APPEL GRATUIT
phone01 84 80 37 31
Simulez toutes vos aides en 2 min.

Les aides énergies + les types d’énergie

Article rédigé par Fabiola le 2 juin 2022 - 8 minutes de lecture

Si vous désirez effectuer des travaux de rénovation énergétique dans votre logement, vous pouvez bénéficier de plusieurs aides énergies. Découvrez les dans cet article.

Simulez toutes vos Aides Sociales en 2 min.
Simulation gratuite

Quels sont les types d’énergie qui existent ?

Il existe plusieurs sources d’énergie, à savoir :

  • Les énergies renouvelables
  • Les énergies fossiles
  • L’énergie nucléaire.

Ces sources sont différentes les unes des autres.

Les énergies renouvelables

Aussi appelées énergies vertes, ce sont les énergies issues des phénomènes naturels tels que les déchets, le vent ou encore les rayons de soleil. Elles représentent environ 16% de la consommation d’énergie en France.

Ces ressources présentent quelques avantages. En effet, elles ne peuvent être sujettes à disparition, puisqu’elles sont inépuisables. Aussi, elles ne causent pas d’émission de gaz à effet de serre.

Voici les principales énergies renouvelables :

  • L’énergie solaire photovoltaïque (celle diffusée par le rayonnement solaire)
  • L’énergie hydraulique
  • L’énergie éolienne
  • L’énergie géothermique.

Les énergies fossiles

Ce type d’énergie a pour but de produire de l’électricité, de la chaleur ou du carburant par le seul moyen de la combustion. Les énergies fossiles sont composés de :

  • charbon
  • pétrole
  • gaz naturel.

Si ces énergies sont répandues, elles ont également des côtés négatifs. En effet, elles causent des émissions de gaz à effet de serre, elles ne sont pas viables. C’est-à-dire qu’elles risquent de disparaitre avec le temps.

L’énergie nucléaire

En 2018, l’énergie nucléaire a produit plus de 71% de la production totale d’électricité en France. Cette énergie permet de produire de l’électricité dans les centrales nucléaires, appelées centrales électronucléaires. Elle provient de la friction de minéraux radioactifs tels que l’uranium.

L’énergie nucléaire émet peu de gaz à effet de serre.

Quelles aides énergie pour effectuer vos travaux de rénovation ?

Si vous souhaitez effectuer des travaux de rénovation énergétique dans votre maison, plusieurs aides sont mises en place pour vous accompagner. Découvrez-les ci-dessous.

La prime énergie

La prime énergie est une aide de financement travaux disponible pour les personnes souhaitant améliorer la performance énergétique de leur logement.

C’est une aide qui fonctionne par le moyen des certificats d’économies d’énergie. Ces derniers sont délivrés par l’Etat aux entreprises du secteur énergétique.

Le montant auquel vous avez droit est déterminé selon les critères suivants :

  • la nature des travaux effectués
  • la zone géographique dans laquelle les travaux sont effectués

Pour bénéficier de cette aide, vous devez en faire la demande avant le début des travaux.

La prime coup de pouce

La Prime Coup de Pouce vise à encourager le remplacement des chaudières en mauvais état par des équipements plus performants, notamment ceux qui utilisent des énergies renouvelables.

Cette aide est ouverte à tous les ménages sans condition de ressources. Vous pouvez en bénéficier si votre chaudière fonctionne au charbon, au fioul ou au gaz, et n’est pas une chaudière à condensation.

Son montant est forfaitaire, avec une bonification pour les ménages aux revenus les plus modestes :

  • 2 500€ ou 4 000€ pour l’installation d’une pompe à chaleur air-eau ou eau-eau, d’une chaudière biomasse, ou d’un système solaire combiné,
  • 600€ ou 1 200€ pour l’installation d’une chaudière gaz à très haute performance.

Le chèque énergie

Les ménages ayant des faibles revenus peuvent bénéficier du chèque énergie. Il permet de réduire le montant de vos factures d’énergie (électricité, gaz naturel ou en citerne, fioul, bois…) ou de réaliser des travaux de rénovation énergétique dans votre logement. Il vient remplacer les tarifs sociaux de l’électricité et du gaz naturel.

Son montant peut varier entre 48€ et 277€ par an

Pour en savoir plus sur le chèque énergie et connaître les conditions d’attribution de cette aide, nous vous invitons à lire cet article.

Ma PrimeRénov

Cette aide à la rénovation énergétique de l’État est ouverte à tous. Ainsi donc, tous les propriétaires occupants, bailleurs et les copropriétaires peuvent en bénéficier, sans conditions de ressources.

Lancée le 1er janvier 2020, Ma PrimeRénov vient remplacer le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) et les aides de l’Agence nationale de l’Habitat (Anah) « Habiter mieux agilité ».

Dans une maison individuelle, un appartement ou en habitat collectif cette aide énergie permet de financer vos travaux d’isolation, de chauffage, de  rénovation de pompes à chaleur ou d’audit énergétique, à condition qu’ils soient réalisés par des professionnels RGE.

Le montant de cette prime est calculé en fonction des revenus du foyer et du gain écologique permis par les travaux.

