APPEL GRATUIT
phone01 84 80 37 31
Simulez toutes vos aides en 2 min.

Congé de solidarité familiale et retraite

Article rédigé par Constance de Cagny le 27 octobre 2021 - 6 minutes de lecture

Le congé de solidarité familiale est une allocation familiale accordée pour vous permettre de vous occuper d’un proche en fin de vie. Ce congé ne peut être pris en compte dans le calcul de vos RTT, en revanche, cela ne vous empêche pas de cotiser pour votre retraite, Mes Allocs vous explique tout sur le congé de solidarité et retraite.


Pris en compte du congé dans le calcul de la retraite

Le fait de demander un congé pour venir en aide à un proche ayant une pathologie mettant en jeu leur pronostic vital ne vous empêche pas de cotiser pour la retraite (pour la durée d’assurance et le calcul de la pension), si vous payez vos cotisations à la fin de votre période de congé.

Les cotisations pour votre retraite sont ainsi calculées sur la base du traitement brut que vous auriez perçu si vous n’étiez pas bénéficiaire du congé de solidarité familiale. Le prélèvement de ces cotisations intervient tous les mois dans la limite de 5 % de votre traitement net.

À noter : vous pouvez choisir à tout moment de régler les cotisations qu’il vous reste. Ainsi vous devez avertir votre administration par courrier.

Simulez toutes vos aides sociales en 2 min. Gratuit.
Simulation gratuite

Qu’est-ce que le congé de solidarité familiale ?

Le congé de solidarité familiale peut être demandé par un salarié, un fonctionnaire ou encore par un agent non titulaire en activité. Cela pour arrêter son activité professionnelle pour venir en aide à une personne proche en phase avancée ou terminale.

La durée du congé de solidarité familiale est de 3 mois maximum, renouvelable une fois.

Ce congé n’est pas rémunéré par l’employeur ; toutefois, le versement d’une allocation journalière d’accompagnement d’une personne en fin de vie peut être prévu. Cela pour une durée maximum de 21 jours.

À noter : La personne en  congé de solidarité conserve ses droits à prestations en nature et en espèces (indemnités journalières) de l’assurance-maladie, maternité, invalidité et décès aussi longtemps que dure son congé

Quelles sont les conditions à respecter pour le demander ?

En tant que salarié vous pouvez formuler votre demande pour :

  • Pour un ascendant (père, mère, grands-parents)
  • Pour un descendant (enfants, petits-enfants) ;
  • Pour une sœur, ou un frère ;
  • Pour une personne vivant à son domicile, où s’il a été désigné par la personne en fin de vie comme proche de confiance.

À noter : Vous devrez joindre à votre courrier un certificat médical attestant l’état de santé de votre proche dont l’ affection grave et incurable que vous souhaitez aider, ainsi qu’une preuve du lien qui vous rattache à lui (livret de famille, attestation sur l’honneur, certificat de PACS…).

Simulez toutes vos aides sociales en 2 min. Gratuit.
Simulation gratuite

Combien de temps peut-on bénéficier de ce congé ?

Un salarié en congé peut bénéficier selon l’une des formes suivantes :

  • Période continue de 3 mois maximum, renouvelable 1 fois
  • Périodes fractionnées d’au moins 7 jours consécutifs, dont la durée cumulée ne peut pas être supérieure à 6 mois
  • Temps partiel à 50 %60 % 70 % ou 80 % pour une durée maximale de 3 mois, renouvelable 1 fois

Si le décès de la personne accompagnée intervient pendant le congé de solidarité familiale, votre congé prend fin dans les 3 jours qui suivent le décès. À l’ issue de ce congé, vous retrouverez votre emploi avec une rémunération équivalente.

Comment formuler votre demande ?

Selon votre poste (salarié ou fonctionnaire) la demande pour bénéficier du congé de solidarité familiale varie.

Si vous êtes salarié

Si vous êtes salarié vous devez formuler votre demande par lettre recommandée avec accusé de réception auprès de votre employeur. Ou alors vous avez également la possibilité de remettre cette lettre en main propre en échange d’une décharge. Cette demande doit obligatoirement être formulée 15 jours avant le début de ce congé.

