APPEL GRATUIT
phone01 84 80 37 31
Simulez toutes vos aides en 2 min.

Travaux d’isolation : ce qu’il faut savoir pour éviter de se faire arnaquer

Article rédigé par Sessime Ananou le 22 février 2024 - 7 minutes de lecture

Les travaux d’isolation sont essentiels pour améliorer l’efficacité énergétique d’un logement et garantir le confort des occupants. Cependant, le secteur de l’isolation n’est pas à l’abri d’arnaques potentielles, mettant en danger les propriétaires peu méfiants. Dans cet article, Mes Allocs vous offre un guide complet sur ce qu’il faut savoir pour se prémunir contre d’éventuelles arnaques dans le domaine de l’isolation.

Travaux : quels sont les signes d’une arnaque potentielle ?

Le démarchage abusif

Le démarchage abusif constitue l’un des signes les plus courants d’une arnaque potentielle. Les signes de démarchage abusif incluent :

Le démarchage téléphonique : lorsque  des interlocuteurs issus de la même société vous appellent, mais que les numéros affichés sont sensiblement différents, il est impératif d’adopter une approche prudente. Si vous décidez de répondre et que l’interlocuteur vous propose des travaux de rénovation énergétique, rappelez-lui qu’en vertu de la loi n° 2020-901 du 24 juillet 2020, la vente par téléphone de tels travaux est strictement interdite, exposant à des sanctions pénales.

« Toute prospection commerciale de consommateurs par des professionnels, par voie téléphonique, ayant pour objet la vente d’équipements ou la réalisation de travaux pour des logements en vue de la réalisation d’économies d’énergie ou de la production d’énergies renouvelables est interdite, à l’exception des sollicitations intervenant dans le cadre de l’exécution d’un contrat en cours au sens du deuxième alinéa du présent article » Article L. 223-1 du Code de la consommation.

Par exemple, une entreprise prétend travailler en partenariat avec des organismes gouvernementaux, proposant une inspection gratuite du domicile pour améliorer son efficacité énergétique. Les appelants peuvent exercer des pressions, évoquant l’urgence des travaux pour bénéficier d’aides financières.

Comment s’en protéger ?

Pour vous prémunir contre les démarchages téléphoniques incessants, vous avez la possibilité de vous enregistrer sur le site officiel Bloctel du gouvernement. Bloctel est une liste d’opposition au démarchage téléphonique mise en place par les autorités publiques. L’inscription est gratuite, mais il est important de renouveler cette inscription tous les 3 ans. En cas de démarchage téléphonique malgré votre inscription sur Bloctel, vous avez la possibilité de déposer une réclamation sur le site.

Quoi qu’il en soit, que ce soit après un démarchage téléphonique ou physique, suivez toujours ces conseils :

  • Ne signez jamais de documents sans prendre le temps de la réflexion.
  • Ne partagez jamais d’informations sensibles, telles que vos coordonnées bancaires.
  • Prenez le temps de vous informer sur l’entreprise et comparez les devis avec d’autres prestataires avant de prendre une décision.

Les faux professionnels RGE

Certains individus peu scrupuleux peuvent parfois solliciter les particuliers en se faisant passer pour des artisans certifiés RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) dans le but de persuader de manière trompeuse les personnes qu’ils démarchent. Cette pratique non seulement nuit à la réputation des artisans et des professionnels du bâtiment, mais elle affecte également les propriétaires des logements concernés, dont le projet de travaux risque de se transformer en un véritable cauchemar.

Comment savoir qu’on est en face d’un vrai agent RGE ?

Vous avez le droit de demander au professionnel une copie de son certificat de qualification RGE. Ce document doit comporter une date de validité pour la mention RGE, ainsi que les compétences et les domaines d’intervention spécifiques de l’artisan en question.

À noter : si le professionnel prétend être en cours de qualification, vous ne devez pas signer de devis. En effet, pour être éligible aux aides financières, l’artisan doit détenir la qualification RGE au moment de la réalisation des travaux. Malgré toute assurance qu’il pourrait vous donner, il ne peut garantir sa qualification RGE au moment précis de l’exécution des travaux.

Les devis douteux et les faux contrôleurs de travaux

Les devis douteux est l’une des arnaques les plus répandues dans le domaine des travaux d’isolation. Cela concerne non seulement la rénovation énergétique mais aussi la réhabilitation bâtiment. Cette arnaque consiste en l’émission de devis bâclés ou imprécis qui ne détaillent pas tous les postes de dépense ou omettent la partie main-d’œuvre. Dans d’autres cas, les matériaux peuvent afficher un prix dérisoire dans le devis, pour être ultérieurement majorés en invoquant divers problèmes de conjoncture.

Il est également possible de tromper les clients sur la qualité des matériaux en indiquant sur le devis un isolant ou une menuiserie premium, pour finalement installer autre chose sans en informer le client. Certaines personnes malveillantes s’adonnent à la fraude pure en inventant une entreprise, simplement dans le but de soutirer l’acompte des travaux avant de disparaître sans laisser de trace.

L’arnaque des faux contrôleurs vise à convaincre les particuliers de la nécessité d’une visite de contrôle obligatoire de leurs travaux de rénovation énergétique pour bénéficier des aides financières de l’État. Ces fraudeurs se présentent à votre porte en se faisant passer pour des inspecteurs de travaux de rénovation énergétique, parfois prétendant agir au nom de l’ADEME ou travailler pour votre compagnie d’assurance.

Leur objectif est d’obtenir l’accès à votre logement afin de vendre de manière déloyale des services commerciaux annexes.

