APPEL GRATUIT
phone01 84 80 37 31
Simulez toutes vos aides en 2 min.

Comment utiliser le comparateur d’assurance habitation ?

Article rédigé par Marina Ada Ondo le 19 janvier 2023 - 11 minutes de lecture

En 2023, il est possible de réaliser des économies sur le prix de votre assurance habitation. Un comparateur d’assurance habitation est un outil qui permet de trier les différentes assurances habitation sur le marché afin de trouver celle qui correspond le mieux à votre situation. Découvrez avec Mes Allocs comment comparer les assurances habitation.


Sommaire

Comment utiliser le comparateur d’assurance habitation en 2023 ?

Comparez les assurances habitation

Vous pouvez utiliser le comparateur d’assurance habitation suivant, proposé par Mes Allocs :

Comparez les assurances habitation en 2 min.
Je compare

Il faut remplir un formulaire avec des informations précises. Ces informations permettront d’accéder à un comparatif de devis d’assurance maison ou appartement. Ce devis est l’élément de comparaison qui vous permet d’étudier point par point les offres présentes sur le marché.

A noter : plus vous effectuez de devis, plus vous pourrez trouver la meilleure assurance habitation.

Les informations demandées par le comparateur d’assurance habitation

Sur votre situation personnelle

En principe, les informations demandées par le comparateur d’assurance habitation porte d’une part sur votre statut au sein du logement à assurer. Les questions concernent :

  • Votre statut (propriétaire, locataire, colocataire…)
  • Votre identité (nom, prénom, âge…)
  • Votre année d’emménagement
  • L’utilisation de ce logement (à des fins professionnels ou non)
  • Le nombre d’adulte dans le logement

Exemple : en tant que locataire, vous ne serez pas soumis aux mêmes offres qu’un propriétaire. Un seul critère peut parfois changer de quelques centaines d’euros les tarifs des assurances habitations.

Sur le logement à assurer

Les informations requises par le comparateur d’assurance habitation porte d’autre part sur le logement à assurer. La plupart du temps, les questions portent sur :

  • Le type de logement à assurer (maison, appartement)
  • Le type de résidence (principale ou secondaire)
  • L’ancienneté du logement
  • La surface totale habitable (notamment le nombre de pièces supérieur à 30 mètres carrés parfois 40)
  • La surface des dépendances
  • Une estimation de la valeur du mobilier
  • Le nombre de pièces à usage d’habitation
  • L’étage de l’appartement (rez-de-chaussée, premier étage…)
  • Le capital mobilier (compris dans le logement tels qu’une véranda, une piscine, une cheminée…)

Sur le contrat d’assurance habitation

Les informations requises par le comparateur d’assurance habitation porte également sur le contrat d’assurance habitation (l’ancien et celui que vous souhaitez souscrire). Les principales questions concernent :

  • La date de prise d’effet ou le mois d’échéance de l’assurance habitation
  • Les garanties incluses dans le contrat
  • Les exclusions de garanties
  • Les options de garanties
  • Le montant des franchises
  • Le prix des cotisations
  • Les délais de carence
  • Les plafonds de remboursement

À quel moment faut-il comparer les assurances habitation ?

Vous pouvez comparer les assurances habitation lorsque vous envisagez de souscrire pour la première fois une assurance habitation. Les assurés qui ont déjà un contrat d assurance habitation peuvent aussi comparer les assurances logement sur le marché.

Depuis la Loi Hamon de janvier 2015, il est possible de résilier une assurance habitation à tout moment après un an de contrat, sans frais ni pénalités.

En incitant les assurés à comparer les assurances habitation, l’objectif est de leur faire bénéficier des tarifs les plus compétitifs. La loi Hamon prévoit plusieurs mesures en faveur des consommateurs et de leurs pouvoirs d’achat, par exemple, la possibilité de résilier son assurance emprunteur jusqu’à un an après la signature du prêt immobilier.

Comparateur d’assurance habitation : avantages, inconvénients et conséquences

Les avantages du comparateur d’assurance habitation

Le coût moyen d’une assurance habitation en 2023

En 2023, le comparateur d’assurance habitation a plusieurs avantages. D’abord de pouvoir connaître le coût moyen d’une assurance habitation. Ce dernier varie selon les compagnies d’assurance.