Lors de votre demande vous devrez communiquer les informations suivantes :

  • La date du départ en congé
  • La demande de fractionnement ou de transformation du congé en travail à temps partiel
  • La date prévisible de retour de congé

Si vous êtes fonctionnaire

Si vous êtes fonctionnaire, vous devez faire la demande auprès de votre administration. Vous devrez communiquer les informations suivantes : 

  • Le nombre de jours de congé dont vous avez besoin
  • Le nom, prénom et numéro de Sécurité sociale de la personne accompagnée et les coordonnées de sa caisse de Sécurité sociale
  • Une attestation du médecin traitant de la personne pour laquelle vous souhaitez prendre un congé

Par la suite, votre administration communique dans un délai de 48 heures, l’Assurance maladie de votre proche et cela  accompagnée de la demande du fonctionnaire.

Quels sont les éléments pris en compte dans le calcul de la retraite ?

La retraite dite de base est le premier niveau de retraite d’une personne assurée. Le calcul de retraite de base prend en compte de plusieurs éléments :

  • Le revenu annuel moyen que l’on peut également appeler le salaire annuel moyen (SAM), Revenus professionnels moyens (RPM) ou encore Traitement indiciaire brut (TIB) – selon les régimes ;
  • Le nombre de trimestres validés aussi appelé durée d’assurance ;
  • Le taux de pension ou taux de liquidation, le taux maximal étant appelé taux plein.

Selon la durée d’assurance que vous avez choisie, votre pension de base peut être diminuée d’une décote ou à l’inverse augmentée par une surcote.

La formule de calcul de la retraite de base

Pour déterminer le montant de la retraite de base, il convient d’appliquer pour chaque régime le calcul suivant :

RAM X Taux de pension X Durée d’assurance/D’assurance requise

  • RAM : Revenu annuel moyen
  • Taux de pension
  • Durée d’assurance : tient compte des trimestres acquis dans le régime concerné sauf les trimestres reconnus équivalents
  • Durée d’assurance requise : durée de référence pour obtenir une carrière complète dans le régime. Tous les trimestres sont pris en compte sauf les trimestres reconnus équivalents.

Simulez toutes vos aides sociales en 2 min. Gratuit.
Simulation gratuite


Notre équipe rédactionnelle est constamment à la recherche des dernieres actualités, mises à jours et réformes au sujet des aides financières en France.
Voir notre ligne éditoriale ici.

Autres questions fréquentes
Constance de Cagny
Constance est rédactrice au sein de l'équipe Mes Allocs. Elle a l'habitude d'écrire sur les sujets conso, bons plans et économies. Diplômée de l'ENACO, elle rejoint Mes Allocs après une première expérience en cabinet notarial.


Posez votre question à un expert


Consultez nos autres guides récents
Financement de formation de la mission locale
aide formation
Tout savoir sur la prise en charge d'une formation par les OPCO
aide formation
Pôle Emploi VAE : conditions, montant, démarches
aide formation
Aide au déménagement UNEO : montant, conditions, démarches
aide déménagement + organisme
aide déménagement mairie : montant, conditions, démarches
aide pour demenagement
Quelle aide pour le calcul de la pension alimentaire ?
aide alimentaire
Comment bénéficier d'une allocation veuvage invalidité ?
aides au logement
Aide pour déménager CGOS : conditions, montant, demande
aide déménagement + organisme
Aide déménagement RSA : montant, conditions et démarches
aide au déménagement + cumul

Explorez d’autres thématiques
Tout savoir sur le Contrat d'Engagement Jeune
Tout savoir sur l'aide aux familles
Aide aux familles
Congé sabbatique : définition, durée, conditions
congé sabbatique
Assurance habitation : conditions, prix, couverture
Assurance habitation
Comment obtenir une prime vélo électrique ?
prime velo electrique
Découvrez quelles sont vos aides pour demenagement !
aide pour demenagement
Ne passer plus à côté de vos aides. Simuler mes aides