APPEL GRATUIT
phone01 84 80 37 31
APPEL GRATUITAPPEL GRATUITphone01 84 80 37 31
Simulez vos aides. Gratuit.

Tout savoir sur la formation pâtisserie

La reconversion professionnelle en tant que pâtissier est relativement simple. Vous devrez réussir le CAP pâtissier pour adulte, ce dernier se compose de quelques heures par semaine ainsi que des stages à réaliser pour connaitre tout le savoir-faire de ce métier. Mes Allocs vous explique tout en détail ici.


Qu’est-ce qu’un pâtissier ?

Un pâtissier crée, imagine et réalise des repas, desserts de A à Z. Ce dernier doit également avoir une connaissance parfaite des ingrédients de base, tels que la farine, les œufs, le chocolat, les laitages, etc.

La concurrence est rude dans ce domaine d’activité, c’est pourquoi un pâtissier doit fidéliser sa clientèle, mais également être innovant dans ses choix culinaires.

Un pâtissier, surtout lorsque ce dernier est en profession libérale ou qu’il possède son propre restaurant doit avoir une bonne connaissance en comptabilité et en gestion.

À noter : Le métier de pâtissier est en constante évolution, il doit se tenir informé des tendances et évolutions de production (évolution des techniques de surgélation, de cuissons, cuisine moléculaire).

Études et formation pour devenir pâtissier

Il existe plusieurs formations, diplômes pour exercer en tant que pâtissier, à savoir : 

Le CAP

  • CAP pâtissier,
  • CAP chocolatier-confiseur,
  • CAP glacier-fabricant,
  • MC (mention complémentaire) : pâtisserie-glacerie-chocolaterie-confiserie spécialisées( 1 an après CAP),
  • MC pâtisserie boulangère,
  • MC cuisinier en dessert de restaurant,

Niveau bac 

  • Bac pro boulanger-pâtissier,
  • BTM pâtissier confiseur glacier traiteur

Niveau bac +2

  • BM pâtissier confiseur glacier traiteur

Niveau bac +3

  • Bachelor arts culinaires et entreprenariat option pâtisserie (Ferrandi) pour devenir chef de cuisine en restaurant.

Salaire d’un pâtissier

Le salaire d’un pâtissier dépend de ses compétences et de son niveau d’expérience. Un titulaire de CAP débutant peut prétendre à 1.458  € brut par mois et 1.600 € pour un ouvrier qualifié.

Le CAP de reconversion pâtissier

Ce CAP s’adresse principalement aux personnes n’ayant aucune expérience professionnelle dans le métier de pâtissier. Il s’agit d’un programme d’ enseignement général de la pâtisserie qui se veut une version condensée du CAP pâtisserie classique. Vous bénéficierez d’une formation d’une durée de 6 mois en immersion totale(7 heures par jours) pour apprendre tout le savoir-faire d’un pâtissier.

Cette formation CAP pâtissier est complétée par des interventions de chefs pâtissiers de renom (maîtres pâtissiers, Meilleurs Ouvriers de France pâtissiers) qui permettent de participer au succès des candidats à l’examen du CAP.

À qui s’adresse ce CAP ?

Cette formation courte et intensive s’adresse aux étudiants, aux demandeurs d’emploi, mais également aux personnes en reconversion professionnelle.

Quels sont les avantages ?

  • La préparation au Certificat d’Aptitude Professionnelle (CAP), diplôme d’État de niveau 3, délivré par l’Éducation nationale française. Que vous passerez en candidat libre.
  • Un apprentissage intensif : 7 heures de cours par jour
  • Une infrastructure haut de gamme pour un apprentissage intensif encadré par une équipe pédagogique professionnelle
  • Stage de 14 semaines obligatoire réalisé chez un artisan

Comment financer sa formation de pâtissier ?

Le Congé Individuel de Formation (CIF)

Le Congé Individuel de Formation (CIF) permet de prendre un congé financé pour se former. Il dure au minimum 30h et ne peut excéder une année pour les formations à temps complet et 1200h pour les formations à temps partiel.

Pour en bénéficier, vous devez faire une demande écrite à votre employeur qui ne peut légalement refuser une demande de congé pour une formation. Cette demande doit être faite minimum 4 mois avant le début de la formation si celle-ci dure plus de 6 mois à temps plein et 2 mois avant si elle dure moins de 6 mois et qu’elle s’effectue à temps partiel.

Le Compte Personnel de Formation (CPF)

Le Compte Personnel de Formation était autrefois le DIF, grâce à la Loi “Pour la liberté de choisir son avenir professionnel”, ce sont des euros qui se cumulent sur le CPF afin de pouvoir vous former à quand vous le souhaiter. Chaque année, 500 € sont ajoutés sur ce compte (ex : pour un travail à temps plein) mais avec un plafond 5000 €.

Ce montant est de 800€ pour un salarié non qualifié (avec un plafond de 8000 €). L’avantage est que le salaire est maintenu lors d’une formation faite avec le CPF. Si le CPF est insuffisant (en euros) pour financer votre formation, il existe des possibilités d’abonnement.


Autres questions fréquentes

La Rédaction
Chaque jour, Mes Allocs, le 1er expert en aides financières 100% en ligne publie des guides pour vous orienter sur les aides financières.

Consultez nos autres guides récents
Agent de sécurité et prime de panier
Demande FSL : combien de temps faut-il compter ?
Comment suivre une formation secrétaire médicale ?
Tout savoir sur la formation naturopathe !
Tout savoir sur la formation onglerie
Tout savoir sur la formation photographe !
Formation électricien : métier, formation, salaire
Tout savoir sur la formation pâtisserie
Quel licenciement ne donne pas droit au chômage ?

Explorez d’autres thématiques
En quoi consiste la prime de panier ?
Tout savoir sur l'aide au transport
Reconversion professionnelle : Tout ce qu'il faut savoir !
Aide énergie : quelles sont les aides existantes ?
Aide juridique : Tout ce qu'il faut savoir !
Qu'est-ce que le FSL ?
Aides par situation
Les differentes aides sociales selon votre region.
Aspa : montant, conditions, démarches, explication !
Testez votre éligibilité aux aides financières Simulation gratuite
3 200€ reçus en moyenne par an