APPEL GRATUIT
phone01 84 80 37 31
Simulez toutes vos aides en 2 min.

Quels sont les différents prêt travaux ?

Article rédigé par Jonathan le 23 décembre 2021 - 9 minutes de lecture

En France, le crédit à la consommation est la forme de crédit la plus utilisé. Si vous souhaitez réaliser des travaux, vous allez souscrire à des prêts travaux. On vous explique tout ici.

Simulez toutes vos aides en 2 min.
Simulation gratuite


Les prêts “classique” pour les travaux

Le prêt personnel

Le prêt personnel est un prêt non affecté : vous empruntez une somme d’argent à la banque, que vous pouvez utiliser librement. Elle ne vous demandera ni devis ni justificatif. C’est un choix idéal si vous souhaitez entreprendre des travaux sans passer par un professionnel. Les fonds sont débloqués dès acceptation de la demande.

Cependant, le prêt personnel a quand même un inconvénient. le Taux Annuel Effectif Global (TAEG) du crédit à la consommation est généralement bien plus élevé que celui d’un prêt immobilier. Une affirmation qui reste à nuancer, car vous n’avez ni garantie (hypothèque, cautionnement…) ni assurance emprunteur à souscrire.

Le prêt affecté

Le crédit affecté est comme son nom l’indique un crédit affecté à un projet précis. Pour vous, ce sera les travaux. Le prêt sera uniquement dédié à ce projet. Vous ne pouvez pas utiliser une fraction de l’argent pour payer vos vacances ou encore vos dépenses quotidiennes.

Pour connaitre la destination de cet argent, la banque va vous demander de produire des justificatifs comme des devis et des factures.

Très souvent d’ailleurs, il n’est pas rare que certains établissements prêteurs transfèrent l’argent directement aux entreprises. Si vous enfreignez cette règle, le prêt travaux pourra être résilié. Et vous serez dans l’obligation de rembourser la somme prêtée.

Le prêt immobilier avec enveloppe travaux

Le troisième moyen de bénéficier d’un prêt est de faire une demande de prêt immobilier. Vous pouvez choisir cette solution dans le cadre d’un package acquisition de bien immobilier + travaux. Vous pouvez aussi en bénéficier si vous êtes déjà propriétaire et que votre logement a besoin d’une amélioration, d’une réparation ou d’un entretien. Pour accepter votre demande, la banque vérifiera que votre capacité d’emprunt soit suffisante et que vous ne dépassez le taux d’endettement.

En outre, pour pouvoir qu’une offre de prêt vous soit accordée, il vous faudra prendre :

  • Une sûreté pour garantir le remboursement du prêt travaux (hypothèque, cautionnement, nantissement) ;
  • Une assurance de prêt, qui elle aussi peut se révéler onéreuse, puisqu’elle représente jusqu’à un tiers du montant total de l’opération.

En plus de ces données, il faut rajouter les frais de dossier de la banque. Mais en contrepartie, les taux d’emprunt restent assez bas, en tout cas plus bas que ceux des prêts personnels.

Pour bénéficier de ces formes de prêt, il faut quand même remplir certaines conditions. Le coût total des travaux à réaliser conditionne ce choix :

  • S’il est inférieur à 75 000 € : vous pouvez opter indifféremment pour un prêt affecté, un prêt non-affecté ou un prêt immobilier pour travaux. Encore que certaines banques rechignent à accorder un crédit immobilier pour une somme inférieure à ce montant ;
  • Au-delà de 75 000 € : vous êtes obligé de passer par un prêt immobilier pour travaux. La loi interdit en effet le recours à un crédit à la consommation, qu’il soit affecté ou non. C’est une question de protection de l’emprunteur, pour éviter le surendettement, comme des établissements bancaires.

Les petites spécificités liées à ces prêts

Qui peut réaliser ces travaux ?

Pour la réalisation des travaux cela ne peut être réalisé par vos propre soins. Pourquoi ? Tout simplement parce que la banque impose que les travaux soient réalisés par des professionnels. Elle débloque les fonds seulement sur présentation des justificatifs.

