Comment fonctionne le crédit renouvelable ?

crédit consomation

 

Le crédit renouvelable, aussi appelé crédit revolving ou reconstituable, est une opération financière dont le but est de mettre à votre disposition une somme d’argent utilisable à tout moment sur un compte ouvert à votre nom. Ce prêt est plus souple d’utilisation que les autres crédits à la consommation. En effet, votre réserve d’argent disponible se reconstitue au fil de vos remboursements. Dans cet article, nous vous dirons tout sur le crédit renouvelable, de son fonctionnement à son obtention.


Qu’est-ce qu’un crédit renouvelable ?

Le crédit renouvelable est un crédit à la consommation qui, comme le microcrédit ou le crédit étudiant, est dit non-affecté. Il protège votre vie privée car vous n’avez pas à dévoiler le motif de votre emprunt et pouvez ainsi user librement de la somme empruntée.

Le crédit renouvelable s’adresse aux particuliers qui nécessitent une réserve d’argent dans laquelle ils peuvent puiser en fonction de leurs besoins. De cette réserve, vous pouvez utiliser la somme que vous voulez, à hauteur du montant mis à votre disposition par l’organisme prêteur. Cette réserve de crédit disponible se reconstitue ensuite au fur et à mesure de vos remboursements.

La plupart des établissements bancaires et organismes de crédit proposent le crédit renouvelable. Ainsi, vous pouvez trouver un crédit renouvelable :

  • A la Caisse d’Epargne ;
  • A la Banque Postale ;
  • Chez LCL ;
  • Etc.

Vous devez savoir que si le produit ou service n’est pas livré ou est livré défectueux, le consommateur est quand même tenu de rembourser son crédit.

Quelles sont les conditions du crédit renouvelable ?

Le crédit renouvelable est un crédit à la consommation.

Il permet de financer des biens comme par exemple :

  • Une voiture ;
  • De l’équipement pour votre maison ;
  • L’organisation de vacances ;
  • La rénovation de votre logement.

Le montant du crédit renouvelable est compris entre 200 euros et 75.000 euros.

Il peut être rattaché soit :

  • A un compte bancaire ;
  • A une carte de crédit.

Ensuite, pour rembourser ce crédit, il vous faudra payer des mensualités.

La durée d’un crédit renouvelable est d’un an reconductible chaque année. Avant de proposer de le reconduire, l’établissement prêteur doit vérifier que l’emprunteur n’a pas eu d’incident de paiement en consultant le fichier des incidents de paiement caractérisés (FICP).

Comment obtenir un crédit renouvelable ?

D’un établissement prêteur à un autre, le montant qu’il est possible d’emprunter n’est pas identique et les critères d’obtention diffèrent.

La somme varie également selon le profil emprunteur du demandeur, soit ses besoins et sa capacité de remboursement.

Si plusieurs prêts à la consommation peuvent être cumulés, il ne faut cependant pas que la totalité des mensualités de crédit de l’emprunteur soit supérieur à 33 % de ses revenus, afin de le prémunir du surendettement.

Les établissements proposant le crédit renouvelable

Il est possible d’obtenir un crédit renouvelable au seins de différentes structures ou de souscrire en ligne.

Comme évoqué plus haut, la plupart des banques proposent le crédit renouvelable, que ce soit en agence ou en ligne. Il est également possible de se tourner vers des organismes spécialisés de crédit qui, contrairement à la banque, ne vous demanderons pas d’ouvrir un compte courant. Enfin, la souscription de ce type de crédit peut également se faire directement dans des enseignes de grande distribution.

Dans tous les cas, nous vous recommandons de ne vous adresser qu’à des entreprises régies par le Code des assurances.

Vous pouvez dès à présent utiliser ce simulateur pour obtenir les meilleurs taux pour votre crédit renouvelable ou contacter directement notre équipe d’experts Mes-Allocs.

Les documents demandés

L’organisme prêteur doit remplir une fiche de dialogue et d’information avec l’emprunteur afin d’évaluer sa solvabilité.

