Quel est le rôle de la mission locale ?

Quel est le rôle de la mission locale ?Le rôle de la mission locale est d’accompagner les jeunes de 16 à 25 ans. Elle favorise leur insertion sociale et professionnelle.

Simulez toutes vos Aides Sociales en 2 min. Gratuit.
Simulation gratuite

Quel est le rôle de la mission locale ?

Les 436 missions locales sont présentes dans toute la France. Elles sont au coeur de l’action sociale offerte par les collectivités territoriales. En outre, elles représentent 6.800 sites, accompagnant chaque année 1,1 million de jeunes et ce, depuis 30 ans.

Les missions locales sont en outre, intégrées au service public de l’emploi et sont ainsi étroitement liées à Pôle Emploi.

Elles accompagnent les jeunes de 16 à 25 ans dans leurs démarches d’insertion professionnelle et sociale. Un accompagnement personnalisé peut être mis en place afin d’accompagner les jeunes (les conseillers sont tenus à respecter en outre, une politique de confidentialité).

Elles accueillent, orientent, conseillent et accompagnent les jeunes afin de favoriser leur retour à l’emploi. Elles les aident aussi être autonome, à travers un ensemble de mesures pouvant impliquer des partenaires locaux.

Par ailleurs, nul besoin de traverser des difficultés financières pour faire appel à la mission locale. Elle s’adresse à un large public.

Comment fonctionne l’inscription en mission locale ?

Si vous avez entre 16 et 25 ans compris, vous pouvez tout fait vous diriger vers la mission locale. Sont pris en charge uniquement les jeunes sortis du système scolaire.

Selon les structures, il est nécessaire de prendre rendez-vous. Une carte d’identité valide et la Carte Vitale font partie des pièces indispensables à présenter.

En guise de pièces justificatives, pour l’inscription, les jeunes peuvent se munir d’un CV et d’une de lettre de motivation. À cela s’ajoute une proposition d’orientation de l’Éducation nationale, s’ils ont quitté leur scolarité depuis moins d’un an.

Dans quels domaines intervient la mission locale ?

La formation

Quelle que soit votre situation, la mission locale peut vous proposer des aides à la formation, afin de réaliser votre projet professionnel. Un conseiller travaillera avec vous, après un examen de votre situation et de vos besoins. Il peut vous proposer d’intégrer une formation :

  • initiale,
  • continue,
  • en alternance.

Il vous guidera aussi vers les formations visant à acquérir de nouvelles compétences ou à renforcer celles que vous détenez déjà (aide au Bafa, etc). En effet, il met à votre disposition un ensemble de partenaires et d’organismes locaux , avec qui la mission locale entretient des relations privilégiées.

L’emploi

Le retour à l’emploi est une composante essentielle des actions menées par les missions locales. Vous disposerez d’une attention particulière :

  • un réseau d’employeurs s’engageant à recruter des jeunes inscrits en mission locale,
  • des informations en temps réel sur les métiers et les débouchés actuelles,
  • des aides et des conseils pour rédiger votre CV et vos lettres de motivation,
  • un accompagnement pour vous aider à actualiser votre statut sur le site Pôle emploi,
  • des mises en situation en entreprise,
  • etc.

La création d’activitéLa création d'activité

Ici encore, le réseau de la mission locale peut vous offrir un soutien financier, afin d’accompagner votre projet ou encore renforcer vos compétences entrepreneuriales.

D’ailleurs, de nombreuses aides proposées par Pôle Emploi visent les jeunes et les demandeurs d’emploi. C’est le cas de l’ACRE, qui est un dispositif favorisant la création et la reprise d’entreprise. Elle ouvre la voie à une exonération partielle des charges sociales, dès le lancement de l’activité.

Depuis le 1er janvier 2020, cette aide a été révisée. Le taux d’exonération des charges sociales est désormais de 50% pour les bénéficiaires de l’Acre : pour les quatre premiers trimestres d’activité.

L’autonomie

L’insertion professionnelle étant étroitement liées à l’insertion professionnelle, la mission locale développe tout un dispositif d’aides :

  • à la mobilité,
  • au logement,
  • à la gratuité des soins,
  • etc.

Simulez toutes vos Aides Sociales en 2 min. Gratuit.
Simulation gratuite

Quelles sont les aides proposées par la mission locale ?

Le PACEA (Parcours Contractualisé d’Accompagnement vers l’Emploi et l’Autonomie)

Avant janvier 2017, les jeunes ayant signé un contrat CIVIS afin de bénéficier d’une allocation mensuelle (sous certaines conditions) peuvent opter pour le PACEA (Parcours Contractualisé d’Accompagnement vers l’Emploi et l’Autonomie).

C’est un contrat d’engagements passé entre le jeune et la mission locale, afin de l’accompagner dans son insertion professionnelle. Au terme du dispositif, une évaluation est mise en place afin d’en établir la pertinence.

Le contrat d’engagements doit être adapté à vos projets. Il comporte plusieurs phases qui ne peuvent excéder 24 mois maximum.

Dans un tel contrat, le jeune peut percevoir une allocation qu’il ne peut pas cumuler avec une autre allocation ou rémunération.

Celle-ci est estimée en fonction de sa situation et ne peut excéder le montant du RSA (qui est de 559.74€ par mois, après la révision du 1er avril 2019).

