APPEL GRATUIT
phone01 84 80 37 31
Simulez toutes vos aides en 2 min.

Foyer de jeunes travailleurs (FJT ) : aides, conditions, montants

Article rédigé par Sessime Ananou le 29 janvier 2024 - 7 minutes de lecture

Les Foyers de Jeunes Travailleurs (FJT) sont des structures dédiées à l’accueil des jeunes actifs, offrant un cadre de vie adapté et des services spécifiques. Ces lieux visent à favoriser l’autonomie et l’insertion professionnelle des jeunes travailleurs en leur proposant des solutions d’hébergement temporaires. Explorons les conditions d’accès, les avantages financiers et les droits disponibles pour ces résidents. Tout savoir sur les aides au logement.

Un budget à réduire ?
Contactez gratuitement un conseiller pour réduire vos factures d’électricité / gaz / Internet / assurances.

01 86 26 77 05

Horaires : 8h - 19h30 (lun - ven) et 9h30 - 18h30 (sam). Service partenaire Selectra.

Quelles sont les conditions d’accès au FJT ?

Qu’est-ce que le FJT ?

Le Foyer de Jeunes Travailleurs (FJT) est une structure d’hébergement destinée à accueillir des jeunes de 16 à 25 ans engagés dans des parcours d’insertion sociale et professionnelle. Il vise à offrir un cadre de vie et d’accompagnement favorisant l’autonomie et l’intégration des jeunes.

Les critères d’éligibilité pour résider dans un FJT

Les Foyers de Jeunes Travailleurs (FJT) doivent respecter des critères précis pour accueillir certains profils de jeunes et répondre à des objectifs socioéducatifs. Les critères incluent l’accueil d’un public de jeunes âgés de 16 à 25 ans en insertion sociale et professionnelle, avec au moins 65 % de jeunes actifs exerçant une activité salariée, en formation, en recherche d’emploi, ou en apprentissage.

Les FJT doivent équilibrer les profils des jeunes accueillis et accorder une attention particulière aux jeunes vulnérables, tels que les sortants de l’aide sociale à l’enfance, les familles monoparentales, les jeunes en situation de handicap et les jeunes réfugiés, établissant des partenariats avec les Services intégrés d’accueil et d’orientation (SIAO) pour faciliter leur accompagnement vers le logement.

Ces critères sont décrits dans le projet socioéducatif des FJT et visent à anticiper les sorties de l’aide sociale à l’enfance et à renforcer les partenariats avec les Conseils Départementaux.

Le profil et situation professionnelle des jeunes travailleurs concernés

Les Foyers de Jeunes Travailleurs accueillent des jeunes de 16 à 25 ans impliqués dans des parcours d’insertion sociale et professionnelle. Les critères d’admission englobent les jeunes actifs exerçant une activité salariée (CDD, CDI, intérim), en formation ou en apprentissage, ceux recherchant un emploi et ceux suivant des stages professionnels.

Ils visent à équilibrer la diversité des profils accueillis, offrant une attention spéciale aux apprentis et alternants tout en prenant en charge les publics les plus vulnérables, tels que les sortants de l’aide sociale à l’enfance, les familles monoparentales, les jeunes en situation de handicap ou les jeunes réfugiés.

Simulez toutes vos aides en 2 min.
Simulation gratuite

Quels sont les montants et types d’aides disponibles

Les aides financières pour le logement

Les aides financières pour le logement disponibles dans les Foyers de Jeunes Travailleurs peuvent comprendre des allocations directes visant à aider les résidents à couvrir une partie du loyer ou des charges. Ces aides sont souvent basées sur les ressources du résident et peuvent être soumises à des critères spécifiques liés à la situation personnelle ou professionnelle. Parfois, des dispositifs complémentaires comme les Aides Personnalisées au Logement (APL) peuvent également être accessibles pour les résidents en fonction de leur situation.

L’accompagnement social et professionnel proposé

Les Foyers de Jeunes Travailleurs offrent un accompagnement social et professionnel varié, adapté aux besoins des résidents. Cela peut inclure des services de soutien pour l’insertion sociale et professionnelle tels que des ateliers d’orientation professionnelle, des conseils pour la recherche d’emploi, des formations, des aides à la rédaction de CV et à la préparation d’entretiens. Sur le plan social, ces lieux proposent souvent des activités collectives, des temps d’échange et de partage, des rencontres avec des professionnels du secteur social et des services d’écoute et de soutien psychologique.

Les autres avantages et services offerts

Les Foyers de Jeunes Travailleurs offrent généralement divers services complémentaires pour faciliter la vie quotidienne des résidents. Parmi ces avantages figurent souvent l’accès à des espaces communs équipés (cuisine, salles de détente), des activités culturelles ou sportives organisées au sein du foyer, des services de laverie, parfois des accès Internet ou des dispositifs de téléphonie, et parfois des partenariats avec des organismes locaux pour des réductions ou des avantages spécifiques.

Certains FJT proposent également des aides ponctuelles pour des démarches administratives ou des soutiens financiers d’urgence.

Les droits et démarches pour les résidents

Comment avoir une place en FJT ?

Pour intégrer un Foyer de Jeunes Travailleurs, il vous suffit de prendre contact avec la résidence qui vous intéresse. Les coordonnées des différentes structures sont généralement disponibles en mairie, au Centre Communal d’Action Sociale (CCAS), sur le site de l’Union Nationale de l’Habitat des Jeunes (UNHAJ) ou encore sur celui de l’Association pour le Logement des Jeunes Travailleurs (ALJT).

