APPEL GRATUIT
phone01 84 80 37 31
Simulez toutes vos aides en 2 min.

L’ allocation PreParE : cumul de l’aide

Article rédigé par Jonathan le 22 avril 2022 - 9 minutes de lecture

Les allocations familiales sont des aides financières versées par la CAF. Parmi ces aides, il existe la PreParE. Elle permet aux parents de bénéficier de temps avec leur nouvel enfant. Dans cet article, nous allons voir ensemble les différentes prestations familiales que l’on peut cumuler avec la PreParE.

Simulez vos allocation familiales en 2 min. Gratuit.
Simulation gratuite


Avec quoi est-il possible de cumuler l’aide ?

En général, les différentes aides de la CAF peuvent être cumulables sous différentes conditions. Pour la PreParE simple ou majorée, les cas sont quelque peu différents. On vous explique tout.

La PreParE simple

Pour la PreParE simple, voici les différentes aides qui peuvent être cumulés:

Concernant les différentes indemnités de congé maternité, paternité ou d’adoption, l’aide n’est pas cumulable à taux plein sauf pendant le 1er mois de versement de la PreParE si vous avez seulement un seul enfant à charge.

Pour les indemnités de congé de maladie ou d’accident du travail, l’aide n’est pas cumulable à taux plein sauf pendant le 1er mois de versement de la PreParE si vous avez seulement un seul enfant à charge.

Pour les allocations chômage, c’est quelque peu différent. L’aide n’est pas cumulable, cependant, vous pouvez demander à suspendre vos allocations qui reprendront à la fin des droits à la PreParE.

Une question reste fondamentale: peut-on cumuler la PreParE avec son salaire ? La réponse est non sauf 2 mois en cas de reprise d’activité professionnelle, si l’enfant a de 18 à 29 mois et que le parent a au moins 2 enfants à charge.

Enfin, pour les indemnités de congés payés, le complément familial et pour les différentes pensions de retraite et d’invalidité, l’aide n’est pas cumulable quelque soit les conditions et les paramètres.

Simulez vos allocation familiales en 2 min. Gratuit.
Simulation gratuite

La PréParE majorée

Pour la PreParE majorée, il y a quelques petites différences. Concernant les différentes indemnités de congé maternité, paternité ou d’adoption, pour la PreParE à taux partiel, le cumul n’est pas possible sauf si le versement de la PreParE a commencé avant le versement des indemnités.

Pour les indemnités de congé de maladie ou d’accident du travail, pour la PreParE à taux partiel, le cumul n’est pas possible sauf si le versement de la PreParE a commencé avant le versement des indemnités.

Pour les allocations chômage, c’est quelque peu différent. L’aide n’est pas cumulable, cependant, vous pouvez demander à suspendre vos allocations qui reprendront à la fin des droits à la PreParE. Pour la PreParE à taux partiel, le cumul n’est pas possible sauf si le versement de la PreParE a commencé avant le versement des indemnités.

Une question reste fondamentale: peut-on cumuler la PreParE avec son salaire ? La réponse est non sauf 2 mois en cas de reprise d’activité professionnelle, si l’enfant a de 18 à 29 mois et que le parent a au moins 2 enfants à charge.

Enfin, pour les indemnités de congés payés, le complément familial et pour les différentes pensions de retraite et d’invalidité, l’aide n’est pas cumulable quelque soit les conditions et les paramètres.

Le cas du RSA et de la PreParE

Au-delà des différentes formes de la PreparE, elle est une aide pour compenser la perte de salaire d’un parent qui a décider d’arrêter son activité à cause de la naissance de son enfant.

De fait, cela sous entend que le parent avait un emploi. Pour le RSA, il faut donc avoir un emploi et toucher le RSA pour en bénéficier. Sans ce paramètre, vous ne pouvez bénéficier de la PreParE.

Attention, veillez à bien respecter les différentes. durées de cotisation pour l’assurance vieillesse. Sans cela, vous ne pouvez être éligible à la PreParE. Notre équipe se tient à votre disposition pour vous aider et pour voir à quelles aides vous êtes éligible.

Simulez vos allocation familiales en 2 min. Gratuit.
Simulation gratuite

Les aides de la PAJE

Les prestations de la PAJE que sont la prime à la naissance ou à l’adoption, l’allocation de base, la prestation partagée d’éducation de l’enfant ou encore, le complément de libre choix du mode de garde sont cumulables entre elles, à quelques réserves près :

  • vous ne pouvez pas recevoir en même temps deux allocations de base, sauf en cas de naissances multiples ou d’adoptions simultanées
  • vous et votre conjoint ne pouvez pas recevoir chacun une prestation partagée d’éducation de l’enfant à taux plein(seulement deux prestations à taux partiel au montant maximum d’une prestation à taux plein) ;
  • le complément de libre choix du mode de garde n’est pas cumulable avec une prestation partagée d’éducation de l’enfant à taux plein ;
  • vous ne pouvez pas cumuler le bénéficie d’un complément de libre choix d’activité avec une prestation partagée d’éducation de l’enfant quel que soit le taux.

Pour la PreParE, vous ne pouvez pas en bénéficier si vous percevez :

  • des indemnités journalières (maladie, maternité, etc.),
  • une pension d’invalidité, de retraite,
  • une quelconque allocation de chômage (mais vous pouvez demander leur suspension provisoire pour bénéficier de la prestation).

Petit retour sur la PreParE

Qu’est-ce que la PreParE ?

La Prestation Partagée d’Éducation de l’Enfant (PreParE) est une aide sociale versée par la CAF.

