Les aides financières pour un père séparé

aide-financiere-pour-pere-separeDes millions d’enfants sont élevés par un seul parent, dont de plus en plus par le père. Pour faire face aux difficultés et éviter les risques de précarité, vous pouvez en tant que père séparé bénéficier d’un certain nombre d’aides financières. Dans cet article, nous vous détaillons ces différents dispositifs, afin de vous aider à élever seul votre ou vos enfant(s).


Quelles sont les aides financières pour un père séparé ?

En 2020, près d’une famille sur cinq est monoparentale, ce qui signifie que près de cinq millions d’enfants à charge de moins de vingt-cinq ans sont élevés par un seul parent.

Si, de manière générale, ce sont les mères qui se retrouvent seules, depuis de nombreuses années le nombre de pères élevant seuls leur(s) enfant(s) ne cesse de progresser.

Lorsqu’on est seul, il est difficile de concilier vie familiale et vie professionnelle. Pour éviter les risques de précarité, les pères élevant seuls leur enfant peuvent bénéficier d’un certain nombre d’aides financières, à savoir :

  • Les allocations sociales ;
  • L’aide à la garde d’enfant(s) ;
  • L’aide CAF pour les parents séparés ;
  • L’allocation de soutien familial ;
  • Des aides locales ;
  • Une demi-part fiscale supplémentaire.

Dans cet article, nous passons en revue pour vous l’ensemble de ces aides financières afin de vous aider à subvenir aux besoins de votre ou vos enfant(s).

Les allocations sociales

Certaines allocations sociales sont accordées sans conditions de ressources, ce qui signifie que la configuration familiale n’a aucune incidence sur le montant de ces dernières.

C’est notamment le cas pour :

  • Les allocations familiales ;
  • Le complément de libre choix d’activité.

Ces deux aides financières sont distribuées par la Caisse d’Allocations Familiales (CAF).

Les autres aides sociales ont, elles, davantage de chance de vous être accordées si vous élevez seul votre ou vos enfant(s).

Ces aides sont :

 

  • L’aide personnalisée au logement (APL) ;
  • L’allocation de logement familiale (ALF) ;
  • L’allocation de rentrée scolaire (ARS) ;
  • Le complément de libre choix du mode de garde (CMG).

 

 

L’aide personnalisée au logement (APL)

L’aide personnalisée au logement (APL) vous est accordée par votre Caisse d’Allocations Familiales (CAF) ou Mutualité Sociale Agricole (MSA).

Pour en bénéficier, vous devez respecter des conditions :

  • De logement ;
  • De ressources.

Le montant de vos APL se calcule selon de nombreux critères :

  • La composition de votre foyer ;
  • Le nombre d’enfants à charge ;
  • Votre patrimoine ;
  • Vos ressources ;
  • Etc.

De plus, pour recevoir votre aide mensuelle, vous devrez respecter un plafond de ressources en place, évolutif selon la composition fiscale de votre foyer et la zone géographique dans laquelle se situe votre logement.

Pour tout savoir sur l’APL, consultez dès maintenant notre article complet.

L’allocation de logement familiale (ALF)

L’allocation de logement familiale (ALF) est une aide financière allouée par votre CAF ou MSA, et dont le but est de réduire vos mensualités de loyer.

Pour obtenir cette aide sociale :

  • Votre logement doit être votre résidence principale ;
  • Et respecter des critères de décence et des conditions minimales d’occupation.

Vous devrez également respecter des conditions liées à votre situation personnelle ou encore à vos ressources financières.

Tout comme pour l’APL, le montant de l’ALF est distribué selon un plafond de ressources et dépend d’un grand nombre de caractéristiques liées à votre situation. Pour les découvrir, cliquez ici.

L’allocation de rentrée scolaire (ARS)

L’allocation de rentrée scolaire (ARS) permet aux pères séparés de financer une partie des dépenses liées au coût de la rentrée scolaire de leurs enfants.

Cette prestation sociale est versée par la CAF ou MSA aux familles qui ont au moins un enfant âgé de six à dix-huit ans à charge.

Pour en bénéficier, vous devrez respecter :

  • Des conditions de ressources ;
  • Et des conditions liées à l’âge de vos enfants.

Pour en savoir plus sur le montant de l’ARS et comment en faire la demande, notre guide est là pour vous accompagner.

Le complément de libre choix du mode de garde (CMG)

Le complément de libre choix du mode de garde (CMG) est une subvention du large dispositif qu’est la Prestation d’Accueil du Jeune Enfant (PAJE).

Cette aide sociale attribuée par votre CAF ou MSA consiste en une prise en charge partielle des frais que vous engagez lorsque :

  • Vous avez recours à une assistante maternelle ;
  • Vous faites garder votre enfant à domicile ;
  • Ou que vous le placez en micro-crèche.

Pour bénéficier de cette aide financière, votre enfant ne doit pas être scolarisé et ainsi avoir moins de six ans.

De plus, le CMG est attribué selon des conditions liées à :

  • Le choix du mode de garde ;
  • Votre activité ;
  • Vos ressources ;
  • Votre situation personnelle.

Pour demander le CMG, consultez notre article dédié puis contactez nos experts Mes-Allocs pour vous faire accompagner tout au long de vos démarches.

De plus, la plupart des autres aides financières bénéficient d’un calcul préférentiel pour un père séparé.

Pour connaître votre éligibilité et le montant de vos aides sociales en deux minutes, utilisez notre outil de simulation gratuit.

L’aide à la garde d’enfant(s) de Pôle emploi

Une aide à la garde d’enfant(s) (AGEPI) est allouée par Pôle emploi si vous êtes un parent seul en chômage indemnisé et que vous retrouvez du travail ou suivez une formation.

