéficier d’un meilleur coût de votre assurance.

Vous avez deux mois de préavis, en plus de cela les conditions suivantes sont à respecter :

  • Si vous avez souscrit une assurance par votre banque actuelle. La date anniversaire est donc celle de la signature de votre prêt immobilier. Un courrier doit être envoyé, de préférence en AR
  • Si vous avez souscrit une assurance qui ne dépend pas de votre banque et donc que la signature n’est pas la même que celle de la signature de votre contrat. Dans ce cas, vous devez envoyer à votre banque une lettre de substitution à votre banque.

Simulez toutes vos aides sociales en 2 min.
Simulation gratuite


Notre équipe rédactionnelle est constamment à la recherche des dernieres actualités, mises à jours et réformes au sujet des aides financières en France.
Voir notre ligne éditoriale ici.

Autres questions fréquentes
Constance de Cagny
Constance est rédactrice au sein de l'équipe Mes Allocs. Elle a l'habitude d'écrire sur les sujets conso, bons plans et économies. Diplômée de l'ENACO, elle rejoint Mes Allocs après une première expérience en cabinet notarial.



Consultez nos autres guides récents
La retraite complémentaire Agirc-Arrco
Retraite
La pension de réversion des régimes de retraite
Retraite
La retraite pour la fonction publique
Retraite
Qu'est-ce que la retraite progressive ?
Retraite
La retraite pour les agents de la SNCF
Retraite
Comment fonctionne la retraite par points ?
Retraite
Pole Emploi : actualisation octobre 2022
actualisation pole emploi date
Pole emploi : actualisation novembre 2022
actualisation pole emploi date
Pole Emploi : actualisation décembre 2022
actualisation pole emploi date

Explorez d’autres thématiques
Tout savoir sur le Contrat d'Engagement Jeune
Tout savoir sur l'aide aux familles
Aide aux familles
Congé sabbatique : définition, durée, conditions
congé sabbatique
Assurance habitation : conditions, prix, couverture
Assurance habitation
Comment obtenir une prime vélo électrique ?
prime velo electrique
Découvrez quelles sont vos aides pour demenagement !
aide pour demenagement
Ne passez plus à côté de vos aides. Simuler mes aides