De fait, si vous les réalisez vous-même, vous ne pouvez présenter un devis de réalisation des travaux. Si vous souhaitez réaliser vos travaux vous-même, il faudra souscrire à un crédit à la consommation.

Inclure les travaux dans le prêt immobilier : quelles conséquences ?

Comme expliqué plus haut dans l’article, un prêt immobilier avec travaux doit être garanti par une assurance de prêt. Or les primes d’assurance sont calculées en fonction du montant que vous empruntez. Et mathématiquement, il est plus élevé dans l’opération prêt d’acquisition + prêt travaux. Un surcoût auquel vous ne pourrez pas échapper et qui peut s’avérer conséquent.

Cependant, il y a un point positif pour le consommateur. Vous n’avez qu’une seule mensualité à rembourser, laquelle peut être étalée sur une période plus longue. Si vous êtes un peu juste en termes de taux d’endettement, cette solution est probablement la plus adaptée.

Simulez toutes vos aides en 2 min.
Simulation gratuite

La formule prêt travaux + prêt immobilier

Dans cette hypothèse, vous aurez deux mensualités à rembourser : celle de votre prêt travaux et celle de votre prêt acquisition. Il existe plusieurs avantages :

  • Vous ne payez pas d’assurance de prêt sur le crédit travaux ;
  • Vous pouvez choisir une durée plus courte pour le prêt travaux et donc le solder plus rapidement ;
  • Vous pouvez demander le lissage des mensualités des deux emprunts. Par exemple, l’échéance de votre prêt immo sera plus basse pendant le temps où vous remboursez le prêt travaux, puis revue à la hausse ensuite.

Mais cette formule présente aussi un inconvénient majeur : les intérêts intercalaires. On vous rappelle que dans un prêt travaux, les fonds sont débloqués au fur et à mesure de l’avancée des travaux. L’amortissement, c’est-à-dire le moment où vous commencez effectivement à rembourser les intérêts et le capital, est différé jusqu’à l’achèvement des travaux. Vous n’êtes pas sans savoir que la banque ne prête jamais d’argent gratis.

C’est pourquoi elle vous demandera de payer des frais jusqu’à ce que le prêt soit intégralement débloqué : ce sont les intérêts intercalaires. Lesquels s’ajouteront aux intérêts classiques de votre emprunt. De fait, la somme peut quelque peu augmenter.

Les prêts exclusivement dédiés aux travaux

L’éco-prêt à taux zéro

L’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) permet de financer des travaux de rénovation énergétique des logements. Le montant maximal de l’éco-PTZ est compris entre 7 000 € et 30 000 €selon les travaux financés. Ce prêt peut être accordé sous conditions à un propriétaire bailleur ou occupant et à un syndicat de copropriétaires jusqu’au 31 décembre 2021.

Travaux concernés

Pour bénéficier de l’éco-PTZ, vos travaux doivent concerner au moins une des catégories de travaux suivantes :

  • Isolation thermique de la toiture
  • Isolation thermique des murs donnant sur l’extérieur
  • Isolation thermique des fenêtres et portes donnant sur l’extérieur
  • Isolation des planchers bas
  • Installation ou remplacement d’un chauffage ou d’une production d’eau chaude sanitaire
  • Installation d’un chauffage utilisant une source d’énergie renouvelable
  • Installation d’une production d’eau chaude sanitaire utilisant une source d’énergie renouvelable

Personnes concernées

Au-delà des conditions de travaux, vous devez aussi respecter des conditions en tant que consommateur. Vous devez être un :

  • Propriétaire occupant ou propriétaire qui loue ou s’engage à louer son logement
  • Copropriétaire (et non le syndicat de copropriétaires) occupant ou bailleur pour financer la quote-part: Part que chacun doit payer ou recevoir dans la répartition d’une somme de travaux d’intérêt collectif réalisés sur les parties privatives: Parties des bâtiments (porte d’entrée, salon, salle de bains…) et des terrains réservés à l’usage exclusif d’un copropriétaire. L’éco-PTZ permet également de financer des travaux réalisés sur les parties et équipements communs de l’immeuble.

Contrairement à certaines aides, l’éco-PTZ n’est pas soumis à condition de ressources.