Pour un montant du crédit supérieur à 3.000 euros, les informations fournies doivent être confirmées via la présentation de justificatifs comme le contrat de travail ou des bulletins de paie.

Pour un montant du crédit inférieur à 3.000 euros, seule la carte d’identité sera demandée.

Pour rappel, il ne vous est pas nécessaire de préciser le montant de vos ressources.

Les taux du crédit renouvelable

Le taux annuel effectif global (TAEG) vous permet de connaître le coût global de votre crédit.

Il comprend :

  • Le taux d’intérêt de base ;
  • Les frais de dossier ;
  • Le montant de l’assurance emprunteur.

Vous devez savoir que le taux d’intérêt d’un crédit renouvelable est variable et évolue ainsi à la hausse ou à la baisse.

Le taux d’intérêt ne doit pas dépasser les taux d’usure en vigueur. A titre d’exemple,  les taux d’usure pour le premier trimestre 2020 s’appliquent à hauteur de :

  • 21.07 % pour les prêts de montants inférieurs ou égaux à 3.000 euros ;
  • 11.75 % pour les prêts de montants compris entre 3.000 euros et 6.000 euros ;
  • 5.71 % pour les prêts de montants supérieurs à 6.000 euros.

Les taux d’usure sont révisés chaque trimestre par la Banque de France.

Il est également recommandé de regarder la durée de l’emprunt, le montant des mensualités et les possibilités de report en cas de difficultés financières.

Si sa souscription n’est pas obligatoire, n’oubliez pas de vous renseigner sur l’assurance emprunteur qui peut prendre le relais du remboursement en cas d’aléas de la vie, comme une invalidité ou un décès.

Comment rembourser son crédit renouvelable ?

Le remboursement du crédit renouvelable commence lorsque vous utilisez la somme allouée. Le remboursement ne porte que sur les sommes dépensées et non sur la réserve disponible.

Depuis 2011, la loi impose des durées de remboursement maximales qui ne peuvent pas être dépassées.

Ces durées de remboursement varient selon le montant du crédit :

  • 36 mois pour un crédit dont le montant est inférieur ou égal à 3.000 € ;
  • 60 mois pour un crédit dont le montant est supérieur à 3.000 €.

De plus, un document récapitulatif de la situation de votre crédit doit vous être adressé tous les mois par l’organisme prêteur.

Il devra notamment mentionner :

  • Les dates du relevé et du paiement ;
  • Les montants de l’échéance et des remboursements effectués ;
  • Le taux de la période et le TAEG ;
  • La part du capital disponible ;
  • La totalité des sommes exigibles.

A trois mois de l’échéance annuelle, le prêteur doit vous informer des conditions de reconduction du contrat et des procédures de remboursement des sommes restant dues.

Vous devez savoir que vous pouvez modifier les mensualités de remboursement. Vous pouvez ainsi rembourser en une seule fois ou par anticipation sans indemnité à payer.

La Rédaction
Chaque jour, Mes Allocs, le 1er expert en aides financières 100% en ligne publie des guides pour vous orienter sur les aides financières.

Consultez nos autres guides récents
Peut-on demander un crédit sans justificatif ?
Prêt personnel sans justificatif, est-ce possible ?
Crédit en ligne : demande, conditions, montants
Calculette crédit à la consommation : faites le calcul !
Quels sont les meilleurs taux de crédit à la consommation ?
Renégociation de crédit à la consommation : comment faire ?
Quels sont les meilleurs organismes de crédit ?
Prêt consommation : fonctionnement, conditions, calcul
Microcrédit : fonctionnement, montants, conditions

Explorez d’autres thématiques
Tout savoir sur le crédit à la consommation !
Tout savoir sur le rachat de crédit !
Tout savoir sur l'ACCRE !
Comment trouver le contact votre CAF ?
Tout savoir sur les aides au logement !
Les prêts de la CAF : quels sont-ils ?
Tout savoir sur les aides à la mobilité !
Tout savoir sur le chômage en France !
Tout savoir sur les bourses étudiantes !
Testez votre éligibilité aux aides financières Simulation gratuite
3 200€ reçus en moyenne par an