Le but concret de la PreParE est de vous aider à prendre du temps pour profiter le plus possible de votre jeune enfant. La prestation partagée d’éducation de l’enfant (PreParE) est une aide financière qui vous permet, que vous soyez parent isolé ou en couple, de cesser ou de réduire votre activité professionnelle dans le but de pouvoir passer du temps avec votre ou vos enfants âgés de moins de 3 ans.

Cette aide fait partie de la Prestation d’Accueil du Jeune Enfant (PAJE), qui elle-même est un dispositif d’aide de la Caisse d’Allocations Familiales et de la Mutualité Sociale Agricole (MSA).

Simulez vos allocation familiales en 2 min. Gratuit.
Simulation gratuite

Le dispositif de la PrePare 

Il existe deux formes de PreParE :

  • La PreParE simple
  • La PreParE majorée

La PreParE majorée donne droit à un montant supérieur à celui de la PreParE mais est versée moins longtemps que la PreParE (simple). Ce choix est disponible pour les ménages ayant au moins trois enfants à charge.

Faire la demande de la PreParE

Si vous demandez la PreParE (simple) 

Vous pouvez bénéficier de la PreParE si vous répondez aux 3 critères suivants :

  • Vous avez au moins un enfant de moins de 3 ans,
  • Vous avez interrompu (totalement ou partiellement) votre activité professionnelle,
  • Vous avez validé au moins 8 trimestres de cotisations vieillesse (sur une période de référence qui varie selon le nombre d’enfants).

La PreParE peut être attribuée à un seul parent ou aux deux (le montant est alors divisé par deux). Ils peuvent la percevoir en même temps ou successivement. Pour en faire la demande, vous pouvez faire une démarche en ligne auprès des services en ligne de la CAF. Pour se faire, il vous faudra utiliser “Mon Compte”.

Notre équipe se tient aussi à votre disposition pour vous aider dans ces démarches administratives. 

Simulez vos allocation familiales en 2 min. Gratuit.
Simulation gratuite

Interruption ou réduction de votre activité professionnelle

Si vous êtes salarié du secteur privé, pour prétendre à la PreParE, vous devez prendre un congé parental, à temps plein ou à temps partiel. Vous pouvez vous renseignez sur :

  • Le congé paternité,
  • Le congé maternité du secteur public,
  • Le congé maternité du secteur privé.

Si vous exercez une activité non salariée (vous êtes auto entrepreneur par exemple), vous devez justifier de votre réduction ou cessation d’activité auprès de la CAF ou de la MSA si vous exercez dans le milieu agricole.

Enfin, si vous faites partie de la fonction publique, vous pouvez prendre un congé parental, un congé de présence parental ou encore un temps partiel de droit.

Si vous demandez la PreParE majorée

Si vous êtes salarié du secteur privé, pour être éligible à la PreParE majorée, vous devez nécessairement prendre un congé parental à temps plein.

Si vous exercez une activité non salariée (vous êtes autoentrepreneur par exemple), vous devez justifier de votre cessation d’activité en remplissant un formulaire auprès de la CAF ou de la MSA si vous exercez dans le milieu agricole.

Enfin, si vous faites partie de la fonction publique, vous pouvez prendre un congé parental, un congé de présence parental ou encore un temps partiel de droit (à savoir : un temps partiel que l’administration ne peut refuser). 

Vous devez avoir cotisé à l’assurance vieillesse au minimum 8 trimestres sur une période de référence de 5 ans précédant la naissance, l’accueil ou l’adoption de l’enfant pour lequel vous souhaitez bénéficier de la PreParE.

Que vous demandiez la PreParE ou la PreParE majorée, que vous dépendiez de la CAF ou de la MSA, vous devez remplir un formulaire de demande et fournir certaines pièces justificatives. Pas de panique, Mes Allocs vous débarrasse de tous ces tracas administratifs !

Si vous êtes en congé maternité, paternité, d’adoption ou de maladie, vous devez attendre la fin de l’indemnisation qui vous est versée par votre employeur pour envoyer votre demande de PreParE ou de PreParE majorée.

Simulez vos allocation familiales en 2 min. Gratuit.
Simulation gratuite


Notre équipe rédactionnelle est constamment à la recherche des dernieres actualités, mises à jours et réformes au sujet des aides financières en France.
Voir notre ligne éditoriale ici.

Autres questions fréquentes
Jonathan
Jonathan est rédacteur au sein de l'équipe Mes Allocs, spécialisé sur les sujets liés au handicap. Diplômée de l'UPEM, il rejoint Mes Allocs après avoir travaillé à l'association AEDE qui accompagne les adultes en situation de handicap. Quand il n'écrit pas, on peut le retrouver sur un terrain de basket.


Posez votre question à un expert


Consultez nos autres guides récents
Aide au déménagement UNEO : montant, conditions, démarches
aide déménagement + organisme
aide déménagement mairie : montant, conditions, démarches
aide pour demenagement
Quelle aide pour le calcul de la pension alimentaire ?
aide alimentaire
Comment bénéficier d'une allocation veuvage invalidité ?
aides au logement
Aide pour déménager CGOS : conditions, montant, demande
aide déménagement + organisme
Aide déménagement RSA : montant, conditions et démarches
aide au déménagement + cumul
Simulation allocation veuvage 2022
aides à la santé
Comment bénéficier de l'allocation veuvage fonctionnaire ?
aides à la santé
Qui peut m'aider à déménager ?
aide pour demenagement

Explorez d’autres thématiques
Tout savoir sur le Contrat d'Engagement Jeune
Tout savoir sur l'aide aux familles
Aide aux familles
Congé sabbatique : définition, durée, conditions
congé sabbatique
Assurance habitation : conditions, prix, couverture
Assurance habitation
Comment obtenir une prime vélo électrique ?
prime velo electrique
Découvrez quelles sont vos aides pour demenagement !
aide pour demenagement
Ne passer plus à côté de vos aides. Simuler mes aides