APPEL GRATUIT
phone01 84 80 37 31
Simulez toutes vos aides en 2 min.

Aide au répit 2024 : conditions, montants, démarches

Article rédigé par Léo Martin le 11 décembre 2023 - 6 minutes de lecture

L’aide au répit est pour les familles qui s’occupent d’une personne âgée ou d’une personne en situation de handicap. Avec cette aide, vous pouvez prendre du temps pour vous et léguer les tâches à des personnes compétentes pour quelques heures, jours ou semaines. 

 

Simulez toutes vos Aides en 2 min.
Simulation gratuite

L’aide au répit, conditions et bénéficiaires 

Pour bénéficier de l’aide au répit, vous devez remplir certaines conditions, ainsi que la personne que vous aidez. Celle-ci doit obligatoirement bénéficier de l’allocation personnalisée d’autonomie. 

Qu’est ce que c’est l’aide au répit ? 

Prendre soin d’une personne âgée, d’une personne en situation de handicap ou bien malade a un impact sur la santé physique et mentale des proches. Ce qui peut aussi empêcher d’avoir un emploi. Depuis décembre 2015, le gouvernement a instauré le droit au répit. 

S’occuper quotidiennement d’un proche peut avoir des conséquences importantes, gérer toutes les tâches comme le ménage, les courses, l’aide à la toilette, la préparation des repas, les formalités administratives peuvent être parfois très compliqué. 

Avec le droit au répit, vous pourrez prendre une pause, sans pour autant délaisser votre proche. 

Quelles sont les conditions et qui peut bénéficier du droit au répit ? 

Si vous vous occupez d’une personne âgée, en situation de handicap ou malade, vous avez le droit au répit. Mais pour en profiter, vous avez quelques critères à remplir. Vous êtes considéré comme proche aidant si : 

  • Si vous êtes le conjoint, le partenaire, ou le concubin de la personne dépendante 
  • Si vous êtes un parent de la personne dépendante 
  • Si vous êtes un voisin ou ami de la personne dépendante et avez tissé des liens forts et stable 

Si vous remplissez une de ces conditions, vous devez obligatoirement apporter à cette personne votre aide dans la vie quotidienne de manière régulière et à titre non professionnel. Cette aide doit être indispensable au maintien à domicile de la personne dépendante. 

Si vous répondez à ces critères, la personne aidée doit également remplir certains critères

  • La personne aidée doit être bénéficiaire de l’APA (allocation Personnalisée d’Autonomie) ou souhaite faire une demande d’APA
  • La personne dépendante a atteint le plafond du plan d’aide APA qui correspond à son GIR
  • La personne aidée ne peut pas vous remplacer dans votre rôle de proche aidant par une autre personne de l’entourage 

Si les deux personnes rentrent dans ce cadre-là, alors vous pouvez bénéficier du droit au répit. 

Comment faire une demande de droit au répit ? 

Pour faire une demande de droit au répit, vous avez plusieurs solutions possibles : 

Si votre proche touche l’APA, vous devez contacter les services de votre Conseil Départemental. Une équipe médico-sociale se déplacera au domicile de la personne dépendante afin d’évaluer votre besoin de répit. De plus, il est possible qu’éventuellement cette équipe révise l’allocation personnalisée d’autonomie. 

Si votre proche a fait une demande d’APA, il faut savoir que toute demande fait l’objet d’une visite au domicile du futur bénéficiaire. Ainsi, une équipe médico-sociale du Conseil Général, composée a minima d’une assistante sociale et d’un médecin, viendra déterminer son degré de dépendance. C’est durant cette visite que vous pourrez leur faire part de votre besoin de répit. 

Si votre proche n’est pas bénéficiaire de l’APA et n’a pas fait de demande, il est tout de même possible de profiter d’un droit de répit, mais cela reste exceptionnel. Vous devez contacter votre Conseil Départemental afin d’en faire la demande. Une équipe médico-sociale sera envoyée dans le but d’évaluer les besoins de votre proche. 

 

Simulez toutes vos Aides en 2 min.
Simulation gratuite

Montant et plateforme d’accompagnement pour le droit au répit 

Quel est le montant de l’aide du droit au répit ? 

