APPEL GRATUIT
phone01 84 80 37 31
Simulez toutes vos aides en 2 min.

Reconversion professionnelle : comment réussir un entretien d’embauche ?

Article rédigé par Flavien Fritz le 19 mai 2022 - 9 minutes de lecture

La reconversion professionnelle est aujourd’hui très fréquente. En effet, cette démarche n’est plus aussi rare pour les recruteurs. D’année en année, le nombre de candidats en réorientation professionnelle augmente. Cependant, pour les chargés de recrutement, il est nécessaire de comprendre les raisons de ce changement.

Vous devez donc être en mesure d’expliquer clairement votre reconversion professionnelle si vous avez décroché un entretien afin de donner envie au recruteur.

MesAllocs vous donne quelques conseils pour bien réussir votre entretien d’embauche. 


Les conseils de base pour l’entretien d’embauche

Être à l’heure au rendez-vous

Quel que soit le poste envisagé, la ponctualité est indispensable.

Se présenter en retard pour un entretien de recrutement peut représenter beaucoup de vous et votre personnalité.

En effet, cela repésente votre éthique de travail aux yeux des recruteurs.

En plus de cela, pour les personnes liées à l’entreprise qui doivent vous rencontrer, votre retard sera considéré comme un manque de respect.

Avant votre apparence, c’est la première chose qu’ils retiendront de vous. Il vaut donc mieux arriver un peu en avance pour être sûr d’être dans les locaux à l’heure.

Si vous avez réellement un imprévu, prévenez l’entreprise en avance.

Faire preuve de politesse

De la secrétaire au chef de l’entreprise, vous devez être poli et respectueux car votre comportement en dit long sur vous.

Adoptez un langage professionnel et prévenant avec les personnes que vous rencontrez et évitez le langage familier ou autres paroles déplacées.

Faire attention à sa tenue vestimentaire

Lors d’une première rencontre, l’apparence physique est importante pour essayer de cerner quelqu’un et faire bonne impression.

Lorsque vous vous rendez à votre entretien, il est donc très important de soigner votre tenue vestimentaire et votre apparence générale (coiffure, maquillage, ongles…)

Il est donc important d’adopter une tenue adaptée au secteur d’activité et à l’entreprise. Malgré cela, il ne faut pas non plus que votre tenue efface votre personnalité.

Si vous n’êtes pas à l’aise dans votre tenue, cela se verra.

Bien se tenir et sourire

Votre langage corporel parle pour vous et traduit certains traits de votre personnalité. Cela est très important dans le processus de recrutement.

Lors de l’entretien, il faut adopter une position ouverte  afin d’inciter à l’échange. Par exemple, il faut :

  • ne pas croiser les bras
  • ne pas rester assis au fond du fauteuil
  • éviter les tics de langage qui traduisent souvent un manque de préparation ou un stress
  • toujours garder le sourire.

N’en rajoutez pas et essayez d’être le plus concis possible dans vos propos. Il faut cependant rester clair dans ses propos.

Savoir ce que l’on va dire

Il est important de savoir que toutes vos paroles  peuvent parfois être très mal interprétées.

Lorsque vous présenterez vos qualités, vous ne devez pas vous imposer comme étant la personne qui sauvera l’entreprise.

Il ne faut pas hésiter à être modeste (sans jouer les faux modestes non plus).

Vous pouvez utiliser des exemples pour apporter de la légitimité à vos propos.

Si le recruteur cherche à connaître vos points forts et vos points faibles, il faut que vous donniez un vrai défaut et non une fausse qualité.

De plus, il faut éviter les critiques oules éloges en ce qui concerne votre ancienne entreprise ou vos anciens collègues.  Cherchez à éviter ce sujet.

Profitez de notre bilan de compétences financé par vos droits formation.
En savoir plus

Ne pas hésiter à poser des questions

Généralement, en fin d’entretien, le recruteur vous demande si vous avez des questions. Pour mettre toutes les chances de votre côté, le mieux, c’est d’en avoir.