Pour en bénéficier, vos enfants doivent avoir moins de dix ans et vous devez respecter les plafonds en vigueur.

De manière générale, le montant de l’AGEPI varie de 170 € à 520 €.

Par exemple, si votre activité ou formation dure moins de quinze heures par semaine, ou soixante-quatre heures par mois, vous percevrez 170 € pour un seul enfant, ou 220 € pour trois enfants et plus.

Dans tous les cas, en plus de pouvoir découvrir votre éligibilité via notre site Mes-Allocs, vous devez effectuer une demande d’AGEPI au plus tard dans le mois qui suit la reprise d’emploi ou l’entrée en formation.

L’aide CAF pour les parents séparés

Si vous êtes dans une situation personnelle où vous êtes séparé et que vous n’avez pas la garde habituelle de vos enfants, vous devez faire face à des dépenses supplémentaires liées à la visite de vos enfants.

Si vous disposez de faibles revenus pour accueillir vos enfants, votre CAF peut vous aider pour assumer l’ensemble des différents frais liés à cette visite ou à équiper votre logement en conséquence.

Dans ce cas, vous pouvez bénéficier de deux aides financières distinctes :

  • L’aide au parent accueillant ;
  • L’achat d’équipement ménager mobilier.

Avec cette aide accordée pour une période de six mois et renouvelable une fois afin de vous aider à vous organiser, vous pouvez couvrir des frais liés :

  • A des charges exceptionnelles ;
  • A l’achat de meubles ;
  • Au surcoût de l’alimentation ;
  • Aux transports ;
  • Etc.

Pour bénéficier de cette aide de la CAF, vous devrez remplir des conditions liées à :

  • Votre quotient familial ;
  • Votre résidence ;
  • Vos ressources.

Pour connaître votre éligibilité selon votre situation et la CAF dont vous dépendez, utilisez notre simulateur gratuit ou prenez contact avec un professionnel comme par exemple un travailleur social.

L’allocation de soutien familial pour les parents seuls (ASF)

En plus des nombreuses aides valables pour l’ensemble des parents, les pouvoirs publics ont mis en place des aides spécifiques pour les familles monoparentales.

Si vous êtes un père élevant totalement seul des enfants à charge de moins de vingt ans, et que vous êtes veuf ou que votre enfant n’a pas été reconnu ou abandonné, vous pouvez bénéficier de cette aide familiale, et ce quelque soit votre revenu.

Le montant de l’ASF en 2020 est de 115.64 € par enfant et par mois.

De plus, cette prestation est également accordée au parent isolé durant quatre mois si l’autre parent ne verse plus, ou en partie seulement, la pension alimentaire depuis au moins deux mois consécutifs.

Les aides locales

En plus des aides nationales, les CAF disposent d’un fonds d’action sociale pour chaque département.

Ce fonds d’action sociale distribue :

  • Des subventions à différentes structures ;
  • Et des aides financières individuelles aux familles.

Le montant alloué varie principalement selon le quotient familial.

De plus, les familles monoparentales peuvent bénéficier d’aides complémentaires :

  • Comme des chèques loisirs ;
  • Pour aménager leur logement ;
  • Pour leurs vacances ;
  • Etc.

Les communes et départements peuvent tout aussi bien prévoir des aides spécifiques pour les familles monoparentales.

Comme les modalités varient selon la CAF ou votre département, vous devez vous renseigner directement auprès de ces acteurs pour connaître votre éligibilité à leurs aides financières.

Une demi-part fiscale supplémentaire

Chaque parent isolé profite d’une demi-part fiscale supplémentaire lors de sa déclaration de revenu.

Ainsi, les parts sont de :

  • 2 pour un seul enfant au lieu de 1.5 ;
  • 2.5 pour deux enfants au lieu de 2 ;
  • 3.5 pour trois enfants au lieu de 3 ;
  • Etc.

De plus, si vous êtes un parent veuf, vous conservez la part fiscale du défunt. Pour un seul enfant, vous aurez dans ce cas 2.5 parts.

Pour finir, le père pouvant prouver qu’il a élevé seul au moins un enfant durant cinq ans minimum a droit à une demi-part fiscale supplémentaire lors du calcul de son impôt sur le revenu.

Pour connaître votre éligibilité et le montant qui vous sera accordé pour l’ensemble de ces aides financières en tant que père séparé, utilisez notre simulateur ou contactez nos experts du lundi au vendredi, de 10h à 19h.

 

 

La Rédaction
Chaque jour, Mes Allocs, le 1er expert en aides financières 100% en ligne publie des guides pour vous orienter sur les aides financières.

Consultez nos autres guides récents
Prime d'activité 2020 calcul
Est-il possible de recevoir prime d'activité et APL ?
Où demander la prime d'activité ?
Peut-on lier prime d'activité et congé sans solde ?
Comment effectuer une formation anglais CPF ?
CPF pole emploi : comment ça marche ?
CPF permis de conduire : comment passer l'examen ?
Comment trouver une formation éligible CPF ?
Quel est le délai de traitement prime d'activité ?

Explorez d’autres thématiques
La liste complète d'aides sociales en 2020
Tout savoir sur le crédit à la consommation !
Tout savoir sur le rachat de crédit !
Tout savoir sur l'ACCRE !
Comment trouver le contact votre CAF ?
Tout savoir sur les aides au logement !
Les prêts de la CAF : quels sont-ils ?
Tout savoir sur les aides à la mobilité !
Tout savoir sur le chômage en France !
Testez votre éligibilité aux aides financières Simulation gratuite
3 200€ reçus en moyenne par an