APPEL GRATUIT
phone01 84 80 37 31
APPEL GRATUITAPPEL GRATUITphone01 84 80 37 31
Simulez vos aides. Gratuit.

Comment éviter les galères administratives en micro-entreprise ?

Chaque année, de plus en plus de personnes choisissent le statut de micro-entrepreneur pour exercer leur activité. Un mode d’entrepreneuriat accessible qui bénéficie d’une charge administrative allégée. En effet, quelques clics suffisent pour obtenir gratuitement son n° SIRET et travailler pour ses premiers clients.

Mais régime simplifié ne veut pas dire zéro contrainte. Avant de vous lancer en tant qu’auto-entrepreneur, il vaut mieux bien connaître vos futures obligations et savoir où vous mettez les pieds. Voici un petit guide des principales notions à connaître en freelance pour éviter les galères administratives !

Connaître les plafonds de chiffre d’affaires de la micro-entreprise

Le seuil de chiffre d’affaires de la micro-entreprise est l’une des principales contraintes de ce statut. En effet, lorsque vous dépassez ce plafond pendant 2 années consécutives, vous sortirez automatiquement du régime simplifié de la micro-entreprise. Si ce n’est pas votre souhait, il faudra donc bien surveiller l’évolution de vos bénéfices pour rester auto-entrepreneur et ne pas passer à un statut d’entreprise plus complexe et onéreux.

En micro-entreprise, les plafonds de chiffre d’affaires sont de :

  • 72 600€ pour les prestations de services ;
  • 176 200€ pour les activités commerciales ou les prestations d’hébergement.

Par ailleurs, si vous démarrez votre activité en cours d’année calendaire, ces seuils seront au prorata du temps écoulé. Veillez donc bien à recalculer le plafond qui s’appliquera à votre cas pour éviter toute surprise.

Connaître ses obligations administratives et régler ses cotisations sociales

En micro-entreprise, les charges sociales et fiscales sont relativement simples. Un auto-entrepreneur paie des cotisations sociales en fonction de son chiffre d’affaires auprès de l’URSSAF, ainsi que l’impôt sur le revenu.

Pour ce faire, il vous faudra donc respecter un calendrier administratif mensuel ou trimestriel (en fonction de vos préférences) pour éviter toute pénalité de retard. Et l’un des plus gros avantages de la micro-entreprise est que si vous n’avez pas de chiffre d’affaires à déclarer, vous ne paierez aucune cotisation.

Au quotidien, vous aurez également l’obligation d’éditer des factures et devis contenant toutes les informations légales en vigueur. Si vous n’avez encore jamais réalisé de factures, sachez aussi que leur numérotation devra être effectuée rigoureusement et qu’elles devront être liées à un encaissement pour ne pas avoir de trou dans votre comptabilité.

Se préparer au passage à la TVA en tant qu’auto-entrepreneur

L’une des démarches administratives les plus redoutées des micro-entrepreneurs est sans doute le passage à la TVA. En tant qu’auto-entrepreneur, vous bénéficierez d’une franchise en base de TVA. Concrètement, cela veut dire que vous ne la facturez pas en dessous d’un certain seuil, vos factures sont donc HT.

Cependant, dès lors que vous dépassez ce plafond, vous devrez obligatoirement la collecter auprès de vos clients pour la payer à l’État. Ces seuils TVA du micro-entrepreneur sont fixés à 34 400€ en prestations de services, et à 85 800€ en activité commerciale.

Il faut savoir que toute facture éditée après le 1er jour du mois de dépassement devra être établie TTC. Si vous n’avez pas suffisamment anticipé votre passage à la TVA, vous devrez donc rééditer ces documents et facturer la TVA à vos clients. Surveillez donc bien votre seuil de TVA pour ne pas avoir à passer par cette étape déplaisante. Vous pouvez également anticiper un maximum vos démarches auprès des impôts pour commencer à facturer la TVA en temps et en heure.

Faciliter la gestion de sa micro-entreprise avec Freebe.me

Freebe.me est un outil pratique et complet pour éviter toutes ces galères administratives liées à la micro-entreprise. L’équipe derrière l’outil connaît d’ailleurs très bien les obligations des freelances et propose toutes les fonctionnalités nécessaires pour bien gérer son activité :

 

  • Suivre l’évolution de son chiffre d’affaires en temps réel et surveiller ses plafonds en toute sérénité ;
  • Déclarer automatiquement son chiffre d’affaires, ou être alerté de l’échéance pour le faire soi-même ;
  • Établir des factures et devis aux normes en vigueur, en plus d’inclure automatiquement toutes les informations légales du client ;
  • Accompagner les auto-entrepreneurs dans leur passage à la TVA ;
  • Obtenir un livret des recettes et un registre des achats automatiquement à jour.

En plus de ces aides administratives, Freebe.me vous offre également de nombreuses fonctionnalités utiles en freelance. Par exemple : le timetracking pour surveiller votre rentabilité, la gestion simplifiée des fiches clients, la synchronisation avec votre compte bancaire pour relier vos factures à leurs encaissements, etc.

Pour résumer, toutes les petites galères de la micro-entreprise peuvent très bien être évitées avec une bonne connaissance de ce statut particulier. Comme toute activité entrepreneuriale, la micro-entreprise demande une certaine rigueur dans votre planning administratif et vos déclarations. Et avec tout ça, promis, tout devrait bien se passer !

