Permis de conduire : quelles sont les aides pour le financer ?

Permis de conduire : quelles sont les aides pour le financer ?Que vous soyez salarié, étudiant, apprenti ou demandeur d’emploi, nombreuses sont les aides financières qui peuvent vous aider à payer votre permis. Mes Allocs vous explique.

Simulez toutes vos Aides Sociales en 2 min. Gratuit.
Simulation gratuite

L’aide pour les chômeurs

Quelles sont les conditions d’obtention générales ?

  • Avoir au moins 18 ans;
  • Être inscrit sur la liste des demandeurs d’emploi depuis au moins 6 mois, et de manière continue.

Quelles sont les conditions d’obtention particulières ?

À certaines catégories de chômeurs, Pôle Emploi peut verser cette aide. Les demandeurs doivent alors :

  • Bénéficier d’un minimum social (RSA, allocation de solidarité spécifique, allocation aux adultes handicapés, allocation temporaire d’attente),

ou

  • Être indemnisé par l’assurance chômage,

ou

  • Toucher l’aide au retour à l’emploi (ARE) ou l’allocation de sécurisation professionnelle (ASP) minimale, à savoir un montant inférieur ou égal à 29,26 €.

Quel est le montant de l’aide ?

Elle est plafonnée à 1.200€.

Quelles sont les démarches à effectuer ?

Cette aide vous est octroyée si l’absence de permis est un obstacle avéré à l’emploi. Il est impossible de bénéficier d’un autre financement d’aide au permis de la part d’un organisme public ou privé.

Cette aide ne peut être attribuée qu’une fois. Elle doit être demandée avant de s’inscrire en auto-école.

Le compte personnel de formation (CPF)

De quoi s’agit-il ?

Le compte personnel de formation est adressé aux salariés. Peu répandue, mais très avantageuse, cette aide est accessible à la majorité des salariés.

En effet, en tant que salarié, vous cumulez chaque année des crédits sur ce compte virtuel. Ces crédits peuvent être ensuite employés pour financer des formations, dont celle du permis de conduire.

Son montant peut excéder 1.500€ : cette aide est donc une réelle aubaine pour vous.

Quelles sont les démarches à effectuer ?

Afin de bénéficier du CPF, il vous faut vous diriger vers une auto-école agréée CPF. Même si elles ne sont pas légion, il n’est pas impossible d’en trouver.

L’aide aux apprentis pour le permis de conduire

Depuis janvier 2019, l’État attribue une aide financière de 500€ pour le permis. Elle est destinée aux apprentis, afin de favoriser leur mobilité et leur insertion dans le monde du travail.

Quelles sont les conditions d’obtention ?

  • Avoir au moins 18 ans;
  • Être titulaire d’un contrat d’apprentissage en cours;
  • Être inscrit auprès d’une auto-école pour passer le permis de conduire B (voiture).

Quelles sont les démarches à effectuer ?

C’est auprès de son CFA que l’apprenti doit faire la demande de dossier. Il doit y joindre les pièces justificatives suivantes :

  • Formulaire de demande d’aide rempli et signé par l’apprenti;
  • Copie recto-verso de la pièce d’identité ou du titre de séjour en cours de validité;
  • Copie d’un devis ou d’une facture de l’école de conduite datant de moins d’un an;
  • RIB, si l’apprenti demande le versement de l’aide sur son compte.
L’aide est accordée une fois. Elle peut être cumulée avec des prestations sociales.

Les aides au permis de conduire pour les jeunes

Conseil Général

Le conseil départemental (communément appelé “conseil général”) vient en aide aux jeunes et étudiants en situation de difficulté financière.

Ainsi, la région Aquitaine attribue des aides au permis B à ceux qui en font la demande. De même, à travers le Pass’Région, la région Rhône Alpes a versé une aide au permis de conduire supérieure à 800€. Elle s’adressait aux jeunes qui ont effectué des missions de volontariat auprès d’associations.

Le Fond d’Aide aux Jeunes

Le Fond d’Aide aux Jeunes (FAJ) est une initiative du Ministère de la Solidarité et de la Santé. À l’instar des financements versés par le conseil général, le FAJ est tourné les jeunes adultes en difficulté financières.

Le FAJ a pour vocation d’accompagner les jeunes dans leur insertion sociale et professionnelle. Ainsi, vous pouvez percevoir une aide de 1.000 € si :

  • Vous avez un projet de formation,

ou

  • une promesse d’embauche exigeant d’avoir le permis de conduire.

La bourse au permis de conduire

La bourse d’aide au permis peut être octroyée à des jeunes, en échange de leur participation à des activités d’intérêt collectif :

  • permanence dans une association pour les sans-abri;
  • travail de jardinage pour la ville;
  • participation à l’aide aux devoirs pour des enfants;
  • etc.

Dirigez-vous vers la mairie de votre commune afin de savoir si ce dispositif existe.

Simulez toutes vos Aides Sociales en 2 min. Gratuit.
Simulation gratuite

Le permis en candidat libre

De quoi s’agit-il ?

Vous pouvez également passer le permis en candidat libre, sans passer par une auto-école traditionnelle. Cela vous permettra de réduire aisément le coût de votre permis.

