Prêt étudiant : comment financer ses études ?

pret etudiant

Les études supérieures sont très souvent coûteuses et un grand nombre d’étudiants doit recourir à un emprunt bancaire. Ces prêts sont très souvent attractifs, avec des taux revus à la baisse dans le but d’attirer les moins de trente ans. Dans cet article, nous vous dirons tout ce qu’il faut savoir sur le prêt étudiant. 


Qu’est-ce qu’un prêt étudiant ?

Le prêt étudiant est un crédit à la consommation dont le but est de financer des études dans l’enseignement supérieur.

Ce prêt est non affecté, ce qui signifie que l’emprunteur n’a pas à expliquer ses dépenses auprès de l’organisme prêteur.

Quels sont les types de prêt étudiant ?

Il existe deux types de prêt étudiant :

  • Le prêt étudiant classique ;
  • Le prêt étudiant garanti par l’État.

Dans le cas du prêt garantie par l’État, vous n’avez pas besoin de conditions de ressources minimum ou de garants.

Vous pouvez obtenir depuis 2019 un prêt étudiant garanti par l’État via :

  • La Société Générale ;
  • Le Crédit Mutuel ;
  • La Caisse d’Épargne ;
  • Le CIC ;
  • Les agences de la Banque Populaire.

Toute personne dont l’âge est compris entre dix-huit et trente ans peut obtenir un prêt étudiant si elle est en mesure de fournir un certificat de scolarité.

Vous devez savoir qu’une banque peut vous refuser le prêt étudiant si elle estime que vos études n’ont pas de débouchés ou que vous ne pourrez pas lui rembourser la somme demandée.

En plus de ces deux prêts, la plupart des banques peuvent vous proposer un prêt d’honneur, dans la limite de 1.000 €. Vous pouvez recevoir ce dernier de plusieurs manières :

  • L’avance de rentrée : de 1.000 €, elle vous permet de faire face aux frais de rentrée. Vous devez rembourser cette somme dans les trois mois suivants l’avance ;
  • L’avance de bourse : vous pouvez recevoir jusqu’à 610 € par mois durant trois mois. La somme doit être remboursée sur douze mois ;
  • Le permis à 1 € : il faut avoir entre dix-huit et vingt-cinq ans et vouloir passer le permis voiture ou moto.

Comment fonctionne le prêt étudiant ?

Comme un prêt classique, la banque vous prête une somme que vous devez rembourser, avec des intérêts et des frais annexes. La seule différence est que le remboursement est différé. En effet, vous commencez à rembourser le capital une fois inséré dans la vie active.

Vous devrez tout de même vous acquitter :

  • Des intérêts ;
  • Des frais de dossier.

Dans le cadre du prêt garanti par l’État, le remboursement en différé est effectué automatiquement deux ans après la fin de vos études.

Le prêt étudiant a une durée de deux à dix ans. Il doit être demandé avant vingt-huit ans, trente ans dans le cas du prêt garanti par l’État.

La somme empruntée, elle, dépend des établissements bancaires. Si votre garant est l’État, vous ne pouvez pas demander plus de 15.000 €.

Quelles sont les conditions du prêt étudiant ?

Le prêt étudiant doit répondre à plusieurs conditions qui sont négociables avec le banquier.

Le taux d’intérêt

Pour les prêts étudiants, les banques appliquent des taux d’intérêt compris entre 0.90 et 3.50.

De plus, de nombreux établissements bancaires possèdent des offres spécifiques destinées aux étudiants de certaines universités ou écoles dans le cadre d’un partenariat.

De la même manière, il existe des partenariats entre des mutuelles étudiantes et des banques.

Le montant octroyé

Le montant d’un prêt étudiant varie selon :

  • Le niveau d’étude ;
  • Le projet du souscripteur ;
  • Les débouchés offerts par la formation financée.

Ainsi, ce montant est généralement compris entre 760 et 45.000 euros, selon les établissements bancaires.

La caution d’un tiers, généralement un membre de la famille, peut être exigée par la banque.

