Les aides de l’Agefiph pour accompagner les travailleurs handicapés

agefiph-aide-financiereL’Agefiph est un organisme favorisant l’insertion professionnelle et le maintien dans l’emploi des travailleurs reconnus en situation de handicap. Dans cet article, nous vous détaillons l’ensemble des aides proposées par ce dernier aux travailleurs handicapés et à leurs employeurs.


Qu’est-ce que l’Agefiph ?

L’Association de gestion du fonds pour l’insertion professionnelle des personnes handicapées (Agefiph) a pour but de favoriser l’insertion professionnelle et le maintien dans l’emploi des travailleurs en situation de handicap.

L’organisme s’adresse aussi bien :

  • Au travailleur handicapé ;
  • Qu’à son employeur.

Ainsi, les deux entités peuvent contacter l’Agefiph pour des questions portant sur :

  • Le financement d’un projet en faveur des travailleurs handicapés ;
  • L’insertion des travailleurs handicapés dans l’entreprise ;
  • L’optimisation du travail d’une personne handicapée ;
  • La recherche d’emploi ;
  • Le recrutement d’un travailleur handicapé ;
  • Etc.

Quelles sont les aides de l’Agefiph ?

L’organisme délivre les aides financières en matière d’embauche et de maintien dans l’emploi des travailleurs handicapés.

Elle propose quatre types d’aides financières en matière d’embauche, qui sont :

  • L’aide à l’accueil, l’intégration et l’évolution professionnelle ;
  • L’aide à l’adaptation des situations de travail ;
  • L’aide à l’embauche en contrat d’apprentissage ;
  • L’aide à l’embauche en contrat de professionnalisation.

En plus de ces aides, l’Agefiph peut distribuer des aides financières permettant de faciliter l’emploi et le maintien dans l’emploi, à savoir :

  • Une aide à la création d’entreprise ;
  • Une aide aux déplacements ;
  • Une aide à la formation ;
  • Une aide humaine à la compensation du handicap ;
  • Une aide au maintien dans l’emploi.

Les aides à l’embauche

Comme nous l’avons abordé dans le précédent paragraphe, l’Agefiph peut accorder quatre aides à l’embauche, que nous allons vous détailler ci-dessous.

L’aide à l’accueil, l’intégration et l’évolution professionnelle

Le but de cette aide financière est d’accompagner la prise de fonction et l’évolution professionnelle de la personne en situation de handicap au sein de l’entreprise.

Cette aide est accordée à tout employeur d’une personne en situation de handicap en :

  • CDD de six mois ou plus ;
  • CDI.

D’un montant maximum de 3.000 €, elle finance les dépenses liées à :

  • L’accueil et l’intégration de la personne handicapée nouvellement embauchée ;
  • L’accompagnement sur un nouveau poste dans le cadre de l’évolution et/ou de la mobilité professionnelle du salarié.

Pour en faire la demande, vous devrez vous adresser à un conseiller :

  • Agefiph ;
  • Cap Emploi ;
  • Mission Locale ;
  • Pôle Emploi.

L’aide à l’adaptation des situations de travail

L’aide à l’adaptation des situations de travail aide au financement des frais liés à l’adaptation du poste de travail d’un travailleur handicapé.

Le montant de cette aide financière est estimé au cas par cas par l’Agefiph, selon la situation du travailleur en question.

Elle peut bénéficier à :

  • L’employeur d’un salarié handicapé pour lequel le médecin du travail a attesté que le handicap et/ou une évolution du contexte de travail entraîne des conséquences sur l’aptitude à occuper le poste de travail ;
  • Un travailleur indépendant handicapé détenteur d’un avis médical indiquant les difficultés à poursuivre l’activité.

L’aide à l’embauche en contrat d’apprentissage

Cette aide d’un montant maximum de 3.000 € vise à encourager les employeurs à embaucher en contrat d’apprentissage une personne en situation de handicap.

Cette solution financière est accordée à un employeur qui recrute un travailleur handicapé en contrat d’apprentissage d’une durée minimum de six mois, avec une durée hebdomadaire de travail d’au moins vingt-quatre heures.

Si la durée hebdomadaire est inférieure en raison d’une dérogation, la durée minimum est alors fixée à seize heures au minimum.

De plus, le montant de cette aide est proratisé selon la durée du contrat de travail à compter du sixième mois.

L’aide à l’embauche en contrat de professionnalisation

Cette aide d’un montant maximum de 4.000 € vise à encourager les employeurs à embaucher en contrat de professionnalisation une personne en situation de handicap.

Cette solution financière est accordée à un employeur qui recrute un travailleur handicapé en contrat de professionnalisation d’une durée minimum de six mois, avec une durée hebdomadaire de travail d’au moins vingt-quatre heures.

Si la durée hebdomadaire est inférieure en raison d’une dérogation, la durée minimum est alors fixée à seize heures au minimum.

De plus, le montant de cette aide est proratisé selon la durée du contrat de travail à compter du sixième mois.

Les aides à l’emploi et au maintien de l’emploi

En plus des aides financières à l’embauche, l’Agefiph propose des aides à l’emploi et au maintien de l’emploi, dont nous allons vous parler ci-dessous.

L’aide à la création d’entreprise

L’aide à la création d’entreprise permet à une personne handicapée de créer ou reprendre une entreprise.

Pour bénéficier de cette aide forfaitaire d’un montant de 5.000 €, vous devrez en effectuer la demande auprès de la délégation régionale Agefiph dont vous dépendez.