Voici un tableau récapitulatif des prix moyens que proposent les différentes compagnies d’assurance multirisques habitation :

Région Coût annuel de l’assurance habitation pour un logement
Région de Bourgogne — Franche-Comté 385 euros
Région d’Auvergne — Rhône-Alpes 270 euros
Région de Bretagne 245 euros
Centre-Val de Loire 280 euros
Région de Corse 435 euros
Région de Grand Est 280 euros
Région d’Hauts-de-France 295 euros
Région de l’Île-de-France 285 euros
Région de Normandie 270 euros
Région de la Nouvelle-Aquitaine 285 euros
Région d’Occitanie 285 euros
Région des Pays de la Loire 255 euros
Région de la Provence-Alpes-Côte d’Azur 305 euros

A noter : plus le coût est élevé, plus la compagnie propose des protections et donc des garanties adaptées à vos besoins (protection juridique, bris de glace, dommages électriques…).

Le gain de temps

Le comparateur d’assurance habitation vous permet d’obtenir un gain de temps considérable. En effet, vous n’aurez plus besoin de vous déplacer d’agence en agence pour leur demander un devis. Avec le comparateur tout se fait à domicile depuis votre ordinateur, tablette ou portable pour accéder à toutes les offres d assurance habitation.

Comparez les assurances habitation en 2 min.
Je compare

Que vous acceptiez ou non la proposition d’assurance du comparateur, vous ne versez aucun frais de comparaison. Et enfin, avec le comparateur, vous avez la possibilité de bénéficier de conseils personnalisés de la part de nos experts dans un souci de trouver la meilleure proposition d’assurance habitation.

Les inconvénients du comparateur d’assurance habitation

Il existe cependant quelques inconvénients à utiliser un comparateur d’assurances. Quelques exemples :

  • Les comparateurs ne prennent pas en compte les spécificités de chaque assuré : il est donc possible que certaines offres ne soient pas adaptées à votre situation personnelle
  • Les comparateurs d’assurances ne sont pas toujours fiables : il est donc important de vérifier les avis des internautes avant de choisir un comparateur
  • Ils peuvent ne pas comparer les mêmes assurance et donc, les prix ne seront pas toujours justes
  • Certains ne sont pas à jour et les prix peuvent ne pas être les mêmes que ceux pratiqués par les assureurs

Les conséquences en cas de défaut d’assurance habitation

Au moment de la remise des clefs, vous devez remettre une attestation d’assurance habitation à votre bailleur. Chaque année, le bailleur ou l’agence de location peut exiger une nouvelle attestation. En cas de défaut d’assurance habitation, votre propriétaire peut vous mettre en demeure.

Un mois après la mise en demeure et, en cas de non-réception du document, le bailleur est alors autorisé à souscrire à votre compte une assurance correspondant à la Responsabilité Civile. Vous devez lui payer le montant de la prime d’assurance, éventuellement assortie d’une majoration dans la limite de 10 %, en supplément de votre loyer.

L’assurance habitation est-elle obligatoire pour tout le monde ?

Selon votre profil, l’assurance est soit obligatoire soit fortement recommandée.

L’assurance habitation pour un étudiant

L’assurance habitation est obligatoire pour un étudiant dans le cadre d’une location. Dans le cas des résidences universitaires, certaines assurances habitation locataire répercutent leurs coûts sur le montant des loyers. Plusieurs assureurs proposent des assurances habitation adaptées aux étudiants ainsi qu’aux jeunes actifs caractérisés par un prix modéré et des garanties adaptées.

L’assurance habitation locataire

Le locataire doit s’assurer obligatoirement au minimum contre les risques locatifs. S’il ne fournit pas d’attestation d’assurance, le propriétaire est en droit d’expulser le locataire ou d’annuler son contrat de location. L’assurance n’est pas obligatoire si vous louez un logement de fonction ou une location saisonnière. Néanmoins, en cas de sinistre, vous serez tout de même tenu responsable des dommages causés au logement.

