APPEL GRATUIT
phone01 84 80 37 31
Simulez toutes vos aides en 2 min.

L’aide au déménagement par Pôle Emploi

Article rédigé par Marina Ada Ondo le 3 mai 2022 - 6 minutes de lecture

La mobilité géographique peut se révéler être un véritable frein à la recherche d’un emploi. À ce titre, depuis 2014, les demandeurs d’emploi inscrits auprès de Pôle emploi peuvent bénéficier d’une aide au déménagement sous certaines conditions. Alors, comment obtenir une aide au demenagement par Pole Emploi.


L’aide au déménagement de Pôle Emploi

Depuis 2014, la prime de déménagement accordée par Pôle Emploi aux personnes ayant trouvé un travail exigeant leur mobilité a disparu. C’est une aide qui permettait d’être soutenu en cas de changement de département ou de région. Ainsi, les demandeurs d’emploi qui acceptaient un poste à plus de 60 kilomètres de chez eux pouvaient bénéficier d’un remboursement des frais de déménagement.

Cette aide a été remplacée par une nouvelle aide au déménagement : l’aide à la mobilité. Elle consiste à indemniser les frais de déplacement. Les personnes inscrites ou non comme demandeur d’emploi peuvent bénéficier de cette aide à la mobilité et percevoir jusqu’à 5.000 euros maximum par foyer et par an.

Qui peut bénéficier de l’aide au déménagement Pôle Emploi ?

Cette prestation permet d’aider les personnes les plus modestes à rechercher ou à reprendre un emploi. Elle est attribuée lorsque vous vous trouvez dans l’une des situations suivantes :

  • Vous n’êtes pas indemnisé au titre d’une allocation chômage.
  • Vous percevez une allocation chômage inférieure ou égale au montant minimum de l’Allocation d’aide au Retour à l’Emploi (ARE) : soit moins de 29,56 euros par jour en 2022.
  • Vous n’avez pas d’inscription de demandeur d’emploi, mais vous allez reprendre une activité.
  • Vous êtes bénéficiaire d’un emploi d’avenir.
  • Vous êtes créateur ou repreneur d’entreprise et vous avez un statut de salarié de l’entreprise.

Si vous suivez une formation professionnelle et vous désirez bénéficier de l’aide de Pôle Emploi, vous devez respecter les critères suivants :

  • Vous devez être inscrit en tant que demandeur d’emploi.
  • Vous ne devez pas être indemnisé au titre de l’allocation chômage ou percevoir une allocation dont le montant est inférieur au montant minimal de l’ARE.

En outre, la formation que vous suivez ou que vous allez suivre doit être financée ou co-financée par l’une des aides suivantes :

  • L’Allocation de Formation Préalable au Recrutement (AFPR)
  • La Préparation Opérationnelle à l’Emploi Individuelle (POEI)
  • L’Aide de Formation Conventionnée (AFC)
  • Aide Individuelle à la Formation (AIF)

À noter que les actions de bilan de compétences, de Validation des Acquis de l’Expérience, et d’acquisition du permis B n’entrent pas dans le cadre de l’aide à la mobilité.

Aide au déménagement Pôle Emploi : quels sont les critères d’attribution ?

Pour bénéficier de l’aide financière, il faut respecter les critères d’attribution suivants :

  • La reprise d’emploi doit concerner un poste en Contrat à Durée Indéterminée (CDI), en Contrat à Durée Déterminée (CDD) ou en Contrat de Travail Temporaire (CTT) d’au moins 3 mois consécutifs minimum.
  • Le lieu de travail, la formation ou le concours public doit se situer à plus de 60 kilomètres aller-retour de votre résidence principal ou à au moins 2 heures de trajet aller-retour.
  • La recherche d’emploi doit concerner un concours public, une prestation intensive, un entretien d’embauche ou une formation financée par Pôle Emploi.

À savoir que dans le cadre d’un emploi d’avenir, l’aide est accordée uniquement à l’embauche ou en cours d’activité si vous reprenez une activité qui s’intègre à votre projet professionnel.