Enfin, il est recommandé de souscrire une assurance PTIA (Perte Totale et Irréversible d’Autonomie) et une assurance décès dans le cadre du prêt étudiant, même si ces dernières sont facultatives.

La durée de remboursement

Un prêt étudiant doit être remboursé à l’échéance fixée, que le diplôme soit obtenu ou non. Cette durée varie entre deux et dix ans.

Avec le remboursement différé, le souscripteur commence généralement le remboursement de son prêt à la fin de ses études, dès lors qu’il commence à travailler. Cette période de franchise peut être totale ou partielle. Si elle est totale, le souscripteur ne doit payer que les primes d’assurances. Si elle est partielle, le souscripteur doit également payer les intérêts du prêt. Dans les deux cas, la durée de cette période est comprise entre deux et sept ans.

À la fin de la période de franchise, l’étudiant doit rembourser le prêt.

Comment choisir son prêt étudiant ?

Il est possible d’obtenir un prêt étudiant en ligne ou en agence, garanti par l’État, un tiers ou un parent pour un montant à définir avec la banque.

Afin d’obtenir le meilleur prêt étudiant possible, nous vous conseillons de comparer les offres existantes.

Attention, certains frais peuvent faire grimper les factures :

  • Les frais de dossier ;
  • L’assurance ;
  • Le taux d’intérêt ;
  • Le remboursement différé.

Pour vous aider à cela, vous pouvez utiliser ce simulateur pour comparer les meilleures offres actuellement en vigueur et ainsi trouver le meilleur taux pour votre prêt étudiant.

Comment choisir son assurance de prêt étudiant ?

Lors d’un prêt étudiant, l’emprunteur est libre de souscrire ou pas une assurance emprunteur.

En général, deux formules vous sont proposées :

  • L’assurance DPTIA (Décès et Perte Totale et Irréversible d’Autonomie) ;
  • L’assurance DPTIA complétée d’une garantie en cas d’invalidité.

De même que le crédit en lui-même, nous vous conseillons de comparer les différentes offres sur le marché.

Il est tout à fait possible de souscrire un crédit dans une banque tout en choisissant une assurance emprunteur chez un autre assureur.

Est-il possible de renégocier son prêt étudiant ?

Le prêt étudiant est un crédit à la consommation. Il ne peut donc pas être renégocié, du moins pas au sens strict du terme.

En revanche, il est tout à fait possible de faire racheter son crédit étudiant par une autre banque. Il faudra cependant attendre que le prêt soit en cours d’amortissement ou votre entrée dans la vie active.

Il existe alors deux possibilités de faire racheter votre prêt étudiant et ainsi réaliser des économies importantes :

  • Diminuer le montant de la mensualité sans modifier la durée de remboursement, pour alléger le budget mensuel alloué au remboursement de l’emprunt ;
  • Réduire la durée totale de remboursement du crédit sans modifier le montant de la mensualité remboursée.

 

La Rédaction
Chaque jour, Mes Allocs, le 1er expert en aides financières 100% en ligne publie des guides pour vous orienter sur les aides financières.

Consultez nos autres guides récents
Peut-on demander un crédit sans justificatif ?
Prêt personnel sans justificatif, est-ce possible ?
Crédit en ligne : demande, conditions, montants
Calculette crédit à la consommation : faites le calcul !
Quels sont les meilleurs taux de crédit à la consommation ?
Renégociation de crédit à la consommation : comment faire ?
Quels sont les meilleurs organismes de crédit ?
Prêt consommation : fonctionnement, conditions, calcul
Microcrédit : fonctionnement, montants, conditions

Explorez d’autres thématiques
Tout savoir sur le crédit à la consommation !
Tout savoir sur le rachat de crédit !
Tout savoir sur l'ACCRE !
Comment trouver le contact votre CAF ?
Tout savoir sur les aides au logement !
Les prêts de la CAF : quels sont-ils ?
Tout savoir sur les aides à la mobilité !
Tout savoir sur le chômage en France !
Tout savoir sur les bourses étudiantes !
Testez votre éligibilité aux aides financières Simulation gratuite
3 200€ reçus en moyenne par an