APPEL GRATUIT
phone01 84 80 37 31
APPEL GRATUITAPPEL GRATUITphone01 84 80 37 31
Simulez vos aides. Gratuit.
Article mis à jour le 17/08/2021

Saisie d’un huissier, RSA : Comment ça se passe ?

A différents moments de notre vie, nous pouvons rencontrer es difficultés financières. Ces dernières peuvent être causés par différentes choses. De fait, on peut être amenés à faire face à un huissier de justice. Mes Allocs vous explique comment ça se passe si vous bénéficiez du RSA.

Simulez vos aides en 2 min. Gratuit.
Simulation gratuite

Faire face à un huissier de justice

Les différents motifs

Faire face à un huissier de justice n’est pas quelque chose d’anodin. Il existe deux raison pour lesquels vous pouvez faire face à un huissier.

Premièrement, cela peut se passer dans le cadre d’une dette. Si vous n’avez pas remboursé une somme que vous devez à un créancier, celui-ci est en droit d’engager une procédure de recouvrement forcé par le biais d’un titre exécutoire. Plusieurs types de saisies peuvent alors être engagés : saisie immobilière, saisie de votre véhicule, saisie sur salaire, saisie sur votre compte bancaire etc.

Et deuxièmement, dans le cadre d’un bien non livré ou non restitué. Par exemple, si vous avez été livré d’un bien mais que vous n’avez pas réglé le restant dû, l’huissier peut alors effectuer une saisie-appréhension de vos meubles ou une saisie-revendication (cela a pour effet de rendre indisponibles tout vos biens meubles corporels jusqu’à ce que vous ayez réglé le montant du ou restitué le bien demandé).

Cependant, il y a des biens qui ne sont pas saisissables par l’huissier. En effet, un huissier de justice n’a pas le droit de saisir :

  • Les biens « de base » qui vous permettent de vivre convenablement : cela comprend par exemple votre lit, mais aussi la table sur laquelle vous prenez vos repas ou encore vos vêtements
  • Les biens qui vous indispensables si vous êtes malade ou en situation de handicap
  • Les documents écrits qui sont de l’ordre de votre vie privée (lettres, correspondances, etc.)
  • Les biens qui vous ont été transmis par testament ou par un donateur ayant indiqué leurs caractères insaisissables
  • Vos instruments de travail : cela comprend notamment votre ordinateur ou votre véhicule professionnel si celui-ci est indispensable à votre activité

Lors d’une saisie, l’huissier de justice ne tient compte que des biens qui appartiennent au débiteur. Ainsi, ceux appartenant au conjoint dans le cadre d’une union libre ne peuvent être saisis (votre conjoint doit toutefois prouver quels biens lui appartiennent à l’aide de factures). Si vous habitez chez un ami, la règle est la même : les biens du logement ne peuvent être saisis, sauf si la preuve est apportée qu’ils vous appartiennent.

Si vous êtes marié sous le régime de la séparation des biens, l’huissier ne saisit que votre part, à savoir la moitié des biens.

Au-delà de la saisie de matériel, l’huissier de justice ne peut saisir l’intégralité de vos revenus. Il est tenu de laisser sur votre compte bancaire une somme dite « insaisissable », dont le montant est équivalent à celui du RSA. On vous explique tout.

Simulez vos aides en 2 min. Gratuit.
Simulation gratuite

Qu’en est-il du RSA ?

En théorie, la saisie du Revenu de Solidarité Active (RSA) est impossible. En effet dans un premier temps, lorsqu’il y a une dette, les prestations versées ne peuvent être saisis. Ces aides peuvent seulement être saisis dans ces circonstances :

  • Des impayés liés à l’alimentation ou l’entretien comme des frais de cantine ou à des frais d’hospitalisation d’un enfant par exemple (voir ci-dessous)
  • Le recouvrement de prestations familiales versées de façon illicite

Deuxièmement, même s’il y a retenue de montant du solde bancaire sur votre compte, la loi prévoit de laisser au minimum 565,34 euros sur le compte. Cette somme correspond au RSA pour une personne seule. De fait, votre RSA est insaisissable en théorie.

Au-delà du RSA, voici ce que l’huissier ne peut saisir en terme financier :
  • Vos contrats de retraite complémentaire et d’assurance-vie
  • Vos allocations familiales avec certaines exceptions
  • Vos pensions alimentaires
  • Votre RSA pour une personne seule
  • Votre prime d’activité
  • Votre allocation aux adultes handicapés (l’AAH) et votre majoration pour la vie autonome (MVA)

Le RSA : définition et conditions d’accès

Définition

Le Revenu de Solidarité Active (RSA) est une prestation de nature financière qui est versée par la Caisse d’ Allocations Familiales. Elle permet aux personnes ayant un faible revenu ou n’ayant pas de revenu de bénéficier d’un complément qui lui garantira un revenu minimal pour vivre.

