Les aides financières pour rénover sa salle de bain

Les aides financières pour rénover sa salle de bainDécouvrez toutes les aides financières pour rénover votre salle de bain : les aides de l’ANAH, le crédit d’impôt, l’éco-prêt à taux zéro… Mes Allocs vous dit tout.

Simulez toutes vos Aides Sociales en 2 min. Gratuit.
Simulation gratuite

Les aides de l’Agence Nationale de l’Habitat (ANAH)

De quoi s’agit-il ?

L’ANAH a créé le programme “Habiter mieux”, à destination des foyers disposant de ressources modestes. Elle concerne les propriétaires bailleurs ou occupants. Elles ne concernent pas uniquement les travaux de rénovation énergétique.

En effet, vous pouvez grâce à ces aides, financer vos travaux d’installation : cabine de douche, toilettes, etc.

Quelles sont les conditions ?

L’ANAH vous propose de comparer votre revenu fiscal de référence avec les plafonds fixés pour en bénéficier. Afin de prétendre aux aides de l’ANAH, il vous faut remplir les conditions d’attribution :

  • Le logement doit avoir une durée d’ancienneté supérieure à 15 ans,
  • Il doit être résidence principale du senior ou de la personne en perte d’autonomie et, le cas échéant, du salarié hébergeant son parent ;
  • Il doit être situé dans le parc privé ;
  • Sur le territoire français (métropole ou DROM) ;
  • Vous ne devez pas avoir touché d’aides de l’État pendant les 5 dernières années,
  • Vous devez réaliser des travaux de plomberie (installation d’une salle de bains, de toilettes, etc).
  • les travaux doivent être réalisés par un professionnel certifié Qualibat.

Attention : les aides de l’ANAH ne sont pas cumulables avec la prime énergie et les autres subventions du dispositif des certificats d’économies d’énergie. Or, elles sont cumulables avec le crédit d’impôt transition énergétique (CITE) et l’éco-prêt à taux zéro.

Ce financement peut bénéficier d’une prime de l’État. Il s’agit de la “prime habiter mieux”. Elle est attribuée si les travaux de rénovation réduisent la consommation énergétique de 25% (changement du système de production d’eau chaude).

Qui peut bénéficier de ces subventions ?

  • Retraité d’une entreprise du secteur privé (y compris agricole) âgé de 70 ans et plus;
  • Salarié ou retraité d’une entreprise du secteur privé en situation de perte d’autonomie;
  • Personne âgée de 70 ans et plus, hébergée chez un parent salarié d’une entreprise du secteur privé;
  • Propriétaire bailleur et son locataire.

Quels sont les travaux éligibles ?Quels sont les travaux éligibles ?

En outre, l’ANAH peut vous verser une aidée dédiée à l’amélioration de l’habitat, pour que celui-ci soit adapté à l’avancement de l’âge. Ces travaux peuvent inclure :

  • le remplacement d’une baignoire par une douche de plain pied,
  • le changement de votre lavabo pour un sans pied,
  • l’installation de mitigeur, pour éviter que l’eau soit trop chaude ou trop froide,
  • etc.

De plus, les travaux doivent obligatoirement être réalisés par des professionnels certifiés Qualibat, sauf en cas d’auto-réhabilitation accompagnée.

Quel est le montant de l’aide ?

Le montant minimum des travaux est de 1.500 €. L’ANAH peut financer jusqu’à 50% du montant total de vos travaux HT. En tout, 5000€ par logement et ménage peut être octroyé.

Sans compter, dans la limite de 50% du coût des travaux principaux, le financement de travaux tels que : siège de douche, revêtements sols et murs, éclairage de sécurité…

Les aides de l’ANAH sont généralement versées après la fin des travaux. Cependant, parfois, une avance ou un acompte peuvent être envisagés.

Simulez toutes vos Aides Sociales en 2 min. Gratuit.
Simulation gratuite

Les aides de l’État

L’éco-prêt à taux zéro

Cette aide finance les travaux de rénovation effectuées par un professionnel de la plomberie. Il doit disposer du label RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). S’il existe des travaux supplémentaires, l’artisan qui en a la charge vous aidera à les identifier.

Plus précisément, les travaux doivent concerner la production d’eau chaude sanitaire.

Si vous souhaitez emprunter jusqu’à 30.000 euros, en ayant recours à l’éco-prêt à taux zéro, il vous faut effectuer des travaux (proposés par forfaits) d’isolation. Par ailleurs, vous pouvez aussi atteindre un niveau de performance énergétique globale , qui doit être estimé par un bureau d’études thermiques.

Le prêt à l’amélioration de l’habitat (PAH)

Ce financement est attribué par la caisse d’allocations familiales (CAF) ou la mutualité sociale agricole (MSA). Il concerne des travaux de :

  • réparation,
  • amélioration,
  • assainissement,
  • isolation thermique.

Le taux d’intérêt s’élève à 1%. Il est remboursable en 36 mensualités. En outre, son montant maximum de 1067,14€. Par conséquent, le prêt représentee 80% de vos travaux de plomberie.

Le crédit d’impôt pour les travaux d’accessibilitéLe crédit d’impôt pour les travaux d’accessibilité

Il s’agit d’un dispositif fiscal qui concerne l’installation de :

  • cabine de douche, de bac,
  • porte de douche,
  • sièges muraux,
  • sur-élévateur de baignoire,
  • etc.

Les personnes âgées et les personnes en situation de handicap peuvent en bénéficier. Le crédit d’impôt s’applique à l’achat du matériel et de la pose. Il donne lieu à un remboursement allant jusqu’à 25% du montant des dépenses que vous avez engagées pour les travaux.

