APPEL GRATUIT
phone01 84 80 37 31
Simulez toutes vos aides en 2 min.

Salaire patisserie : combien gagner par mois ?

Article rédigé par Fabiola le 16 juin 2021 - 5 minutes de lecture

La pâtisserie est une véritable passion pour vous, et vous envisagez d’en faire votre métier ? Vous souhaitez tenter une reconversion professionnelle dans ce secteur ? Découvrez combien vous êtes susceptible de gagner chaque fin de mois.

Besoin d’aide dans votre reconversion ?
En savoir plus sur notre programme

Quel est le salaire d’un pâtissier ?

Le salaire que vous pourrez toucher en tant que pâtissier dépend de plusieurs facteurs tels que votre expérience et votre ancienneté. 

Si vous êtes un pâtissier débutant

Le salaire d’un pâtissier dépend de son niveau d’études et de son expérience. Le salaire mensuel brut d’un débutant qui vient d’obtenir son CAP est le SMIC (1 458 €), celui d’un ouvrier (pâtissier qui, à l’inverse de l’apprenti, est autonome sur tous les postes) plus qualifié est de 1 600 €.

Si vous êtes un pâtissier avec de l’expérience

Quand un ouvrier a acquis une solide expérience, son salaire peut être de 2 300 €.

Si le pâtissier choisit de s’installer à son compte, son salaire atteint en général des sommes plus confortables, de l’ordre de 2 600 à 4 600 € bruts par mois.

Définition du métier de pâtissier

Le pâtissier travaille généralement tôt le matin et quelques fois m^ les jours fériés. Il est chargé de la confection de plusieurs préparations, salées comme sucrées.

Il est donc un professionnel capable de cuisiner notamment :

  • Gâteaux
  • Confiseries
  • Viennoiseries
  • Petits fours
  • etc.

Pour toutes ces préparations, il est chargé de préparer la pâte, la garniture, surveiller la cuisson et créer la décoration.

Devenir pâtissier : quelles sont les qualités requises ?

Un pâtissier doit avant tout être attentif et minutieux pour apprendre au mieux toutes les techniques. Il doit également posséder un esprit très créatif et ne doit pas avoir peur d’innover pour proposer des réalisations toujours exceptionnelles.

Il lui faudra également être passionné et minutieux et être doté d’une grande patience, surtout pour les travaux très délicats qui ne manque pas en pâtisserie. Enfin, le sens de l’esthétisme est très important.

Quelles formations suivre pour devenir pâtissier ?

Plusieurs études ou formations vous permettent de devenir pâtissier :

Niveau CAP

  • CAP Pâtisserie
  • CAP chocolatier-confiseur
  • MC (mention complémentaire) Cuisinier en dessert de restaurant, en un an après le CAP
  • MC Pâtisserie-glacerie-chocolaterie-confiserie spécialisées, en un an après le CAP

A ce niveau, le candidat peut également commencer à se spécialiser en décrochant un CAP Chocolatier-confiseur, un CAP Glacier-fabricant ou une MC Pâtisserie boulangère.

Niveau Bac

  • Bac professionnel Boulanger-pâtissier
  • BTM (brevet technique des métiers) Pâtissier confiseur glacier traiteur

Niveau Bac+2

  • BM (brevet de maîtrise) Pâtissier confiseur glacier traiteur

Niveau Bac+3

  • Bachelor d’écoles spécialisées

Évolution de carrière

La pâtisserie est un secteur porteur et les possibilités sont variées. Par son savoir-faire, le pâtissier peut occuper des postes d’ouvrier, de responsable d’équipe, de responsable de laboratoire… Et évoluer dans les secteurs suivants :

  • pâtisseries artisanales sédentaires ou non sédentaires : un commerce est dit « sédentaire » lorsqu’il est « ambulant » (par exemple : vente sur la voie publique, les marchés,
    les foires, etc.)
  • boulangerie-pâtisserie artisanale,
  • pâtisserie-chocolaterie artisanale,
  • glacerie artisanale fabricant,
  • grande et moyenne surfaces (rayon pâtisserie),
  • restauration commerciale (poste pâtisserie) ou spécialisée
    (salon de thé),
  • traiteur,
  • pâtisserie industrielle.

Comment financer sa formation de pâtissier ?

Le Congé Individuel de Formation (CIF)

Le Congé Individuel de Formation (CIF) permet de prendre un congé financé pour se former. Il dure au minimum 30h et ne peut excéder une année pour les formations à temps complet et 1200h pour les formations à temps partiel.

Pour en bénéficier, vous devez faire une demande écrite à votre employeur qui ne peut légalement refuser une demande de congé pour une formation.

Cette demande doit être faite minimum 4 mois avant le début de la formation si celle-ci dure plus de 6 mois à temps plein et 2 mois avant si elle dure moins de 6 mois et qu’elle s’effectue à temps partiel.

Le Compte Personnel de Formation (CPF)

Le Compte Personnel de Formation était autrefois le DIF, grâce à la Loi “Pour la liberté de choisir son avenir professionnel”, ce sont des euros qui se cumulent sur le CPF afin de pouvoir vous former à quand vous le souhaiter.

Chaque année, 500€ sont ajoutés sur ce compte (ex : pour un travail à temps plein) mais avec un plafond 5000€.

Ce montant est de 800€ pour un salarié non qualifié (avec un plafond de 8000€). L’avantage est que le salaire est maintenu lors d’une formation faite avec le CPF. Si le CPF est insuffisant (en euros) pour financer votre formation, il existe des possibilités d’abonnement.

Besoin d’aide dans votre reconversion ?
En savoir plus sur notre programme

Notre équipe rédactionnelle est constamment à la recherche des dernieres actualités, mises à jours et réformes au sujet des aides financières en France.
Voir notre ligne éditoriale ici.

Autres questions fréquentes
Fabiola
Fabiola est rédactrice au sein de l'équipe Mes Allocs, spécialisée en sciences politiques et affaires publiques. Diplômée de l'HEIP, elle rejoint Mes Allocs après une première expérience à l'Assemblée Nationale.


Posez votre question à un expert


Consultez nos autres guides récents
Financement de formation de la mission locale
aide formation
Tout savoir sur la prise en charge d'une formation par les OPCO
aide formation
Pôle Emploi VAE : conditions, montant, démarches
aide formation
Aide au déménagement UNEO : montant, conditions, démarches
aide déménagement + organisme
aide déménagement mairie : montant, conditions, démarches
aide pour demenagement
Quelle aide pour le calcul de la pension alimentaire ?
aide alimentaire
Comment bénéficier d'une allocation veuvage invalidité ?
aides au logement
Aide pour déménager CGOS : conditions, montant, demande
aide déménagement + organisme
Aide déménagement RSA : montant, conditions et démarches
aide au déménagement + cumul

Explorez d’autres thématiques
Tout savoir sur le Contrat d'Engagement Jeune
Tout savoir sur l'aide aux familles
Aide aux familles
Congé sabbatique : définition, durée, conditions
congé sabbatique
Assurance habitation : conditions, prix, couverture
Assurance habitation
Comment obtenir une prime vélo électrique ?
prime velo electrique
Découvrez quelles sont vos aides pour demenagement !
aide pour demenagement
Ne passer plus à côté de vos aides. Coaching financé