Cependant, votre besoin doit répondre à deux conditions :

  • Son montant doit être d’au moins 7.500 €, soit : l’aide forfaitaire de 5.000 €, un apport personnel d’au moins 1.500 € et les autres financements classiques ;
  • Vous permettre d’obtenir le statut de dirigeant de la société.

Cette aide vous permettra de financer le démarrage de l’activité, par exemple pour les travailleurs indépendants.

L’aide aux déplacements

Cette aide a pour but de permettre aux travailleurs handicapés éprouvant des difficultés à se déplacer d’accéder à l’emploi et/ou de le maintenir

Pour bénéficier de cette aide d’un montant de 5.000 €, vous devrez en faire la demande auprès de la délégation régionale Agefiph dont vous dépendez.

Elle vous permettra de financer les coûts supplémentaires liés aux difficultés de déplacement, à savoir :

  • L’aménagement de véhicule d’un tiers accompagnant ;
  • Les équipements adaptés à installer sur un véhicule individuel ;
  • Un taxi ;
  • Un transport adapté.

L’aide à la formation

L’aide à la formation favorise le maintien dans l’emploi d’une personne handicapée salariée par sa qualification.

Si son montant est déterminé selon le coût du projet et des cofinancements prévus, elle est accordée pour :

  • L’employeur d’un salarié handicapé pour lequel le médecin du travail a attesté que le handicap et/ou une évolution du contexte de travail entraîne des conséquences sur l’aptitude à occuper le poste de travail ;
  • Un travailleur indépendant handicapé détenteur d’un avis médical indiquant les difficultés à poursuivre l’activité.

L’aide à la formation du parcours vers l’emploi est également possible afin de permettre à une personne handicapée d’acquérir par la formation les compétences nécessaires pour un accès durable à l’emploi.

Une fois encore, son montant est déterminé selon les cofinancements prévus mais tout travailleur handicapé peut en faire la demande car elle finance des remises à niveau :

  • Certifiantes ;
  • Diplômantes ;
  • Pré-qualifiantes ou qualifiantes.

L’aide humaine à la compensation du handicap

Avec cette aide financière, vous compensez humainement le handicap en favorisant l’autonomie du travailleur handicapé tout au long de son parcours professionnel.

Le montant maximum de cette aide est de 4.000 € et tout travailleur handicapé qui en effectue la demande auprès de l’Agefiph dont il dépend peut en bénéficier.

De plus, le travailleur handicapé et son employeur peuvent bénéficier d’autres aides matérielles et humaines, notamment de compensation du handicap :

  • Auditif ;
  • De mobilité ;
  • Visuel.

L’aide au maintien dans l’emploi

Enfin, l’aide au maintien dans l’emploi compense les surcoûts pérennes liés au handicap d’une personne à son poste de travail.

Elle est versée trimestriellement sur déclaration des heures de travail réalisées et son montant est indexé sur le SMIC.

Si la lourdeur du handicap en cours de validité est reconnu, le montant moyen pour un poste de travail occupé à temps plein est de :

  • 5.582,50 € à taux normal ;
  • 11.114,25 € à taux majoré.

Comment demander une aide Agefiph ?

Depuis 1987, l’Agefiph favorise l’insertion professionnelle et le maintien dans l’emploi des personnes et situation de handicap.

Selon la loi, les entreprises de plus de vingt salariés ont l’obligation de recruter 6 % de personnes handicapées, faute de quoi elles devront régler une pénalité. Le produit de ces pénalités est attribué au cas par cas au travailleur handicapé ou à l’employeur qui en fait la demande, au moyen d’un dossier de demande de subvention.

Depuis 2018, l’Agefiph est l’interlocutrice privilégiée des entreprises et ses collaborateurs accompagnent les entreprises dans la mise en oeuvre d’une politique emploi handicap.

Pour demander une aide Agefiph, vous devrez en faire la demande via un formulaire spécifique vous demandant de nombreuses informations. Vous devrez ensuite le transmettre complété et signé à la délégation régionale de l’Agefiph.

Vous pouvez utiliser ce simulateur en ligne gratuit pour obtenir l’ensemble des aides distribuées par l’Agefiph. Pour vous accompagner dans vos démarches, nos experts vous répondent du lundi au vendredi, de 10h à 19h.

 

 

La Rédaction
Chaque jour, Mes Allocs, le 1er expert en aides financières 100% en ligne publie des guides pour vous orienter sur les aides financières.

Consultez nos autres guides récents
Le remboursement des aides sociales aux personnes agées !
Comment faire une demande d'aide financière ?
Tout savoir sur l'aide sociale légale !
Toutes les aides sociales de la CAF !
Les aides pour les personnes en difficulté financière
Les aides sociales pour une aide ménagère : plafond et conditions
Faire une lettre de demande d'aide financière pour des soins dentaires
Les aides financières pour une prothèse dentaire
Les aides financières pour refaire son électricité

Explorez d’autres thématiques
La liste complète d'aides sociales en 2020
Tout savoir sur le crédit à la consommation !
Tout savoir sur le rachat de crédit !
Tout savoir sur l'ACCRE !
Comment trouver le contact votre CAF ?
Tout savoir sur les aides au logement !
Les prêts de la CAF : quels sont-ils ?
Tout savoir sur les aides à la mobilité !
Tout savoir sur le chômage en France !
Testez votre éligibilité aux aides financières Simulation gratuite
3 200€ reçus en moyenne par an