Le droit au répit vous permet de bénéficier d’une aide de 509.76 € par an. Le montant correspond à deux semaines en accueil de jour, ou bien une semaine en hébergement temporaire ou alors 25 heures d’aides à domicile. Si votre proche dépendant doit verser une participation financière sur son plan d’aide, il devra s’acquitter d’une participation proportionnelle au droit au répit.

Comment faire appel à des professionnels ? 

Le droit au répit permet de faire appel à des professionnels qui se chargeront de prendre en charge votre proche. 

Les EHPAD proposent souvent l’accueil de jour et vous offrent la possibilité de vous laisser du temps pendant la journée. Les soignants proposent des activités en tout genre pour votre proche. 

Il est possible d’avoir un hébergement temporaire qui est destiné à prendre le relai sur plusieurs jours, plusieurs semaines, jusqu’à trois mois maximum. Ainsi, vos proches seront pris en charge en dehors de leur domicile par des professionnels et vous pourrez avoir du temps pour vous. Cela peut également être un premier avant une entrée définitive en maison de retraite. 

Des professionnels agréés peuvent aussi venir directement au domicile de la personne. Il existe plusieurs organismes qui suivent les besoins de votre proche. Il y a les Services d’aide et d’Accompagnement à domicile qui peuvent être contactés si cela concerne les tâches ménagères. 

Si votre proche est en perte d’autonomie, il est préférable de se tourner vers les services de soins à domicile. 

De plus, certaines plateformes vous aident à trouver le bon accompagnement pour votre proche et la meilleure solution. En revanche, certains services peuvent être payants. Cependant, les conseils et informations offerts par les professionnels des plateformes d’accompagnement et de répit sont gratuits.

Comment faire si vous êtes hospitalisé et que vous ne pouvez plus aider votre proche ? 

Il peut arriver que le proche qui vous aide subisse une hospitalisation. Une aide ponctuelle peut alors être octroyée pour financer l’hébergement temporaire de votre proche ou bien une aide à domicile. 

Le montant de cette aide est de 992 € maximum d’après les plafonds de l’APA. 

Vous pouvez en faire la demande au Président du conseil Départemental en fonction de votre cas : 

  • Si vous connaissez à l’avance la date de votre hospitalisation, vous devez faire la demande au plus tard un mois avant le jour de votre entrée à l’hôpital
  • Si vous ne connaissez pas à l’avance votre date d’hospitalisation, vous devez faire la demande le plus tôt possible

 

Simulez toutes vos Aides en 2 min.
Simulation gratuite

Notre équipe rédactionnelle est constamment à la recherche des dernieres actualités, mises à jours et réformes au sujet des aides financières en France.
Voir notre ligne éditoriale ici.

Autres questions fréquentes
Léo Martin
Léo est rédacteur au sein de l'équipe Mes Allocs, spécialisé sur les thématiques pouvoir d'achat et aides. Il rejoint Mes Allocs après une première expérience en tant que journaliste chez La Gazette Cagnoise et Nice Presse.


Consultez nos autres guides récents
Combien de temps un notaire peut garder l’argent d’une succession ?
Retraite
Calcul des droits de succession
Retraite
Pourquoi choisir un avocat en droit des successions ?
Retraite
Droits de succession : comment sont-ils calculés ?
Retraite
Renonciation à une succession : procédure et conséquences
Retraite
Est-ce que le Contrat d’Engagement Jeune (CEJ) est renouvelable ?
Contrat d'Engagement Jeune
Quelle est la différence entre l'AIJ et le CEJ ?
Contrat d'Engagement Jeune
Quelles différences entre Contrat Engagement Jeune et Garantie Jeune ?
Contrat d'Engagement Jeune
Quels sont les ateliers proposés dans le cadre du CEJ ?
Contrat d'Engagement Jeune

Explorez d’autres thématiques
Tout savoir sur le divorce
Divorce
Qu'est-ce que la retraite ?
Ticket restaurant 2024 : conditions, montants, utilisations
ticket restaurant
Ameli : aides, démarches, fonctionnement
Ameli
Smic 2024 : montant mensuel et horaire, net et brut
Aide alimentaire 2024 : aides, montants, démarches
aide alimentaire
Assurance animaux : comment ça marche ?
Assurance animaux
Tout savoir sur l'assurance auto en 2024
assurance auto
Tout savoir sur l'assurance santé en 2024
assurance santé
Ne passez plus à côté de vos aides.Simuler mes aides