Choisir entre APL étudiant et allocations familiales

L’aide personnalisée au logement plus communément appelé APL, est une aide au logement dont peuvent bénéficier les étudiants. Cette prestation vous aide à payer les mensualités de votre loyer. Dans cet article Mes Allocs vous explique tout sur l’APL et les allocations familiales et quel choix adopter.


Que choisir : APL étudiant ou les allocations familiales ?

Si vous êtes un étudiant de moins de 20 ans, vous pouvez tout à fait prétendre à l’APL pour vous aider à louer un logement. Néanmoins, percevoir l’aide personnalisée au logement entraine une mise à jour de votre situation. Vous ne serez plus considéré comme étant un enfant à charge de vos parents, ce qui leur permettait de bénéficier de prestations familiales. 

Vous devrez donc réfléchir à ce qui serait le plus avantageux. APL ou allocation familiales. Mes Allocs met à votre disposition son simulateur d’aide sociales pour vous aider à estimer vos droits.

À noter : À partir de 20 ans, vous n’êtes plus considéré comme étant à charge de vos parents. Bénéficier de l’APL devient donc forcément plus avantageux.

Simulez toutes vos Aides Sociales en 2 min. Gratuit.
Simulation gratuite

Qu’est-ce que l’APL ?

L’APL fait partie des allocations familiales, se calcule selon divers critères et englobe trois aides différentes qui sont 

  • L’Aide Personnalisée au Logement (APL) ;
  • L’Allocation de Logement Social (ALS) ;
  • L’Allocation de Logement Familial (ALF). 

Les principaux critères de calcul sont les suivants  :

  • La situation familiale du foyer ;
  • Les conditions de ressources de l’ensemble du foyer ;
  • Le montant de votre loyer hors charges ;
  • Le type de logement ;
  • La zone géographique dans laquelle se situe ce logement (code postal)
  • Le patrimoine immobilier.

Les revenus pris en compte dans le calcul de l’APL sont ceux de l’année N-2. Soit ceux de 2017 pour une demande faite en 2019. Le gouvernement a reporté la réforme du calcul des APL au printemps 2020. 

Comment calculer l’APL ?

L’APL est calculé selon vos revenus, de votre situation personnelle/familiale ainsi que du montant du loyer, la localisation… Que vous soyez étudiant ou non, la méthode de calcul est la même pour tous.

Ce sont donc vos revenus N-2 qui sont pris en compte par la CAF ou la MSA pour calculer vos droits. Pour illustrer, pour une demande en 2020, ce sont donc vos revenus de l’année 2018 qui comptent.

À noter : Si vous avez réalisé des stages pendant les années n-2 mais que la gratification ne dépasse pas le Smic annuel brut soit 18.473 brut (sur la base du Smic 2020), vous n’avez pas à les déclarer dans les revenus perçus, mais si la gratification dépasse le Smic annuel brut seul le surplus est à déclarer.

En janvier 2021 devrait entrer en vigueur la réforme des APL. Ce ne seront plus vos revenus N-2 qui seront pris en compte, mais vos revenus des 12 derniers mois.

Pour une estimation fiable en deux minutes, vous pouvez faire une simulation avec Mes Allocs !

Simulez toutes vos Aides Sociales en 2 min. Gratuit.
Simulation gratuite

Quelles sont les conditions ?

Pour prétendre à l’APL, vous devez respecter certaines conditions, à savoir : 

  • Être français ou avoir un titre de séjour valide pour plus de 4 mois
  • Ne pas avoir de lien de parenté avec le propriétaire du logement
  • Avoir des ressources inférieures aux plafonds fixés pour cette aide
  • Ne pas être rattaché au foyer fiscal de vos parents s’ils perçoivent des allocations familiales.

Au moment de votre demande, vous avez la possibilité d’indiquer si vous logez dans une résidence universitaire ou une cité universitaire. Le nom de l’organisme gestionnaire devra être renseigné durant la démarche.

Les étudiants étrangers sont également éligibles à l’APL. Pour cela, en plus des pièces justificatives à fournir, ce dernier devra justifier d’un titre de séjour valide pour toute la durée de son année universitaire.

Attention : Si vos parents sont soumis à l’impôt sur la fortune immobilière (IFI), vous n’êtes pas éligible à l’APL.

Conditions liées à votre logement

  • Le logement doit être conventionné par la CAF (si ce n’est pas le cas, vous ne pouvez pas prétendre à l’APL)
  • Le logement doit être votre résidence principale
  • Le logement doit avoir une surface minimum de 9m2 habitable

À noter : il n’existe pas de restriction concernant le type d’habitation, vous pouvez être en colocation, dans une résidence étudiante, location privée, etc.

Comment demander l’APL ?

Ce n’est pas parce que vous entrez à l’université ou en classe préparatoire que cela vous ouvre droit directement à l’APL. Pour bénéficier d’ une aide au logement étudiant (APL) vous devez d’abord avoir emménagé dans votre nouveau logement. Ensuite vous pourrez faire votre demande d’ APL sur le site de la CAF.

En effet, l’étudiant doit avoir signé son contrat de bail afin d’avoir les éléments nécessaires à son dossier, et en particulier… le bail de location : celui-ci doit être à portée de main pour remplir sa demande d’aide au logement, en ligne ou sur papier.

Lors de votre demande vous devrez communiquer : 

  • Votre adresse mail
  • Un RIB à votre nom
  • Vos justificatifs de revenus n-2
  • Le numéro d’allocataire de vos parents ainsi que les coordonnées de la CAF dont ils dépendent
  • Votre contrat de location avec le montant du loyer (sans charges)
  • Les coordonnées du bailleur

Percevoir l’APL représente de nombreux avantages pour un étudiant, cumulable avec une bourse (par exemple bourse du Crous) elle n’est en revanche pas cumulable avec l’allocation de logement familiale (ALF).

Attention : vous ne pouvez pas percevoir l’aide au logement étudiant si vous êtes inscrit comme un enfant à charge sur le dossier allocataire de vos parents. Si vous faites une demande d’APL cela entraine automatiquement la création d’un compte sur les services en ligne CAF en votre propre nom. 

Simulez toutes vos Aides Sociales en 2 min. Gratuit.
Simulation gratuite

Autres questions fréquentes

La Rédaction
Chaque jour, Mes Allocs, le 1er expert en aides financières 100% en ligne publie des guides pour vous orienter sur les aides financières.

Consultez nos autres guides récents
RSA : Le recours administratif en cas de radiation
Comment faire une demande mobili-jeune ?
Puis-je toucher l'aide mobili-jeune ?
Crous : Quand la bourse peut être arrêtée ?
Pourquoi la bourse a-t-elle un retard ?
Modèle de lettre de contestation suivant un refus de RSA
RSA : comment faire un recours après une radiation ?
RSA : Que risquez-vous si vous en cas de fraude à la CAF ?
RSA : Quels sont les risques pour fraude à la CAF ?

Explorez d’autres thématiques
Aides par situation
Les differentes aides sociales selon votre region.
Aspa : montant, conditions, démarches, explication !
Tout savoir sur les aides à la formation
Tout savoir sur le crédit immobilier
Tout savoir sur la Caisse d'allocations familiales
La liste complète d'aides sociales en 2021
Tout savoir sur le crédit à la consommation !
Tout savoir sur le rachat de crédit !
Testez votre éligibilité aux aides financières Simulation gratuite
3 200€ reçus en moyenne par an
Skip to toolbar