APPEL GRATUIT
phone01 84 80 37 31
Simulez toutes vos aides en 2 min.

Quel est le montant allocation veuvage 2022 ?

Article rédigé par Constance de Cagny le 21 juillet 2022 - 6 minutes de lecture

L’allocation veuvage fait partie des aides à la santé versée au conjoint survivant. Pour en bénéficier, un certain nombre de conditions sont à respecter. En revanche vous pouvez tout à fait la cumuler avec d’autres aides sociales. Mes Allocs vous explique tout sur le montant de cette aide financière.


Montant allocation veuvage 2022

Le montant de l’assurance vieillesse est versé tous les mois. Il est de 631,19 euros depuis le 1er avril 2022. Notez néanmoins que ce montant peut être réduit en fonction des ressources.

Si vous suivez une formation rémunérée ou êtes en reprise d’une activité professionnelle, vous pouvez cumuler les revenus perçus avec l’allocation de veuvage jusqu’à un certain plafond et durant un laps de temps qui varient selon les cas.

Simulez toutes vos aides sociales en 2 min. Gratuit.
Simulation gratuite

Qu’est-ce que l’allocation veuvage ?

Cette allocation est versée au conjoint survivant si ce dernier n’a pas encore atteint l’âge légal pour bénéficier d’une pension de réversion.

L’allocation veuvage est une aide est réservée aux veufs et veuves des assurés de la caisse de retraite, le régime de retraite de base des salariés du secteur privé et des agents non titulaires de la fonction publique, ou de la Mutualité sociale agricole (MSA), le régime de retraite de base des salariés agricoles et des non-salariés agricoles.

À noter : Votre conjoint doit avoir été affilié à l’ assurance vieillesse au moins 3 mois, continus ou non, durant l’année précédant son décès.

Conditions pour en bénéficier

Pour toucher l’allocation veuvage un certain nombre de conditions sont à respecter. Notamment liées à votre situation personnelle vous devez résider en France.

Conditions liées à l’affiliation de votre conjoint décédé

Le conjoint défunt doit, de son vivant, avoir cotisé au moins trois mois (consécutifs ou non) à l’Assurance retraite ou à la MSA dans les douze mois précédant son décès. Il peut tout à fait avoir été salarié du privé, agent public non-titularisé, salarié agricole, non-salarié agricole (NSA), mais aussi demandeur d’emploi (s’il percevait des allocations chômage), indemnisé en maladie, en maternité, en invalidité ou en accident du travail.

À noter : La seule condition concernant le conjoint décédé est que celui-ci ait cotisé au moins 3 mois, de façon continue ou non, à l’assurance vieillesse l’ année précédant son décès

Conditions liées au mariage

Au même titre que  la pension de réversion, l’allocation veuvage est versée uniquement aux conjoints qui étaient mariés. Les personnes pacsés ou les concubins ne peuvent prétendre à l’allocation veuvage.

Simulez toutes vos aides sociales en 2 min. Gratuit.
Simulation gratuite

Conditions liées à l’âge du conjoint survivant

Au moment de la demande de l’allocation veuvage vous devez avoir au moins 55 ans. A partir de cet âge, vous pouvez donc percevoir la pension de réversion de base servie par l’Assurance retraite ou la MSA. Généralement, l’allocation vous sera versée pendant 2 ans. En revanche, si vous avez plus de 50 ans, cette prestation vous sera versée jusqu’à vos 55 ans.

Conditions de ressources du conjoint survivant à respecter

Le montant des revenus perçus par le conjoint survivant dans les trois mois civils précédant la demande d’allocation veuvage ne peut excéder 2.370,71 euros depuis le 1er janvier 2022, soit 790,24 euros par mois.

Quelles ressources sont prises en compte ?

Les ressources prises en compte dans le calcul de l’allocation veuvage sont :

  • Les revenus professionnels (salariés ou travailleur indépendant)
  • Les avantages d’invalidité et de vieillesse
  • Les revenus des biens mobiliers et immobiliers et de ceux dont l’intéressé a fait donation
  • Des ressources et des prestations d’origine étrangère ou versées par une organisation internationale, sous réserve de l’application des accords internationaux de sécurité sociale
  • Les pensions de veuve de guerre
  • Les capitaux décès
  • L’allocation veuvage elle-même

Ressources à exclure

Les ressources qui n’entrent pas dans le calcul de l’allocation veuvage sont notamment :

  • Allocation aux adultes handicapés (AAH)
  • Allocation de logement
  • Aide personnalisée au logement (APL)
  • Capital décès versé par le régime général ou par le régime agricole
  • Revenu de solidarité active (RSA)
  • Retraite du combattant
  • Prestations familiales, d’assurance maladie ou d’assurance maternité

Comment est versée l’allocation veuvage ?

