Crédit sans emploi : conditions et montants

credit sans emploi

Les personnes en recherche d’emploi peuvent éprouver des difficultés à obtenir un crédit. Si nombreuses banques refusent de financer cette catégorie de population, d’autres solutions existent hors du système bancaire. Dans cet article, nous vous dirons tout sur l’obtention d’un crédit sans emploi.


Est-il possible de contracter un crédit sans emploi ?

Se retrouver au chômage implique une diminution des ressources financières. Cette situation peut amener les demandeurs d’emploi à contracter un prêt, surtout lorsqu’elle s’étend sur une assez longue période.

Pour un demandeur de crédit au chômage, il est difficile d’obtenir un prêt de la part de son organisme bancaire. Si une personne gagne des revenus insuffisants ou est dépourvue de ressources, elle risque fortement de voir sa demande de prêt refusée par la banque.

En effet, les établissements bancaires veulent s’assurer de la solvabilité du souscripteur avant de signer tout contrat.

Fort heureusement, certains organismes financiers spécialisés peuvent vous accorder des prêts.

Hormis les crédits octroyés par la CAF, les chômeurs peuvent utiliser :

  • Le prêt entre particuliers ;
  • Le microcrédit personnel ;
  • Le microcrédit CAF ;
  • Le Crédit Pôle Emploi.

Au cas où toutes les procédures tentées échouent, les personnes au chômage peuvent se tourner vers des plateformes où les prêts sont octroyés par des particuliers.

Quels projets les organismes prêteurs acceptent-ils de financer en accordant un crédit au chômeur ?

Si certains individus au chômage choisissent de demander un crédit, c’est dans le but de subvenir à leurs besoins quotidiens en attendant que la situation s’améliore.

Vous pouvez ainsi, par exemple :

  • Financer une amélioration du quotidien ;
  • Vous rendre à une formation professionnelle ;
  • Faire réparer un bien mobilier de première nécessité ;
  • Envisager d’acheter une voiture ;
  • Etc.

Concernant tout particulièrement la CAF, un crédit de 1.500 euros peut être souscrit en invoquant l’achat d’un véhicule dans le but de retrouver du travail. S’il s’agit, en revanche, de remplacer le véhicule par un autre, le prêt peut descendre à 1.250 euros.

Il est à noter que vous pouvez également utiliser vos autres crédits sociaux dans le but de financer :

  • Des frais d’obsèques ;
  • Des soins médicaux ;
  • Des frais d’avocat ;
  • Etc.

Dans tous les cas, les desseins du souscripteur doivent converger vers un seul et même but : la réintégration professionnelle.

Si l’établissement bancaire classique accepte de financer le projet de retour à l’emploi d’une personne au chômage, il est alors conseillé d’opter pour un prêt affecté.

Les organismes spécialisés dans le financement des individus en situation de précarité peuvent accorder :

  • Un prêt à taux zéro (PTZ) consistant à équiper la maison ;
  • Un prêt d’honneur dépourvu d’intérêt permettant de surmonter une crise financière passagère ;
  • Un microcrédit personnel pouvant être partiellement garanti par les pouvoirs publics.

Le prêt entre particuliers

Le prêt entre particuliers (PAP) est une alternative au système bancaire classique. Il consiste en un prêt d’argent entre deux personnes physiques sans aucun recours à un établissement de crédit.

Ce crédit sans banque est soumis aux règles légales des contrats de prêt et fonctionne comme un véritable crédit à la consommation. Le prêteur s’engage à prêter l’argent et l’emprunteur à le restituer à l’euro prêt

Un prêt entre particuliers peut être effectué à titre gratuit ou donner lieu à une rémunération, dans la limite légale des taux d’intérêt

Il doit être d’un montant minimum de 760 € et de 5.000 € maximum et est régi, comme tout crédit, par des conditions d’emprunt et des taux en vigueur.

Le taux d’intérêt doit être fixé par les deux parties et ne pas dépasser les taux d’usure en vigueur.

A titre d’exemple,  les taux d’usure pour le premier trimestre 2020 s’appliquent à hauteur de :

  • 21.07 % pour les prêts de montants inférieurs ou égaux à 3.000 euros ;
  • 11.75 % pour les prêts de montants compris entre 3.000 euros et 6.000 euros ;
  • 5.71 % pour les prêts de montants supérieurs à 6.000 euros.

Les taux d’usure sont révisés chaque trimestre par la Banque de France.

En France, Younited Crédit est le seul site de prêt entre particuliers à être agréé par l’autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR).

Sur Internet, les tentatives d’extorsion frauduleuses ne manquent pas. Vous ne devez faire confiance qu’à des plateformes connues et habilitées auprès de l’ACPR.

Pour en savoir plus sur le prêt entre particuliers, consultez notre article complet.

Le microcrédit

Le microcrédit est un prêt destiné aux personnes exclues du crédit bancaire classique, à savoir :

  • Des allocataires de minima sociaux ;
  • Des chômeurs ;
  • Des personnes à faibles revenus.

Le microcrédit vous permet d’emprunter des sommes faibles et adaptées à vos revenus. Ces sommes doivent être comprises entre 300 € et 5.000 €.

La durée du prêt, elle, est assez longue et est comprise entre 6 mois et 4 ans, parfois plus.

Le coût du crédit est fixé par le prêteur. Il se situe entre 1.5 et 4 % et n’applique aucun frais de dossier.

