Les aides financières pour les jeunes sans emploi

Les aides financières pour les jeunes sans emploiSi vous êtes jeune et sans emploi, sachez que des aides financières vous sont accessibles. Elles vous accompagnent vers l’emploi, vous aident pour le logement et le permis.

Simulez toutes vos Aides Sociales en 2 min. Gratuit.
Simulation gratuite

Les aides destinées au moins de 25 ans ne regroupent pas uniquement les financements pour les études. Si vous êtes chômeur, vous pouvez notamment solliciter le revenu de solidarité active (RSA).

Le revenu de solidarité active (RSA)

Depuis le 1er septembre 2010, les jeunes de moins de 25 ans (étudiant et chômeurs) sont éligibles au revenu de solidarité active.

Quelles sont les conditions d’obtention ?

  • Être de nationalité française ou européenne ;

ou

  • Résider en France depuis au moins 5 ans.
  • Avoir au moins un enfant à charge ;

ou

  • Avoir travaillé pendant au moins 2 ans (en tant que salarié ou non), soit un total de 3 214 heures de travail précédant la demande de RSA.

Quelles sont les démarches à effectuer ?

Afin d’obtenir le RSA, vous devez fournir les pièces justificatives de vos activités professionnelles (sur les deux dernières années), précédant la demande de RSA :

  • pour les activités salariées : fiches de paye, attestation employeur, contrats de travail, etc. ;
  • pour les activités non salariées : immatriculation au registre du commerce, documents comptables, etc. ;

À noter que si vous bénéficier du RSA tout en habitant chez vos parents, leurs allocations logements ou familiales ne seront pas modifiées.

Quel est le montant du RSA ?

Si vous êtes une personne seule, le montant du RSA Jeune est de 559.74€ par mois, après la révision du 1er avril 2019.

L’allocation d’aide au retour à l’emploi (ARE)

Si vous n’êtes pas salarié et que vous ne pouvez pas bénéficier des allocations chômage, l’ARE est une solution.

L'allocation d'aide au retour à l'emploi (ARE)

Quelles sont les conditions d’obtention ?

Si vous étiez salarié et avez donc cotisé à l’assurance chômage :

  • pendant au moins 6 mois (soit 130 jours ou 910 heures), au cours des 24 derniers mois (selon l’article 3 du règlement d’assurance chômage, annexé au décret n° 2019-797 du 26 juillet 2019).

Si votre dernier emploi a pris fin pour un motif indépendant de votre volonté :

  • fin de CDD ;
  • licenciement ;
  • démission suite à la mutation de votre conjoint, etc.

Que faire si vous n’êtes pas salarié ?

Si vous n’avez pas cumulé 4 mois d’activité salariée, vous ne pouvez pas prétendre à l’ARE. Toutefois, vous pouvez déposer une demande si vous avez recherché du travail pendant 4 mois, sans que cela ait abouti.

Après avoir prouvé l’étendue de vos démarches (en joignant des lettres de refus, par exemple) une commission étudiera votre demande.

L’accompagnement intensif des jeunes (AIJ)

Depuis août 2019, les demandeurs d’emploi de 16 à 26 ans qui peinent à trouver un emploi peuvent solliciter l’AIJ. Il faut pour cela, faire la demande auprès de Pôle Emploi.

  • Il s’agit d’un accompagnement collectif sur 3 mois,

ou

  • d’un accompagnement individuel sur 6 mois, avec un conseiller dédié.

Simulez toutes vos Aides Sociales en 2 min. Gratuit.
Simulation gratuite

La garantie jeunes

Si vous avez entre 16 à 25 ans et que vous êtes en situation de précarité, vous pouvez faire appel à la garantie jeunes. Cette aide est mise en place par la mission locale la plus proche de chez vous. Octroyée pour une durée d’un an renouvelable (une seule fois), elle prend la forme d’un accompagnement intensif vers l’emploi, couplé à une aide financière.

Son montant maximal s’élève à 492.57 euros par mois, depuis le 1er avril 2019.

La prime d’activité

En vigueur depuis le 1er janvier 2016, la prime d’activité est un compléments de revenus. Elle est accordée, sous conditions de ressources, aux personnes majeures salariées et indépendantes. Mais aussi aux étudiants salariés et apprentis. Environ 5 millions de Français bénéficient de cette aide aujourd’hui.

Cette aide va-t-elle être majorée ?

Cette aide a été révisée en octobre 2018 et a vu son montant majoré de 20€ mensuels maximum. Elle sera sans doute majoré de plus belle en 2020 et 2021, de 20€ mensuels supplémentaires chaque année.

