APPEL GRATUIT
phone01 84 80 37 31
Simulez toutes vos aides en 2 min.

Quelles sont les aides financières possibles pour se lancer en Freelance ?

Article rédigé par Fabiola le 9 juin 2021 - 7 minutes de lecture

Ces dernières années ont été marquées par une forte augmentation des créations d’entreprises, parmis elles, les freelances. L’envie de créer sa propre activité et de diriger sa propre entreprise séduit de plus en plus de français. Les freelances sont de plus en plus à la mode et leur activité ne cesse de croître.

Cependant, créer une entreprise demande certaines connaissances et peut s’avérer très onéreux. Afin d’aider les futurs entrepreneurs, il existe de nombreuses aides financières permettant de diminuer les charges et simplifier le financement de ces derniers. 

Quelles sont les aides financières qui s’adressent aux nouvelles freelances ? 

L’aide à la création ou à la reprise d’entreprise (ACRE) 

Avant d’expliquer ce qu’est l’ACRE il est important de savoir, qu’en tant que freelance, vous avez des obligations fiscales et sociales. Tout au long de l’année vous devez payer des impôts, déclarer vos revenus et payer des cotisations fiscales. 

C’est sur ce point qu’intervient l’ACRE. Cette dernière va offrir aux futurs freelances une exonération totale ou partiel des cotisations sociales tout au long de la première activité d’exercice. Ces cotisations englobent la retraite, les maladies, la maternité et les allocations familiales. Le fait de ne pas ou peu payer ces cotisations est un réel soulagement pendant votre première activité. 

Le but est d’éviter aux nouveaux consultants de payer trop de charges puisqu’ils ne produisent pas beaucoup de chiffre d’affaires lors de la première année. 

De plus, l’ACRE se veut simple d’utilisation. Le but étant de diminuer non seulement les charges mais aussi les démarches administratives. C’est pourquoi, aucune démarche n’est nécessaire afin de bénéficier de cette aide. L’ACRE s’applique de façon automatique au freelances. 

Enfin, toujours dans une vision de simplification, de nombreux critères ont récemment été supprimés. Avant 2019, il était nécessaire de remplir une liste de critères afin de bénéficier de l’ACRE. Aujourd’hui, la seule condition porte sur la direction de l’entreprise. Il vous faudra donc posséder plus de 50% du capital ou posséder le statut de dirigeant. 

Le consultant dont le revenu est inférieur à 30 393€ bénéficiera d’une exonération totale de ses cotisations sociales pendant sa première année d’exercice. 

Le consultant dont le revenu est compris entre 30 939€ et 40 524€ bénéficiera d’une exonération partielle et dégressive de ses cotisations sociales au long de sa première années d’exercice. 

Les aides à la réinsertion professionnelle 

Il existe de nombreuses aides permettant aux chômeurs de créer leur activité de freelance avec le plus de sécurité possible. Il est possible de cumuler plusieurs de ces aides qui se comptent au nombre de 4. Elle permettent aux futurs entrepreneurs de s’assurer une revenu décent lors du début de l’activité. 

L’allocation d’aide au retour à l’emploi (ARE)

Cette allocation est fourni aux demandeurs d’emploi qui décident de créer une entreprise. En temps normal l’ARE n’est pas cumulable avec votre salaire. A partir du moment où vous percevez une rémunération l’ARE ne vous est plus octroyé. 

Lorsque vous créez votre freelance il est tout à fait possible de bénéficier du maintien de cette allocation en plus de votre rémunération. Cependant, il est nécessaire que le cumul de ces deux revenus ne dépasse pas le salaire que vous perceviez avant votre cessation d’activité professionnelle. 

Enfin, pour bénéficier de ce cumul, il vous faut vous adresser auprès du Pôle Emploi en leur indiquant votre volonté de bénéficier de cet avantage et leur fournir le montant de votre rémunération en tant qu’entrepreneur

L’aide à la reprise ou à la création d’entreprise (ARCE)

Cette dernière s’adresse aux futurs entrepreneurs inscrits à Pôle Emploi, qui ont bénéficié de l’ARE ainsi que de l’ACRE. C’est une aide qui vient compléter les deux précédentes toujours dans le but de faciliter le lancement d’activité de freelance. 

Cependant il est important de savoir que vous ne pouvez pas cumuler ces trois aides, il existe deux combinaisons possibles : 

  • Le cumul de l’ARCE avec l’ACRE
  • Le cumul de l’ARE avec l’ACRE

Il est impossible de bénéficier à la fois de l’ARCE et de l’ARE

L’ARCE est une aide mise en place par Pôle Emploi, c’est donc lui qui est en charge de vous verser cette aide. 