Le premier versement de l’allocation veuvage dépend du moment ou vous en avez fait la demande. Si vous l’avez faite dans les 12 mois suivant le décès de votre conjoint, le versement a lieu le premier jour du mois du décès. En revanche, si vous avez fait la demande après 12 mois, l’allocation sera versée le premier jour du mois de la demande.

Comment faire une demande d’allocation veuvage ?

Lorsque vous dépendez de la Sécurité sociale, le formulaire Cerfa n° 12098*04 vous sera remis. Dans le cas de la Mutualité sociale agricole (MSA), le Cerfa n° 14954*01 est à compléter. Composés de 4 pages, ils comportent tous les deux des informations sur :

  • votre identité ;
  • celle de votre conjoint ;
  • votre situation de famille ;
  • vos ressources et revenus ;
  • vos biens personnels ;
  • l’activité de votre conjoint.

Des pièces justificatives sont également requises en supplément de ce formulaire. Il s’agit notamment du livret de famille tenu à jour et d’un relevé d’identité bancaire (RIB). D’autres éléments peuvent être demandés en fonction de votre situation.

Allocation veuvage et fiscalité

Tout comme les pensions de retraite ainsi que les pensions de réversion, le montant montant mensuel de l’allocation veuvage doit être intégrée aux revenus à déclarer à l’administration fiscale, après application d’un abattement de 10%.

Pension de réversion

Au décès de l’un des membres d’un couple marié, le survivant peut demander à bénéficier de la réversion de la pension de son conjoint défunt. Pour être plus précis, il bénéficiera d’une partie des pensions de son conjoint disparu.

Conditions pour en bénéficier

La pension de réversion du régime général n’est pas attribuée de manière automatique: dans un couple lié par un pacs ou ayant vécu en concubinage, le survivant n’y a pas droit. Pour percevoir la pension de réversion, il faut avoir été marié (ou avoir divorcé) et certaines conditions d’âge et de ressources doivent être réunies.

  • une condition d’âge, établie au 1er janvier 2009 à 55 ans minimum. Toutefois, l’âge reste fixé à 51 ans lorsque le conjoint est décédé avant le 1er janvier 2009 (ou disparu avant le 1er janvier 2008).
  • une condition de ressources : justifier de ressources personnelles inférieures à 21320 € par an (34112 € lorsque la veuve ou le veuf vit à nouveau en couple).
Simulez toutes vos aides sociales en 2 min. Gratuit.
Simulation gratuite

Notre équipe rédactionnelle est constamment à la recherche des dernieres actualités, mises à jours et réformes au sujet des aides financières en France.
Voir notre ligne éditoriale ici.

Autres questions fréquentes
Constance de Cagny
Constance est rédactrice au sein de l'équipe Mes Allocs. Elle a l'habitude d'écrire sur les sujets conso, bons plans et économies. Diplômée de l'ENACO, elle rejoint Mes Allocs après une première expérience en cabinet notarial.


Posez votre question à un expert


Consultez nos autres guides récents
Le calcul de la retraite complémentaire
Retraite
Les caisses de retraite complémentaire
Retraite
Retraite Ircantec : tout ce qu'il faut savoir
Caisse de retraite
La retraite : quel nombre de trimestres ?
Retraite calcul
Retraite ancien combattant : conditions, démarches, montant
aides au logement
Comment fonctionne la retraite des mines ?
Retraite
Qu'est-ce que la retraite minimum ?
Retraite calcul
La retraite brut/net : comment se fait le calcul ?
Retraite
Le calcul de la retraite pour la fonction publique
Retraite calcul

Explorez d’autres thématiques
Tout savoir sur l'Assurance Maladie !
assurance maladie
Tout savoir sur la retraite !
Tout savoir sur le Contrat d'Engagement Jeune
Tout savoir sur l'aide aux familles
Aide aux familles
Congé sabbatique : définition, durée, conditions
congé sabbatique
Assurance habitation : conditions, prix, couverture
Assurance habitation
Comment obtenir une prime vélo électrique ?
prime velo electrique
Découvrez quelles sont vos aides pour demenagement !
aide pour demenagement
Ne passez plus à côté de vos aides. Simuler mes aides