APPEL GRATUIT
phone01 84 80 37 31
Simulez toutes vos aides en 2 min.

Comment obtenir un prêt immobilier dans une situation financière sans précédent ?

Article rédigé par Manon Heckmann le 30 juin 2022 - 5 minutes de lecture

Quand les taux d’intérêt augmentent, il devient très difficile d’emprunter ! Il reste encore des solutions pour les acheteurs de biens immobiliers qui peuvent encore élaborer des stratégies pour leur permette d’emprunter dans ces nouvelles circonstances financières.

Le marché de l’immobilier est toujours aussi attractif, mais cette année, les acheteurs et les vendeurs ont trouvé les règles du jeu un peu plus difficiles. D’après l’Observatoire Crédit Logement, à cause de l’augmentation des taux d’intérêt, les prêts immobiliers sont devenus moins performants. Précisément, les taux d’intérêt ont progressé de près d’1% à plus de 1,25% en moins d’un semestre. Les prêts sont un peu plus compliqués à décrocher et rendront également la partie plus difficile pour les vendeurs. En raison de la situation économique actuelle, 2022 devrait être légèrement moins élevée que l’année précédente qui a enregistré des volumes de transactions records de 1,2 million. 

Cependant, les acquéreurs peuvent encore faire de bonnes affaires en immobilier.

Étant donné que le taux moyen est de 1,27 % et que l’inflation est de 4,5 %, les taux actuels restent encore opportuns. Dans cette situation, nous allons voir comment les acheteurs peuvent obtenir un prêt immobilier intéressant.

Un avantage important : l’apport personnel

Pour emprunter à un taux d’intérêt optimal nécessite de disposer d’un apport personnel. Plus la valeur de cet apport est élevée, plus il est facile d’obtenir un prêt à des conditions intéressantes. Les demandes de crédits ont tendance à ne pas être acceptés par les banques, lorsque les acquéreurs ne disposent pas d’au minimum 10 % du prix d’achat.

La barre est parfois placée encore plus haut et 20 % du prix d’acquisition peut être exigé par certains organismes prêteurs.

Selon le réseau de courtage Finance Conseil, cela représente un coût moyen personnel de plus de 50000 €, contre un peu moins de 30000 € l’année dernière. Dans cette conjoncture, les taux d’intérêt d’un prêt sur 20 ans peuvent atteindre 1,25%. 

Cette épargne soigneusement constituée peut vous apporter l’aide nécessaire à obtention du prêt immobilier qui vous permettra de réaliser l’achat de votre maison.

CONSEIL N°1 :

Constituez votre apport ou une partie de votre apport en utilisant en priorité votre épargne la moins bien rémunérée.

Un dossier bien constitué pour avoir toutes ses chances

Les règles du jeu sont en train de changer, les banquiers s’intéressant de plus près à l’acquisition de clients. La hausse des coûts de l’énergie rend les propriétés éloignées des commodités ou des emplois moins attrayantes. Attention !

Devoir parcourir une distance de plus de 50 kilomètres peut être dispendieux, évaluez bien l’emplacement. Pour un foyer qui doit parcourir ce trajet pour se rendre au travail par exemple, cela représente un budget mensuel d’environ 500 euros. Il s’agit d’un coût important qui affecte le budget du reste à vivre.

Non seulement l’emplacement de la maison, mais aussi les travaux de rénovation doivent être soigneusement étudiés. Les banques s’intéressent également à la performance énergétique et à la vétusté du bien. Face à l’augmentation du coût des rénovations et de l’énergie, il est logique que les acheteurs recherchent des logements de qualité qui ne nécessitent pas de rénovations importantes.

CONSEIL N°2 :

Favorisez l’acquisition d’un bien immobilier qui ne nécessite pas de réparations trop couteuses.

Revenus – Charges fixes = Le Reste à Vivre

Le “reste à vivre” est le montant dont dispose l’acheteur après le règlement du montant mensuel de son endettement pouvant s’élevée à 35 % de ses revenus. Cette somme doit pouvoir couvrir les dépenses pour les d’assurances, les loisirs et les autres frais (abonnements, frais de transport, etc.). Chaque organisme prêteur fixe ses propres critères. Un chercheur de l’ANIL a déclaré au journal Les Echos que “certaines banques considèrent que le besoin minimum d’un couple est de 1 000 euros par mois et ajoutent 400 à 500 euros pour un enfant”

 

CONSEIL N°3 :

Limitez vos charges fixes, choisissez un bien correspondant à votre budget.

Réduire le coût de son assurance emprunteur

Afin de réduire leur mensualité, les emprunteurs peuvent opter pour l’assurance de prêt de leur choix. Depuis le 28 février 2022, la loi Lagarde permet d’opter pour le choix de l’organisme assureur. Ce qui fait éclore une plus grande concurrence dans les assurances de prêts immobilier à des prix inférieurs à ceux proposés dans le secteur bancaire.

Par exemple, pour un prêt de 300 000 euros, un couple d’une trentaine d’années peut payer une assurance emprunteur environ une cinquantaine d’euros par mois avec l’assureur de son choix. Ce coût peut atteindre 150 €/mois avec le contrat de l’organisme bancaire prêteur.

 

CONSEIL N°4

Renseignez-vous auprès de différents organismes d’assurance et négocier votre assurance emprunteur.

À la suite de l’évolution des taux d’intérêt, il est moins facile d’emprunter. Malgré tout, les acheteurs peuvent encore trouver des astuces pour leur permettre d’accéder à la propriété en obtenant un crédit immobilier dans ce nouveau contexte financier.


Manon Heckmann
Manon est responsable SEO au sein de l'équipe Mes Allocs. Elle est garante de la qualité de nos rédactions sur tous les thèmes liés aux aides financières. Diplômée de l'ISCPA de Lyon et étudiante à Sup de Pub, elle rejoint Mes Allocs après diverses expériences en tant que rédactrice et community manager.

Consultez nos autres articles récents
Quel régime fiscal choisir pour son 1er investissement locatif ?
Avance immédiate de crédit d’impôts : 6 000 € par an d’aide pour tous !
Comment bien choisir votre assurance auto ?
L’assurance responsabilité civile professionnelle des auto-entrepreneurs
Les 6 éléments à intégrer dans son CV
4 conseils pour bien gérer son argent de poche en tant qu’ado
Congé sabbatique dans la fonction publique : quelles sont les règles ?
Quelles sont les aides pour meubler son habitation ?
Financement de la formation professionnelle dans les métiers de la tech : que choisir ?
Comment bien gérer son auto-entreprise pour éviter les difficultés de trésorerie ?
Les avantages d’un compte pro en ligne
Obtenir un crédit immobilier quand on est au chômage : mode d’emploi
Le coworking, cette nouvelle organisation du travail
La location Pinel donne-t-elle droit aux APL ?
Intermittents du spectacle et allocations chômage : comment ça marche ?
Dépannage plomberie : connaître les coûts moyens et éviter les arnaques !
Préparer sa retraite grâce à l’épargne salariale
Comment bénéficier d’une réduction d’impôt ?

Explorez d’autres thématiques
Tout savoir sur la retraite !
Tout savoir sur le Contrat d'Engagement Jeune
Tout savoir sur l'aide aux familles
Congé sabbatique : définition, durée, conditions
Assurance habitation : conditions, prix, couverture
Comment obtenir une prime vélo électrique ?
Découvrez quelles sont vos aides pour demenagement !
Ne passez plus à côté de vos aides.Simuler mes aides