Cela permet de montrer que vous vous intéressez au poste, mais également à l’entreprise.

De plus, évitez autant que possible de poser des questions qui vont concerner les horaires, les congés ou encore tout ce qui va concerner la rémunération.

En effet, toutes ces questions pourront être abordées une fois que l’entreprise aura décidé de vous embaucher.

Il faut poser des questions pertinentes comme par exemple :

  • les priorités sur le poste,
  • le déroulement d’une journée dans l’entreprise

Vous pouvez également demander quel est le délai pour recevoir la réponse à votre entretien.

Connaître l’entreprise

Pour bien préparer son entretien et être le plus à l’aise possible durant celui-ci, il est essentiel de bien vous renseigner sur l’entreprise, son secteur d’activité mais également le poste pour lequel vous postulez.

Cela vous permettra d’être cohérent lors de votre présentation, fluide lors des échanges et de répondre du tac au tac aux questions « pièges » du recruteur.

Demander l’aide d’un coach professionnel

L’entretien d’embauche est une étape à la fois excitante car elle amène à un renouveau professionnel possible. Ceendant, cela peut aussi être un moment extrêmement angoissant.

Afin de pouvoir bien s’y préparer, répondre le plus justement et avoir de bons réflexes, il peut être judicieux d’être accompagné par un coach carrière.

Dans le cadre d’un entretien futur, le professionnel permet au candidat de prendre conscience de ce qu’attend un recruteur et comment y répondre.

Il vous est possible de demander l’aide d’un coach MesAllocs juste ici :

Profitez de notre bilan de compétences financé par vos droits formation.
En savoir plus

Comment bien finir un entretien ?

La manière dont vous terminez un entretien d’embauche est la dernière étape pour permettre de laisser une bonne impression dans l’esprit des gens.

Il est donc important de remercier votre interlocuteur et de lui dire au revoir. Cependant, il ne faut pas oublier de saluer également les personnes qui vous ont accueilli.

Les conseils pour un entretien d’embauche en reconversion professionnelle

Valoriser sa reconversion

Peu importe le motif, changer de voie en cours de carrière peut être perçu par les recruteurs comme un signe de mal-être professionnel, de faiblesse, d’instabilité, de perte de repères, etc.

Pour le convaincre du contraire, il vous faut valoriser cette reconversion par des arguments solides et convaincants.

Tout d’abord, il est essentiel que votre recruteur prenne conscience que votre projet professionnel est mûrement réfléchi.

Ensuite, démontrer que votre parcours atypique associé à vos nombreuses compétences transférables sont un véritable atout pour l’entreprise.

Enfin, rassurez-le en lui expliquant que vous disposez d’une adaptabilité à toute épreuve.

Justifier les démarches de sa reconversion

Cette reconversion professionnelle vous a demandé beaucoup de temps, de réflexion et d’énergie.

La décision n’a pas été prise du jour au lendemain.

Cette information sera importante pour votre recruteur.

Sans rentrer dans les détails, expliquez les étapes de votre transition professionnelle.

Vous devrez expliquer à quel moment votre simple envie est devenue un désir profond et réel et les questions que vous vous êtes posé.

Si vous avez réalisé un bilan de compétences, il est important de le mentionner.

En effet, pour un recruteur, cela peut peser dans la balance de voir que vous vous êtes investi pour votre reconversion.

Pour votre réorientation professionnelle, il est probable que vous ayez pris part à une formation avec un diplôme au bout, qui amène à une certaine qualification.

Justifiez votre choix : pourquoi celle-là et non une autre ? Cela peut provenir d’un avis positif d’un ancien apprenant, la réputation de la formation, le programme, la durée, etc.

Vous devrez également préciser si vous avez bénéficié d’un financement par un organisme tiers ou par le Compte Personnel de Formation.

Cela permettra à votre recruteur de comprendre que vous êtes sûr de vous et que votre projet a été parfaitement maîtrisé de A à Z.