L’assurance habitation colocataire

Il s’agit d’une forme de location, donc vous devez obligatoirement être assuré. Il faudra juste décider si les colocataires ont chacun leur propre contrat ou si un habitant souscrit un contrat unique d’assurance habitation et y ajoute les autres habitants de la colocation.

L’assurance habitation Propriétaire

À moins que le bien ne se trouve dans une copropriété, le propriétaire n’est pas dans l’obligation de souscrire une assurance habitation. Cependant, les propriétaires seront obligés d’indemniser eux-mêmes l’ensemble des dommages qu’ils pourraient subir ou causer. En souscrivant une assurance multirisque habitation (MRH), les propriétaires seront couverts pour les sinistres liés aux explosions, dégâts des eaux, incendies, etc.

L’assurance Propriétaire non-occupant (PNO)

Pour un propriétaire non-occupant, l’assurance habitation n’est pas obligatoire, mais vivement conseillée. Même si vous n’occupé pas votre logement, vous n’êtes pas à l’abri d’un incident comme défaut d’entretien ou vice de construction. Un contrat dédié aux PNO propose une couverture similaire à celle d’une formule d’assurance multirisque habitation.

L’assurance habitation Propriétaire non-occupant (PNO) et bailleur

Dans le cas où vous loueriez votre bien, vous devez veiller à louer ce dernier en bon état et, pendant la durée du bail, effectuer les réparations nécessaires. Un propriétaire bailleur peut se contenter d’être assuré au titre de la Responsabilité Civile et prend alors une assurance PNO. Il sera alors couvert avec les garanties recours des locataires ou ou recours des voisins et des tiers. Il est aussi nécessaire de souscrire des garanties adaptées comme la garantie loyers impayés (GLI).

Comment souscrire une assurance habitation en 2023 ?

La souscription d’une assurance habitation en ligne est simple et rapide après la simulation d’un devis. Après avoir rempli les formulaires, il faut sélectionner l’offre qui vous correspond et souscrire auprès de l’assureur de votre choix. 

Quels documents pour souscrire ?

Pour la souscription une assurance habitation, vous aurez besoin des documents suivants :

Pour les propriétaires :

  • Une copie recto/verso de votre pièce d’identité
  • Un Relevé d’Identité Bancaire
  • Un avis d’imposition ou de non-imposition

Pour les locataires :

  • Une copie recto/verso de votre pièce d’identité
  • Un Relevé d’Identité Bancaire
  • Une copie du contrat de bail
  • Un justificatif précisant vos revenus sur les 6 derniers mois ou un avis d’imposition

Quels documents peuvent servir de justificatif de domicile ?

Une fois la souscription finalisée, votre assureur vous remet une attestation de contrat. Ce document sert à prouver que votre logement est bien couvert en cas de sinistre. L’attestation peut être utilisé comme un justificatif de domicile. Les documents ci-dessous peuvent aussi être fournis comme justificatif de domicile : 

  • Une facture d’électricité, d’eau ou de gaz
  • Une facture de téléphone ou de box internet
  • Un titre de propriété ou une quittance de loyer
  • Un justificatif de taxe d’habitation

Les garanties obligatoires et optionnelles

Une assurance habitation inclut obligatoirement la garantie Responsabilité Civile qui couvre les dommages causés à une tierce personne. Cette dernière est appelée aussi garantie des risques locatifs lorsqu’il s’agit d’une assurance pour locataire. Vous pouvez également ajouter des garanties en option du contrat. Il s’agit des garanties optionnelles.

Voici la liste des principales garanties obligatoires et optionnelles proposées par un contrat d’assurance habitation : 

Garanties obligatoires : Garanties optionnelles :
La garantie incendie Renforcer la couverture de vos objets de valeur
La garantie dégâts des eaux Assurer vos aménagements extérieurs
La garantie catastrophes naturelles Sollicitez la protection juridique
La garantie vol Le remboursement à neuf systématique
X La garantie dépannage
X Le remplacement de votre équipement électroménager

Comment résilier l’assurance habitation en 2023 ?