Quelles sont les bonnes pratiques pour éviter les arnaques ?

La recherche approfondie sur l’entreprise

  1. Consultation en ligne : explorez les avis et retours d’expérience d’autres clients sur des plateformes spécialisées.
  2. Site Web de l’entreprise : bisitez le site officiel de l’entreprise pour obtenir des informations sur son historique, ses services, et ses réalisations.
  3. Réputation : informez-vous sur la réputation de l’entreprise auprès d’organismes professionnels ou auprès de votre entourage.

L’obtention de plusieurs devis de travaux

  1. Comparaison des coûts : obtenez des devis détaillés de plusieurs entreprises pour comparer les coûts associés à chaque prestation.
  2. Décomposition des coûts : assurez-vous que chaque devis détaille clairement les coûts des matériaux, de la main-d’œuvre, et d’autres frais éventuels.
  3. Éviter les devis trop bas : soyez prudent face à des devis excessivement bas, cela pourrait indiquer des pratiques non éthiques ou l’utilisation de matériaux de moindre qualité.

À noter : si vous avez déjà validé un devis, il est crucial de se souvenir que vous bénéficiez d’un délai de rétractation légal de 14 jours. Une fois ce délai expiré, en cas de mauvaise foi de la part de l’entreprise, il est essentiel d’agir rapidement en sollicitant l’assistance de médiateurs, tribunaux, ou même votre assureur.

La vérification des certifications et des références

  1. Certifications RGE : demandez une copie du certificat de qualification RGE de l’entreprise, vérifiant sa validité et ses compétences.
  2. Références clients : sollicitez des références de clients antérieurs pour obtenir des retours d’expérience directs.
  3. Vérification des assurances : assurez-vous que l’entreprise dispose d’une assurance responsabilité civile pour vous protéger en cas de problèmes lors des travaux.

En appliquant ces conseils, vous renforcez votre position en tant que consommateur informé et minimisez les risques d’être victime d’arnaques dans le domaine des travaux.

Voici un tableau récapitulatif  des bonnes pratiques qui vous aidera à renforcer la position du consommateur, à minimiser les risques d’arnaques et à garantir une prise de décision éclairée lors de travaux de rénovation énergétique :

Pratiques Description
Recherche approfondie sur l'entreprise - Consultation d'avis en ligne sur des plateformes comme Trustpilot.
- Visite du site officiel de l'entreprise pour des informations détaillées.
- Recherche d'informations auprès d'organismes professionnels.
Obtention de plusieurs devis - Demande de devis détaillés à plusieurs entreprises pour comparaison.
- Analyse des détails des coûts, y compris matériaux, main-d'œuvre, et frais divers.
- Méfiance vis-à-vis des devis excessivement bas.
Vérification des certifications et des références - Demande de copie du certificat de qualification RGE.
- Obtention de références clients et vérification de la satisfaction des anciens clients.
- Vérification des assurances en vigueur.
Délai de rétractation légal - Rappel du délai de rétractation de 14 jours après la signature d'un devis.
- Activation rapide du droit de rétractation en cas de besoin.
Réaction rapide en cas de mauvaise foi - Mobilisation d'interlocuteurs tels que médiateurs, tribunaux ou assureurs en cas de problème avec l'entreprise.
- Prise de mesures pour faire valoir ses droits et résoudre les éventuels litiges.
Vigilance face au démarchage abusif - Refus de partager des informations personnelles suite à un appel non sollicité.
- Vérification minutieuse de la légitimité de l'entreprise avant d'accepter des services.

Sessime Ananou
Sessime est rédactrice chez Mes Allocs, spécialisée sur le pouvoir d'achat. Elle rejoint l'équipe Mes Allocs en août 2023 afin de simplifier l'accès à l'information sur les aides en général.

Consultez nos autres articles récents
4 conseils pour optimiser votre candidature d’emploi
IMMOJEUNE : Découvrez votre hébergement idéal en tant qu'étudiants et jeunes actifs
Artisans RGE : comment trouver le bon pour profiter des aides dans le cadre de la RE2020 ?
Guide complet pour choisir le monte-escalier mobile idéal : conseils, coûts et options
Nos conseils pour décorer vos fenêtres tout en conservant votre pouvoir d’achat !
Créer son entreprise en bénéficiant d'allocations en France : Guide pratique
L'alternance : une option à considérer pour vos études post-bac
Comment choisir sa clôture ou son grillage sans se faire avoir ?
Les différents types de logements pour seniors : comment choisir le lieu de vie le plus adapté à ses besoins ?
Économiser l’énergie au quotidien : 5 gestes simples à adopter
Comment éviter de se faire avoir par ma banque quand je demande un crédit ?
Quelles sont les aides à l'embauche pour les employeurs en TPE/PME ?
Assurance décès prêt immobilier : réglementation et remboursement
Quelles sont les options de financement pour payer ses frais d’obsèques ?
Comment éviter de se faire arnaquer quand on cherche un logement ?
Construire une extension en bois : avantages, aides et formalités
Les différents prêts à taux zéro
Comment organiser et financer un déménagement ?

Explorez d’autres thématiques
Tout savoir sur le divorce
Qu'est-ce que la retraite ?
Ticket restaurant 2024 : conditions, montants, utilisations
Ameli : aides, démarches, fonctionnement
Smic 2024 : montant mensuel et horaire, net et brut
Aide alimentaire 2024 : aides, montants, démarches
Assurance animaux : comment ça marche ?
Tout savoir sur l'assurance auto en 2024
Tout savoir sur l'assurance santé en 2024
Ne passez plus à côté de vos aides.Simuler mes aides