Pour les personnes au chômage, le microcrédit présente plusieurs avantages :

  • Pas de frais de dossier ;
  • Pas d’indemnités de remboursement anticipé ;
  • Pas d’intérêts d’emprunt.

En effet, le microcrédit est ouvert à tous car il ne nécessite pas de conditions de revenus particulières.

Il vous est toutefois nécessaire d’avoir un dessein personnel visant :

  • A une insertion sociale ;
  • Et/ou à une insertion professionnelle.

Le demandeur d’un microcrédit ne doit pas s’adresser à une banque mais à un réseau d’accompagnement social. Ce dernier sert d’intermédiaire et a pour but d’aider le demandeur à monter son dossier avant de le présenter à une banque agréée.

Il peut s’agir :

  • D’une maison pour l’emploi ;
  • D’une régie de quartier ;
  • D’un centre communal d’action sociale (CCAS) ;
  • D’une association à vocation sociale.

Le microcrédit CAF

La Caisse d’Allocations Sociales (CAF) peut vous délivrer de nombreux prêts divers et variés.

Dans ce cas, le microcrédit ne sera accordé qu’aux foyers percevant des prestations de cet organisme. La CAF délivre un crédit à faible taux d’intérêt car elle pourra ensuite prélever les remboursements sur les prestations qu’elle verse à ses allocataires.

Votre CAF peut vous attribuer, sous conditions que vous ayez au moins un enfant à charge :

 

  • Un prêt de secours ;
  • Un prêt social.

 

Si le prêt de secours n’est pas remboursable, le prêt social prend souvent la forme d’un crédit à la consommation et présente un faible taux d’intérêt.

Votre CAF peut également vous accorder une aide à l’amélioration de l’habitat. Ce prêt est réservé aux propriétaires ou accédants à la propriété.

Enfin, la CAF peut également vous délivrer les prêts suivants :

  • Des prêts d’équipement (ameublement ou électroménager) ;
  • Un prêt d’honneur à taux zéro ;
  • Une aide à l’amélioration de l’habitat lié au handicap d’un enfant ;
  • Les prêts de travaux de première nécessité ;
  • Des aides financières exceptionnelles.

Vous devez savoir que toutes les CAF départementales n’ont pas la même politique. Cependant, elle se basent toutes sur le quotient familial.

Le crédit Pôle Emploi

L’ADIE et Pôle Emploi travaillent ensemble pour mettre en place un prêt d’honneur pour chômeurs qui leur permet de se réinsérer dans la vie active.

Ce microcrédit pour les chômeurs peut aussi faire office de crédit auto pour les demandeurs d’emploi quand celui-ci va permettre de trouver du travail ou de créer son entreprise.

Pour en savoir plus, renseignez-vous auprès de votre organisme Pôle Emploi.

Comment convaincre votre banque de vous accorder un crédit sans emploi ?

Tous les crédits, même les plus petites sommes, sont accordés sous conditions de revenus.

Si vous êtes sans emploi, vous n’êtes pas le profil le mieux placé pour décrocher un crédit à la consommation.

Ceci étant, aucune interdiction légale n’empêche les personnes sans emploi de demander un crédit. D’autant plus que certaines dépenses et financements peuvent aider les particuliers à retrouver un travail.

La première chose que regardent les banques lorsqu’elles étudient une demande de crédit, c’est la capacité d’endettement. Si elle est trop faible, aucun crédit ne sera accordé.

À défaut de pouvoir présenter des revenus stables et réguliers, vous pouvez aborder votre argumentation sous un autre angle.

Voici quelques arguments qui peuvent convaincre la banque de vous accorder votre crédit :

  • Vous êtes propriétaire et n’avez pas de prêt immobilier en cours, et donc pas de loyer à payer ;
  • Vous vous situez encore dans votre période d’indemnisation qui rentre dans la période de crédit ;
  • Vous avez un produit de placement, comme une assurance-vie.

Dans tous les cas, l’utilité du financement sera examinée.

En règle générale, si votre achat n’est pas indispensable ou s’il n’est pas en lien avec une éventuelle reprise d’activité, votre demande a peu de chances d’aboutir.

Pour connaître tous les taux en vigueur pour votre demande de crédit, vous pouvez utiliser ce simulateur rapide et gratuit ou contacter directement notre équipe d’experts Mes-Allocs.

 

 

La Rédaction
Chaque jour, Mes Allocs, le 1er expert en aides financières 100% en ligne publie des guides pour vous orienter sur les aides financières.

Consultez nos autres guides récents
Peut-on demander un crédit sans justificatif ?
Prêt personnel sans justificatif, est-ce possible ?
Crédit en ligne : demande, conditions, montants
Calculette crédit à la consommation : faites le calcul !
Quels sont les meilleurs taux de crédit à la consommation ?
Renégociation de crédit à la consommation : comment faire ?
Quels sont les meilleurs organismes de crédit ?
Prêt consommation : fonctionnement, conditions, calcul
Microcrédit : fonctionnement, montants, conditions

Explorez d’autres thématiques
Tout savoir sur le crédit à la consommation !
Tout savoir sur le rachat de crédit !
Tout savoir sur l'ACCRE !
Comment trouver le contact votre CAF ?
Tout savoir sur les aides au logement !
Les prêts de la CAF : quels sont-ils ?
Tout savoir sur les aides à la mobilité !
Tout savoir sur le chômage en France !
Tout savoir sur les bourses étudiantes !
Testez votre éligibilité aux aides financières Simulation gratuite
3 200€ reçus en moyenne par an