L’aide sociale départementale

L'aide sociale départementaleL’aide sociale est une composante essentielle du département. Elle permet aux adultes, retraités et enfants (handicapés ou non) de bénéficier d’un vaste ensemble de mesures sociales.

Simulez toutes vos Aides Sociales en 2 min. Gratuit.
Simulation gratuite

Qu’est-ce que l’aide sociale départementale ?

L’aide sociale est impulsée par les collectivités locales et le conseil départemental. Il y a en réalité deux types d’aide sociale :

  • légale
  • extra-légale

L’aide sociale légale

Elle est fixée par la loi et regroupe trois acteurs publics :

  • le département
  • l’État
  • la commune

Elle recouvre des prestations comme :

  • l’aide sociale aux personnes âgées et handicapées
  • l’aide sociale à l’enfance
  • le développement social

L’aide sociale extra-légale

Elle inclut :

  • les prestations créées par le département,
  • les dispositifs prévus par la  réglementation, le département décide de modalités d’application plus favorables.

À l’instar des prestations d’aide sociale légales, les aides extra-légales concernent :

  • l’aide sociale aux personnes âgées et handicapées
  • l’aide sociale à l’enfance

L’aide sociale à l’hébergement (ASH)

L’aide sociale à l’hébergement (ASH) correspond à la prise en charge d’une partie des frais (ou de leur totalité) d’hébergement d’une personne âgée, handicapée ou non. Elle peut être placée en établissement ou bénéficier d’un accueil familial. Elle est versée par le département.

Quelles sont les conditions à remplir ?

  • Être âgé de plus de 65 ans (ou plus de 60 ans, si vous êtes reconnu inapte au travail)
  • Résider en France de façon stable et régulière : de manière ininterrompue depuis plus de 3 mois (si la personne âgée est étrangère, elle doit avoir un titre de séjour en cours de validité),
  • Avoir des ressources inférieures au montant des frais d’hébergement.

Si la personne âgée bénéficiaire souffre d’une perte d’autonomie, vous pouvez avoir recours à l’aide personnalisée à l’autonomie (APA).

Quelles sont les démarches à effectuer ?

Le dossier de demande d’ASH peut être retiré auprès de la mairie ou du centre communal d’action sociale (CCAS) de la commune où la personne âgée demeure. Vous pouvez avoir accès aux coordonnées des CCAS en mairie.

 

L’aide-ménagère à domicile

Quelles sont les conditions pour bénéficier d’une aide ménagère à domicile ?

  • Être âgé d’au moins 65 ans (ou 60 ans pour les personnes reconnues inaptes au travail) ;
  • Avoir des difficultés pour effectuer les principales tâches ménagères ;
  • Ne pas bénéficier de l’APA (allocation personnalisée d’autonomie) et ne pas y être éligible ;
  • Disposer de ressources mensuelles inférieures à 868,20 € pour une personne seule et 1 347,88 € pour un couple.

Quel est le montant de l’aide ?

Il est estimé en fonction des revenus du bénéficiaire, à qui il peut être demandé de participer financièrement au montant de cette aide. C’est le conseil départemental qui verse ce financement.

Quelles sont les démarches à effectuer ?

Il vous faut vous tourner vers votre CCAS (centre communal d’action sociale) ou votre mairie.

Comment l’aide est-elle versée ?

L’aide est versée directement au service d’aide à domicile, choisi par la personne. Ce service à domicile doit être habilité à recevoir l’aide social par le conseil départemental.

De plus, une somme d’argent peut être versée directement à la personne dans les cas suivants :

  • absence de service d’aide à domicile dans sa commune,
  • la personne préfère faire appel à un salarié qu’elle emploie elle-même.

Dans ce dernier cas de figure, la personne doit fournir les justificatifs de dépense des montants perçus.

L’allocation d’éducation de l’enfant handicapé (AEEH)

L’allocation d’éducation de l’enfant handicapé (AEEH) sert à accompagner financièrement les parents en charge d’en enfant en situation de handicap. L’AEEH compense donc :

  • les frais d’éducation
  • le coût des soins médicaux

Elle est versé par la Caisse d’allocations familiales (CAF) ou la Mutualité Sociale Agricole (MSA), aux personnes qui assument la charge de l’enfant.

Quelles sont les conditions à remplir ?

  • âge de l’enfant;
  • taux d’incapacité;
  • résidence en France;
  • etc.

Quelles sont les démarches à effectuer ?Quelles sont les démarches à effectuer ?

La demande d’AEEH doit être adressée à la MDPH (Maison Départementale des Personnes Handicapées). Il suffit de remplir un formulaire, en joignant les justificatifs suivants :

  • certificat médical;
  • copie de la carte d’identité du demandeur;
  • etc.

Quel est le montant de l’aide ?