Il est possible de résilier votre assurance habitation sans frais ni pénalités dans plusieurs cas :

Résiliez l’assurance habitation avec la loi Chatel

Vous avez la possibilité de résilier votre contrat à tacite reconduction en envoyant une lettre recommandée avec accusé de réception 2 mois avant la date d’échéance. 

Avec cette loi, votre assureur doit vous rappeler votre droit de résiliation lors de l’envoi de l’avis d’échéance au moins 15 jours avant le début de la date limite de résiliation. Lorsque l’assureur ne respecte pas ce délai avant la date d’échéance, vous disposez alors de 20 jours pour résilier. Si l’envoi ne se fait pas ou se fait après la date d’échéance, vous pouvez résilier à tout moment.

Résiliez l’assurance habitation avec la loi Hamon

Depuis le 1er janvier 2015, la loi vous permet de résilier votre assurance à tout moment après un an d’engagement. Pour changer d’assurance habitation, il suffit de souscrire directement l’assurance auprès du nouvel assureur qui se chargera des démarches de résiliation.

A noter : ce dernier prend effet un mois après la notification. Le nouvel assureur veillera également à la continuité de la couverture de l’assuré entre les deux contrats d’assurance habitation.

Résiliez l’assurance habitation en cas de changement de situation

Il est aussi possible de résilier votre contrat d’assurance habitation lorsque certains changements ont un impact sur vos risques comme un :

  • Changement de domicile
  • Changement de situation matrimoniale
  • Changement de profession
  • Départ à la retraite
  • Cessation définitive d’activité

Enfin, lorsque votre assureur résilie un de votre autre contrat après un sinistre, il est également possible de résilier l’ensemble de vos contrats souscrits auprès de cette même compagnie.

L’assureur peut-il résilier une assurance habitation ?

L’assureur peut procéder à la résiliation de votre contrat. Cela peut arriver dans les situations suivantes :

  • En cas de déclaration de sinistres répétés
  • En cas de cotisations impayées
  • En cas de fraude à l’assurance (mauvaises informations fournies à la souscription ou lors de la déclaration d’un sinistre)

 

Comparez les assurances habitation en 2 min.
Je compare

Notre équipe rédactionnelle est constamment à la recherche des dernieres actualités, mises à jours et réformes au sujet des aides financières en France.
Voir notre ligne éditoriale ici.

Autres questions fréquentes
Marina Ada Ondo
Marina est rédactrice au sein de l'équipe Mes Allocs, spécialisée sur les aides aux jeunes. Diplômée de l'ISFJ, elle rejoint Mes Allocs après une première expérience en communication chez Little Africa, une agence de communication à Paris. Sur son temps libre, Marina lit beaucoup et passe ses dimanches au musée.


Consultez nos autres guides récents
Comment bénéficier de l'aide de l’ANAH pour la rénovation d’une douche ?
Aide rénovation
Quelles aides financières pour l’installation d’une douche sécurisée ?
Aide rénovation
Douche sécurisée : prix, aides et installation
Aide rénovation
Quels sont les salaires dans les ressources humaines ?
Aide recherche emploi
Peut-on vider son compte bancaire avant un divorce ?
Divorce
La demande du Contrat d’Engagement Jeune (CEJ) à Verdun
Contrat d'Engagement Jeune
La demande du Contrat d’Engagement Jeune (CEJ) à Toulon
Contrat d'Engagement Jeune
Peut-on laisser la maison gratuitement au conjoint lors d’un divorce ?
Divorce
La demande du Contrat d’Engagement Jeune (CEJ) à Nantes
Contrat d'Engagement Jeune

Explorez d’autres thématiques
Tout savoir sur le divorce
Qu'est-ce que la retraite ?
Ticket restaurant 2024 : conditions, montants, utilisations
ticket restaurant
Ameli : aides, démarches, fonctionnement
Ameli
Smic 2024 : montant mensuel et horaire, net et brut
Aide alimentaire 2024 : aides, montants, démarches
aide alimentaire
Assurance animaux : comment ça marche ?
Assurance animaux
Tout savoir sur l'assurance auto en 2024
assurance auto
Tout savoir sur l'assurance santé en 2023
assurance santé
Ne passez plus à côté de vos aides.Simuler mes aides