Savoir expliquer son manque d’ expérience professionnelle

Il va falloir vous démarquer.

N’oubliez pas que vous avez face à vous des candidats qui ont probablement plus d’expérience pour le poste proposé.

Pour cela, vous pouvez citer les différents stages ou immersions en entreprise que vous avez eu l’opportunité de faire pendant votre parcours.

Il faut décrire ce que vous avez appris. Vous devrez également expliquer comment vous allez utiliser ces nouvelles connaissances pour le poste en question.

De plus, vous pouvez aborder la façon dont vous avez appréhendé ce tout nouveau travail.

Tout argument positif est le bienvenu à partir du moment où il est pertinent et qu’il vous met en avant.

En effet, ce n’est pas parce que vous changez de travail, dans un tout autre domaine, que vos anciennes compétences seront inexploitables. Il y a même au contraire certainement plusieurs compétences que vous pouvez utiliser dans ce nouvel emploi. On appelle cela le transfert des compétences.

Vous pouvez également préciser les logiciels que vous maîtrisez, ou encore si vous avez déjà dirigé une équipe par exemple.

De plus, il faut savoir qu’une reconversion est une vraie valeur ajoutée dans un parcours professionnel.

En effet, cette reconversion vous donne plusieurs qualités issues de votre précédent emploi qui peuvent faire la différence.

Prendre du recul, se remettre en question, être déterminé, s’adapter ou encore être organisé, est un véritable atout, soyez-en certain. Et surtout, vous avez su surmonter votre peur du changement et ça, c’est une qualité très valorisante.

Convaincre et se différencier, voilà votre objectif. Si vous assumez pleinement votre choix, cela se retranscrira dans vos échanges et vous n’aurez aucune difficulté à expliquer votre reconversion professionnelle.

Quelle est la raison du choix de ce nouveau secteur ?

Cette question fera partie des nombreuses questions que l’on peut retrouver pendant le recrutement pour comprendre votre reconversion.

Pour y répondre, il faut que vous soyez franc et sincère pour expliquer votre reconversion professionnelle dans ce secteur.

Vous devrez préciser pourquoi vous voulez un métier de contact, une volonté d’aider les autres, un besoin d’exprimer toute votre créativité…

Toutes ces raisons que vous détaillez qui vous ont poussé à changer de métier.

Il est nécessaire d’expliquer qu’en vous reconvertissant dans ce secteur, vous allez pouvoir exercer un métier en accord avec vos envies et besoins. 


Notre équipe rédactionnelle est constamment à la recherche des dernieres actualités, mises à jours et réformes au sujet des aides financières en France.
Voir notre ligne éditoriale ici.

Autres questions fréquentes
Flavien Fritz
Flavien est rédacteur au sein de l'équipe Mes Allocs, spécialisé en droit privé. Diplômé de l'Institut Catholique de Vendée, il rejoint Mes Allocs après une première expérience entrepreneuriale.



Consultez nos autres guides récents
La retraite complémentaire Agirc-Arrco
Retraite
La pension de réversion des régimes de retraite
Retraite
La retraite pour la fonction publique
Retraite
Qu'est-ce que la retraite progressive ?
Retraite
La retraite pour les agents de la SNCF
Retraite
Comment fonctionne la retraite par points ?
Retraite
Pole Emploi : actualisation octobre 2022
actualisation pole emploi date
Pole emploi : actualisation novembre 2022
actualisation pole emploi date
Pole Emploi : actualisation décembre 2022
actualisation pole emploi date

Explorez d’autres thématiques
Tout savoir sur le Contrat d'Engagement Jeune
Tout savoir sur l'aide aux familles
Aide aux familles
Congé sabbatique : définition, durée, conditions
congé sabbatique
Assurance habitation : conditions, prix, couverture
Assurance habitation
Comment obtenir une prime vélo électrique ?
prime velo electrique
Découvrez quelles sont vos aides pour demenagement !
aide pour demenagement
Ne passez plus à côté de vos aides. Coaching financé