Enfin, le micro-entrepreneur a également l’obligation de tenir un livre des recettes et un registre des achats à jour. Le livre de recettes contient ainsi tous les mouvements bancaires et les factures correspondantes. Quant à lui, le registre des achats liste toutes les dépenses professionnelles et leurs justificatifs.

Constance de Cagny
Constance est rédactrice au sein de l'équipe Mes Allocs. Elle a l'habitude d'écrire sur les sujets conso, bons plans et économies. Diplômée de l'ENACO, elle rejoint Mes Allocs après une première expérience en cabinet notarial.

Consultez nos autres articles récents
Comment optimiser vos revenus de location saisonnière
8 conseils pour réaliser des économies de charges de copropriété
Nos tips pour générer un revenu facilement en ligne
Quelles sont les solutions de financement pour une entrée en résidences seniors ou en EHPAD ?
Comment trouver une complémentaire santé rentable ?
Primo-accédants : Les coups de pouce pour devenir propriétaire
Comment choisir sa mutuelle quand on est étudiant ?
Petite entreprise : facturer avec son temps
3 astuces pour trouver une mutuelle santé pas chère
Optimisez le développement de votre salon avec le logiciel Wavy
Décrochez votre emploi ou votre alternance dans les 6 mois avec NQT !
Achat immobilier : quelles sont les étapes ?
Trouver un appartement meublé à Paris
Pourquoi comparer les garages ?
5 choses à savoir sur le Grand Paris Express
Optimiser son profil emprunteur en étant allocataires d’aides sociales
Comment trouver un logement étudiant ?
Comment économiser sur un prêt immobilier ?
Primes Energie  : quel est le dispositif des CEE et l’offre de PrimesEnergie.fr ? 
Investir en bourse : ce que vous devez savoir avant de vous lancer
Financer l’achat de votre monte-escalier
Liste de choses à ne pas oublier pour son déménagement
À combien s'élève le coût d'une baby-sitter ?
Débuter en bourse : comment acheter des actions ?
Faut-il investir en SCPI de rendement en 2021 ?
Quand avoir recours à un avocat en droit de la famille ?
Pourquoi comparer les banques en ligne ?
6 astuces pour avoir de l'argent de côté
Sénior : pourquoi et comment bien choisir son assurance obsèques ?
Choisir une mutuelle en tant que personnel de santé
Bien préparer votre déménagement : la check-list indispensable
Locataire en loi Pinel : état des lieux des aides auxquels peuvent être éligibles les Français
Ouvrir une entreprise d’arts graphiques : Top 3 des meilleures stratégies de financement pour réussir son projet
3 conseils pratiques pour le maintien à domicile d’une personne âgée
Quelles sont les aides financières possibles pour se lancer en Freelance ?
Comment obtenir plusieurs devis d'assurance auto rapidement ?
Comment obtenir une prime d’allocation sur son vélo electrique ?
Les Groupements d’Employeurs : la solution pour un emploi sécurisé
5 conseils pour aménager un petit logement
Les 5 travaux de rénovation les plus rentables
Le crédit consommation : une solution pour financer ses travaux
Propriétaires et Investisseurs « louez abordable » grâce la défiscalisation loi Cosse
Comment investir en période de crise ?
Déménagement de bureau à moindre coût
[Aide Covid] Etudiants : bénéficiez d'une aide exceptionnelle de 200€
[Covid-19] Chômage partiel : bénéficiez d'une formation gratuite financée à 100% par l'Etat
Indépendants et auto-entrepreneurs : le point sur les aides pendant le coronavirus
Coronavirus : les aides sociales étudiantes
La vie étudiante à Nice
Covid-19 : point sur les "aides exceptionnelles"
Comment choisir son assurance-vie ?
Coronavirus : recevez automatiquement vos aides sociales APL, AAH, AEEH et RSA
Qu’est ce que le crowdfunding immobilier ?
État des lieux : que doit-il contenir ? 
Déménagement : toutes les aides à connaître
Obtenir le meilleur taux de crédit immobilier, mode d’emploi
Financer des travaux : quelles aides s’offrent à vous ?
Devenir auto entrepreneur pour donner des cours particuliers : les démarches à suivre.  
Whoomies facilite l’accès au logement partagé
Comment survivre à Parcoursup en 2021 ? 
Tour d'horizon sur les Agences Immobilières 2.0
Financer ses études en donnant des cours particuliers, c'est possible !
La Relève : Spécialiste du recrutement des étudiants et jeunes diplômés !
Déménagement : comment simplifier vos démarches administratives ?
Nouveau logement : quel crédit immobilier faut-il choisir ?
Quelle box internet choisir en 2021 ?
La liste des organismes à contacter lors d'un déménagement
Monisnap, le transfert d’argent qui vous donne le sourire 😃
Le micro-crédit pour rebondir financièrement

Explorez d’autres thématiques
Découvrez quelles sont vos aides pour demenagement !
Tout comprendre sur l'assurance emprunteur
Tout savoir sur les différentes aides à la rénovation
Aide expat : comment en bénéficier ?
Tout savoir sur la prime à la conversion
En quoi consiste la prime de panier ?
Testez votre éligibilité aux aides financières Simulation gratuite
3 200€ reçus en moyenne par an