Les aides à la mobilité

Les chèques de mobilité

Si vous êtes en insertion professionnelle, vous avez accès (sous certaines conditions) aux chèques de mobilité. Ces chèques sont aussi adressés aux demandeurs d’emploi, âgés de 16 à 26 ans et habitant en Île-de-France. Il s’obtient avec prescription de la part d’une Mission locale.

Leur coût est estimé à 4 ou 8€ et sont destinés à l’achat de billets plein tarif réduits. Plus précisément, ces chèques fonctionnent comme des bons d’échange et ils sont acceptés aux guichets RATP et Transilien.

Si vous êtes en formation, la gratuité de votre titre de transport (pendant la durée de votre formation) est aussi une option possible.

L’aide au permis de conduire

En ce qui concerne le permis de conduire, les jeunes âgés de 16 à 25 ans peuvent toucher une aide. Il s’agit d’un financement plus connu sous le nom de “permis à un euro par jour”, car ses mensualités sont limitées à 30€ par jour.

Pour les plus précaires, il est possible d’obtenir une bourse au permis de conduire, versée par les collectivités locales.

En outre, le Pôle Emploi offre aux demandeurs d’emploi la possibilité de passer le permis de conduire B. Seule condition : il faut que l’absence de permis constitue un obstacle à l’embauche. Ce financement de 1.200€ est versée directement à l’auto-école du demandeur, en trois fois, via virement. Les justificatifs doivent être fournis au plus tard 12 moins suivant l’attribution de l’aide.

À noter que depuis le 1er janvier 2019, tout jeune de 18 ans peut bénéficier d’une aide de 500€ afin de passer son permis de conduire. Elle est octroyée par les centres de formation des apprentis (CFA).

En outre, les conseillers de la mission locale peuvent vous diriger vers des aides comme :

  • l’aide à la mobilité Pôle Emploi
  • les aides aux transports des conseils départementaux

La garantie jeunesLa garantie jeunes

De quoi s’agit-il ?

Si vous avez entre 16 à 25 ans et que vous êtes en situation de précarité, vous pouvez faire appel à la garantie jeunes. Cette aide est mise en place par la mission locale la plus proche de chez vous.

Il s’agit d’une modalité du PACEA, qui prend la forme d’un contrat spécifique entre le jeune et la mission locale. Pour bénéficier de la garantie jeunes, il faut donc signer préalablement ou simultanément un PACEA.

Le contrat comporte une série d’objectifs définis avec le conseiller de la mission locale. Ces objectifs peuvent impliquer des périodes de formation ou d’immersion professionnelle. À cela s’ajoute éventuellement, d’autres actions spécifiques, liées à l’insertion professionnelle et sociale.

Octroyée pour une durée d’un an renouvelable (une seule fois), elle prend la forme d’un accompagnement intensif vers l’emploi, couplé à une aide financière.

Son montant maximal s’élève à 492.57 euros par mois, depuis le 1er avril 2019.

La garantie jeunes peut aussi se traduire par une aide à l’élaboration de dossiers pour le Pacte ou le Service civique, notamment.

Quelles sont les pièces nécessaires à l’élaboration du dossier ?

  • pièce d’identité ou document vous autorisant à exercer une activité salariée (obligatoire),
  • justificatif de domicile (si votre adresse actuelle diffère de celle indiquée sur votre pièce d’identité),
  • attestation d’hébergement (si vous êtes hébergé chez un ami, un parent…),
  • bilan de fin de scolarité, si vous êtes âgé de 16 à 18 ans (il faut en faire la demande auprès du CIO ou devotre ancien collège),
  • attestation de sécurité sociale ou CMU,
  • inscription Pôle emploi,
  • CV et une lettre de motivation.

Le fonds d’aide aux jeunes en difficulté (FAJ)

Créé en 1989, le fonds départemental d’aide aux jeunes en difficulté s’adresse aux :

  • salariés de moins de 25 ans ou aux étudiants non boursiers, faisant face à une situation financière critique;
  • jeunes qui ne vivent plus chez leurs parents;
  • jeunes en situation de rupture familiale.

Cette structure vous apportent des aides ponctuelles afin de répondre à un besoin précis :

  • emploi,
  • hébergement,
  • mobilité,
  • santé,
  • etc.

Le montant de ces aides ne peut pas excéder 1.000€.

La Rédaction
Chaque jour, Mes Allocs, le 1er expert en aides financières 100% en ligne publie des guides pour vous orienter sur les aides financières.

Consultez nos autres guides récents
Le remboursement des aides sociales aux personnes agées !
Comment faire une demande d'aide financière ?
Tout savoir sur l'aide sociale légale !
Toutes les aides sociales de la CAF !
Les aides pour les personnes en difficulté financière
Les aides sociales pour une aide ménagère : plafond et conditions
Faire une lettre de demande d'aide financière pour des soins dentaires
Les aides financières pour une prothèse dentaire
Les aides financières pour refaire son électricité

Explorez d’autres thématiques
La liste complète d'aides sociales en 2020
Tout savoir sur le crédit à la consommation !
Tout savoir sur le rachat de crédit !
Tout savoir sur l'ACCRE !
Comment trouver le contact votre CAF ?
Tout savoir sur les aides au logement !
Les prêts de la CAF : quels sont-ils ?
Tout savoir sur les aides à la mobilité !
Tout savoir sur le chômage en France !
Testez votre éligibilité aux aides financières Simulation gratuite
3 200€ reçus en moyenne par an