Eco-PTZ

L’éco-prêt taux zéro (éco-PTZ) est un prêt à taux d’intérêt nul qui vous permet de financer vos travaux et d’ainsi réaliser une économie d’énergie. Ce prêt est remboursable sur une période maximale de 15 ans.

Qui peut bénéficier de cette aide ?

Cette aide s’adresse aux propriétaires occupants ou bailleurs mais également au copropriétaire. Ils peuvent en bénéficier sans conditions de ressources.

Le montant de cette aide peut aller jusqu’à 30 000 €, si vous réalisez 3 travaux ou plus parmi les 7 actions éligibles et pour les travaux permettant d’atteindre une performance énergétique globale minimale.

Voici la liste des travaux éligibles à l’aide.:

  • travaux d’isolation, d’installation de chauffage ou de production d’eau chaude sanitaire
  • travaux permettant d’atteindre un niveau de performance énergétique global minimal (entre 80 et 150 kWh/m²/an en fonction du niveau initial)

À noter : vos travaux doivent être réalisés par un professionnel certifié RGE.

La demande d’éco-prêt à taux zéro s’effectue auprès des banques ayant signé une convention avec l’Etat.

Les aides locales

De très nombreuses régions et collectivités locales incitent les particuliers à réduire leur consommation énergétique. Ces aides locales peuvent prendre diverses formes : aide à la rénovation énergétique des maisons individuelles, travaux d’amélioration pour les propriétaires bailleurs, achat d’équipement utilisant des énergies renouvelables, par exemple.

Les logements achevés avant le 1er janvier 1989 peuvent bénéficier d’une exonération de taxe foncière totale ou partielle pendant 5 ans suite à des travaux d’économies d’énergie, sous réserve que la commune et/ou le département concerné ait voté cette possibilité. Les travaux engagés doivent être supérieurs à 10 000 € sur un an ou 15 000 € sur 3 ans.

TVA réduit à 5,5%

Prévu pour aider à financer certains travaux de rénovation énergétique, cette mesure permet de bénéficier d’une réduction du taux de TVA. Il passe de ce fait, de 20 ou 10% à 5,5%.

Cette TVA à taux réduit s’adresse aux :

  • propriétaires occupants, bailleurs ou syndicats de propriétaires
  • locataires et occupants à titre gratuit
  • sociétés civiles immobilières.

Les personnes mentionnées ci-dessus doivent vivre dans un logement occupé à titre de résidence principale ou secondaire, et achevé depuis plus de 2 ans, pour pouvoir bénéficier cette remise.

Simulez toutes vos Aides Sociales en 2 min.
Simulation gratuite

Le Prêt d’Action Logement

Pour vos travaux de logement, vous pouvez également bénéficier du prêt d’Action Logement au taux de 1%.

Quelles sont les conditions pour bénéficier de prêt ?

Pour bénéficier du prêt travaux amélioration, vous devez respecter les conditions suivantes :

  • être salarié d’une entreprise du secteur privé non agricole d’au moins 10 salariés,
  • être propriétaire occupant,
  • justifier de ressources égales ou inférieures aux plafonds de ressources réglementés

Votre logement doit également :

  • constituer votre résidence principale
  • être situé sur le territoire métropolitain ou dans les DROM.

Quels sont les caractéristiques du prêt d’Action Logement ?

  • Montant : 10 000 € maximum
  • Durée : 10 ans maximum
  • Taux d’intérêt nominal annuel : taux fixe égal au taux du livret A en vigueur au 31 décembre de l’année n-1 avec un taux plancher de 1 %.
  • Le montant du prêt peut représenter 100 % du prix des travaux.
  • En cas d’achat de matériaux, la totalité des factures d’achat de matériaux est prise en compte mais la pose doit être effectuée par une entreprise.

Notre équipe rédactionnelle est constamment à la recherche des dernieres actualités, mises à jours et réformes au sujet des aides financières en France.
Voir notre ligne éditoriale ici.

Autres questions fréquentes
Fabiola
Fabiola est rédactrice au sein de l'équipe Mes Allocs, spécialisée en sciences politiques et affaires publiques. Diplômée de l'HEIP, elle rejoint Mes Allocs après une première expérience à l'Assemblée Nationale.


Posez votre question à un expert


Consultez nos autres guides récents
La retraite complémentaire Agirc-Arrco
Retraite
La pension de réversion des régimes de retraite
Retraite
La retraite pour la fonction publique
Retraite
Qu'est-ce que la retraite progressive ?
Retraite
La retraite pour les agents de la SNCF
Retraite
Comment fonctionne la retraite par points ?
Retraite
Pole Emploi : actualisation octobre 2022
actualisation pole emploi date
Pole emploi : actualisation novembre 2022
actualisation pole emploi date
Pole Emploi : actualisation décembre 2022
actualisation pole emploi date

Explorez d’autres thématiques
Tout savoir sur le Contrat d'Engagement Jeune
Tout savoir sur l'aide aux familles
Aide aux familles
Congé sabbatique : définition, durée, conditions
congé sabbatique
Assurance habitation : conditions, prix, couverture
Assurance habitation
Comment obtenir une prime vélo électrique ?
prime velo electrique
Découvrez quelles sont vos aides pour demenagement !
aide pour demenagement
Ne passez plus à côté de vos aides. Simuler mes aides