Le prêt CAF à l’Amélioration de l’Habitat

De quoi s’agit-il ?

Outre la PAH, la CAF donne aussi accès au prêt à l’amélioration de l’habitat aux locataires et propriétaires. Il s’applique à :

  • l’amélioration,
  • l’assainissement,
  • la réparation,
  • l’adaptation de votre logement.

Ce prêt peut couvrir jusqu’à 80% des dépenses, avec un taux de 1%. En revanche, il ne peut excéder 1.000 €.

Quelles sont les conditions d’obtention ?

Hormis être allocataire à la CAF, ce prêt n’exige pas de condition de ressources ! Néanmoins, il vous est accordé en fonction des fonds disponibles.

Vous pouvez aussi vous tourner vers des aides cumulables, pour rénover votre salle de bain.

La TVA à taux réduit

Comment cela fonctionne ?

La TVA à taux réduit de 10% s’applique aux équipements suivants :

  • équipements sanitaires (baignoires, pare-douches, WC, etc);
  • appareils de chauffage (sèche-serviettes) ou ou de production d’eau chaude;
  • meubles encastrés (sous certaines conditions).

Quelles sont les conditions d’obtention ?

  • Votre logement doit être achevé depuis plus de 2 ans,
  • Les travaux doivent être réalisés par un professionnel (le taux réduit ne s’applique qu’aux factures émises par un professionel),
  • Ils doivent s’appliquer à votre résidence principale,
  • Les dépenses sont limitées à 5.000 € pour une personne seule et à 10.000 € pour un couple, avec une majoration de 400 € par personne à charge.

Concernant les démarches administratives, vous devez déclarer vos dépenses éligibles au crédit d’impôt, dans votre déclaration de revenus. Si vous n’êtes pas imposable, l’argent vous sera restitué.

Les aides des caisses de retraiteLes aides des caisses de retraite

Ces aides peuvent vous êtres octroyées en fonction de votre situation. En effet, votre caisse de retraite peut financer partiellement vos travaux. Elle peut aussi vous accorder un prêt pour des travaux d’adaptation de votre logement (installation d’une douche à l’italienne, d’un WC surélevé, d’un revêtement de sol antidérapant…).

Chaque caisse de retraite dispose de ses propres conditions d’obtention d’aides. Renseignez-vous auprès de l’organisme auquel vous êtes rattaché.

Le “kit prévention”

Il est destiné aux personnes âgées de plus de 55 ans. C’est un montant forfaitaire qui s’additionne aux aides de l’ANAH. La demande s’effectue auprès des caisses de retraite.

L’aide habitat

Avec cette aide, les travaux d’accessibilité sont pris en charge jusqu’à 65% de leur montant, dans la limite de 3 500€. Si vos ressources sont élevées, le plafond sera abaissé.

  • 3 500 € max pour une personne seule, dont les ressources brutes mensuelles sont inférieures à 902 € (1 563 € pour un couple).
  • 3 000 € pour une personne seule, gagnant moins de 1 150 € (1 835 € pour un couple)
  • 2 500 € pour des ressources inférieures à 1 435 € (2.153 € pour un couple).

L’opération “Bien chez moi”

Cette aide s’adresse aux ex-salariés du privé. Il faut en faire la demande auprès de l’Agirc-Arrco.

  • Avoir 75 ans ou plus,
  • Pas de conditions de ressources.

Elle se traduit par le financement de la visite à domicile d’un ergothérapeute, qui vous aidera à déterminer les travaux à réaliser, pour faciliter votre vie quotidienne.

Vous devez uniquement vous acquittez des 15€ restants.

Les aides départementales

Pour les seniors les plus dépendants (et âgés de plus de 60 ans), le département peut verser l’allocation personnalisé d’autonomie (APA) pour une aide à domicile. Elle est attribuée sans conditions de ressources et peut financer :

  • l’installation d’un système de télé-assistance,
  • les barres d’appui,
  • etc.

Attention : si vos revenus sont élevés, le montant de l’aide sera faible.

Les aides des collectivités territoriales

Si vous êtes en situation de handicap et souhaitez effectuer des travaux de rénovation  énergétique, des aides locales peuvent vous êtres attribuées. Et ce, à l’échelle de la commune, du département ou de la région.

Les condition d’obtention varient en fonction des collectivités. Il vous faut également connaître la liste des travaux éligibles et des démarches à effectuer.

La Rédaction
Chaque jour, Mes Allocs, le 1er expert en aides financières 100% en ligne publie des guides pour vous orienter sur les aides financières.

Consultez nos autres guides récents
Le remboursement des aides sociales aux personnes agées !
Comment faire une demande d'aide financière ?
Tout savoir sur l'aide sociale légale !
Toutes les aides sociales de la CAF !
Les aides pour les personnes en difficulté financière
Les aides sociales pour une aide ménagère : plafond et conditions
Faire une lettre de demande d'aide financière pour des soins dentaires
Les aides financières pour une prothèse dentaire
Les aides financières pour refaire son électricité

Explorez d’autres thématiques
La liste complète d'aides sociales en 2020
Tout savoir sur le crédit à la consommation !
Tout savoir sur le rachat de crédit !
Tout savoir sur l'ACCRE !
Comment trouver le contact votre CAF ?
Tout savoir sur les aides au logement !
Les prêts de la CAF : quels sont-ils ?
Tout savoir sur les aides à la mobilité !
Tout savoir sur le chômage en France !
Testez votre éligibilité aux aides financières Simulation gratuite
3 200€ reçus en moyenne par an