Conditions concernant le logement

Votre logement doit avoir été achevé depuis plus de 2 ans à la date de début des travaux.Il doit être votre résidence principale: Logement occupé au moins 8 mois par an (sauf obligation professionnelle, raison de santé ou cas de force majeure), soit par le locataire ou la personne avec laquelle il vit, soit par une personne à charge.Vous pouvez également bénéficier de l’éco-PTZ si vous louez votre logement à une personne qui en fait sa résidence principale.

Qu’est-ce que le prêt ANAH ?

L’ANAH, l’Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat, propose un prêt sous forme de subvention pour les propriétaires qui réalisent des travaux d’amélioration de leur logement.

Qui peut bénéficier de ce prêt ?

La subvention accordée par l’ANAH peut être attribuée aux :

  • propriétaires occupants : qui sont propriétaires d’un logement et y habitent (sous conditions de ressources) ;
  • propriétaires bailleurs : c’est-à-dire les propriétaires louant leur logement à condition qu’ils signent une convention à loyer maîtrisé et qu’ils s’engagent à louer leur logement à des personnes physiques à titre de résidence principale ;
  • syndicats copropriétaires : si 75 % des « lots » principaux sont des résidences principales.

Mais elle peut également être attribuée à titre d’exception aux :

  • personnes assurant la charge effective des travaux des logements de leurs ascendants, descendants ou conjoints ;
  • communes pour les travaux de sortie d’insalubrité ou de péril ;
  • organismes agréés dans le cadre d’un bail à réhabilitation ou de location à des associations d’aide à la réinsertion des personnes en difficulté ;
  • organismes HLM dans le cadre de plans de sauvegarde des propriétés dégradées.

Les travaux pris en charge

Les travaux pris en charge par l’ANAH concernent la rénovation du logement. C’est-à-dire les différents réseaux d’eau, de gaz, d’électricité, sanitaires, toiture. Cette aide se matérialise avec les programmes « Habiter sain » ou « Habiter serein ». Les travaux de rénovation énergétique sont aussi inclus, avec cette fois-ci les programmes « Habiter mieux sérénité » et « Ma PrimeRénov’ ».

En troisième lieu, on retrouve les travaux d’adaptation du logement au vieillissement avec « Habiter facile ». Et enfin, l’accessibilité en cas de handicap avec « Habiter facile ».
Pour que les travaux soient pris en charge par l’Anah, ils doivent être réalisés par des professionnels du bâtiment.

Notre équipe rédactionnelle est constamment à la recherche des dernieres actualités, mises à jours et réformes au sujet des aides financières en France.
Voir notre ligne éditoriale ici.

Autres questions fréquentes
Jonathan
Jonathan est rédacteur au sein de l'équipe Mes Allocs, spécialisé sur les sujets liés au handicap. Diplômée de l'UPEM, il rejoint Mes Allocs après avoir travaillé à l'association AEDE qui accompagne les adultes en situation de handicap. Quand il n'écrit pas, on peut le retrouver sur un terrain de basket.


Posez votre question à un expert


Consultez nos autres guides récents
La retraite complémentaire Agirc-Arrco
Retraite
La pension de réversion des régimes de retraite
Retraite
La retraite pour la fonction publique
Retraite
Qu'est-ce que la retraite progressive ?
Retraite
La retraite pour les agents de la SNCF
Retraite
Comment fonctionne la retraite par points ?
Retraite
Pole Emploi : actualisation octobre 2022
actualisation pole emploi date
Pole emploi : actualisation novembre 2022
actualisation pole emploi date
Pole Emploi : actualisation décembre 2022
actualisation pole emploi date

Explorez d’autres thématiques
Tout savoir sur le Contrat d'Engagement Jeune
Tout savoir sur l'aide aux familles
Aide aux familles
Congé sabbatique : définition, durée, conditions
congé sabbatique
Assurance habitation : conditions, prix, couverture
Assurance habitation
Comment obtenir une prime vélo électrique ?
prime velo electrique
Découvrez quelles sont vos aides pour demenagement !
aide pour demenagement
Ne passez plus à côté de vos aides. Simuler mes aides