Le montant de l’AEEH est de 131,81 € par mois. Sachez que des aides complémentaires peuvent être accordées sous certaines conditions.

Simulez toutes vos Aides Sociales en 2 min. Gratuit.
Simulation gratuite

La prestation de compensation du handicap (PCH)

De quoi s’agit-il ?

La prestation de compensation du handicap (PCH) s’adresse aux personnes handicapées vivant à domicile ou chez un aidant familial.

Elle est versée par le département (plus exactement, par la Maison Départementale aux Personnes Handicapées, MDPH) et attribuée par le CDAPH, à vie sur l’état du bénéficiaire ne s’améliore pas. La PCH regroupe en réalité 6 prestations :

  • L’aide humaine;
  • L’aide technique;
  • L’aide à l’aménagement du logement;
  • L’aide au transport;
  • Les aides spécifiques ou exceptionnelles;
  • L’aide animalière

Pour chacune d’entre elles, la prise en charge peut être effectuée à taux plein ou à taux partiel.

L’aide à la parentalité

Cette aide constitue une aide extra-légale (facultative) attribuée par le département d’Ille-et-Vilaine. Elle s’adresse aux parents bénéficiaires de la PCH qui ont des difficultés à s’occuper de leur enfant, du fait de leur handicap.

Le fonds départemental d’aide aux jeunes en difficulté

Le fonds départemental d’aide aux jeunes en difficulté s’adresse aux :

  • salariés de moins de 25 ans ou aux étudiants non boursiers, faisant face à une situation financière critique;
  • jeunes qui ne vivent plus chez leurs parents;
  • jeunes en situation de rupture familiale.

Pour en bénéficier, vous devez vous rendre à la mission locale de votre commune.

L’aide sociale aux petites entreprises

Crise sanitaire oblige, certains départements envisagent de verser une aide aux petites entreprises. C’est le cas du Calvados qui souhaite verser dès le 25 mai, une aide aux personnes dont l’activité a été impactée par la crise du Covid-19. Sont concernés par cette mesure les personnes ci-dessous :

  • chefs de petites entreprises,
  • indépendants,
  • professions libérales.

Plus précisément, elle pourrait concerner 44.000 bénéficiaires dans le Calvados, à savoir :

  • les petites structures réalisant moins de 300 000 € de chiffre d’affaires,
  • dont les pertes s’estiment à au moins 40%, par rapport au chiffre d’affaire d’avril 2019.

Cette initiative a été annoncée par le président du conseil départemental, Jean-Léonce Dupont, le mardi 12 mai. L’aide prévue est de 3 à 7 millions d’euros pour l’ensemble des personnes concernées.

Il s’agit donc d’une aide à la personne, dont le montant est de 567 €. Cette aide correspond au montant du Revenu de solidarité active (RSA).

En outre, elle ne pourra être versé qu’une seule fois. Elle est cumulable avec les autres dispositifs mis en place par l’État.

L’admission en urgence à l’aide sociale

Si une personne âgée ou une personne en situation de handicap se retrouve privée de l’aide de ceux qui l’assistent à domicile, elle peut bénéficier d’un coup de pouce. Il est attribué par le département du Val-de-Marne.

Il s’agit d’un accueil en établissement ou du recours à une aide-ménagère à domicile. Le maire de la commune est en charge de cette démarche : il prononce l’admission d’urgence à l’aide sociale de la personne concernée.

Ensuite, il transmet le dossier au département. Ce dernier rend sa décision dans un délai d’un mois. S’il refuse, les frais engagés avant cette décision restent à la charge de la personne âgée ou en situation de handicap.

La Rédaction
Chaque jour, Mes Allocs, le 1er expert en aides financières 100% en ligne publie des guides pour vous orienter sur les aides financières.

Consultez nos autres guides récents
Le remboursement des aides sociales aux personnes agées !
Comment faire une demande d'aide financière ?
Tout savoir sur l'aide sociale légale !
Toutes les aides sociales de la CAF !
Les aides pour les personnes en difficulté financière
Les aides sociales pour une aide ménagère : plafond et conditions
Faire une lettre de demande d'aide financière pour des soins dentaires
Les aides financières pour une prothèse dentaire
Les aides financières pour refaire son électricité

Explorez d’autres thématiques
La liste complète d'aides sociales en 2020
Tout savoir sur le crédit à la consommation !
Tout savoir sur le rachat de crédit !
Tout savoir sur l'ACCRE !
Comment trouver le contact votre CAF ?
Tout savoir sur les aides au logement !
Les prêts de la CAF : quels sont-ils ?
Tout savoir sur les aides à la mobilité !
Tout savoir sur le chômage en France !
Testez votre éligibilité aux aides financières Simulation gratuite
3 200€ reçus en moyenne par an