Si vous bénéficiez de cette dernière vous recevrez deux versements répartis sur l’année. Le premier lorsque vous êtes elligible à l’ARCE et le second 6 mois après le début de votre premier exercice

L’allocation de Solidarité Spécifique (ASS)

Cette allocation vient soutenir les entrepreneurs qui restent en difficulté après avoir bénéficié de leurs droits au chômage. Si c’est le cas et que votre rémunération d’entrepreneur ne dépasse pas 1 171,80€ par mois, alors vous serez élligible à l’ASS. Cette allocation vous fera jouir d’un montant de 502,20€ par mois

La prime d’activité 

Cette prime est mise en place par l’Etat. Vous bénéficierez d’une aide financière afin de vous assurer un revenu correct. Il vous suffira de faire votre demande auprès de votre caisse d’allocation familiale (CAF). 

Les aides et subventions diverses 

En plus des aides mises en place par Pôle Emploi, l’Etat ainsi que de nombreuses structures diverses s’engagent à promouvoir l’entrepreneuriat en France. Les freelances sont considérées comme des entreprises, elles peuvent donc bénéficier de ces différentes aides. 

Le nouvel accompagnement pour la création d’entreprise

Ce dispositif permet aux futurs freelances de bénéficier d’une accompagnement sur 3 ans. Cet accompagnement se distingue en trois axes : 

  • Aide au financement : Elle permet de réaliser un emprunt à taux 0 et sans garantie. 
  • Aide au montage : Cette dernière fournit les connaissances et l’accompagnement nécessaire à la mise en place du projet. De cette façon, le nouveau consultant pourra présenter un dossier solide s’il veut bénéficier de subventions ou simplement d’avoir un projet concret. 
  • Accompagnement : Offre un service d’aide en ligne répondant aux questions de l’entrepreneur pendant ses 3 premières années d’activité. 

Certaines conditions sont à remplir pour pouvoir prétendre au NACRE: 

  • Le consultant en freelance doit bénéficier du revenu de solidarité active (RSA) ou de l’allocation de solidarité spécifique (ASS)
  • L’entrepreneur doit avoir entre 18 et 25 ans
  • Il doit être bénéficiaire de d’ASP ou de l’ARE

La banque publique d’investissement française (Bpifrance) 

Comme son nom l’indique, c’est une banque publique d’investissement. Son rôle est de soutenir les nouvelles entreprises dans leur création et leur évolution. Bpifrance offre un accompagnement et des solutions financières aux nouvelles freelances afin de les aider à commencer leur activité. La Bpifrance est répartie dans chaque région françaises permettant un contact plus facile avec les entreprises. 

Son aide passe par : 

  • Un soutien de la croissance des freelances à l’aide de garanties, de financements et de conseils. 
  • Aide aux freelances dans leurs premiers besoins d’investissement (garantie, amorçage, innovation). 

Bpifrance apporte un soutien financier aux freelances et vient compléter les aides disponibles vues précédemment. 

Les freelances sont donc des entreprises qui peuvent bénéficier d’un nombre d’aide relativement important. La France a pour vocation d’aider les nouvelles entreprises et de favoriser leur création et développement. Ces aides sont faites pour aider et accompagner les freelances avec le plus de facilité possible. Il ne vous reste plus qu’à vous lancer. 


Fabiola
Fabiola est rédactrice au sein de l'équipe Mes Allocs, spécialisée en sciences politiques et affaires publiques. Diplômée de l'HEIP, elle rejoint Mes Allocs après une première expérience à l'Assemblée Nationale.

Consultez nos autres articles récents
4 conseils pour optimiser votre candidature d’emploi
IMMOJEUNE : Découvrez votre hébergement idéal en tant qu'étudiants et jeunes actifs
Artisans RGE : comment trouver le bon pour profiter des aides dans le cadre de la RE2020 ?
Guide complet pour choisir le monte-escalier mobile idéal : conseils, coûts et options
Nos conseils pour décorer vos fenêtres tout en conservant votre pouvoir d’achat !
Créer son entreprise en bénéficiant d'allocations en France : Guide pratique
L'alternance : une option à considérer pour vos études post-bac
Comment choisir sa clôture ou son grillage sans se faire avoir ?
Travaux d'isolation : ce qu'il faut savoir pour éviter de se faire arnaquer
Les différents types de logements pour seniors : comment choisir le lieu de vie le plus adapté à ses besoins ?
Économiser l’énergie au quotidien : 5 gestes simples à adopter
Comment éviter de se faire avoir par ma banque quand je demande un crédit ?
Quelles sont les aides à l'embauche pour les employeurs en TPE/PME ?
Assurance décès prêt immobilier : réglementation et remboursement
Quelles sont les options de financement pour payer ses frais d’obsèques ?
Comment éviter de se faire arnaquer quand on cherche un logement ?
Construire une extension en bois : avantages, aides et formalités
Les différents prêts à taux zéro

Explorez d’autres thématiques
Tout savoir sur le divorce
Qu'est-ce que la retraite ?
Ticket restaurant 2024 : conditions, montants, utilisations
Ameli : aides, démarches, fonctionnement
Smic 2024 : montant mensuel et horaire, net et brut
Aide alimentaire 2024 : aides, montants, démarches
Assurance animaux : comment ça marche ?
Tout savoir sur l'assurance auto en 2024
Tout savoir sur l'assurance santé en 2024
Ne passez plus à côté de vos aides.Simuler mes aides