APPEL GRATUIT
phone01 84 80 37 31
Simulez toutes vos aides en 2 min.

Comment obtenir des aides au transport en tant que salarié ?

Article rédigé par Jonathan le 26 octobre 2021 - 5 minutes de lecture

Parmi les 23,2 millions de salariés résidant ou travaillant en France, près de 70% d’entre eux se rendent sur leur lieu de travail en utilisant leur véhicule personnel. Cela peut vite représenter un budget conséquent. On vous explique comment bénéficier des aides au transport en occupant le statut de salarié!


Les aides au transport en commun et les salariés

Pour les transports en commun, il existe une règlementation. En effet, depuis 2009, l’employeur (qu’il soit du secteur privé ou public) se doit de prendre en charge les frais de transports publics de ses employés (Article L3261-2 du Code du Travail). Cette offre concerne les abonnements des différents titres de transports.

La législation prend donc en compte les trains, les cars, les bus, tramways et les services publics de location de vélos. Cette prise en charge obligatoire des frais de transport fait partie des droits en tant que salarié.

Le remboursement des frais de transports s’effectue à hauteur de 50%  du prix total de l’abonnement.

Exemple: Si votre abonnement vous coûte 35 euros / mois, selon la législation, votre employeur doit prendre en charge 17,50 euros. 

Les différents titres de transports achetés à l’unité ne sont pas compris dans cette aide.

En ce qui concerne les multiples formes de contrat de travail (CDI, CDD, intérim ou apprentissage), cela n’affecte en rien l’aide perçue.

Le temps de travail dans la semaine n’influe pas sur l’aide que vous recevez. Cependant, si vous être en-deçà des 35 heures, la subvention que vous allez percevoir sera calculé en fonction de vos horaires de travail.

La participation (sous forme d’aide) de votre employeur est exonéré d’impôts. De fait, cette somme sera perçue comme “net”.

Simulez vos aides au transport en 2 min. Gratuit.
Simulation gratuite

Les transports personnels

Focalisons-nous maintenant sur les transports personnels. Nous entendons par là l’ensemble des véhicules personnels qui sont utilisés pour rallier le domicile et le lieu de travail. Pour ces derniers, l’employeur n’a aucune obligation à rembourser les frais engagés par le salarié. Il peut cependant s’engager à prendre en charge une partie ou l’intégralité des frais de transports personnels (frais de carburant ou d’ électricité).

Cependant, cette indemnisation est réglementée :

  • Soit elle est prévue par les accords collectifs entre l’entreprise et les représentants de salariés
  • Soit elle survient après une décision unilatérale de l’employeur

Si l’aide est effective, son montant sera notifié sur la fiche de paie. En complément de ces conditions, il faut que l’employé puisse justifier que l’usage de son véhicule soit une nécessité absolue en raison d’un manque de transport en commun pouvant rallier son domicile à son lieu de travail ou que ses horaires de travail ne permettent l’usage des transports publics. Il faut aussi que son lieu de résidence habituel ou son lieu de travail soit en dehors de l’Île-de-France.

Il existe cependant d’autres aides facultatives pour l’employeur:

  • Les indemnités kilométriques: Les différentes entreprises peuvent décider de rembourser les frais de déplacements professionnels de leurs employés. Ce montant est calculé selon une grille spécifique à l’administration fiscale.
  • Les indemnités kilométriques vélos: Depuis 2016, les entreprises du secteur privé peuvent, de la même manière que pour les indemnités kilomètres classiques, prendre en charge une partie ou l’intégralité des frais liés au déplacement en vélo classique ou à assistance électrique des employés. Le montant de l’indemnité est calculé à parti de la distance parcourue par l’employé.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Simulez vos aides au transport en 2 min. Gratuit.
Simulation gratuite

Le forfait Mobilités Durables

Le forfait Mobilités Durable est un dispositif mis en place par l’Etat. Il offre aux employeurs la possibilité d’accorder une indemnité exonérée de toute forme d’imposition aux salariés qui utilisent un moyen de transport “doux” (respectueux de l’environnement) pour se rendre sur leur lieu de travail. Cette indemnité a pour but d’encourager les salariés (et les entreprises) à avoir recours à des moyens de transport respectueux de l’environnement.

Ce dispositif s’applique aux moyens ci-dessous:

  • Vélos avec ou sans assistance électrique
  • Le covoiturage, en tant que conducteur ou passager
  • Les transports publics de personnes (sont exclus ceux concernés par la prise en charge obligatoire des frais d’abonnement).

Ce forfait, tout comme les aides non obligatoires, doivent être prévus par des accords collectifs entre les partenaires sociaux (syndicats et entreprises). S’il n’y a pas d’accord collectif, l’employeur peut décider unilatéralement d’appliquer ces indemnités.

Cette aide se matérialise sous forme d’allocation. Elle est exonéré de cotisations sociales et son plafond est de 400€. A compter du 1er Janvier 2021, ce plafond est de 500€.

Cette aide est soumise à une forme de contrôle. En effet, à la fin de chaque année civile, l’employé doit être en mesure de signer une attestation sur l’honneur et de fournir des justificatifs prouvant l’utilisation de cette somme dans le cadre de ses déplacements professionnels.

Cette aide est non cumulable avec les autres aides au transport pour les salariés.


Notre équipe rédactionnelle est constamment à la recherche des dernieres actualités, mises à jours et réformes au sujet des aides financières en France.
Voir notre ligne éditoriale ici.

Autres questions fréquentes
Jonathan
Jonathan est rédacteur au sein de l'équipe Mes Allocs, spécialisé sur les sujets liés au handicap. Diplômée de l'UPEM, il rejoint Mes Allocs après avoir travaillé à l'association AEDE qui accompagne les adultes en situation de handicap. Quand il n'écrit pas, on peut le retrouver sur un terrain de basket.


Posez votre question à un expert


Consultez nos autres guides récents
Financement de formation de la mission locale
aide formation
Tout savoir sur la prise en charge d'une formation par les OPCO
aide formation
Pôle Emploi VAE : conditions, montant, démarches
aide formation
Aide au déménagement UNEO : montant, conditions, démarches
aide déménagement + organisme
aide déménagement mairie : montant, conditions, démarches
aide pour demenagement
Quelle aide pour le calcul de la pension alimentaire ?
aide alimentaire
Comment bénéficier d'une allocation veuvage invalidité ?
aides au logement
Aide pour déménager CGOS : conditions, montant, demande
aide déménagement + organisme
Aide déménagement RSA : montant, conditions et démarches
aide au déménagement + cumul

Explorez d’autres thématiques
Tout savoir sur le Contrat d'Engagement Jeune
Tout savoir sur l'aide aux familles
Aide aux familles
Congé sabbatique : définition, durée, conditions
congé sabbatique
Assurance habitation : conditions, prix, couverture
Assurance habitation
Comment obtenir une prime vélo électrique ?
prime velo electrique
Découvrez quelles sont vos aides pour demenagement !
aide pour demenagement
Ne passer plus à côté de vos aides. Simuler mes aides