Au niveau de la gestion, c’est le conseil départemental de votre département qui s’en charge. Le RSA est versé par la CAF ou la Mutualité Sociale Agricole (MSA). En contrepartie de cette somme versée aux allocataires, ils ont une obligation de chercher une activité professionnelle.

Cette activité professionnelle peut correspondre à la recherche d’un emploi, à une formation ou un stage. Le RSA, dans le cadre des politique sociales en France s’inscrit dans les aides solidaires.

Le RSA a quelque peu évolué. En effet, depuis le, le RSA activité et la prime pour l’emploi ont été remplacés par laprime d’activité. Le RSA n’étant pas parvenu à réduire la pauvreté, ce nouveau dispositif est né. Ce qu’il reste du RSA, c’est le “RSA socle” qui était la deuxième composante du RSA jusqu’en 2016.

Simulez vos aides en 2 min. Gratuit.
Simulation gratuite

Conditions d’attribution

Comme pour toutes les aides sociales de la CAF, elles sont attribuées selon certaines conditions. Premièrement, les bénéficiaires du RSA doivent être âgés de plus de 25 ans. Une dérogation est faite si vous êtes enceintes ou que vous avez un enfant à charge.

Si vous avez entre 18 et 25 ans, vous pouvez aussi en bénéficier. Seulement il faut que sur les trois dernières années, vous ayez exercé une activité à plein temps sur deux ans minimums. Cette spécificité est nommée le RSA Jeune.

Au-delà de ces spécialités, voici les conditions d’attribution :

  • Vous habitez en France de façon stable, plus de 6 mois par an
  • Vous êtes français, citoyen de l’Espace Économique Européen (EEE), suisse tout en vous justifiant d’un droit de séjour, ou enfin vous êtes ressortissant d’un autre pays et vous résidez en France depuis 5 ans 
  • Les ressources mensuelles moyennes de votre foyer pendant les 3 mois qui précèdent votre demande ne doivent pas dépasser un certain seuil (voir le montant plus bas). 
  • Vous devez avoir fait valoir vos droits concernant toute autre prestation sociale (comme l’allocation chômage, la retraite) à laquelle vous pouvez prétendre. Autrement dit, vous ne pouvez percevoir le RSA que si vous n’avez pas ou plus le droit à une autre aide, par exemple à la fin de votre période d’indemnisation de chômage.

Montant du RSA

Le montant du RSA est variable d’une personne à une autre. Il est calculé selon vos ressources. Dans les faits, le RSA est en réalité la différence entre le montant maximum du RSA et vos revenus moyens des 3 derniers mois précédant votre demande, incluant les prestations familiales. Attention, certaines prestations familiales ne sont pas prises en compte dans le calcul.

L’aide ne sera pas perçue si elles se révèle être inférieure à 6­ € par mois. Dans le détail, voici le montant du RSA en moyenne et selon les situations :

 

Vous êtes une personne seule, voici les montants de votre RSA :

Nombre d'enfants ou de personnes à charge Personne seule
0 565,34 €
1 848,01 €
2 1017,61 €
Par enfant ou personne en plus 225,95 €

Vous êtes en couple ? Découvrez les montants du RSA :

Nombre d'enfants ou de personnes à charge Couple
0 848,01 €
1 1017,61 €
2 1187,21 €
Par enfant ou personne en plus 226,14 €

 

Simulez vos aides en 2 min. Gratuit.
Simulation gratuite

Notre équipe rédactionnelle est constamment à la recherche des dernieres actualités, mises à jours et réformes au sujet des aides financières en France.
Voir notre ligne éditoriale ici.

Autres questions fréquentes

Jonathan
Jonathan est rédacteur au sein de l'équipe Mes Allocs, spécialisé sur les sujets liés au handicap. Diplômée de l'UPEM, il rejoint Mes Allocs après avoir travaillé à l'association AEDE qui accompagne les adultes en situation de handicap. Quand il n'écrit pas, on peut le retrouver sur un terrain de basket.

Posez votre question à un expert


Consultez nos autres guides récents
La demande d'allocation de soutien familial
Le dossier allocation de soutien familial CAF
Qu'est-ce que l'allocation de soutien familial CAF ?
Diminution du quotient familial : Est-ce possible ?
Aide apprenti : Comment en bénéficier ?
Comment savoir si je me suis actualisé sur Pole Emploi ?
Region Nouvelle Aquitaine : aide permis de conduire
RSA, banque : Comment ça se passe ?
Recherche emploi : auxiliaire de puériculture

Explorez d’autres thématiques
Comment obtenir une prime velo electrique ?
Découvrez quelles sont vos aides pour demenagement !
Tout comprendre sur l'assurance emprunteur
Tout savoir sur les différentes aides à la rénovation
Aide expat : comment en bénéficier ?
Tout savoir sur la prime à la conversion
Testez votre éligibilité aux aides financières Simulation gratuite
3 200€ reçus en moyenne par an