Le montant de l’aide au déménagement Pôle Emploi

Selon le type d’aide sollicité, un montant de l’aide à la mobilité journalier maximum est accordé pour la prise en charge des frais suivants :

  • Frais d’hébergement dans la limite de 30 euros par nuitée
  • Frais de repas dans la limite de 6 euros par jour
  • Frais kilométrique égale à 0,20 euros par kilomètres parcourus x le nombre de kilomètres aller-retour
  • Frais de bons de transport : le montant est négocié suivant la convention nationale passée entre les transporteurs et Pôle Emploi

Comment demander l’aide au déménagement Pôle Emploi ?

Vous devez formuler votre demande d’aide auprès de Pôle Emploi en remplissant le formulaire remis par votre conseiller Pôle Emploi. Les démarches de demande peuvent également être faites sur votre espace personnel Pôle Emploi. Il est possible de télécharger les documents adaptés à votre situation, et le site détermine si vous êtes éligible à l’aide à la mobilité.

Le document doit être envoyé dans les délais impartis suivants :

  • Dans les 7 jours maximum suivant l’entretien d’embauche ou le premier jour du concours public, ou le début d’une prestation intensive.
  • Dans les 30 jours qui suivent la reprise d’activité ou l’entrée en formation.

Quelles justificatives sont acceptées ?

Il est nécessaire de justifier vos frais avec les pièces justificatives nécessaires suivantes :

  • Recherche d’emploi : attestation de présence à un entretien d’embauche ou au concours public
  • Nouvel emploi : 1er bulletin de salaire
  • Entrée en formation : attestation de présence en stage

En cas de refus de la demande ?

Dans certaines situations, vous pouvez tout de même bénéficier d’une aide à la mobilité même si vous ne répondez pas aux critères fixés par Pôle Emploi. Si certaines conditions ne sont pas remplies, des exceptions seront accordées au cas par cas selon la situation. La décision d’accorder une aide à la mobilité est prise par votre conseiller Pôle Emploi après validation du directeur de l’agence dont vous dépendez.

Le versement de l’aide à la mobilité

Il est possible de cumuler différentes aides. Toutefois, la prise en charge totale ne peut pas excéder 5 000 euros par an à compter de l’attribution de la première aide. La durée du versement s’effectue de cette manière :

  • Pour des entretiens d’embauche, des concours publics, formations ou immersions professionnelles, pendant toute l’action de reclassement.
  • Pendant le premier mois d’une reprise d’emploi, à partir du jour d’embauche.
  • Pendant un délai variable pour une prestation éligible à l’aide.
Simulez vos Allocations Familiales en 2 min.
“Simulation

Notre équipe rédactionnelle est constamment à la recherche des dernieres actualités, mises à jours et réformes au sujet des aides financières en France.
Voir notre ligne éditoriale ici.

Autres questions fréquentes
Marina Ada Ondo
Marina est rédactrice au sein de l'équipe Mes Allocs, spécialisée sur les aides aux jeunes. Diplômée de l'ISFJ, elle rejoint Mes Allocs après une première expérience en communication chez Little Africa, une agence de communication à Paris. Sur son temps libre, Marina lit beaucoup et passe ses dimanches au musée.


Posez votre question à un expert


Consultez nos autres guides récents
Le calcul de la retraite complémentaire
Retraite
Les caisses de retraite complémentaire
Retraite
Retraite Ircantec : tout ce qu'il faut savoir
Caisse de retraite
La retraite : quel nombre de trimestres ?
Retraite calcul
Retraite ancien combattant : conditions, démarches, montant
aides au logement
Comment fonctionne la retraite des mines ?
Retraite
Qu'est-ce que la retraite minimum ?
Retraite calcul
La retraite brut/net : comment se fait le calcul ?
Retraite
Le calcul de la retraite pour la fonction publique
Retraite calcul

Explorez d’autres thématiques
Tout savoir sur l'Assurance Maladie !
assurance maladie
Tout savoir sur la retraite !
Tout savoir sur le Contrat d'Engagement Jeune
Tout savoir sur l'aide aux familles
Aide aux familles
Congé sabbatique : définition, durée, conditions
congé sabbatique
Assurance habitation : conditions, prix, couverture
Assurance habitation
Comment obtenir une prime vélo électrique ?
prime velo electrique
Découvrez quelles sont vos aides pour demenagement !
aide pour demenagement
Ne passez plus à côté de vos aides. Simuler mes aides