Vous pouvez en effet suivre votre formation à votre rythme et avec les moyens de votre choix. Toutefois, vous devez être accompagné. Des conditions précises sont fixées pour vous et votre accompagnateur.

Quelles sont les démarches à effectuer ?

Il faut vous inscrire en tant que candidat libre auprès de la préfecture. Par la suite, la préfecture vous envoie directement les convocations aux examens du code et de la conduite.

À noter que les candidats inscrits en auto-école sont prioritaires et non les candidats libres. Ces derniers sont convoqués en fonction des places disponibles. Par conséquent, les délais pour obtenir une date d’examen peuvent être plus longs.

Quelles sont les conditions fixées pour le candidat ?

  • Avoir au moins 16 ans ;
  • Présenter un livret d’apprentissage ;
  • Être sur la surveillance permanente d’un accompagnateur lors de la conduite ;
  • Ne pas conduire dans les zones interdites à l’apprentissage de la conduite et à l’étranger.

Quelles sont les conditions fixées pour l’accompagnateur ?

  • Être titulaire du même permis de conduire que celui que prépare le candidat, depuis au moins 5 ans sans interruption,

ou

  • Être titulaire d’une autorisation d’enseigner la conduite et la sécurité routière en cours de validité.

L’aide de la prestation de compensation du handicap (PCH)

La prestation de compensation du handicap (PCH) s’adresse aux personnes handicapées vivant à domicile ou chez un aidant familial.

Elle est versée par le département et attribuée par le CDAPH, à vie sur l’état du bénéficiaire ne s’améliore pas. La PCH regroupe en réalité 6 prestations :

  • L’aide humaine;
  • L’aide technique;
  • L’aide à l’aménagement du logement;
  • L’aide au transport;
  • Les aides spécifiques ou exceptionnelles;
  • L’aide animalière

La PCH vous donne accès à un financement pour votre permis de conduire. Il faut s’adresser à la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH).

En outre, si vous en avez besoin pour votre insertion professionnelle, vous pouvez vous diriger vers les aides financières de l’Agefiph ou du Fonds pour l’insertion des personnes handicapées dans la fonction publique (FIPHFP).

L’aide d’une auto-école sociale

Depuis les années 1980, les auto-écoles associatives aident les personnes à se réinsérer professionnellement. Elles s’adressent aux personnes suivantes :

  • Bénéficiaires du RSA;
  • Jeunes sans diplôme;
  • Personnes en situation de handicap;
  • Personnes pour lesquelles la langue représente une barrière;
  • etc.

D’autres personnes peuvent bénéficier de cette aide au permis. Tout dépend de la politique de l’auto-école associative.

Par ailleurs, si ces structures sont en mesure de proposer une offre réduite, c’est grâce à la prise en charge du permis par les collectivités ou les fonds spécifiques. Ainsi, une auto-école associative basée aux Yvelines propose un permis à 250€.

Le microcrédit personnel (ou social)

Si vous ne pouvez pas avoir recours à des crédits bancaires classiques, en raison d’une situation financière trop fragile (revenus trop faibles, situation professionnelle trop précaire due à des CDD, contrat d’intérim, saisonnier etc), vous pouvez solliciter le microcrédit personnel.

En effet, le microcrédit social est un prêt à taux réduit garanti en parti par l’État et par l’organisme prêteur; à l’instar du prêt étudiant garanti par l’Etat.

Qui est éligible au microcrédit personnel ?

Les personnes qui peuvent solliciter cette aide sont les exclus du prêt bancaire, pour les raisons suivantes :

  • des revenus trop faibles, qui ne donnent pas lieu à une capacité d’endettement (plafonnée à 33%) supportable pour le demandeur;
  • une situation professionnelle instable, liée à une abondance de contrats précaires, qui sont le lot des demandeurs d’emploi, des jeunes , des intérimaires, des bénéficiaires du RSA etc;
  • L’absence de garantie (cautionnaire).
  • Les personnes

Quel est le montant du microcrédit personnel ?

Le montant du microcrédit est compris entre 300€ et 5.000€. Dans certains cas, il peut même atteindre 12.000€.

Attention : le prêt doit être remboursé dans un délai de 5 an maximum.

La Rédaction
Chaque jour, Mes Allocs, le 1er expert en aides financières 100% en ligne publie des guides pour vous orienter sur les aides financières.

Consultez nos autres guides récents
Le remboursement des aides sociales aux personnes agées !
Comment faire une demande d'aide financière ?
Tout savoir sur l'aide sociale légale !
Toutes les aides sociales de la CAF !
Les aides pour les personnes en difficulté financière
Les aides sociales pour une aide ménagère : plafond et conditions
Faire une lettre de demande d'aide financière pour des soins dentaires
Les aides financières pour une prothèse dentaire
Les aides financières pour refaire son électricité

Explorez d’autres thématiques
La liste complète d'aides sociales en 2020
Tout savoir sur le crédit à la consommation !
Tout savoir sur le rachat de crédit !
Tout savoir sur l'ACCRE !
Comment trouver le contact votre CAF ?
Tout savoir sur les aides au logement !
Les prêts de la CAF : quels sont-ils ?
Tout savoir sur les aides à la mobilité !
Tout savoir sur le chômage en France !
Testez votre éligibilité aux aides financières Simulation gratuite
3 200€ reçus en moyenne par an