De plus, en décembre 2018, une majoration de 90€ avait déjà eu lieu afin d’augmenter le pouvoir d’achat des salariés et des foyers modestes. Cette majoration s’inscrit dans le cadre des “mesures d’urgence économiques et sociale”, présentée le 10 décembre par Emmanuel Macron.

Quelles sont les démarches à effectuer ?

Vous devez faire la demande de prime d’activité auprès de la caisse d’allocations familiales (CAF) ou la mutualité sociale agricole (MSA), qui vous la verseront si votre dossier est accepté.

À noter que l’article 57 de la loi Rebsamen du 17 août 2015, stipule que les personnes suivantes ne peuvent pas prétendre à la prime d’activité :

  • Élève,
  • Étudiant,
  • Stagiaire,
  • Apprenti.

Néanmoins, cette condition ne s’applique pas à ceux qui touchaient au moins 932,29€ par mois en 2019. Un stagiaire ou un apprenti est ainsi tout à fait éligible si ses revenus excède cette limite.

Pour les stagiaires : les indemnités de stage font l’objet d’une exonération d’impôt jusqu’à un Smic annuel.

L’aide au permis de conduire

En ce qui concerne le permis de conduire, les jeunes âgés de 16 à 25 ans peuvent toucher une aide. Il s’agit d’un financement plus connu sous le nom de “permis à un euro par jour”, car ses mensualités sont limitées à 30€ par jour.

Pour les plus précaires, il est possible d’obtenir une bourse au permis de conduire, versée par les collectivités locales.

En outre, le Pôle Emploi offre aux demandeurs d’emploi la possibilité de passer le permis de conduire B. Seule condition : il faut que l’absence de permis constitue un obstacle à l’embauche. Ce financement de 1.200€ est versée directement à l’auto-école du demandeur, en trois fois, via virement. Les justificatifs doivent être fournis au plus tard 12 moins suivant l’attribution de l’aide.

À noter que depuis le 1er janvier 2019, tout apprenti d’au moins 18 ans peut bénéficier d’une aide de 500€ afin de passer son permis de conduire. Elle est octroyée par les centres de formation des apprentis (CFA).

Les aides spécifiques accessibles aux moins de 25 ans

Les allocations logementLes allocations logement

Quelles sont les conditions d’obtention ?

Un jeune ou un étudiant peut percevoir des aides au logement si :

  • Il est français ou étranger avec un titre de séjour valable,
  • Il loue un logement décent,
  • Il n’a pas de lien de parenté avec le propriétaire du logement loué,
  • Il dispose de ressources inférieurs à certains plafonds (salaire, bourse…).

Quelles aides est-il possible de solliciter ?

Selon sa situation, il peut bénéficier des aides suivantes :

  • L’aide personnalisée au logement (APL), s’il est célibataire ou en couple, avec ou sans personne à charge et qu’il loue un logement conventionné
  • L’allocation de logement social (ALS), octroyée sous des conditions similaires à l’APL
  • L’allocation de logement familial (ALF), si l’étudiant est célibataire ou en couple avec 1 personne à charge et qu’il loue un logement non conventionné.

Ces allocations sont versées par la CAF.

Le fonds départemental d’aide aux jeunes en difficulté

Le fonds départemental d’aide aux jeunes en difficulté s’adresse :

  • aux salariés de moins de 25 ans ou aux étudiants non boursiers, faisant face à une situation financière critique;
  • aux jeunes qui ne vivent plus chez leurs parents;
  • aux jeunes en situation de rupture familiale.

Pour en bénéficier, vous devez vous rendre à la mission locale de votre commune.

La Rédaction
Chaque jour, Mes Allocs, le 1er expert en aides financières 100% en ligne publie des guides pour vous orienter sur les aides financières.

Consultez nos autres guides récents
En quoi consiste le compte personnel formation cpf ?
Comment remplir le formulaire prime d'activité ?
CPF permis : conditions, montant, démarches
Comment faire sa demande de prime d'activité ?
APL étudiant qui travaille, comment en bénéficier ?
APL étudiant 2020, qui peut en bénéficier ?
L'APL pour les étudiants en alternance
Les APL pour les étudiants attribuées par la Caf
Comment demander les APL en tant qu’étudiant étranger ?

Explorez d’autres thématiques
La liste complète d'aides sociales en 2020
Tout savoir sur le crédit à la consommation !
Tout savoir sur le rachat de crédit !
Tout savoir sur l'ACCRE !
Comment trouver le contact votre CAF ?
Tout savoir sur les aides au logement !
Les prêts de la CAF : quels sont-ils ?
Tout savoir sur les aides à la mobilité !
Tout savoir sur le chômage en France !
Testez votre éligibilité aux aides financières Simulation gratuite
3 200€ reçus en moyenne par an