Combien coûte une place en foyer jeune travailleur ?

Lors de votre inscription, divers frais seront à régler, notamment des frais de dossier (environ 50 €) et des frais pour la création de votre carte magnétique (environ 15 €), ainsi qu’un dépôt de garantie équivalent à un mois de redevance, remboursable à la fin de votre séjour. Chaque mois, votre redevance couvrira le loyer, l’eau, l’électricité, le chauffage, la maintenance, l’assurance responsabilité civile, ainsi que des prestations hôtelières (petits-déjeuners, blanchisserie, accès à Internet, etc.). Ce montant oscille entre 250 € et 500 € par mois selon les Foyers de Jeunes Travailleurs. Si vous bénéficiez d’aides au logement comme l’APL ou l’ALS, elles seront déduites de votre redevance et versées directement au gestionnaire du foyer.

Quelles sont les aides pour payer votre redevance FJT ?

En fonction de vos ressources et de la durée de votre séjour, divers dispositifs peuvent vous aider à couvrir votre redevance mensuelle :

L’Aide Personnalisée au Logement (APL) : une aide de la Caisse d’Allocations Familiales (CAF) basée sur votre situation familiale et vos revenus. L’Allocation de Logement à Caractère Social (ALS) : disponible si vous n’êtes pas éligible à d’autres aides telles que l’APL. L’aide Mobili-Jeune : spécifique aux jeunes apprentis du secteur privé non agricole. L’aide du Fonds de Solidarité pour le Logement (FSL) : destinée aux personnes aux ressources modestes, peut couvrir le dépôt de garantie ou la redevance mensuelle. L’avance Loca-Pass : permet de régler le dépôt de garantie à votre arrivée. Il s’agit d’un prêt sans intérêt à rembourser sur une durée maximale de 25 mois.

À noter : pour accomplir ces démarches, vous pouvez toujours solliciter un membre de l’équipe pluridisciplinaire du foyer jeune travailleur. Ils sont là pour vous aider dans ces procédures !

Peut-on quitter un foyer jeune travailleur ?

La résiliation du contrat d’hébergement par le résident

En tant que résident, vous pouvez librement résilier votre location dans la résidence jeune travailleur en envoyant une lettre de résiliation par courrier recommandé avec avis de réception. Un préavis de 8 jours doit être respecté à partir de la réception de l’accusé de réception par le gestionnaire, durant lequel vous devrez continuer à payer la redevance.

La résiliation du contrat d’hébergement par le gestionnaire du foyer jeune travailleur

Le gestionnaire du foyer peut mettre fin au contrat d’occupation dans certaines conditions spécifiques :

  • Non-respect des obligations (non-paiement de la redevance, non-respect du règlement intérieur, etc.) : un préavis d’un mois est généralement accordé.
  • Non-conformité aux critères d’admission (âge, ressources, etc.) : un préavis de trois mois est appliqué.
  • Fermeture de la résidence : un préavis de trois mois est donné. Dans tous les cas, la notification se fait par lettre recommandée avec accusé de réception, à partir de laquelle le préavis commence à courir.
Simulez toutes vos aides en 2 min.
Simulation gratuite

Notre équipe rédactionnelle est constamment à la recherche des dernieres actualités, mises à jours et réformes au sujet des aides financières en France.
Voir notre ligne éditoriale ici.

Autres questions fréquentes
Sessime Ananou
Sessime est rédactrice chez Mes Allocs, spécialisée sur le pouvoir d'achat. Elle rejoint l'équipe Mes Allocs en août 2023 afin de simplifier l'accès à l'information sur les aides en général.


Consultez nos autres guides récents
Comment bénéficier de l'aide de l’ANAH pour la rénovation d’une douche ?
Aide rénovation
Quelles aides financières pour l’installation d’une douche sécurisée ?
Aide rénovation
Douche sécurisée : prix, aides et installation
Aide rénovation
Quels sont les salaires dans les ressources humaines ?
Aide recherche emploi
Peut-on vider son compte bancaire avant un divorce ?
Divorce
La demande du Contrat d’Engagement Jeune (CEJ) à Verdun
Contrat d'Engagement Jeune
La demande du Contrat d’Engagement Jeune (CEJ) à Toulon
Contrat d'Engagement Jeune
Peut-on laisser la maison gratuitement au conjoint lors d’un divorce ?
Divorce
La demande du Contrat d’Engagement Jeune (CEJ) à Nantes
Contrat d'Engagement Jeune

Explorez d’autres thématiques
Tout savoir sur le divorce
Qu'est-ce que la retraite ?
Ticket restaurant 2024 : conditions, montants, utilisations
ticket restaurant
Ameli : aides, démarches, fonctionnement
Ameli
Smic 2024 : montant mensuel et horaire, net et brut
Aide alimentaire 2024 : aides, montants, démarches
aide alimentaire
Assurance animaux : comment ça marche ?
Assurance animaux
Tout savoir sur l'assurance auto en 2024
assurance auto
Tout savoir sur l'assurance santé en 2023
assurance santé
Grâce à notre simulateur, ne passez plus à côté de vos aides !Simuler gratuitement toutes mes aides